253
réponses
0
follower
Par : oscardejarjayes | vendredi 11 mars 2011 à 21:07
Default
oscardejarjayes
oscardejarjayes
Juste une pensée pour le peuple Nippon.
Un cauchemar innommable vient de ravager l'archipel.
....ça fait froid dans le dos... :(
Mon top
Aucun jeu trouvé
Fred
Fred
Une journée pas bien cool.

Une pensée pour nos amis japonais et plus particulièrement pour les familles qui ont perdu un proche.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
P'is z'ont pas fini.

ECO - séisme-énergie-nucléaire-11/03 22:39
Sujet : URGENT Japon: le premier ministre demande aux habitants d'évacuer à 10 km d'une centrale
TOKYO, 12 mars 2011 (AFP) - Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a demandé samedi matin aux habitants d'évacuer dans un rayon de 10 kilomètres autour d'une centrale nucléaire, en raison d'une radioactivité 8 fois supérieure à la normale et d'un risque de fuite, selon l'agence de presse Jiji, citant le ministère de l'Industrie.
bur-kap/gca/al
AFP
112239 MAR 11


C'est cool le nucléaire. Tant que ça marche. :kwak:
Mon top
Aucun jeu trouvé
saitis
saitis
Fred. dit:Une journée pas bien cool.
Une pensée pour nos amis japonais et plus particulièrement pour les familles qui ont perdu un proche.


Pas cool oui le nucléaire dans certains cas, en fait dans tout les cas dirais je.

Ayant travaillé en centrale nucléaire, ca fait toujours flippé, c'est clair.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
Ah, et ça s'emballe.

ECO - ALERTE--11/03 22:43
Sujet : Japon: radioactivité 1.000 fois au-dessus de la normale dans une centrale (Kyodo)
Japon: radioactivité 1.000 fois au-dessus de la normale dans une centrale (Kyodo)
gca/al
AFP
112243 MAR 11


Demain matin ils auront un calamar-Godzilla au petit déj', venu venger les baleines à bosses. :kwak:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pyjaman
Pyjaman
Une œuvre prémonitoire (dont on parle sur le sujet BD) à laquelle je n'ai pas pu m'empêcher de penser aujourd'hui :



http://www.manga-news.com/index.php/man ... -sun/vol-1
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pyjaman
Pyjaman
El comandante dit:C'est cool le nucléaire. Tant que ça marche. :kwak:


En ce moment, ils parlent de fuites radioactives 1000 (mille) fois supérieures à la normale à l'intérieur de la centrale de Fukushima. Bon... 1000, c'est à la fois alarmiste, grandnimportequoi-esque, houlaçafaittrèspeur-esque, très journaleux-esque... mais bon, mille, quoi.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Pierrotlalune
Pierrotlalune
Soir 3 dit:L'armée de l'air américaine a remis du liquide de refroidissement à une centrale nucléaire japonaise, a annoncé la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, sans préciser de quelle installation il s'agissait.
"L'une des centrales (japonaises) a subi une forte pression depuis le tremblement de terre et n'avait pas assez de liquide de refroidissement. Les avions de l'US Air Force ont pu lui en délivrer", a expliqué Mme Clinton.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
Rody dit:
El comandante dit:C'est cool le nucléaire. Tant que ça marche. :kwak:

En ce moment, ils parlent de fuites radioactives 1000 (mille) fois supérieures à la normale à l'intérieur de la centrale de Fukushima. Bon... 1000, c'est à la fois alarmiste, grandnimportequoi-esque, houlaçafaittrèspeur-esque, très journaleux-esque... mais bon, mille, quoi.

J'attends de voir certaines réactions à une augmentation de mille fois le prix des BD. Ou d'une taxe quelconque de l'Etatquivole. :pouicboulet:

L'Agence de sécurité industrielle et nucléaire, citée par la télévision publique NHK, a déclaré qu'il y avait un risque de fuite radioactive au niveau du réacteur numéro 1, mais que cela ne présentait pas de danger pour la population environnante. (AFP)


C'est chouette le Japon, ils ont les mêmes menteurs que chez nous. :kingpouic:
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
Une série de photos assez impressionnante sur ce qu'endurent les gens là-bas...


http://www.life.com/image/first/in-gall ... er#index/0
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Wasabi
Wasabi
.... et une serie de videos, certaines ayant l'air de sortir d'un film de SF...
http://news.yahoo.com/s/yblog_theenvoy/ ... nd-tsunami

Dur dur dur.Maintenant je leur souhaite de ne pas avoir d'after shocks trop forts.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mitsoukos
Mitsoukos
Concernant la radioactivité, communiqué du Criirad:


Bonjour,
Nous avons reçu de très nombreuses demandes d'information sur les
conséquences du séisme qui vient de frapper le Japon. Nous ne disposons
pour l’instant que d’informations partielles et contradictoires mais la
situation au Japon nous parait assez préoccupante pour justifier de
cette première réaction.

L'intensité du séisme aurait atteint 8,9 sur l'échelle de Richter,
déclenchant des phénomènes de type tsunami. Il s'agirait du plus puissant
tremblement de terre enregistré au Japon depuis 140 ans. Selon nos sources,
l’arrêt automatique a concerné 14 des 54 réacteurs électronucléaires que
compte l’archipel.
Carte de localisation des centrales nucléaires japonaises (source :
international nuclear safety center)
(liste des réacteurs nucléaires par centrale en PJ - source AIEA)
Les premières informations diffusées par l'AIEA (agence internationale de
l'énergie nucléaire) et les exploitants des installations nucléaires
japonaises proches de l'épicentre (côte nord-est) se voulaient très
rassurantes.
* Le premier bulletin d’information émis par l’AIEA indiquait seulement
que les 4 centrales nucléaires les plus proches de l'épicentre du séisme
avaient été « arrêtées en toute sécurité ».
* La société Tohoku Electric Power Co. Inc. qui exploite les 3
réacteurs de la centrale nucléaire d'ONAGAWA (1 réacteur de 500 et 2 de 800
MWe) située dans la préfecture de Miyagi a affirmé que les 3 réacteurs
s'étaient arrêtés automatiquement et n'a indiqué aucun problème.
* La société Tokyo Electric Power Co (TEPCO) qui exploite les
centrales nucléaires de FUKUSHIMA DAIICHI (6 réacteurs nucléaires de 439 à 1
067 MWe) et de FUKUSHIMA DAINI (4 réacteurs nucléaires de 1067 MWe) a elle
aussi indiqué que tous les réacteurs s'étaient mis automatiquement à
l'arrêt, ne mentionnant aucune difficulté.
En contradiction avec ce panorama rassurant :
1/ l'agence d'information Kiodo affirme qu'un incendie s'est déclenché sur
le site nucléaire d’ONAGAWA.
2/ plusieurs communiqués (agences AP, Reuters…) font état d’un problème
grave sur le réacteur n°1 de la centrale de FUKUSHIMA DAIICHI (connecté au
réseau en 1970, d’une puissance nette de 440 MWe) : la défaillance du
système de refroidissement. L’exploitant aurait constaté une baisse du
niveau d’eau dans le circuit primaire du réacteur, un dispositif essentiel à
la sûreté puisqu’il assure le refroidissement du cœur et empêche ainsi sa
fusion. Rappelons que les dégagements de chaleur se poursuivent après
l’arrêt du réacteur et qu'ils doivent être impérativement évacués. Cette
situation aurait conduit le gouvernement japonais à déclarer la situation
d’urgence nucléaire pour le site et à donner l’ordre de préparer
l’évacuation de plus de 2 800 riverains de l’installation. Selon l’agence
Reuters, la compagnie TEPCO « s’efforce de mettre en service son système
électrique de secours pour assurer le remplissage » en eau.
Selon les autorités japonaises, aucune fuite radioactive n’aurait été
décelée. Ceci devra être vérifié. L’expérience passée a montré qu’en matière
de « transparence », le Japon ne faisait pas forcément mieux que la France.
Dans son second bulletin d’information, l’AIEA a indiqué qu’un second séisme
(magnitude 6.5) a frappé la côte de Honshu, près de la centrale nucléaire de
TOKAI.
La CRIIRAD suivra de près l’évolution de la situation.. Son laboratoire
reste en état d’alerte à travers son réseau de surveillance de la
radioactivité atmosphérique situé en Rhône-Alpes et à Avignon. Précisons que
les prévisions météorologiques indiquent, pour les prochains jours des vents
d’ouest sur le Japon. En cas de rejet radioactif accidentel, les masses
d’air contaminées seraient d’abord entrainées vers l’océan Pacifique.

Les séismes peuvent avoir des conséquences dramatiques sur les installations
nucléaires et en particulier les réacteurs nucléaires.
Si le Japon est habitué aux séismes, ses installations nucléaires ne sont
pas dimensionnées pour résister à tous les séismes envisageables.
En 2007 par exemple, des séismes intervenus en mars et juillet avaient eu
des conséquences sur plusieurs centrales de l’ouest du pays : débordement
d’eau contaminée de la piscine d’entreposage de combustibles irradiés
(centrale de Kashiwazaki Kariwa), débordement de réservoirs d’effluents
radioactifs à la centrale de Shika. Actuellement (11 mars 2011) un incendie
a lieu au niveau d’un bâtiment de la centrale d’Onagawa (nord-est du Japon)
et les autorités ont déclenché l’évacuation des populations proches de la
centrale de Fukushima Daiichi du fait d’une baisse du niveau d’eau dans les
réacteurs.
La perte d’eau de refroidissement dans la cuve d’un réacteur nucléaire peut
avoir des conséquences dramatiques. En effet, malgré l’arrêt automatique du
réacteur, les assemblages de combustible ont une température très élevée et
leur refroidissement doit être maintenu par circulation d’eau.
Dans le cas contraire, les assemblages de combustible peuvent fondre
entraînant un relâchement massif de substances radioactives dans
l’environnement comme ce fut le cas en 1979 à la centrale américaine de
Three Mile Island (Etats-Unis). La fusion partielle du cœur est un des
accidents les plus graves qui puisse intervenir sur une centrale nucléaire.
Elle peut s’accompagner de réactions explosives du fait de l’accumulation
d’hydrogène dans le cœur.
Mon top
Aucun jeu trouvé
thespios
thespios
C'est une catastrophe d'empleur majeure mais il faut tout de même reconnaitre que les japonais doit bien être le seul peuple prêt à endurer ce genre d'événement.
Ils sont prêt, entrainés et ils réagissent dans le calme.

Parce qu'avec un tremblement de terre de cette force y'a pas grand dégât. C'est suroit le raz de marée qui a fait des dégâts.

Maintenant il faut gérer ce problème d'accident nucléaire potentiel qui malheureusement pourrait être au dépend du secours aux personnes.
Mon top
Aucun jeu trouvé
grolapinos
grolapinos
À l'instant, explosion dans une centrale :skullpouic:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Zogotounga
Zogotounga
Bof, en même temps, ils sont pas comme nous ces gens-là. Les bombes nucléaires, ils ont déjà bien connu, et les tremblements de terre ils ont l'habitude. Faut pas qu'ils fassent trop leur chochotte non plus.



Oui bon d'accord, je :arrow:
enpassant
enpassant
grolapinos dit:À l'instant, explosion dans une centrale :skullpouic:


C'est le bâtiment abritant un des 4 réacteurs qui vient d'exploser d'après France infos.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Loran
Loran
grolapinos dit:À l'instant, explosion dans une centrale :skullpouic:


Ca craint :|

Juste pour vous dire que j'ai ici une tres bonne amie japonaise (hotesse de l'air sur Iberia) que j'ai appellé parce que sa famille vit dans cette partie la du Japon, elle m'a dit, de bonne humeur, que tout allait bien, aucun probleme pour ses parents et sa soeur, genre on est habitué. :shock:

Un collegue de travail a appellé ses partenaires japonais, ils lui ont dit que oui y a eu un seisme mais apres ils sont allés bosser, ils étaient au bureau :shock:

La je ne peux que m'incliner :china:
enpassant
enpassant
Loran dit:
grolapinos dit:À l'instant, explosion dans une centrale :skullpouic:

Ca craint :|
Juste pour vous dire que j'ai ici une tres bonne amie japonaise (hotesse de l'air sur Iberia) que j'ai appellé parce que sa famille vit dans cette partie la du Japon, elle m'a dit, de bonne humeur, que tout allait bien, aucun probleme pour ses parents et sa soeur, genre on est habitué. :shock:
Un collegue de travail a appellé ses partenaires japonais, ils lui ont dit que oui y a eu un seisme mais apres ils sont allés bosser, ils étaient au bureau :shock:
La je ne peux que m'incliner :china:


Mouais...
Je me demande surtout si ce n'est pas pour faire bonne figure vis à vis des autres pays ce genre d'attitude.

Parce que maintenant la situation semble s'aggraver.

Les habitants ont été évacués dans un rayon de 10 km autour de la centrale et au delà de cette limite il est conseillé aux gens de se calfeutrer chez eux, de se protéger les voies respiratoires avec une serviette mouillée et de se couvrir au maximum.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pyjaman
Pyjaman
Pour ceux qui veulent suivre les chaînes japonaises :

NHK : http://www.ustream.tv/channel/foxtokimekitonight ou en anglais : http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/
TBS http://www.ustream.tv/channel/tbstv
FUji TV http://www.ustream.tv/channel/japanhelpchannel

Source : Mataweb.

Sinon, NHK est regardable sur le canal 680 de la Freebox (et sur les autres box aussi, je suppose, mais je ne connais pas les canaux).
Mon top
Aucun jeu trouvé
grissom
grissom
un Tchernobyl sud asiatique se profilerait-il à l'horizon.....?
quand on sait la concentration de population dans ces territoires ça fait froid dans le dos.....
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
ElComandante
ElComandante
Fuck-ushima, c'est un nom qui va rester.
En espérant qu'on en tire les leçons ailleurs.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
Menace nucléaire au Japon
LEMONDE | 12.03.11 | 15h13

Tokyo Correspondant - La consigne a été donnée samedi après-midi aux alentours de 17 h 30 aux habitants de la région de Fukushima de se calfeutrer chez eux. Quelques minutes auparavant, une explosion avait eu lieu sur ce site nucléaire : le toit et les murs du bâtiment du réacteur numéro 1 de la centrale de Fukushima-Daiichi, exploitée par la compagnie nippone Tokyo Electric Power Co. (Tepco) se sont effondrés. Un incendie s'est déclaré sans que l'on sache quelles installations étaient touchées.
Huit équipes de pompiers de Tokyo ont été appelés sur place. La télévision japonaise NHK annonçait que la radioactivité enregistrée près du réacteur dépassait 1015 microsiverts par heure. Le Japon est-il menacé d'un accident nucléaire majeur comparable à celui de Three Mile Island, la centrale américaine dont le coeur avait, le 28 mars 1979, partiellement fondu ?
Le risque d'une fusion du coeur du réacteur n° 1 de la centrale de Fukushima restait, samedi 12 mars, la préoccupation principale des autorités nucléaires japonaises et internationales. La centrale de Fukushima-Daiichi, située sur la côte pacifique, à 250 km au nord de Tokyo, regroupe 6 des 55 réacteurs nucléaires de l'archipel, dont 11 se sont mis automatiquement à l'arrêt lorsqu'a été ressenti le séisme.
Même à l'arrêt, ces réacteurs doivent continuer à être refroidis par un liquide réfrigérant. Dans le cas contraire, les cartouches de combustible nucléaire (contenant de l'uranium et du plutonium) peuvent être endommagés et fondre. A Fukushima, il semble que se soient produites à la fois une perte d'alimentation électrique, ne permettant plus le refroidissement du coeur du réacteur, et une perte d'alimentation en eau de mer ordinairement injectée dans le circuit de refroidissement.
"LA FUSION DU COEUR SERAIT LE SCÉNARIO EXTRÊME"
"La fusion du coeur serait le scénario extrême, estime Olivier Guppa, directeur général adjoint de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française. Nous ne savons pas encore s'il est en cours". A la différence de l'accident de la centrale de Three Mile Island, dont l'enceinte de confinement était restée intacte, empêchant des fuites radioactives, dans le cas de Fukushima, si l'enceinte est effectivement détruite, il n'y a plus de barrière au relâchement de particules radioactives.
Plus de cinquante mille personnes étaient en cours d'évacuation, samedi 12 mars, dans un rayon de dix kilomètres de la centrale nucléaire "Fukushima 1", proche des villes d'Okuma et de Futaba, à 250 kilomètres au nord de Tokyo.
Tokyo Electric Power Co. (Tepco), propriétaire de la centrale, pensait relâcher dans l'atmosphère le trop-plein de vapeur radioactive afin de faire retomber la pression interne. Mais il a dû y renoncer momentanément en raison de la trop forte radioactivité autour des valves. L'armée de l'air américaine avait fourni dans la nuit des liquides spéciaux de refroidissement qui n'avaient pas eu l'effet souhaité. Trois autres réacteurs ont été arrêtés et trois autres l'étaient déjà au moment du séisme pour des questions de maintenance.
Est-il possible de sécuriser les centrales nucléaires dans un pays à forte activité sismique comme le Japon où se produisent 20 % des secousses supérieures à une magnitude de 4 enregistrées à travers la planète. Le très fort séisme de vendredi relance le débat sur les risques nucléaires dans l'archipel.
Après un tremblement de terre en juillet 2007 dans le département de Niigata (Mer du Japon) d'une magnitude de 6,8, plusieurs incidents s'étaient déjà produits à la centrale de Kashiwazaki-Kariwa (sept réacteurs) dont des fuites radioactives. Tepco qui avait par le passé dissimulé des problèmes avait tardé à reconnaître les faits : sa centrale n'était pas conçue pour résister à un séisme d'une telle violence et l'alerte avait été donnée trop tardivement, avait reconnu le premier ministre de l'époque, Shinzo Abe.
L'enquête avait révélé une cinquantaine d'anomalies et de dysfonctionnements et des falsifications de documents sur des résultats de tests d'étanchéité. Désireux de rassurer une opinion publique plutôt méfiante vis-à-vis du nucléaire, Tepco avait adopté de nouvelles normes. A l'époque, l'agence météorologique estimait qu'une faille au large de la côte arrivait désormais pratiquement sous la centrale.
THÉORIQUEMENT CONSTRUITS POUR RÉSISTER À UN SÉISME
Les complexes nucléaires japonais sont théoriquement construits pour résister à un séisme d'une magnitude de 7. Celui de vendredi a été d'une magnitude de 8,9. La centrale de Kashiwazaki-Karina, la plus importante du pays qui alimente la région de Tokyo en électricité, avait été fermée pendant vingt et un mois. Elle a été remise en activité en mai 2009. Eloignée cette fois de l'épicentre du séisme, elle a continué à fonctionner. Les deux principaux sites nucléaires de Tepco, qui alimente la capitale en énergie, sont situés au nord de celle-ci dans les départements de Niigata à l'est et de Fukushima à l'ouest.
Pays disposant de faibles ressources naturelles, le Japon dépend à 40 % de la filière nucléaire pour produire l'électricité dont il a besoin. Il compte plus de cinquante centrales nucléaires situées généralement à proximité de ses côtes. La résistance à la construction de nouvelles centrales reste forte dans une population rétive (victime en 1945 du feu nucléaire à Hiroshima et à Nagasaki) et surtout peu convaincue par les arguments sur la sécurité de ses centrales avancés par ses dirigeants.
Le gouvernement avait annoncé en 2006 de nouvelles règles de construction destinées à renforcer la résistance des centrales nucléaires aux séismes.
Philippe Pons et Pierre Le Hir (à Paris) Article paru dans l'édition du 13.03.11
Mon top
Aucun jeu trouvé
pilum
pilum
Bon, il faut espérer que le phénomène reste confiné comme dans la centrale de Three miles Island aux USA.
Je VEUX y croire...
Mon top
Aucun jeu trouvé
djoul
djoul
Boarf, ça franchit pas les frontières un nuage radioactif non ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
pilum dit:Bon, il faut espérer que le phénomène reste confiné comme dans la centrale de Three miles Island aux USA.
Je VEUX y croire...

Ca tombe bien, on ne te demande que ça. :mrgreen:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Le Zeptien
Le Zeptien
djoul dit:Boarf, ça franchit pas les frontières un nuage radioactif non ?


Ah mais tout a fait, c'est bien connu...d'ailleurs c'est monsieur Eric Besson, un homme en qui nous pouvons avoir toute confiance pour son intègrité intellectuelle et autre, qui sera sans doute chargé de nous expliquer cela au cas où...
Bon...le solaire, l'éolienne tout ça...on commence vraiment quand ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Vinciane
Vinciane
Image choc, image google avant après...

vous avez la photo avant et vous faites défiler une barre pour voir l'effet du tsunami après...pire qu'une zone d'après-guerre.

http://www.abc.net.au/news/events/japan-quake-2011/beforeafter.htm

:shock:
TheResident
TheResident
Zogotounga dit:Bof, en même temps, ils sont pas comme nous ces gens-là. Les bombes nucléaires, ils ont déjà bien connu, et les tremblements de terre ils ont l'habitude. Faut pas qu'ils fassent trop leur chochotte non plus.


Et puis quelle idée de s'installer là aussi... A une échelle moindre, c'est comme si on decidait de construire un hôtel sur un ancien cimetière indien ...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Balrog
Balrog
El comandante dit:Une série de photos assez impressionnante sur ce qu'endurent les gens là-bas...

http://www.life.com/image/first/in-gall ... er#index/0


J'avoue ne pas avoir envie de regarder, j'estime en avoir assez vu.


Je ne peux m'empêcher de penser à ce qu'on ressenti tous ces pauvres gens quand, au beau milieu de leur petite vie quotidienne, ils ont vu arriver cette vague immense... :cry:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Numero 6
Numero 6
LCP, juste en en ce moment: 1937, le massacre de Nankin..



Que dire ?

Je suis tombé là dessus entre 2 reportages du cataclysme en cours...

Une équipe d'une quinzaine de secouristes chinois est arrivée dimanche au Japon, rapporte l'agence Chine nouvelle. Elle apporte avec elle quatre tonnes de matériel de recherche et de secours

sinon.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Dod
Dod
La plus grande des îles de l'archipel nippon, Honshū, ce serait déplacée de 2,40m :shock:
BananeDC
BananeDC
Dod dit:La plus grande des îles de l'archipel nippon, Honshū, ce serait déplacée de 2,40m :shock:


Suicides en masse chez Googlemaps. :pouicboulet:
Mon top
Aucun jeu trouvé