Default
grotesk
grotesk
Fou de Kingdoms / Auf Heller und Pfennig, je possède les 3 versions et je joue aux trois car j'ai l'impression que je change de stratégies avec un plateau plus grand où je suis un marchand, sur un plateau resseré en mode heroic fantasy ou bien avec des tours en 3D et le magicien pour changer la donne. Impossible pour moi de revendre une des trois versions de ce jeu indispensable, d'autant que je l'utilise aussi en classe pour faire des calculs dans la bonne humeur. J'y joue toujours avec toutes les tuiles déjà retournées, c'est beaucoup mieux, plus subtil et pas de chance.
Cependant, la gestion des pièces m'a toujours semblée inutile par rapport au simple calepin.
Mais je me suis rapidement dit que ces pièces inutiles pourraient fort bien être réutilisées pour créer une variante qui consisterait à pouvoir, dans les manches 2 et 3, racheter un chateau pour le remettre en jeu, ce qui compterait un tour de jeu (le chateau repris de la reserve sera réutilisable dès son tour suivant).
Je suis sûr que cette règle peut être sympa, mais je ne sais pas estimer la valeur du chateau à racheter.
J'ai essayé à 10 pièces d'or la tour (ceux à 4 tours coûtent donc 40 et ceux à 2 coûtent 20), ça m'a semblé trop bon marché.
Puis j'ai essayé à 15 et ça m'a semblé trop cher.
En fait par la suite j'ai constaté que tout dépend des autres joueurs: dans ce jeu les joueurs ont tendance à se liguer contre le meneur, et celui qui a les moyens de racheter un château est souvent (ou donne l'impression d'être) le meneur.
Donc c'est étrange: les joueurs finissent par avoir peur de racheter leurs chateaux utilisés car ils pensent à raison que cela va attirer l'attention et le couroux des autres joueurs. D'autre part, racheter un chateau lorsqu'on est pauvre est très risqué, car on dépense une grosse partie de sa fortune pour un investissement qui est loin d'être garanti.
En conclusion, qui n'en n'est pas une, je commence à croire que cette variante alléchante est peut-être une fausse bonne idée, et je pense essayer quelque chose de plus simple comme juste acheter un tour supplémentaire (jouer deux fois de suite) en payant 40 pièces d'or à la seconde saison et 80 à la troisième. Au moins le regard des autres joueurs n'interférera pas sur ce coup de plus immédiatement joué.
On pourrait aussi imaginer pour ce même prix une variété d'actions: retourner une tuile encore non placée (ou la sortir du jeu), faire "marcher"/"déménager" un de ses marchands/chateaux s'il a un espace vide à coté où aller, etc... Il y a beaucoup de possibilités.
En tous cas il FAUT trouver un truc à faire avec ces pièces! Etonnant que Knizia ait écarté cette option.