26
réponses
0
follower
Par : Upower | jeudi 4 novembre 2010 à 07:50
Upower
Upower
Après la polémique déclenchée par Pierre Bergé, France Télévisions envisage de ne pas reconduire l'émission en 2011.

• Pourquoi le Téléthon est-il menacé ?
Marathon télévisuel sur 30 heures qui se déroule immuablement chaque premier week-end de décembre depuis 1987, le Téléthon, qui a rapporté l'an dernier 95 millions d'euros, est sur la sellette. Selon nos informations, le nouveau président de France Télévisions, Rémy Pfimlin, aurait indiqué à Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM (Association française contre les myopathies), qu'en l'état actuel des choses, il ne pouvait renouveler la convention triennale qui lie l'AFM à France Télévisions depuis… 23 ans ! À l'origine, une polémique lancée l'an dernier par l'homme d'affaires et président du Sidaction, Pierre Bergé, qui avait accusé le Téléthon de «parasiter la générosité des Français» et avait critiqué la gestion des fonds par l'AFM. À la suite de cette polémique, François Fillon a demandé au Conseil supérieur de l'audiovisuel un rapport sur l'accès des associations aux médias. Les premières conclusions des auditions - le rapport devrait être remis mi-novembre - mettent en lumière plusieurs pistes, qui inquiètent les promoteurs du Téléthon, notamment une possible mutualisation des dons ou encore la fin de l'exclusivité d'une seule cause.
• Quelles seraient les conséquences pour la recherche sur les maladies génétiques ?
Les programmes de recherche ayant un caractère pluriannuel, l'AFM se verraient alors privé de la quasi-totalité de ses ressources - plus de 80 % proviennent du grand rendez-vous de décembre - et devraient alors renoncer au lancement des programmes.
• Quel intérêt France Télévisions a-t-elle à ne pas renouveler la convention ?
La faible audience pourrait inciter l'audiovisuel public à lâcher le Téléthon. Selon Médiamétrie, l'audience des émissions a plafonné les samedi 6 décembre 2008 et samedi 5 décembre 2009 à 1,5 million de téléspectateurs, soit respectivement 10,4 % et 9,9 % de part d'audience (contre environ 20 % d'audience le samedi soir sur France 2 en novembre 2009.) Il est vrai qu'en face, Miss France totalise quelque 40 % d'audience. Mais charity business ne signifie pas forcément faible audience, comme le prouvent les Restos du Cœur, qui en mars 2009 sur TF1 ont totalisé selon Médiamétrie 53 % d'audience, tandis que celle du Sidaction a affiché 14,8 %.
• Cette menace peut-elle être mise à exécution ?
La conférence de lancement du Téléthon 2010, qui se déroule aujourd'hui, devrait être l'occasion d'une passe d'armes entre la présidente de l'AFM et le président de France Télévisions. Le sujet pourrait devenir politique.
• D'autres associations pourraient-elles monter une opération équivalente ?
Pour animer les 30 heures d'audience, l'AFM mobilise pendant deux mois 200 000 bénévoles, puis au cours de l'opération 13 000 communes partenaires, tandis que 2 300 bénévoles sont mobilisés toute l'année. Même si, comme le dit le président d'une grande association, «tout le monde rêve de son Téléthon !», une telle organisation n'est pas à la portée de toutes les associations. Cependant, certaines, disposant d'un maillage très large, comme le Secours Catholique, le Secours Populaire ou la Croix Rouge, pourraient lancer de telles opérations.
• La mutualisation des dons à l'antenne peut-elle fonctionner ?
Selon Francis Charhon, directeur général de la Fondation de France, «il n'y a pas de système juste !». Et une mutualisation, si elle est présentée comme une solution par certains, pose de nombreux problèmes concrets. La répartition des fonds est problématique, comme l'a montré la première opération audiovisuelle lancée en 1994 pour la recherche contre le sida, géré par la Fondation de France. Autre sujet sensible : le choix des associations ayant accès à l'antenne.
• Quelle autre solution pourrait être adoptée ?
Dans ce débat, chacun a son idée. Mi-octobre, France Générosités, le syndicat professionnel qui regroupe 70 associations faisant appel aux dons du public, a lancé un portail Internet intitulé infodon.fr, permettant de fédérer les appels aux dons. André Hochberg président de France Générosités, propose que la «grande cause nationale» choisie chaque année par le premier ministre ait plus de visibilité audiovisuelle.


Le figaro:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... menace.php

Quand on pense à tous ses enfants malades c'est vraiment une triste nouvelle. :(
Il faudrait donc arrêté sidaction (en autre) et les médias ne devraient plus parler uniquement des tsunamis (par exemple) mais des autres misères dans le monde. Malheureusement ce n'est pas possible.
Moralité:A trop vouloir repartir, on aura plus rien pour personne :( :|
greuh
greuh
http://www.liberation.fr/medias/0101230 ... e-telethon

Moralité : faut surtout arrêter de lire Le Figaro...
greuh, qui ne porte pas la gazette de M. Dassault dans son coeur.
Upower
Upower
Une bonne nouvelle pour une fois que la télé propose un programme utile et faut bien l'avouer sans le telethon qui va aider toutes ces maladies orpheline? :|
Keiyan
Keiyan
Ca serait une bonne nouvelle. Le syndrome du panda, ça va bien 5 minutes, mais, dans la même logique que les restos du coeurs et consorts, demander aux citoyens de suppléer au désengagement de l'état (une sorte de double impot volontaire, quoi) en exhibant des phénomènes de foire pour les culpabiliser, ça me fout la gerbe.

Keiyan, doit être de droite, après tout.
le Zakhan noir
le Zakhan noir
Rha ben non alors
et les 24h du jeu à la ludothèque de St Leu la forêt, ça partirait en fumée...
Elmay
Elmay
Keiyan dit:demander aux citoyens de suppléer au désengagement de l'état
Keiyan, doit être de droite, après tout.


Ben non, c'est bien une logique de gauche ce que tu nous présentes.
jeremie
jeremie
Heu faut aussi voir comment sont utilisés les dons... Après avoir cotoyé des thésards financés par leurs 'bourses', je me suis juré de ne jamais donner à ces organismes.
ElComandante
ElComandante
Keiyan dit:Ca serait une bonne nouvelle. Le syndrome du panda, ça va bien 5 minutes, mais, dans la même logique que les restos du coeurs et consorts, demander aux citoyens de suppléer au désengagement de l'état (une sorte de double impot volontaire, quoi) en exhibant des phénomènes de foire pour les culpabiliser, ça me fout la gerbe.
Keiyan, doit être de droite, après tout.


pas certain, non. :)
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Salut,
Keiyan dit:demander aux citoyens de suppléer au désengagement de l'état (une sorte de double impot volontaire, quoi)

Je crois qu'il est quand même juste de rappeler que l'état prend actuellement en charge 2/3 du montant des dons qui sont remboursés à travers une déduction d'impôts (certes, il faut avancer la somme en attendant la prochaine déclaration).

Maintenant, je suis d'accord pour dire que la recherche ne devrait pas être financée ainsi mais il n'y a pas que le téléthon qui bénéficie de cette "niche fiscale" (du moins tant que Barouin ne la rabote pas :?).
Aerth
Aerth
Faudrait faire un téléthonthon

Benoît, quand même un peu d'accord avec Keiyan sur le fond...
krka
krka
J'aurai bien envie de répondre à Berger que la lutte conte le Sida parasite la lutte contre la Paludisme. :bonnetpouic:
benderouen
benderouen
Personnellement le téléthon c'est surement utile mais je leur donnerai pas grand chose voire rien du tout.

Exposer des petits enfants en fauteuils roulants pour faire connaitre leur maladie d'accord mais pendant 30h ca fait long. Le sidaction ramène moins d'argent a la recherche alors que ca touche beaucoup plus de gens dans le monde. La grosse différence vient surement de l'exposition médiatique et de l'âge du téléthon.
Eh oui un africain atteint de myopathie on risque pas de le savoir alors que si il est atteint du sida il risque de contaminer son entourage sans le savoir.

Si la même somme de dons et le même tapage médiatique était engagés pour Action contre la faim ou l'Unicef je trouverai ca plus légitime (enfin y a pas priorité dans le malheur).

Benoît content d'être en bonne santé et qui sort couvert.
Fred
Fred
Aujourd'hui, j'ai volé sur Ryanair, la compagnie du sympathique Michael O'Leary. Ce messieur est récalcitrant à payer les charges sociales françaises inhérentes à son implantation à Marseilles. Ces charges sociales financent en particulier la sécurité sociale française, quelque part la santé de la population française.

En revanche il demande à ses hotesses de promouvoir lors du vol sa loterie personnelle qui pourrait vous faire gagner une belle voiture, des voyages. Le gentil et généreux néolibéral O'Leary ajoute que par notre achat nous contribuons à financer des hopitaux pour enfants. Touchant.
Cassiel
Cassiel
La solidarité et/ou (exclusif) la charité. Vieux débat.

Le sympathique M. O'Leary a eu droit aujourd'hui à un portrait radiophonique de ses pratiques sur France Inter dans le cadre d'une émission subversive :mrgreen:.
Mathias412
Mathias412
Keiyan dit:...demander aux citoyens de suppléer au désengagement de l'état (une sorte de double impot volontaire, quoi) en exhibant des phénomènes de foire pour les culpabiliser, ça me fout la gerbe.


C'est pas tout à fait ça quand même. Je comprends ce que tu veux dire sur le fond mais si t'as l'occasion de discuter avec quelqu'un qui a dans sa famille une personne atteinte d'une maladie génétique ou orpheline, tu comprendras vite ce que représente le Téléthon pour lui. Ils n'ont pas l'impression d'exhiber leur malade comme des bêtes de foire ni de vouloir culpabiliser qui que ce soit, ils veulent juste informer et sensibiliser le public.

Après, évidemment, on peut s'élever contre le fait de montrer à la télé des enfants en fauteuil roulant et tout ça... ça dépend comment c'est fait, si c'est voyeuriste et larmoyant à l'excès. Perso, j'avais pas l'impression que le Téléthon était dans ce goût-là mais bon, je le regardais pas beaucoup non plus. Malgré tout, le terme "bête de foire" ne me pas semble très approprié (le Téléthon, ce n'est pas Morandini ou Bataille et Fontaine).
maester
maester
Moi, je ne serais pas fâché que cette catastrophe télévisuelle s'arrête. C'est quand même bien un bon programme de merde, faut avouer. Et puis en plus, on n'a pas le choix, on en bouffe sur toutes les chaînes.

Notez que je ne critique pas l'action mais le programme en lui-même. Ce qui serait bien, c'est que ça prenne un coup de jeune.
bonobo
bonobo
Pour avoir organisé des événements Téléthon, les responsables que j'ai rencontré sont sérieux et au 1er rendez vous donne des dossiers complets avec des chiffres etc... C'est très transparant et tout est indiqué: on sait où a été l'argent du compteur de l'an dernier, domaine par domaine. Vu le nombre de personnes impliquées ce n'est peut être pas le cas partout mais perso, j'ai été convaincu.

Il est vrai que l'émission télé est un peu soporiphique et là est peut être la solution: garder les événements et les festivités mais pas l'emission, ou plutot la concentrer en une emission de soirée avec les seul moments interessant variété, les gros cheques, best off des événements et pas toutes les kermesses locales avec envoyés spéciaux...
Mathias412
Mathias412
maester dit:Et puis en plus, on n'a pas le choix, on en bouffe sur toutes les chaînes.


Heu... juste sur France Télé, non ?
benderouen
benderouen
bonobo dit:
Il est vrai que l'émission télé est un peu soporiphique et là est peut être la solution: garder les événements et les festivités mais pas l'emission, ou plutot la concentrer en une emission de soirée avec les seul moments interessant variété, les gros cheques, best off des événements et pas toutes les kermesses locales avec envoyés spéciaux...


d'accord avec toi l'émission est vraiment laxative et soporifique mais les actions ne seraient pas aussi nombreuses si le programme télé n'existait pas.
France télé réfléchit sérieusement à réformer le programme pour en faire quelque chose de plus moderne mais je trouve ça regrettable qu'il y n'ait que la recherche sur les myopathies qui en bénéficie. Quoiqu'il en soit je regarderait pas
Kryshna
Kryshna
pour une fois qu'on peut "citer" desproges sans tomber dans le "on peut rire de tout..."

il disait un truc du genre : en france il y a deux priorités la guerre et le cancer, pour la guerre il y a les impôts pour le cancer... on fait la quête

...

pour prosaïquement, pour connaître, en partie, ce que devient l'argent des dons (et je ne remets pas en cause les bénévoles ici)... je préfère agir en donnant de mon temps pour filer à bouffer, donner un coup de patte ici et là, ou des fringues... plutôt que des sous...
Dod
Dod
Kryshna dit:pour prosaïquement, pour connaître, en partie, ce que devient l'argent des dons (et je ne remets pas en cause les bénévoles ici)... je préfère agir en donnant de mon temps pour filer à bouffer, donner un coup de patte ici et là, ou des fringues... plutôt que des sous...

Sauf que donner de son temps et à manger, c'est valable pour les restos du cœur et les Enfants de Don Quichotte, aucunement pour la maladie, quel qu'elle soit ;)
Keiyan
Keiyan
Dod dit:Sauf que donner de son temps et à manger, c'est valable pour les restos du cœur et les Enfants de Don Quichotte, aucunement pour la maladie, quel qu'elle soit ;)
Ben si, baiser sans capote, c'est faire avancer le sida, par exemple.

Keiyan, sortez couverts, assiettes et verres de vin !
fabericus
fabericus
Jeremie dit:Heu faut aussi voir comment sont utilisés les dons... Après avoir cotoyé des thésards financés par leurs 'bourses', je me suis juré de ne jamais donner à ces organismes.


Pourquoi ? tu ne veux pas te substituer au désengagement de l'état ?

:mrgreen:

Notons qu'il ne s'agit "que" d'un désengagement à 50% puisque l'état te "rembourse" 50% de ces dons en crédit d'impot. Une belle logique libérale/bertaire, donc ("je veux choisir ou vont mes impots bordel").

Notons également que tu devrais prendre deux trois minutes pour lire les bases de l'histoire des sciences/é^pistémo avant d'écrire des conneries pareilles.

--fab', trop au milieu du truc pour donner un avis objectif
fabericus
fabericus
benderouen dit:...mais je trouve ça regrettable qu'il y n'ait que la recherche sur les myopathies qui en bénéficie.


Il n'y a pas que la recherche sur les myopathies qui est financée par l'AFM (et donc par les dons du téléthon), mais en fait beaucoup d'autres aspects de la recherche fondamentale, pharmaceutique et clinique. Pourquoi ? Parce qu'on en peut pas savoir d'où viendront les découvertes importantes. J'irais même plus loin : les découvertes majeures veinnent toujours de là où on ne les attendait pas (surtout en fondamentale mais aussi en recherche appliquée).

Comment a-t'on découvert le fond cosmologique ? Les antibiotiques ? etc.
fabericus
fabericus
Kryshna dit:pour prosaïquement, pour connaître, en partie, ce que devient l'argent des dons (et je ne remets pas en cause les bénévoles ici)... je préfère agir en donnant de mon temps pour filer à bouffer, donner un coup de patte ici et là, ou des fringues... plutôt que des sous...


pour prosaïquement, pour connaître, en partie, ce que devient l'argent des dons (et je ne remets pas en cause les bénévoles ici)... je pense qu'il faut éviter les génralisation abusives, hein.

--fab', le bébé, l'eau du bain, tout ça, tout ça...
Blue
Blue
fabericus dit:
Notons qu'il ne s'agit "que" d'un désengagement à 50% puisque l'état te "rembourse" 50% de ces dons en crédit d'impot. Une belle logique libérale/bertaire, donc ("je veux choisir ou vont mes impots bordel").

Pas en crédit, mais en réduction d'impôts, ce qui est légèrement différent.