Ce jeu est sorti le 10 nov. 2009, et a été ajouté en base le 10 nov. 2009 par Sherinford

édition 2009

Standalone
29
réponses
0
follower
Par : Evlyne | jeudi 12 janvier 2012 à 11:05
Default
Evlyne
Evlyne
Bonjour,

Pourriez-vous m'apporter des informations sur la pratique du jeu d'échec pour une classe de 7-8 ans.
Comment amener ce jeu sans leur faire peur ?

En vous remerciant par avance de vos réponses.

Cordialement.
Mon top
Aucun jeu trouvé
corti
corti
Je pense que solitaire chess serait une bonne approche.

voir TT TV : http://www.trictrac.tv/video-solitaire- ... xplipartie
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tonino
Tonino
La lecture de ce petit ouvrage te donnera de bonnes pistes...

Mon top
Aucun jeu trouvé
yugg
yugg
Evlyne dit:Bonjour,
Pourriez-vous m'apporter des informations sur la pratique du jeu d'échec pour une classe de 7-8 ans.
Comment amener ce jeu sans leur faire peur ?
En vous remerciant par avance de vos réponses.
Cordialement.


Dans les pays de l'est, les enfants sont initiés au échec dès l'âge de 3 ans dans les écoles. Etre bon au échec conditionne le parcours scolaire d'un enfant. (je ne suis pas entièrement d'accord là dessus mais bon chacun sa méthode
:wink: ).

Pour en revenir au sujet, l'approche la plus simple est un approche pièce par pièce avec un échiquier vide.
Je verrais cela comme ça:
1) on apprend les déplacements de base de chaque pièce avec des moyens mémotechniques au choix.
2) on apprend à manger les pièces adverses dans des situations simples. (uniquement quelques pièces sur l'échiquier).
3) on apprend à observer sur quelles cases on peux déplacer une pièce pour qu'elle soit non mangeables. (uniquement quelques pièces sur l'échiquier).
4) simulation avec un nombre de pièces réduites.
5) simulation avec le jeu complet.
6) les règles complémentaires: rock, amener un pion au bout...

Je pense que ds méthodes toutes faites existent déjà par contre :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
yugg
yugg
Tonino dit:La lecture de ce petit ouvrage te donnera de bonnes pistes...


un bon exemple :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
ludo M.
ludo M.
Une autre des contraintes, qu'il faut, à mon sens, évoquer rapidement, c'est le "comment on gagne" !
En gros, il faut que l'enfant puisse s'attaquer, par le biais d'exercice, aux "réseaux de mat". C'est indispensable à la compréhension du jeu et au fait d'améliorer sa technique.
Beaucoup de personnes savent jouer aux échecs, sans savoir réellement gagner. Les parties deviennent interminables, frustrantes et se terminent, mêmes, pour certaines, jamais.
On procède donc, par ordre croissant : comment mater avec une dame et une tour, deux tours, un roi et une dame... un roi et un pion...

Bons jeux,

Ludo
Mon top
Aucun jeu trouvé
l'homme
l'homme
Ludo M. dit:
Beaucoup de personnes savent jouer aux échecs, sans savoir réellement gagner. Les parties deviennent interminables, frustrantes et se terminent, mêmes, pour certaines, jamais.


Les règles du pat sont donc importantes :)
vince1664
vince1664
Je vais repeter un peu.

C'est sur que le plus important est de leur expliquer les règles de déplacement et de prise. Ensuite le placement des pièces au départ.

Une fois que cela est fait il faut leur apprendre comment gagner. Expliquer le mat n'est vraiment pas simple (On peut simplement dire dans un premier temps qu'il faut prendre le roi adverse).
Pour cela il faut partir des finales (Vous savez que les jeunes russes etudient en premier les finales).
: dame et tour + roi contre roi. 2 Tours + roi contre roi. dame + roi contre roi. Tour + roi contre roi (celui-ci devient difficile pour des enfants car il impose un coup de zugzwang).
Proposer des exercices de Mat en 1. Puis une fois que c'est acquis mat en 2.

Une fois que le mat est acquis, expliquer l'équilibre matériel : en gros on considère que la dame vaut 10 points, une tour 5, un cavalier ou un fou 3 et un pion 1 (le roi n'a evidemment pas de valeur).

Ensuite on peut etudier les ouvertures (Les grands principe de tarrash sont suffisants pour commencer : Occuper le centre avec les pions, sortir les cavaliers puis les fous, Mettre le roi à l'abris (roque), pas faire trop de coup de dame, et enfin tour sur les colonnes ouvertes (Coup à la russe).
Enfin on peut etudier les coups tactique et stratégique : fourchette, clouage, etc...

Voila et tu as un joueur d'echec correct : qui etudiera lui-meme plus profondément après les finales dans leur ensemble (le millman est très bien fait), les ouvertures, des problèmes du type les blancs jouent et gagnent.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docky
Docky
Ludo M. dit:On procède donc, par ordre croissant : comment mater avec [...] un roi et un pion...


A ma connaissance, le seul moyen est en menant le pion à la dame, et en faisant échec et mat en même temps
vince1664
vince1664
Ludo M. a écrit:
On procède donc, par ordre croissant : comment mater avec [...] un roi et un pion...

lhomme a écrit:
Les règles du pat sont donc importantes

Ceci expliquant cela...
P.S. A ma connaissance, le seul moyen est en menant le pion à la dame, et en faisant échec et mat en même temps

J'ai pas trop compris ce que tu voulais dire?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Docky
Docky
Ce n'était pas hyper constructif par rapport au sujet. :oops: Je plussoie d'ailleurs la grande majorité des interventions précédentes.

Mais dans ce cas précis, je n'ai pas connaissance qu'on étudie dans les finales le mat en direct par la position roi + pion contre roi.

En revanche, on étudie l'obtention d'une dame quand on est en finale avec roi + pion contre roi. Ce qui nous mène au mat avec roi + dame contre roi.

Bon, j'avais prévenu. Ce fut un apparté sans grande importance, et je l'espère sans conséquence sur ce fil qui m'intéresse. :wink:
PatrickTruelle
PatrickTruelle
corti dit:Je pense que solitaire chess serait une bonne approche.
voir TT TV : http://www.trictrac.tv/video-solitaire- ... xplipartie



C'est un jeu d'énigme qui utilise le déplacement des pièces des échecs . C'est malin et peut être un peu paresseux sur les bords.

Malin parce que tout le monde a entendu parler des échecs .
Paresseux parce qu'à la limite on aurait pu avoir un peu plus d'invention en ayant des nouvelles pièces avec leur déplacements propre.


En tout cas, ça n'a quand même rien à voir avec les échecs car même si aux échecs on mange des les pièces pour simplifier une position ou affaiblir l'autre, ce n'est pas du tout le but des échecs dans un sens .
Dans ce jeu , il faut manger , manger manger, pour des jeunes qui découvrent, lors de partie, ils vont essayer de manger à tout prix sans penser véritablement stratégie.

Malgré tout , j'avoue que ce qui plaît aux échecs chez les jeunes , c'est le mangeage de pièces et c'est vrai que lorsque tu regardes une partie entre enfants, c'est "agressif".
Palapour Lin Stan
Palapour Lin Stan
La meilleure façon d'initier des jeunes (je parle de 4-6 ans car à 8 ans moi personnellement je battais facilement, aux échecs, des adultes) est de leur apprendre le jeu de dames. Ils y apprendront déplacement des pions et capture.
À partir de là on peut les initier aux échecs. Une version allégée : mouvement et capture (on élimine le roi pour leur apprendre à déplacer et à capturer). Mes neveux se marrent à ce jeu.
Quand ils auront appris à comment déplacer les pièces et capturer les pièces adverses, on peut leur apprendre le reste des règles en rejouant des parties de grands maîtres.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Palapour Lin Stan
Palapour Lin Stan
J'oublie de signaler un ouvrage de Tartakover. Ce fut mon premier livre consacré au jeu d'échecs.
Une base essentielle pour celles et ceux qui veulent allez plus loin.
Le meilleur conseil : rejouer les parties de Capablanca et d'Alekhine (entre autres).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Dod
Dod
J'ai appris à jouer aux échecs à l'âge de 8 ans, c'était lors de vacances en Yougoslavie en 1978 :holdpouic:
Un vieux monsieur m'a appris les règles, les mouvements et de petites stratégies, le tout avec beaucoup de pédagogie et une très grande patience. Pendant 15 jours, tout les soirs avant le repas, j'avais le droit à ma leçon d'échecs. A la fin de mon séjour, il m'a offert un échiquier et des pièces en bois vernis, fait main.
Je possède toujours ce jeu que je sors parfois avec une grande nostalgie :)
Vinciane
Vinciane
yugg dit:
Tonino dit:La lecture de ce petit ouvrage te donnera de bonnes pistes...

un bon exemple :)


J'ai appris à mon fils ainé à jouer aux échecs (il a bientôt 7 ans, il a commencé à jouer à 5 ans et maintenant il maitrise tous les déplacements et les coup (y compris le roque :)). J'ai effectivement regardé après un ouvrage et au final les 2 qui me semblaient les plus appropriés sont celui ci-dessus et celui-là



J'ai opté pour ce dernier qui me semblait mieux agencé et plus attrayant.

Dans le cadre de l'apprentissage pour une classe.

Je me renseignerai à la FFE

Je demanderai un budget à l'école pour acheter :

_le livre ci-dessus (explication pas-à-pas / exercices par étape pour intégrer la théorie et la pratique)
_un jeu d'échec mural et magnettes de pièces d'échec (pour montrer la théorie à la classe)
_jeu d'échec (bon marché) 1 par 2 élèves de la classe pour la mise en pratique et ne pas créer de temps mort. -il existe dans les magasins des packages "scolaires" 17 euros le jeu d'échec avec plateau souple et pièces comprises-
ludo M.
ludo M.
Docky dit:
Ludo M. dit:On procède donc, par ordre croissant : comment mater avec [...] un roi et un pion...

A ma connaissance, le seul moyen est en menant le pion à la dame, et en faisant échec et mat en même temps


La méthode est, bien entendu, d'amener le pion à dame.
Puis de jouer une finale Dame + Roi vs Roi.
Ceci dit, certaines finales Roi + pion vs roi... sont nulles. IL n'est donc pas évident et obligatoire de gagner ce type de finale. Il faut juste le savoir et connaître ces positions.
Amener son pion à Dame est d'ailleurs très instructif pour comprendre certaines notions fondamentales du jeu d'échecs (comme l'opposition par exemple).

Je ne suis pas sûr, mais cela reste mon avis, que passer par un jeu d'échecs "light" soit la bonne méthode.
Solitaire Chess est un autre jeu, certes basés sur le jeu d'échecs, mais nous avons vu avec la TT TV qu'il ne fallait pas forcément savoir jouer au "jeu des Rois" pour pouvoir s'adonner à ce casse-tête.
Le jeu de Dames est lui un tout autre jeu, qui a sa propre structure. IL peut paraître plus simple mais dites cela à des joueurs invétérés de jeu de Dames... Z'apprécieront ! :wink:
Donc commencer pa le jeu de Dames avant de s'adonner aux échecs n'est pas forcément, à mon sens, indispensable.

L'expérience de Dod en atteste...
L'apprentissage à la sauce yougoslave ! Que du bon ca ! :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Palapour Lin Stan
Palapour Lin Stan
Ludo M. dit:
Docky dit:
Ludo M. dit:On procède donc, par ordre croissant : comment mater avec [...] un roi et un pion...

A ma connaissance, le seul moyen est en menant le pion à la dame, et en faisant échec et mat en même temps

La méthode est, bien entendu, d'amener le pion à dame.
Puis de jouer une finale Dame + Roi vs Roi.
Ceci dit, certaines finales Roi + pion vs roi... sont nulles. IL n'est donc pas évident et obligatoire de gagner ce type de finale. Il faut juste le savoir et connaître ces positions.
Amener son pion à Dame est d'ailleurs très instructif pour comprendre certaines notions fondamentales du jeu d'échecs (comme l'opposition par exemple).
Je ne suis pas sûr, mais cela reste mon avis, que passer par un jeu d'échecs "light" soit la bonne méthode.
Solitaire Chess est un autre jeu, certes basés sur le jeu d'échecs, mais nous avons vu avec la TT TV qu'il ne fallait pas forcément savoir jouer au "jeu des Rois" pour pouvoir s'adonner à ce casse-tête.
Le jeu de Dames est lui un tout autre jeu, qui a sa propre structure. IL peut paraître plus simple mais dites cela à des joueurs invétérés de jeu de Dames... Z'apprécieront ! :wink:
Donc commencer pa le jeu de Dames avant de s'adonner aux échecs n'est pas forcément, à mon sens, indispensable.
L'expérience de Dod en atteste...
L'apprentissage à la sauce yougoslave ! Que du bon ca ! :wink:


Je n'ai JAMAIS dit que passer par le jeu de dames était indispensable.
JAMAIS!!!!
Avec le jeu de dames (dont je connais la complexité par ailleurs) l'enfant maîtrise les mécanismes de déplacement et de capture d'où l'intérêt d'y jouer en premier. J'ai appris à jouer aux dames avant les échecs et je peux vous dire que cela m'a grandement aidé.

Ce qui me tue c'est que l'on me fasse dire ce que je n'ai jamais dit.
J'ai appris à jouer à tous mes frères et à toutes mes soeurs à jouer aux échecs en faisant abstraction de tout au début. Seule chose à apprendre au début : déplacer un cheval, un fou, une tour etc... sur l'échiquier. Que le déplacement d'abord. Le déplacement combiné etc...Ensuite la capture (capturer ou non? conséquences etc...). Enfin, observer le jeu des grands maîtres. Puis après ils se lancent dans la bataille et petit à petit on leur enseigne les autres règles.
Ce n'est qu'un jeu finalement!
Certains s'y sont attachés d'autres non.
Mon top
Aucun jeu trouvé
0livier
0livier
Sinon pour les enfants, il existe un petit jeu qui s'appelle "catch the lion" qu'on peut aussi essayer sur ibidule si mes souvenirs sont bons.
Il s'agit d'une version très simplifiée du shogi, les échecs japonais.
C'est très proche et adapté pour les enfants... à vous de voir si ce n'est pas hors sujet.
Mon top
Aucun jeu trouvé
olive.64
olive.64
J'ai fait jouer aux échecs une classe de CE1, CE2.
Tous les élèves accrochent à fond. Il y a une grosse litérature sur le sujet (les échecs en classe).
Fais toi aider en téléphonant à tes CPIEN. Une recherche sur certtains forum d'instits pourra aussi t'aiguiller.
C'est un super projet.
Le plus important conseil est dans le choix du matos : échiquiers souples, pièces en bois très faciles à identifier.
Les clubs d'échecs ont tous des fascicules pour faire progresser les enfants.

olive
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Dod
Dod
Ludo M. dit:Donc commencer par le jeu de Dames avant de s'adonner aux échecs n'est pas forcément, à mon sens, indispensable.
L'expérience de Dod en atteste...

Je savais déjà jouer aux Dames avant :wink: C'est vrai que ça aide un peu.
L'apprentissage à la sauce yougoslave ! Que du bon ca ! :wink:

Oui, un très bon souvenir :)
godassesdor
godassesdor
Ludo M. dit:
Docky dit:
Ludo M. dit:On procède donc, par ordre croissant : comment mater avec [...] un roi et un pion...

A ma connaissance, le seul moyen est en menant le pion à la dame, et en faisant échec et mat en même temps

La méthode est, bien entendu, d'amener le pion à dame.
Puis de jouer une finale Dame + Roi vs Roi.
Ceci dit, certaines finales Roi + pion vs roi... sont nulles. IL n'est donc pas évident et obligatoire de gagner ce type de finale. Il faut juste le savoir et connaître ces positions.
Amener son pion à Dame est d'ailleurs très instructif pour comprendre certaines notions fondamentales du jeu d'échecs (comme l'opposition par exemple).
Je ne suis pas sûr, mais cela reste mon avis, que passer par un jeu d'échecs "light" soit la bonne méthode.
Solitaire Chess est un autre jeu, certes basés sur le jeu d'échecs, mais nous avons vu avec la TT TV qu'il ne fallait pas forcément savoir jouer au "jeu des Rois" pour pouvoir s'adonner à ce casse-tête.
Le jeu de Dames est lui un tout autre jeu, qui a sa propre structure. IL peut paraître plus simple mais dites cela à des joueurs invétérés de jeu de Dames... Z'apprécieront ! :wink:
Donc commencer pa le jeu de Dames avant de s'adonner aux échecs n'est pas forcément, à mon sens, indispensable.
L'expérience de Dod en atteste...
L'apprentissage à la sauce yougoslave ! Que du bon ca ! :wink:


Le jeu de dames est plus abordable dans le sens où on gère des pions et des dames uniquement.

Pour ma part, je trouve les combinaisons aux dames beaucoup plus impressionnantes.

Et surtout, le jeu de dames pemettra de fidéliser davantage d'apprenants.
Je préfère 10 enfants qui jouent aux dames que 5 qui jouent aux échecs...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Palapour Lin Stan
Palapour Lin Stan
Il me semble que l'on oublie le contexte :

1. On se propose d'apprendre à (au moins) une dizaine d'enfants à jouer aux échecs. Il n'est pas question d'apprendre à un seul enfant, autrement la méthode serait totalement différente.

2. On n'a pas pour but de faire de ces enfants des maîtres. Le but est de les initier et rien d'autre. Une fois qu'ils connaissent les règles, il leur reste la vie pour apprendre. Aujourd'hui même, quand je visionne certaines parties, il m'arrive de ne pas immédiatement comprendre un coup à un instant donné. Et pourtant, j'ai déjà joué en amateur (car j'ai d'autres activités par ailleurs) avec des maîtres (un ex-champion de France que j'avais connu et avec lequel je jouais assez souvent en arrosant le jeu de quelques verres de whisky).

Mes neveux (4 et 6 ans) s'en donnent à coeur joie avec comme seules règles savoir se déplacer et capturer. Ils ne connaissent ni mat, ni pat, ni roque, ni fourchette, ni ouverture, ni .....
Ces règles viennent après, pas avant.
On apprend à un enfant à tenir sa fourchette et son couteau et ce n'est que longtemps après que l'on peut lui apprendre les règles de bienséance.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ludo M.
ludo M.
Evlyne dit:Bonjour,
Pourriez-vous m'apporter des informations sur la pratique du jeu d'échec pour une classe de 7-8 ans.
Comment amener ce jeu sans leur faire peur ?
En vous remerciant par avance de vos réponses.
Cordialement.


Evlyne,

Une autre possibilité, car effectivement le but n'est pas d'en faire des Maîtres Internationaux, c'est de les intéresser au jeu par une autre porte d'entrée.
Votre demande semble cibler le milieu scolaire.
Une autre porte serait donc de partir de l'Histoire du jeu. Du Shaturanga au jeu d'échecs joué aujourd'hui... il y a une évolution extraordinaire. Partir de sa terre d'accueil, la Perse et montrer ses différentes transmissions à travers le globe me semble, en dehors même du fait d'y jouer, être un terrain d'exploration propice à votre question du "comment les intéresser". En plus, dans un cadre scolaire, ceci a très largement sa légitimité.

Vous souhaitant bonne continuation !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Robin des Jeux
Robin des Jeux
Je bosse dans la boutique qui a la plus grande collection de bouquins d'echecs en france. (ca c'était la phrase "je me la pète" :D)

C'est pas moi qui m'occupe des dits bouquins, j'y connais rien aux echecs (par rapport à mon collègue et à de nombreux clients), mais je sais qu'on arrête pas toute la journée de conseiller aux parents d'apprendre aux enfants en introduisant les pièces unes à unes, et surtout pas toutes en même temps.

C'est à dire par exemple proposer aux enfents 1 pion contre 1 pion, sur deux colones adjacentes. Le but est d'être le premier à arriver de l'autre coté. Très vite, on voit que celui qui commence fini par gagner, du coup on explique que le premier mouvement du pion peut être double. Paf, on voit vite que ça change rien à la question. On explique lors uq'il est possible de prendre le pion ennemi lorsqu’on le croise... On introduit ensuite un deuxième pion, puis tous pour faire des "batailles de pions".

On intègre ensuite les pièces une à une, en terminant par le cavalier qui est assez compliqué.

Les FFE à une série de trois bouquins qu'elle conseils qui sont je trouve très pédagogiques : Celui qui a été montré plus haut, puis "Comment battre papa aux echecs" et un troisième dont je n'ai pas le nom en tête (la tactique aux echecs pour les enfants je crois). Les deux derniers étant déjà fais pour "aller plus loin" puisqu'ils parlent des mat et des combinaisons.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Alta
Alta
pour un projet d'école d'ingé j'avais fait une initiation en école primaire pour 2 niveaux de classes: les CE1-2 et de l'autre les CM1-2 (environ 10-12 élèves pour chaque niveau). si mes souvenirs sont bons c'était pour chaque niveau 5 cours d'une heure chacun et 2 cours de "tournois". Le but n'était pas d'en faire des champions mais que chacun sortent en ayant compris le déplacement et la prise des pièces et le but du jeu.

J'avais pris comme bouquin de référence le bréviaire des échecs de tartakover et chopé les explications de déplacements pour chaque pièce sur internet pour faire des polycopiés avec en gros la trame du cours pôur chacun des élèves..
J'avais aussi fait un échiquier géant que je pouvais fixer au tableau avec de la pate a fixe et pareil pour les pièces.

Mon premier cours je laissais les pièces dans leur boite et l'échiquier face a eux. Je leur disais qu'avant de commencer il faut savoir placer l'échiquier face a soi (case blanche en bas a droite) et comprendre le cadriage ABCDEFGH et 12345678 ce qui est bien pratique pour les exercices. Après on sort les pièces. je leur demande de les classer et je demande à qq un de faire pareil au tableau avec les pièces collées en patafix. Tiens c'est marrant y en a 8 qui sont pareils et 2 qui sont uniques. Après on positionnes les pièces sur l'échiquier. On essaye d'instaurer des moyen memotechniques pour qu'il se souviennent comment placer dans l'ordre les pièces sur l'échiquier. les tours aux quatres coins comme dans un chateau, le roi et la reine se mettent au centre mais attention la reine se place toujours sur la case de sa couleur. Les fous amusent le roi et la reine donc on les mets a coté du roi et de la reine, et les cavaliers sont la pour défendre tout le monde et se mettent donc a coté des tours. Après on met une rangée de pion.

Après c'est le déplacement des pièces et je sais plus comment j'avais fait mais je crois que j'avais gardé les cavailers et les pions pour la fin car le déplacement du cavalier est un peu particulier et pour le pion la prise est différente par rapport déplacement. A chaque fois que je presente une pièce j'appelais un enfant au tableau qui faisait pareil que moi, tout le monde est plus attentif quand c'est un copain qui va au tableau avec le "maitre". J'avais fait des croix qu'on pouvait coller avec la patafix et je demandais après explication du déplacement de mettre des croix sur toutes les cases ou la pièce pouvait se déplacer.

Pour l'instant je ne leur avais pas encore expliqué le but a proprement parlé: le mat. J'avais juste dit dans la présentation des pièces que le roi étant la piece la plus importante du jeu car le premier qui le perd a perdu. C'était un choix car je voulais bien qu'ils intègrent d'abord le déplacement, la prise de chacune des pièces et qu'il ne commettent pas d'erreur a ce niveau la. On leur fait "pousser" les pièces et ils s'amusent à se manger les pièces. On entend "-paf il est mort, -oui mais non parce que moi paf derriere y avait un pion qui protegeait".... Bref ils se sont bien amusés.

Je crois que la ca faisait 2 cours-2 cours et demi pour bien que tout soit assimilé. Après j'ai intégré la notion d'échec et de mat. La ca se corse un peu et il faut donner pas mal d'exemples pour qu'il comprennent bien. 2 tours, 1 tour une reine, je faisais passer tout le monde au tableau pour voir si ils avaient bien compris.

Une fois que ca tourne bien j'ai fait faire un petit tournoi entre eux et quand ils étaient éliminés je leur laissais un petit questionnaire en leur disant bien que c'est pas un controle car j'en voyais deja qui était stressé :-D en leur posant des questions simples pour voir si tout le monde avait bien saisi le déplacement des pièces et deux questions où on demande où placer une pièce pour faire echec et mat. Ca les occupe pendant que les autres continuent de jouer.

J'avoue que le déplacement des pièces et les prises ont tous bien été assimilés par contre sur les questions echec et mat c'était pas aussi probant.
L'essentiel est qu'ils se sont amusés et que j'ai pu valider mon module de parcours personnalisé de l'étudiant et j'ai eu une belle photo dans le journal local.

:clownpouic:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Evlyne
Evlyne
Merci à vous tous pour vos réponses riches, ça y est le projet échecs est validé !!
Mon top
Aucun jeu trouvé
ludo M.
ludo M.
Evlyne,

N'hésites pas à nous tenir au courant de l'évolution du projet et de la démarche qui a été proposée.

++

Ludo
Mon top
Aucun jeu trouvé
shambhala
shambhala
Dod dit:J'ai appris à jouer aux échecs à l'âge de 8 ans, c'était lors de vacances en Yougoslavie en 1978 :holdpouic:
Un vieux monsieur m'a appris les règles, les mouvements et de petites stratégies, le tout avec beaucoup de pédagogie et une très grande patience. Pendant 15 jours, tout les soirs avant le repas, j'avais le droit à ma leçon d'échecs. A la fin de mon séjour, il m'a offert un échiquier et des pièces en bois vernis, fait main.
Je possède toujours ce jeu que je sors parfois avec une grande nostalgie :)



J'aime beaucoup cette histoire :)