44
réponses
0
follower
Par : XavO | mercredi 10 novembre 2004 à 18:38
Default
XavO
XavO
Y'a un édito là :
http://www.lacourteechelle.net/
Mon top
Aucun jeu trouvé
jmguiche
jmguiche
Ce ne sont pas les premier a subir ce type de "pression amicale".
Il est clair que cela existe, qu'on ne s'en cache pas : des acteurs du marchés bien connu on parlé devant moi (il y a pas mal de temps) de ce qu'ils souhaitaient faire à une boutique bien connu des internautes pour ses prix interressant....

désolé d'etre aussi flou sur les noms, je n'ai pas envie de me mettre du monde à dos pour rien.

Les prix bas par les boutiques posent un probleme aux éditeurs :
si une boutique vend pas cher, les autres boutiques, considérant que cela ne vaux pas le coup de suivre (sans perdre toutes leur vente, le diférentiel de prix leur fait perdre des clients), elles vont retirer les références de leur catalogue. Le jeu ne sera plus vendu sur assez de point de vente pour etre vendu tout court. Exit le jeu et l'éditeur.

C'est bête et simple, mais cela n'est pas le propre de l'edition de jeu.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mattintheweb
Mattintheweb
Le lien de xavo dit:Connection to server www.lacourteechelle.net failed (Connection actively refused by the server.)
Wouahou, ça doit être des pressions vachement "amicales"... :shock: :shock: :shock:
ivy
ivy
ouep, plus de lien :(

ça racontait quoi xavo ? :roll:
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Le lien marchait pour moi :
Edito [copier-coller]


Nous suspendons la vente en ligne pour les particuliers.
Les raisons d'une décision:
Le site de la Courte Echelle avait démarré sur un positionnement de prix original. Des prix compétitifs sur la plupart des jeux
- en particulier les jeux familiaux - plutôt que des promotions ponctuelles, Sur cette base, la fréquentation et les achats étaient en progression régulière.
Cette pratique devait bousculer un partage tacite du marché. Des distributeurs puissants, ont fait pression auprès de plusieurs fournisseurs pour nous faire augmenter certains prix. Confronté à des refus de vente, nous avons cherché une parade en incluant les frais de port dans le prix des articles.
Cette présentation a été mal comprise par nos clients et, l'activité du site s'est effondrée. Persister à faire valoir notre droit, risquait de mettre en péril un magasin qui est notre activité principale..

Ce site devient un outil d'information et de liaison qui présentera sélections et coups de cœur, et relatera l'activité ludique de Rennes.
Il sera également un outil de travail pour les ludothèques et collectivités, qui pourront préparer des demandes de devis et consulter la tarification collectivités, accessible à partir de 200 euros d'achats.



Si cet édito vous a interpellé, si notre sélection vous a séduit, si vous avez des difficultés pour vous procurer une des références présentées… laissez un message sur lacourteechelle@wanadoo.fr.
Nous vous informerons des évolutions du site.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Krazey
Krazey
C'est d'ailleurs pas la première fois qu'on en parle sur les forums :
http://www.trictrac.net/jeux/forum/view ... c&start=30
una anonym dans un autre topic sur la vision unil... dit:
je vais reagir (malheureusement de façon anonyme) en tant que responsable d'une boutique de jeux.
Il y a quand même un truc à savoir sur les tarifs pratiqués en boutique : c'est que l'on ne fait pas vraiment ce qu'on veut au niveau des tarifs. Faire du prix haut, pas de problème mais pratiquer des tarifs bas (non cassés, permettant une vie normale à la boutique) n'est pas possible en tant que boutique ayant pignon sur rue (le cas des sites marchands internet n'entre pas à ma connaissance dans ce cas de figure). On subit des pressions (les commandes n'arrivent plus, menaces de ne plus vous livrer du tout, menaces de prevenir les autres "copains" distributeurs, editeurs pour qu'ils vous boycottent également,...) pour maintenir des prix "conseillés".
Par ailleurs des distributeurs français signent des exclusivités avec des éditeurs allemands. Avant on achetait des jeux directement en Allemagne et les traduisait dans notre coin. Maintenant on ne peut plus acheter certains jeux directement en Allemagne , il faut passer par le distributeur français qui évidemment prend une marge, ce que je ne dénonce pas dans le cas où il y a changement de boite. Je dénonce surtout ces exclusivités. Pourquoi ne laisse t on pas au consommateur le choix entre un boitage allemand avec une regle rajoutée et le même jeu avec un boitage français, avec les différences de prix qu'on connait.
On a quand même en France une dictature des éditeurs, distributeurs. C'est quoi l'Europe du jeu la dedans ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docteur Mops
Docteur Mops
Pour avoir été très longtemps responsable des achats de jeux en boutique spécialisée, je dois admettre cette réalité qu'ont les fournisseurs de vouloir contrôler le marché. Certains étant plus aggressifs que d'autres.

Ce refus de vente est en France strictement interdit. Dans les faits, il se pratique courament dans toutes les branches commerciales par des contournements des lois. Seule réponse possible, la mise en cause juridique qui coûte cher et prend énormément de temps.

D'un autre coté, je n'ai subis cette pression que très amicalement. Les prix conseillés par les éditeurs étant calculés sur une marge traditionelle commune à toutes les boutiques spécialisées.

Le seul moyen de faire baisser cette marge est de subvenir au frais de la société par d'autres ressources ou de rogner sur les frais. Les seuls postes étant réductibles sont les salaires des employés.

Les cassages de prix sont toujours des effets de captation de clientèle. C'est à dire réduire le volume des autres pour concentrer les ventes vers l'offre de prix la plus basse. Les conséquences, immédiatement bénéfiques pour le consommateur entrainent des inconvénient majeurs à moyen termes : raréfication de l'offre au niveau géographique, dévalorisation de l'image du produit (si certains le vendent moins cher c'est que les autres sont des voleurs et l'éditeurs y compris). Ces inconvénients entraînent une concurence au plus bas prix qui conduit à la recherche de réduction des frais, course au catalogue des éditeurs pour amortir le déficits de certains produits, encombrement du marché.

La différence de résultat entre les produits qui marchent et ceux qui ne sont pas rentables entraînera une suproduction de produits pour trouver l'enfant rare et productif. Si l'offre n'est plus adaptée à la demande, le marché se déstabilise et l'on va vers le bradage et la dévalorisation des produits entraînant la disparition des petites structures et favorisant les grosses.

D'ou la nécessité de chacun des acteurs de ne pas dépasser certaines bornes au risque de mettre en péril l'ensemble de la profession.

Je ne sais pas si j'ai été assez clair :oops:
Mon top
dicapa
dicapa
Tout cela m'inspire du dégout vis à vis de ces distributeurs qui une fois n'est pas coutume nous prennes pour des vache à lait.
Là je sens que je vais m'énerver et déborder du sujet... :evil:
Ca y'est j'suis enervé. Sous des excuses bidons les prix sont gonflés aux maximum et surtout il y a une entente tacite entre tous les distributeurs ce qui est 1) interdit par la loi et 2)empêche l' implantation de discounter ludique comme dans l'alimentaire par exemple.
Autre exemple quand renault augmente le prix de sa logan de 2500 euro pour frais de transport entre la pologne et la france faut pas poussé...2500 euro PAR VEHICULE. Tous le monde sait qu'a 5000 euro le marché de l'occasion s'effondre en france et entraine avec lui les ventes des vehicules neufs entré de gamme qui tourne autour de 7500 euro.
Et l'essence qui augmente dans les 24 heures à la pompe des que les cours s'envolent...le baril de brut a à nouveau baissé (47$)...il ne se passe rien à la pompe et ne se passera rien :evil:
Que les jeux allemand coutent plus chères en france peut s'expliquer mais que les jeux français aient le même prix en allemagne qu'en france là c'est inexplicable, insupportable et honteux...Je tiens à préciser que j'ai passé une mauvaise journée....
Mon top
Aucun jeu trouvé
Diamant
Diamant
jmguiche dit:Ce ne sont pas les premier a subir ce type de "pression amicale".
Il est clair que cela existe, qu'on ne s'en cache pas : des acteurs du marchés bien connu on parlé devant moi (il y a pas mal de temps) de ce qu'ils souhaitaient faire à une boutique bien connu des internautes pour ses prix interressant....

Pourtant pas si intéressants que ça, vu les quelques commandes groupées en Allemagne qui ont été lancées ces derniers temps grace aux forums TT.

Il serait naïf de croire que la clientèle des distributeurs français les plus compétitifs se reporterait sur d'autres distributeurs français, en cas de disparition des premiers.
Un distributeur allemand serait tout autant capable de fournir une règle en français.

Ce qui arrive à la Courte Échelle, c'est le résultat d'une politique à courte vue.
Mon top
Aucun jeu trouvé
karoline
karoline
A priori :

- Une boutique vit du passage et ne souffira pas qu'une autre à 50 km de là vende ses jeux 10% moins chers
- Le commerce des jeux sur internet est certainement comme n'importe quel autre produit, c'est à dire epsilon par rapport au volume de ce dit commerce

Ce qui veut dire que d'imposer un prix de vente des jeux aux boutiques pour éviter que certaines ferment est un argument éculé.
De mettre des entraves de ce type est de mettre un frein à la croissance de ce secteur.
Si je me trouvais un jour confronté à ce type de pression, et bien j'irais faire mes courses ailleurs. Et si ce n'est pas possible parce que ça n'existe pas ou que le distributeur à vraiment les bras longs alors je vendrais du Zum um Zug à la place des Aventuriers du rail. Et quand bien même le dit produit serais inaccessible alors je ne le vendrais pas.

Ps : ll me semble que le refus de vente n'existe pas entre professionels sauf abus de position dominante
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Docteur Mops
Docteur Mops
Sincèrement, personne ne prend personne pour une vache à lait dans le milieu des jeux de société qui représente une niche commerciale par rapport à la plupart des secteurs commerciaux.

Il n'y a pas d'entente entre les boutiques spécialiées sur les prix de vente public. Il y a le calcul d'une marge. Ce n'est pas un hasard si cette marge est quasiment partout la même. C'est le prix que l'on doit pratiquer pour continuer à travailler.
Les prix conseillés par les éditeurs (les distributeurs n'indiquent pas de prix), le sont sur le même calcul que celui des commerçants.

Ceux qui cassent les prix, le font pour de mauvaises raisons. Si tout le monde pouvait baisser les prix de 20% en continuant de vivre correctement, la concurence ferait que cela se déroulerait très rapidement. Pourquoi des imbéciles continueraient-ils à vendre plus cher que les autres le même produit ????

Arrêtons la comparaison avec l'Allemagne. La baisse des prix n'a jamais fait évoluer le marché là-bas. Au contraire celui-ci diminue !
Les auteurs y gagnent moins (sauf les têtes d'affiche), les éditeurs aussi, les distributeurs également, et les magasins aussi.
Dès que l'équilibre offre-demande va se rétablir, les hausses de prix seront de mise.
Prenez un éditeur comme Hans im Glück. Ils sont deux dans la boite. Vous croyez qu'il font ça pour se faire plus de fric ? Non, ils n'ont pas le choix. La pression du marché est telle qu'il faut rogner partout. Faites un Carcassonne ou un Colon et vous survivrez suffisament longtemps.

Allez donc raconter aux ex employés de Descartes qu'ils ont été victimes de vous prendre pour des vaches à lait. Demandez le aussi à certains gérants de boutiques ou des vendeurs spécialisés qui touchent le smic.

Expliquez aux agriculteurs qui jettent leur production que c'est vraiment idiot parce que les discounters achètent tout dans des pays où on ne payent pas les saisonniers. Mieux encore, demandez leur à ces saisonniers quel est le prochain jeu qu'ils vont acheter pour s'amuser avec leurs potes...

Si vous voulez que les choses évoluent dans le bon sens. Ce n'est pas les prix les prix qu'il faut baisser. Ce sont les salaires qu'il faut augmenter.
A moins que votre employeur ne vous explique que pour de justes raisons de pression cormerciale il ne peut pas vous augmenter...

Pourquoi voulez-vous des produits moins cher ? Après tout, vous n'avez qu'a vous démerder pour gagner plus. Bien fait pour vous. Vendez des jeux ! Puisque c'est si rentable ! :evil: :?

Mops ennervé.
Mon top
karoline
karoline
Docteur Mops dit:Il n'y a pas d'entente entre les boutiques spécialiées sur les prix de vente public. Il y a le calcul d'une marge. Ce n'est pas un hasard si cette marge est quasiment partout la même. C'est le prix que l'on doit pratiquer pour continuer à travailler.
Les prix conseillés par les éditeurs (les distributeurs n'indiquent pas de prix), le sont sur le même calcul que celui des commerçants.

La courte Echelle n'a pas l'air de penser la même chose, cela l'empêche manifestement de travailler comme elle l'entend.
Des distributeurs puissants :lol: n'indiquent pas les prix mais font pression sur les fournisseurs pour faire remonter les prix de la dite boutique :twisted:
Docteur Mops dit:Ceux qui cassent les prix, le font pour de mauvaises raisons. Si tout le monde pouvait baisser les prix de 20% en continuant de vivre correctement, la concurence ferait que cela se déroulerait très rapidement. Pourquoi des imbéciles continueraient-ils à vendre plus cher que les autres le même produit ????

Je pense qu'il ne faut pas non plus généraliser. La plupart des boutiques propose une carte de fidélité avec une remise à la clé de 10%.
Maintenant de mettre quelques produits en avant sur le critère prix est une pratique courante dans le commerce, et je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible dans la vente des jeux au détail.
Docteur Mops dit:Arrêtons la comparaison avec l'Allemagne. La baisse des prix n'a jamais fait évoluer le marché là-bas. Au contraire celui-ci diminue !

Des chiffres, des chiffres :)
Honnêtement sans donnée concrète je ne peux croire de telles assertions.
Docteur Mops dit:Les auteurs y gagnent moins (sauf les têtes d'affiche), les éditeurs aussi, les distributeurs également, et les magasins aussi. Dès que l'équilibre offre-demande va se rétablir, les hausses de prix seront de mise.

Même chose : des chiffres.
De toute façon, les allemands se rattrapent sur le volume.
Docteur Mops dit:Pourquoi voulez-vous des produits moins cher ? Après tout, vous n'avez qu'a vous démerder pour gagner plus. Bien fait pour vous. Vendez des jeux ! Puisque c'est si rentable ! :evil: :?

Le sujet est qu'une boutique qui veut vendre moins cher est empêchée de le faire. Pourtant si elle le fait, c'est sur sa propre marge qu'elle tire, pas sur les revenus de la chaine en amont (auteurs, éditeurs, distributeurs, etc..)
Docteur Mops dit:Mops ennervé.


Allez, la prochaine fois que je te rencontre, je t'offre une bière dans ma taverne :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Retam
Retam
Saviez-vous que Tilsit impose des prix en Belgique bien plus élevés en Belgique que ceux qui sont conseillés en France? Atterrant. J'attends toujours que quelqu'un de chez Tilsit m'en explique la raison officielle s'il le souhaite. Je suis toujours prêt à changer d'avis si on m'explique...

D'autre part, ces techniques n'ont rien de rare: sur le stand DOW à Essen, on répétait à qui voulait l'entendre (et je l'ai entendu) que les boutiques qui braderaient les aventuriers du rail le jeudi ne seraient pas fournies le vendredi. Et je peux dire que ça ne paraissait pas confidentiel.

Bon, on trouvait des boîtes le samedi moins chères que le jeudi, c'est que ça n'a pas dû bien marcher :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mattintheweb
Mattintheweb
Après, la vraie question est peut-être plutôt : les prix des jeux sont-ils actuellement excessifs ? :?:
XavO
XavO
là je crois que ca risque de nous mener apres 10 pages de débat à un endroit ou on est maintes et maintes fois allé grace a ce sujet : la cage au troll ! :)

Par contre, si un distributeur francais était par là, ca serait sympa de noux expliquer le pourquoi du comment de tout ça : d'avoir son point de vue en somme.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docteur Mops
Docteur Mops
Karoline : "Allez, la prochaine fois que je te rencontre, je t'offre une bière dans ma taverne."

Ouais ! Cool !
Docteur Mops plus ennervé depuis qu'il a dormi :oops:
Mon top
Wasabi
Wasabi
Penser que il y ai des pressions et des influences dans le monde du jeu releve de la theorie de la conspiration, enfin ! C'est un milieu de passiones, ou l'argent ( et tout ce qui en decoule) est tres secondaire, c'est evident. Bon, il y a des betes noires, comme partout, mais en general pas besoin de jouer des coudes pour faire connaitre et vendre son jeu.

Et c'est vrai que baisser le prix des jeux (jusqu'a 20%!) est dangereux. Et c'est pareil pour tout le reste. Dernierement un vendeur a essayer de me refiller un cd brade a, tennez vous bien, 35% : la, j'ai explose, je lui ai clairement explique qu'en agissant de la sorte il mettait en peril toute l'industrie du disque, et les chanteurs et musiciens avec, qu'il va rarefier l'offre, etc ....bref une honte ! Alors, pour enfoncer le clou, j'ai accepte le disque, mais en le payant une fois et demi (apparament le vendeur a fini par comprendre et a accepte la transaction, non mais, il faut se faire entendre).

PS cette chanson des prix trop faibles, ca fait au moins 2 ans que je la lit, et pourtant, le marche du jeu de societe n'a pas l'air de plus mal s'en porter. Mops dit que si, mais c'est la premiere fois que j'entends qqu'un dire ca, tous les compte rendus d'Esen disent d'une annee sur l'autre que c'est encore plus grand, plus frequente que l'annee d'avant.
Bref je ne met pas la parole de Mops en doute, juste que si vous pouviez etayer votre opinion cher Docteur, car elle va vraiment a l'encontre des autres.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docteur Mops
Docteur Mops
Je ne parlait pas du salon d'Essen qui est effectivement de plus en plus réussi, preuve d'une bonne santé de l'intérêt des joueurs.

Je parlais de l'engorgement de la production. Phénomène qui peut aussi toucher la France. Une des explication plausible est l'énorme différence qui se créée entre un produit qui se vend (un Spiel par exemple) et le produit de "fond de game".
Même sur des Spiel, la production a parfois été exagérée ce qui a conduit à des braderies hallucinantes faisant le régal des acheteurs.
Par contre, ces même braderies sont hélas un signe de surproduction et peut laisser une image dévalorisante et fausse de ce que coûte réellement un jeu.

Beaucoup de personnes pensent que c'est un truc juteux. Ca l'est parfois mais c'est extrèmement rare.

Pourquoi se pose t'on toujours des questions et râle t'on quand les prix montent. On doit se poser les même quand ils baissent.
L'économie du portefeuille de chacun se fait forcément au détriment de quelque chose.

Pour citer un exemple dans un autre domaine, les prix du bâtiment ont à une époque chûtés brutalement. Les entreprises ont été entraîné dans cette baisse des prix inexorables entraînant la disparitions de nombreuses entreprises, hausse du travail au noir et hausse des accidents pour non respect des consignes de sécurité.
Baisser les prix peut sembler agréable, mais il faut toujours se poser la question de la raison et des incidences à plus long terme de cette baisse.

L'impression que nous donne le marché allemand conduit parfois à de fausses bonnes impressions. Celui-ci bien que plus important que le français est tout aussi fragile. Malgré l'impression que donne Essen de profusion, beaucoup de chose se font dans de toutes petites structures.

Le marché du jeu ne répond pas aux critères de la grande consommation sauf produits phares. Obtenir des chiffres y est difficile. Mes commentaires ne s'apuient donc que sur les discutions que j'ai pu avoir avec différents éditeurs et les membres du Spiel. Donc pas de grandes démonstrations, mais une impression qui est parfois mal comprise au regard de l'imaginaire des passionnés sur ce monde ludique.
Mon top
MrDindon
MrDindon
Je rebondis sur la remarque de Dicapa sur le fait qu'on prend les joueurs pour des vaches à lait. J'ai aussi cette impression depuis quelques temps et pas que dans le domaine du jeu de société -mais je ne déborderai pas sur ce sujet sauf si je craque de râge-.

J'ai été surpris de certains prix pour certains jeux et je vous les laisse ici -Krazey va surement pas dire le contraire :wink: - pour vous dire à quel point je me sens dans la peau du pigeon à la ficelle -spécialité d'un coin de France que j'ai oublié-

Gang of Four 19,90 € ... :shock: pour un jeu de cartes ... faites le calcul en FR ou en FB, c'est du délire.

Blue Moon extensions entre 10 € (France) et 12 € (Belgique) encore une fois pour un jeu de cartes, j'avale de travers -surtout connaissant le prix de la version Allemande, et qu'on ne vienne pas me parler des coûts de production : ils sont imprimés au même endroit-. Et là on pourra pas me dire que je paye un concept puisque le concept je l'ai déjà payé une fois à 26 € pour le jeu de base :evil:

L'extension de Carcassonne -Marchands & Architecte : 17 € ... 'titcha pourtant vu le contenu de la boite je reste sans voix.

Bref oui on nous prend pour des vaches à lait mais quand la vache en a marre le lait elle ne le donne plus :evil:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tonino
Tonino
Cher Docteur Mops,

Merci de vos interventions.
Néanmoins je crois que vous vous fatiguez pour rien. Vos contradicteurs ici, ne vous écoutent pas (la preuve : pas un n'a répondu à vos arguments) ... Heureusement le gros de la clientèle des boutiques n'a rien à voir avec les "hard gamers" d'ici bas.

Tonino

PS : Là, je vais au lynchage collectif, une fois de plus :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur,

Personne n'oblige qui que ce soit à acheter des trucs trop cher ! Moi, j'ai pas de voiture, c'est trop cher !

[Mode provoc on]
Un truc me chiffonne, il parait qu'on gagne plein d'argent en faisant des jeux. Je vois sans arret des tas de gars qui ont des tas de jeux dans des cartons. y'a qu'à voir, à Boulogne, ils ont reçu 200 règles !!!!! Il parait que fabriquer un jeu, ça coute rien du tout et qu'on peut faire des marges énormes !!! Comment ce fait-il qu'il n'y a pas plus de gars qui se lance dans l'édition de jeux ???
:lol:
[Mode provoc off]

[Mode pessimisme On]
De toute façon, je crois qu'il va y avoir des surprises dans l'édition ludique, même en allemagne... Déjà en france, avec Descartes, Toodoo... Quelqu'un a des nouvelles de Ludistoria ?.. J'me demande comment vont faire les éditeurs qui n'avaient qu'un jeu présenté à Essen pour rentrer de quoi payer les employés...
:?
[Mode pessimisme Off]

Sérieux, je crois qu'on a une mauvaise image de l'allemagne ludique, surtout qu'ils sont en pleine crise économique... :? Je crois aussi qu'on a une mauvaise image de la taille du marché... Un jeu c'est 1500 à 3000 exemplaires (je ne parle pas du monopoly ou des jeux TF1 Games), il faut 6 mois à 1 an pour écouler 3000 jeux (sauf cas rare comme Dungeon Twister ou les loups-garous). Je n'ai pas encore croisé d'éditeur qui a pu s'acheter un hotel particulier dans Paris grâce à la vente de jeux... les auteurs qui gagnent leur vie que du jeu se comptent sur une main...

[Mode interrogation On]
Vous pensez vraiment que l'industrie ludique doit avoir 2 niveaux, c'est à dire celui de Hasbro / parker dit de grande surface avec quasi que des trucs pour mômes (un peu naze ?) une fois par an, et celui de Ystari Game (Ys) dit je fais un jeu pour me faire plaisir, mais tant pis si je perd ma chemise de toute façon c'est pas mon métier et ce sont mes économies alors pas grave... ?
:roll:
[Mode interrogation Off]

[Mode en vrac On]
Le coup de fabrication du monopoly doit être quasi 10 fois plus bas que celui du GOf :lol:

Pourquoi les gars qui ont un succès tirent sur la ficelle ? (alhambra, colons, carcassonne)... Sans doutes par ce que ça leur permet de vivre... :roll:
[Mode en vrac Off]

Bref, forcément, quand on est consommateur, tout est trop cher. Normal. Les pressions c'est mal et ça énerve. Normal aussi. Mais que des gens essayent de vivre de leur activité, voire qui essayent de se payer des vacances dans des pays où il fait beau, c'est normal aussi. Quoi qu'on disent, quoi qu'on fasse, au final, ceux qui ont fait les mauvais choix (prix, jeux, etc..) ben ils coulent. :roll:

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Monsieur Phal dit:Cher Monsieur,
Bref, forcément, quand on est consommateur, tout est trop cher. Normal. Les pressions c'est mal et ça énerve. Normal aussi. Mais que des gens essayent de vivre de leur activité, voire qui essayent de se payer des vacances dans des pays où il fait beau, c'est normal aussi. Quoi qu'on disent, quoi qu'on fasse, au final, ceux qui ont fait les mauvais choix (prix, jeux, etc..) ben ils coulent. :roll:
Bien à vous de cordialement
Monsieur Phal



Oui M'sieur Phal mais moi aussi j'aimerais pouvoir partir dans des pays où il fait beau et mon misérable salaire (pourtant dans le top 20% en Belgique paraît-il) ne me le permet pas souvent (2ème voyage, en dehors de l'europe -ou plus simplement en dehors de chez moi- prévu pour cet hivers, en 10 ans).

Mais n'esayez pas de m'entourlouper avec GoF : c'est une vrai arnaque et comme vous dites si c'est trop cher je ne l'achête pas ... ben pareil :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur RenaudD,

RenaudD dit:
Oui M'sieur Phal mais moi aussi j'aimerais pouvoir partir dans des pays où il fait beau et mon misérable salaire (pourtant dans le top 20% en Belgique paraît-il) ne me le permet pas souvent (2ème voyage, en dehors de l'europe -ou plus simplement en dehors de chez moi- prévu pour cet hivers, en 10 ans).

Devenez éditeur !!! :lol:
Bon, elle était facile, j'avoue :oops:
RenaudD dit:Mais n'esayez pas de m'entourlouper avec GoF : c'est une vrai arnaque et comme vous dites si c'est trop cher je ne l'achête pas ... ben pareil :wink:


Bon, si on jour on doit se voir, faites moi penser à prendre le mien de Gof, on jouera avec :wink:

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
XavO
XavO
Il me semble évident que réduire ses prix se fait aux détriments d'autre chose. Reste à savoir quoi.

Il y a une certaine schizophrénie à vouloir à la fois des prix bas chez les autres et de bonnes conditions de travail chez soit. On retrouve malheureusement souvent de mauvaises conditions de travail dans les entreprises qui cassent les prix (les discounters par exemple).

Le docteur Mops parle du revenus des vendeurs. Les salariés (pas le gérant) des boutiques de jeux sont-ils parfois payés plus que le SMIC ? Pour parler de ce que je connais, c'est le tarif à la courte echelle. Agrémenté d'une prime en fin d'année. Les employés pointent : les heures sup. sont donc prises en compte. Est-ce une situation particulièrement défavorable dans le monde des boutiques de jeux ?

Néanmoins, il est tout a fait possible d'avoir également des gains de productivité, des techniques plus évoluées...etc. Dans le jeu, je ne doute pas que chacun trouve des techniques ou combines pour réduire ses charges. Si tout le monde a besoin des mêmes marges, les bénéfices ne démarrent pas forcément au même niveau chez tous les détaillants.

Tout cela est une chose : la politique de la boutique. Elle a libre choix et le consommateur de même. C'est le marché tout ça. Tant que ca respecte la loi, je ne vois pas de problème. Je n'aime pas ce système mais il faut bien bouffer.

D'un autre coté, on a la politique du distributeur. Quelques soient les choix des boutiques, il est mal venu de leur imposer des conditions voir de déroger à la loi.
Surtout que si on peut effectivement mettre en avant des bénéfices pour toutes la profession, on peut également penser que cela risque de défavoriser les petits détaillants.
Le scénario imaginaire est le suivant. Un distributeur décroche un contrat de vente avec une trés gorsse chaine de magasin. Il se profile donc de grosses commandes. La chaine de magasin demande néanmoins une garantie de prix bas (pas contractuellement evidemment). Le distributeur fait alors pression sur ses autres clients pour garantir à la chaine de magasin qu'elle vendra au plus bas. Dans ce scénario les boutiques sont evidemment perdantes.
Sans données, tous les scénarios sont possibles. Ainsi, affirmer que ces pressions, qui je le rapelle reviennent à passer outre la loi, sont bénéfiques me laissent sceptiques.

Dans cette affaire on ne sait rien sur rien. Cela part d'un fait réel : un édito. Ensuite il y a tout de même beaucoup de suppositions, de raccourcis..etc. Ceci laisse place à trop d'interprétations et l'on risque une nouvelle fois de se perdre dans des désaccords insolubles car basés sur du vent.

Quels sont aujourd'hui les conditions de travail dans les boutiques ? Se dégradent-elles ? Les revenus sont-ils en baisse ? Les salaires sont-ils "plancher" ? ...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur Xavo,

Oui, c'est sûr tout ça... Mais 2 débats vont se telescoper là je crois. Moi, je suis juste intervenu sur le "vache à lait" c'est tout :lol: Pour le reste, la politique de la loi, je ne suis pas expert et je ne veux surtout pas baser ma reflexion sur des suppositions et, comme vous le dites, des paramètres qui manquent... :roll:

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
domph127
domph127
Un bon jeu rapporte, et c'est normal
Le problème c'est qu'un echec commercial coute cher à tout le monde.
Donc les succés payent les echecs.
Et ce normal que le consommateur paye les erreurs :?:

La solution est donc de ne sortir que des bons jeux :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Bon ben ne parlons pas dans le vent : je donne un exemple qui n'a pas de rapport avec le prix boutique.

Blue Moon extension Mimix chez Tilsit vendu en boutique 12 € contre 10 € pour la même extension dans la même boutique parue chez 999Games aux Pays-Bas.

Marché Francophone = 4 x le marché néerlandophone

Pourquoi la version française est-elle 2 euros plus cher ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur RenaudD,

P'tet que chez Tilsit ils ont un comptale, quelqu'un qui répond au téléphone à l'accueil, ils font de la pub dans des revue et sur le net (:wink:) ... je sais pas moi. En tout cas, c'est pas pour acheter une ferarri au boss, il n'a pas le permis :lol:

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal

Ps : voyez, on est sur 2 débats à la fois, le prix dans l'absolue et la boutique qui subit une pression :roll:
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrDindon
MrDindon
Monsieur Phal dit:Cher Monsieur RenaudD,
P'tet que chez Tilsit ils ont un comptable


Si c'est ça je comprend mieux :lol:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Krazey
Krazey
RenaudD dit:Bon ben ne parlons pas dans le vent : je donne un exemple qui n'a pas de rapport avec le prix boutique.
Blue Moon extension Mimix chez Tilsit vendu en boutique 12 € contre 10 € pour la même extension dans la même boutique parue chez 999Games aux Pays-Bas.
Marché Francophone = 4 x le marché néerlandophone
Pourquoi la version française est-elle 2 euros plus cher ?


Parce que la trad Tilsit est meilleure :D
Non je déconne :D
:lol:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
XavO
XavO
Monsieur Phal dit:
Ps : voyez, on est sur 2 débats à la fois, le prix dans l'absolue et la boutique qui subit une pression :roll:


Tout a fait d'accord. Mettons de coté le prix en lui même, tant de fois débattu. Ca vous va ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur XavO,

xavo dit:
Tout a fait d'accord. Mettons de coté le prix en lui même, tant de fois débattu. Ca vous va ?


Oui, c'est mieux... Mais c'est trop tard, y'a M'sieur Krazey qui a repéré le sujet :roll: C'est foutu ! :lol:

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé