Ce jeu est sorti le 3 nov. 2010, et a été ajouté en base le 28 janv. 2010 par 20.100

édition 2010

Standalone 2 éditions
36,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
27
réponses
0
follower
Par : Jokari | mardi 15 février 2011 à 18:35
Jokari
Jokari
Je me pose cette question car je suis surpris d'un tel désamour pour ce jeu.

Moi, je ne le connais pas, mais toutes ces critiques assez négatives ne me donnent guère envie d'y goûter : la dernière en date est celle parue dans le dernier Plato.

Je me pose la question car les jeux édités par Ystari sont le plus souvent plébiscités par les joueurs (du moins ceux qui sont la cible de leurs juex, à savoir les plutôt eurogamers).

J'ai lu que le jeu d'origine, Industria, était bien apprécié de Mr Karis. Comme il donne plutôt l'impression de maîtriser son sujet et d'avoir des goûts sûrs (de mon points de vue car j'apprécie plutôt les jeux Ystari), je me demande ce qui fait que sur ce coup il doit bien se sentir assez seul...

Si vous avez des éléments de réponse...
Mon top
Aucun jeu trouvé
SuperDéfi
SuperDéfi
J'ai pas de réponse mais Industry/ia, c'est de la pure enchère. C'est un peu comme le chocolat à 99% ; c'est vraiment pas tout public. Je dis pas que c'est élitiste genre Télérama (je ne mets pas de jugement de valeur) mais c'est ultra spécifique comme sensation et ça demande de l'apprentissage.

Après, moi, j'ai Industria alors Industry, c'est difficile de franchir le pas.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Bon déjà ce n'est pas un flop commercial puisqu'à ce jour, les 2/3 de la prod sont vendus...

Après ce que dit Superdéfi n'est pas faux. En un sens, Industry est un jeu exigeant, basé sur un mécanisme pur qui ne fait pas toujours recette pour un gros jeu. Malgré tout, je trouve personnellement que bien qu'il soit basé sur les enchères, il va bien plus loins que cela, puisqu'en somme il raconte une histoire et que la question n'est pas que de faire des enchères, mais surtout de faire des bons choix (ordre, acquisition) et de savoir gérer son flux d'argent.

Après je ne m'arrête pas à la critique de Plato, c'est l'avis d'une personne qui à le droit de l'exprimer et s'il n'aime pas tant pis. Au moins ça prouve qu'on ne bénéficie pas d'une "protection" ;)

Reste qu'à mes yeux Industry est un excellent jeu et l'un des tous meilleurs dans sa catégorie. Le but de la gamme vintage n'est pas totalement de se faire de l'argent, mais plus de sortir des jeux que j'aime et de les dépoussiérer un peu. En ce sens, je suis satisfait...
gemile_77393
gemile_77393
Je possède aussi Industria et je trouve que c'est un excellent jeu.

Il ne faut pas trop se fier à une critique dans une revue car c'est l'avis d'une personne... et les goûts et les couleurs...
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilou05
guilou05
J'ai vraiment été surpris par ce jeu.
Sans être mauvais, je trouve personnellement que c'est un des moins bons de chez Ystari. On a fait deux partis (une à quatre et une à trois) et les deux fois on a pas pris de plaisir à jouer (pourtant on aime bien les jeux d'enchères)...
Dommage parce que le thème et le jeu me tentait bien. Je pense qu'il faut vraiment l'essayer avant de l'adopter. Mais selon moi d'autres jeux ayant le même thème valent beaucoup plus le coup.

Et pourtant j'adore les œuvres d'Ystari :wink:
TheResident
TheResident
Une seule partie à mon actif. Et vraiment étonné qu'il m'est plus. Un jeu plutôt profond: de l'enchère, et de la gestion. Sauf qu'avant la gestion y'a la gestion d'enchères. Comme tout jeux d'enchères, on peut bluffer un peu, on doit deviner ce que les autres veulent et à quel prix... Beaucoup de choses à prendre en compte au final pour un jeu dont l'aspect gestion peut appraître très statique compte tenu du fait que ce sont toujours les mêmes choses qui sont proposées. Peut-être me lasserais-je mais il me tarde d'en faire une nouvelle partie.

Cette idée d'enchères pour pouvoir se placer sur le plateau/obtenir les ressources nécessaires à soi-même et aux autres (pour gagner de l'argent), tout en faisant attention à avoir ce qui nous rapportera le plus de points en fin de partie donne vraiment tout son sel au jeu.
De plus, ça tourne bien, c'est plutôt fluide, et il est bien plus accessible qu'il n'y paraît (des règles vite appréhendées, et une partie pour bien se rendre compte des enjeux et des choix à faire.

Peut-être pas à acheter au prix fort (peu de matos tout de même), mais en réduction ou d'occaz', certainement...
(Pis la boîte est jolie)
Mon top
Aucun jeu trouvé
forest
forest
Yep...

On me l'a offert à Noël, j'ai très peu de parties à mon actif, mais c'est un très bon jeu. Pas trop le temps de poster un commentaire positif sur ce jeu, mais on a fortement apprécié !

Pour la dernière partie on était 3, moi (habitué), ma copine (casual) et ma mère ( :shock: plus qu'occasionnelle) et on a passé un super moment.

Le jeu est très déroutant, c'est que des enchères, l'argent circule à vitesse grand V. On passe d'un tour avec 0 puis au tour d'après on le "chips leader" ! C'est vraiment technique et très bon. C'est sur que c'est pas trop un jeu où on pose des cubes...

voilà.
Mon top
Aucun jeu trouvé
guilou05
guilou05
Comme quoi les goûts et les couleurs :wink:
Budnic
Budnic
Karis dit:Bon déjà ce n'est pas un flop commercial puisqu'à ce jour, les 2/3 de la prod sont vendus...


Cela signifie-t-il que les frais de production sont couverts et qu'Ystari, sur ce coup-là, n'a pas perdu d'argent? (Alors que cette perspective était envisagée au micro de la radio des jeux, si mes souvenirs ne sont pas trop flous.) Ou est-ce qu'on y est pas encore?
Karis
Karis
Budnic dit:
Karis dit:Bon déjà ce n'est pas un flop commercial puisqu'à ce jour, les 2/3 de la prod sont vendus...

Cela signifie-t-il que les frais de production sont couverts et qu'Ystari, sur ce coup-là, n'a pas perdu d'argent? (Alors que cette perspective était envisagée au micro de la radio des jeux, si mes souvenirs ne sont pas trop flous.) Ou est-ce qu'on y est pas encore?


On ne perd pas d'argent, on en gagne même un peu.

Reste que contrairement à ce que beaucoup pensent Ystari est une petit boîte. Chaque jeu acheté nous fait du bien et chaque jeu qui reste en stock nous fait du mal. Donc je ne vais pas vous dire d'acheter militant mais c'est tout de même encore une fois a vot' bon coeur ;) car si vous voulez qu'on perdure il faut acheter un peu nos jeux. Bon j'arrête les violons et je :arrow:
soze
soze
N'est-il pas un peu tôt pour parler de top ou de flop ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
ilfiniol
ilfiniol
Quand tu dis 2/3 des jeux achetés, ça veut dire quoi exactement ? 2/3 des jeux achetés à Ystari par des boutiques qui doivent maintenant les écouler ou 2/3 des boites maintenant chez l'utilisateur final ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Jokari
Jokari
soze dit:N'est-il pas un peu tôt pour parler de top ou de flop ?


Mon questionnement n'était pas du point de vue commercial mais bien du niveau de sa cote d'amour.

Merci pour les réponses des uns et des autres.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Foussa67
Foussa67
moi j'aimerais bien jouer à Industry, car les mécanismes m'attirent.

Je ne l'ai pas acheté parce qu'il ne se joue pas à 2, ce qui est normal pour un jeu d'enchères.

Peut être que d'autres sont dans mon cas...
Mon top
Aucun jeu trouvé
ddschutz
ddschutz
C'est vrai que le format 3/4 joueurs est un peu contraignant.



s'il existe une variante à 2 joueurs je suis preneur, mais après avoir fait une partie je pense que ca ne doit pas être facile a réaliser
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tonino
Tonino
ilfiniol dit:Quand tu dis 2/3 des jeux achetés, ça veut dire quoi exactement ? 2/3 des jeux achetés à Ystari par des boutiques qui doivent maintenant les écouler ou 2/3 des boites maintenant chez l'utilisateur final ?

C'est 2/3 acheté par les détaillants à Millennium (le distributeur). Donc Ystari est déjà (modulo les délais de paiement) rétribué dessus.
Quant à savoir quelle est la part achetée par le consommateur finale, elle se situe mécaniquement entre 0 et le stock écoulé par le distributeur (c'est à dire 2/3) mais il est quasiment impossible de le savoir exactement (sauf quand les 100% sont quasi atteint car dès qu'on n'en trouve plus "nulle part" on le sait).
Mais sauf cas exceptionnel, les ventes boutiques et les ventes du distributeur sont corrélées.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Martin Vidberg
Martin Vidberg
Je crois que pour ce type de jeu fonctionnant à partir d'une mécanique forte comme les enchères, l'ambiance à la table et la tension qui peut s'introduire dans une partie sont essentiels au plaisir du jeu.

J'ai beaucoup aimé la partie que j'ai faite d'Industry : les joueurs ont vraiment "joué le jeu", notamment en se liguant contre moi pour m'empêcher d'emporter une victoire qui me semblait pourtant acquise (pour ceux qui connaissent le jeu en ne payant pas mes enchères en fin de partie pour détruire mon économie). Cet aspect stratégique que je n'avais pas prévu m'a prouvé que le jeu était plus fin qu'un jeu d'enchère répétitif et sans surprise (à la "Toledo" ou "Art moderne").

De manière générale, j'aime beaucoup les jeux où il est possible de bluffer, d'influencer ses partenaires ou de les endormir en brouillant les pistes. Il est vrai que ce sont des aspects de jeu qui sont davantage introduits par les joueurs présents autour du plateau qu'au jeu en lui-même.
Manfred
Manfred
je ne suis pas convaincu de la totale corrélation entre ventes distributeur -> boutique et ventes réelles boutique -> acheteur final.

Si tel était le cas, on ne verrait pas Industry proposé entre 25 et 30 euros sur les boutiques en ligne alors que de mémoire son prix conseillé est de 36 euros. ça veut dire que les boutiques ont cru au produit (2/3 de la prod vendue, c'est bien, tant mieux pour ystari) mais que le jeu part mal en boutique.

dans le même ordre d'idée des statistiques trompeuses :
earth reborn, les 2000 boites vendues la 1ère semaine. Mais quand on y regarde de plus près, 2 mois après, la plupart des boutiques en ont encore pas mal de stock. Ce n'est pas le raz de marée "à la space hulk" qu'on avait pu penser (même si le jeu a très bien marché, évidemment).
Mon top
Aucun jeu trouvé
crossangel
crossangel
Karis dit:
Budnic dit:
Karis dit:Bon déjà ce n'est pas un flop commercial puisqu'à ce jour, les 2/3 de la prod sont vendus...

Cela signifie-t-il que les frais de production sont couverts et qu'Ystari, sur ce coup-là, n'a pas perdu d'argent? (Alors que cette perspective était envisagée au micro de la radio des jeux, si mes souvenirs ne sont pas trop flous.) Ou est-ce qu'on y est pas encore?

On ne perd pas d'argent, on en gagne même un peu.
Reste que contrairement à ce que beaucoup pensent Ystari est une petit boîte. Chaque jeu acheté nous fait du bien et chaque jeu qui reste en stock nous fait du mal. Donc je ne vais pas vous dire d'acheter militant mais c'est tout de même encore une fois a vot' bon coeur ;) car si vous voulez qu'on perdure il faut acheter un peu nos jeux. Bon j'arrête les violons et je :arrow:


Je suis militant Ystari à fond, ca c'est clair !

Concernant Industry, je ne l'ai personnellement pas acheté car vu la quantité de jeux sur le marché il faut bien faire des choix. Entre les Mousquetaires du Roy (que je trouve plus original) et Industry, il n y avait pas photo: j'ai couru sur MdR !

En sachant aussi que Olympos arrive Industry paraît moins attrayant et franchir le pas est encore plus difficile.

Donc je dirais plutôt qu'Industry est un peu noyé dans la masse et qu'il y a des thèmes sur le marché qui ME paraissent plus fort.

Après les goûts et les couleurs comme on dit ...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tonino
Tonino
Manfred dit:je ne suis pas convaincu de la totale corrélation entre ventes distributeur -> boutique et ventes réelles boutique -> acheteur final.
Quand je dis que les ventes sont "corrélées", je ne dis pas qu'elles sont égales, mais elles suivent grosso modo une courbe similaire (même si c'est un peu décalé dans le temps). Sauf cas exceptionnel comme je le disais d'un jeu qui aurait fait un flop non attendu par les boutiques.
Enfin, moi je dis ça avec ma petite expérience ...
Manfred dit:Si tel était le cas, on ne verrait pas Industry proposé entre 25 et 30 euros sur les boutiques en ligne alors que de mémoire son prix conseillé est de 36 euros. ça veut dire que les boutiques ont cru au produit (2/3 de la prod vendue, c'est bien, tant mieux pour ystari) mais que le jeu part mal en boutique.
Quant à la politique tarifaires de certaines boutiques en ligne, c'est un autre débat et le succès ou non d'un jeu n'en est pas toujours la cause.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Tonino dit:Quant à la politique tarifaires de certaines boutiques en ligne, c'est un autre débat et le succès ou non d'un jeu n'en est pas toujours la cause.


Même plutôt rarement en fait !
Manfred
Manfred
Tonino dit:
Manfred dit:Si tel était le cas, on ne verrait pas Industry proposé entre 25 et 30 euros sur les boutiques en ligne alors que de mémoire son prix conseillé est de 36 euros. ça veut dire que les boutiques ont cru au produit (2/3 de la prod vendue, c'est bien, tant mieux pour ystari) mais que le jeu part mal en boutique.
Quant à la politique tarifaires de certaines boutiques en ligne, c'est un autre débat et le succès ou non d'un jeu n'en est pas toujours la cause.


en l'espèce ce n'est pas (que) un problème de politique tarifaire, boutique en ligne ou pas, quand un jeu est dans toutes les boutiques en ligne à -20 ou -30% un mois ou deux après sa sortie, c'est surement que les ventes ont été inférieures aux attentes des boutiques. Enfin je dis ça, mais c'est juste la constatation que j'ai faite auprès de 2 boutiques que je connais bien sur ce jeu.
Cela étant dit, cela ne préjuge pas de la qualité ou non du jeu. des daubes se vendent très bien, des bons jeux se vendent mal, c'est la vie mon bon monsieur et on ne comprends pas toujours pourquoi :pouicboulet:
Mon top
Aucun jeu trouvé
j-pere
j-pere
Manfred dit:j
Si tel était le cas, on ne verrait pas Industry proposé entre 25 et 30 euros sur les boutiques en ligne alors que de mémoire son prix conseillé est de 36 euros. ça veut dire que les boutiques ont cru au produit (2/3 de la prod vendue, c'est bien, tant mieux pour ystari) mais que le jeu part mal en boutique.


J'ai acheté le jeux 1 ou 2 semaine après sa sortie et je l'avais payé 30 euros. Du coup c'est dur de dire que les boutiques ont baissé le prix parce que le jeux ne marchait pas au bout de 2 semaines O_o. Ca me semble un peu tiré par les cheveux...

On constate que les prix conseillés sont rarement suivi dans les boutiques de VPC. On ne peux pas se baser la dessus pour savoir si un jeu est bien ou pas.


Pour en revenir au jeu, il a fait mouche dans mon cercle de jeu. On y joue régulièrement. C'est un peu plus fin que juste un jeu d'enchères et se peut se révéler très tactique. Tout dépend des personnes autour de la table... comme beaucoup de jeu finalement.
Mon top
Manfred
Manfred
sinon c'est bien de lire toutes les phrases dans les message et pas juste de répondre en ne considérant que les passages qui nous arrangent pour ensuite dire que les raisonnements sont tirés par les cheveux.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Le problème est aussi que les boutiques en ligne se surveillent et s'entrainent entre elles. Quand une boutique baisse son prix on en voit toujours d'autres qui s'alignent. C'est un peu la guerre (il faut bien que tout le monde mange, mais à force plus personne ne mange) mais j'espère qu'on arrivera jamais au niveau d’aberration constaté parfois en Allemagne (pas dans les boutiques en dur allemande toutefois).

Une grande solution au problème serait qu'on obtienne une TVA à 5,5 avec prix fixe (comme un livre). Un peu comme les restaurateurs en somme, mais nous sommes un lobby bien moins intéressant pour les politiques. Et puis peu de restaurateurs ont reporté une partie du gain pour les clients, comme ils l'annonçaient (ou alors juste sur certains produits de la carte), donc je ne pense pas que cette expérience soit considérée comme concluante par le gouvernement.

Et pourtant un jeu mériterais bien d'être traité en tant que produit culturel. Mais c'est un autre débat !
forest
forest
Yep...

Martin Vidberg dit:Je crois que pour ce type de jeu fonctionnant à partir d'une mécanique forte comme les enchères, l'ambiance à la table et la tension qui peut s'introduire dans une partie sont essentiels au plaisir du jeu.[...]
De manière générale, j'aime beaucoup les jeux où il est possible de bluffer, d'influencer ses partenaires ou de les endormir en brouillant les pistes. Il est vrai que ce sont des aspects de jeu qui sont davantage introduits par les joueurs présents autour du plateau qu'au jeu en lui-même.

entièrement d'accord sur cet aspect du jeu. La partie enchère doit être accompagné de bluff, de menace et de manipulations.

Etant donné que l'argent circule très vite entre les joueurs selon certains cycles, il faut arriver à les 'gérer' pour se retrouver au bon moment avec tout l'argent afin d'acquérir à un bon coût les structures qui nous intéressent !

Mais c'est un peu déroutant et la règle ne laisse pas vraiment entrapercevoir cet aspect là du jeu...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Manfred
Manfred
Karis dit:
Une grande solution au problème serait qu'on obtienne une TVA à 5,5 avec prix fixe (comme un livre). Un peu comme les restaurateurs en somme, mais nous sommes un lobby bien moins intéressant pour les politiques. Et puis peu de restaurateurs ont reporté une partie du gain pour les clients, comme ils l'annonçaient (ou alors juste sur certains produits de la carte), donc je ne pense pas que cette expérience soit considérée comme concluante par le gouvernement.
Et pourtant un jeu mériterais bien d'être traité en tant que produit culturel. Mais c'est un autre débat !


la baisse du taux de TVA n'est pas vraiment envisageable (le jeu de société, et après les jeux vidéos ? et après ? n'oublions pas que la TVA est la principale recette fiscale de l'état) et ne changerait rien de toute façon à ces pratiques commerciales.
c'est le prix fixe qui ferait changer les pratiques des boutiques, mais là encore, aucune chance que ça arrive. A part l'éditeur/distributeur qui ferait pression sur la boutique "pas assez chère", je ne vois pas.
Mon top
Aucun jeu trouvé