Ce jeu est sorti le 18 mai 2006, et a été ajouté en base le 18 mai 2006 par Meeeuuhhh

édition 2006

Standalone
32
réponses
0
follower
Par : Meeeuuhhh | lundi 17 juillet 2006 à 17:00
Default
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Here I Stand est un jeu GMT dont on parle plus ou moins de-ci de-là sur le site, et ça faisait un moment que j’avais envie de faire un sujet sur le sujet (un peu aussi pour caser ce magnifique jeu de mot, là, dans le titre, mélangeant le nom de ce jeu, donc, des paroles d'une chanson de Léonard Cohen et le nom d’un album tribute honorant ce chanteur, bref, si c’est pas du jeu de mot, ça, j’y connais rien), notamment pour essayer de glaner les impressions de joueurs l’ayant déjà pratiqué.

En gros, c’est un jeu dont la mécanique est de type card driven (comme le célèbre Hannibal), au thème historique très fort (du genre de ceux où on sent le souffle de l’histoire pas pour de semblant, que ça en fait tomber les cheveux), notamment grâce aux cartes, datées pour la plupart (et qui sont divisées en périodes, un peu comme à Twilight Struggle) qui se joue de 3 à 6 (mais qui est mieux à 6 à ce qu’il paraît mon bon monsieur) et dont la durée annoncée frôle les 10h (et la durée réelle, ma bonne dame, dame, je n’en sais rien). C’est un jeu asymétrique, au sens où il existe des règles spécifiques aux 6 nations (j’utilise le mot nation, mais c’est plus compliqué que ça). Les règles font 44 pages en Français, et il y a en outre un livrets de scénarios (dont une grande partie est occupée par des notes historiques, ce qui est plutôt bien et ce qui me manque un peu depuis les jeux Descartes édités à partir des Avalon Hill).
Niveau matériel, c’est du GMT, il y en a qui n’aiment pas et que ça rebute, on peut comprendre : un plateau fait d’une feuille de papier qui gondole au niveau des plis, les aides de jeux lacunaires (la séquence de jeu est perdue au milieu des règles et rappelée nulle part ou alors j’ai pas bien vu), les cartes des nations assez moches… Mais des cartes (car c’est un card-driven, ne l’oublions pas) plutôt jolies (bon, je suis pas une référence en matière de goût). Des pions armées et généraux équivalents à ceux d’Hannibal.

Pour l’instant, il n’y a qu’un avis en base, élogieux, mais donné après une seule partie (mais l’avis n’est pas n’importe quoi (non, ce n’est pas le mien, pas pu y jouer encore)).

Un compte-rendu (et un seul à ce que je vois) sur Strategikon vous permettra de mieux cerner la bête, ici même.

Les avis sur Boardgamegeek sont plutôt bons ; quelques avis négatifs me donnent des doutes qui vont dans le sens de ceux que m’ont donné la lecture des règles.

Parce que je suis plus quelqu’un qui cherche la bêbête là où elle n’est peut-être pas, je vais plus m’appesantir sur les susdits doutes, les voici céans :
J’ai peur que le jeu des Protestants et de la Papauté ne soit quelque peu ennuyeux. En gros, j’ai l’impression que la Papauté va voir son capital de points, très élevé au début, s’éroder (inéluctablement ? je n'espère pas pour lui, mais ça semble dur) peu à peu, au fil de l’avancée de la Réforme. Il devra donc lutter contre celle-ci en faisant des débats et des contre-réformes, tout en essayant de grappiller des villes en Italie si le Français et le Hapsbourg le veulent bien (sans général et en attaquant donc avec des armées avec pas plus de 4 unités). Le Protestant quant à lui aura la surprise de commencer la partie avec 0 point (alors que les autres en ont 10 ou plus). Et il devra se lancer dans une réforme à grands renforts de points d’action, de débats, des traductions de Bible (pas pour de vrai pour sûr, il suffit juste de dépenser des points d’action sur une échelle) avec des contretemps qui peuvent s’avérer fâcheux. Au début, il est inexistant sur le plan militaire (pour ce rôle, il ne faut pas un joueur du genre pif paf pouf youpi tagada tagada, parce qu’il va s’ennuyer) et à bien y réfléchir, je ne comprends pas trop l’intérêt pour lui de faire campagne, vu que son but n’est pas de conquérir des villes (d’en acquérir le contrôle politique). Il peut avoir besoin de ses armées pour faciliter les réformes (oui, les gens se réforment mieux s’ils ont des armées protestantes dans les parages et se contre-réforment mieux s’ils ont des armées catholiques dans iceux parages, allez savoir pourquoi). D’un autre côté, je ne vois pas l’intérêt du Hapsbourg d’aller attaquer le Protestant, puisque le Hapsbourg se fiche pas mal (dans le jeu), me semble-t-il, que ses villes soient protestantes ou catholiques (à moins qu’il n’y ait des cartes qui fassent ceci ou cela). Bref, je me mets à la place d’un joueur protestant et je me vois en train d’utiliser des cartes un coup pour faire une réforme, un coup pour traduire un bout de Bible, un coup pour lancer un débat, c’est de la gestion, mais ce n’est peut-être pas des plus étourdissants niveau intérêt me dis-je (mais je ne demande pas mieux qu’on me dise « mais non, imbécile, c’est très intéressant », en argumentant bien sûr (pas pour l’imbécile, ça, j’en ai bien conscience)).
L’Anglais pour moi est un mystère. Alors que les autres nations (Hapsbourg, soit, en gros, Espagne et « Allemagne », Ottoman et Français) font du pif paf pouf assez clair, avec des positions qui ont leurs avantages et leur inconvénients, le Français pris en tenaille et avec plein de guerres sur le dos, le Hapsbourg coupé en deux et avec l’Ottoman sur le dos, le Français sur le dos aussi mais l’autre de dos, l’Ottoman semblant assez tranquille mais ne pouvant pas se lancer à la découverte de nouveaux monde (ce qui lui permet du reste de se focaliser sur l’aspect militaire et d’être redoutable de ce côté-là, rôle à réserver donc au joueur le plus du genre pif paf pouf yahou tagada tagada), bref, disais-je, l’Anglais me semble un peu démuni, il faut qu’il fasse un fils potable en mariant son roi à moult reprises (même si, comme ça se joue au dé, cette histoire, l’heureux événement peut avoir lieu au premier coup, ce qui doit singulièrement changer les parties) et puis il faut qu’il rentre dans le lard du Français qui va se fâcher parce qu’il a déjà le Pape et le Hapsbourg sur le dos, puis dans celui du Hapsbourg ? Et en plus il faut qu’il s’occupe de faire progresser la Réforme chez lui aussi. Bref, l’Anglais me semble assez dur à jouer (surtout si on cherche la gagne, mais ce genre de jeux me semblent surtout intéressant pour leur aspect "on revit l'histoire").

Voilà voilà, c’est un peu long, on va se foutre de moi, bon, tant pis. Si vous avez des choses à dire là-dessus ou sur ce jeu en général (notamment la personne qui a fait une partie...), ce sera avec le plus grand des plaisirs (en deux mots, bien sûr).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Thierry Lefranc650
Thierry Lefranc650
Bonjour,
juste une remarque concernant la durée d'une partie. Tu parles de 10 heures, voire plus, mais dans le compte-rendu que tu cites il est fait mention "d'une grosse après-midi" et Boardgamegeek donne 6 heures comme durée.

Cordialement
Mon top
Aucun jeu trouvé
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
La durée dépend du scénario choisit (on commence plus ou moins tôt dans l'histoire), mais effectivement, la règle n'indique jamais 10h, je ne sais pas où je suis aller chercher ça (à moins que ce ne soit ce qu'il y a écrit sur la boîte ?).
Voilà le détail :
- scénario 1517 : 8h
- scénario 1532 : 6h
- scénario de tournois : 4h

Ca fera peut-être moins peur...
Mon top
Aucun jeu trouvé
bouchard4
bouchard4
L'Anglais s'investit contre l'Écosse qui du coup permet à la France de s'allier avec ce-dernier. S'il la France le fait il se trouve confronté à plusieurs adversaires. S'il ne le fait pas l'Anglais remporte facilement cette guerre anglo-ecossaise.
L'anglais s'investit dans la découverte de nouveaux territoires et la fondation de colonies. Enfin l'anglais doit entretenir un sain équilibre de conflit et de paix avec les continentaux et permettre aux protestants d'accélerer la traduction de la Bible et du nouveau testament. Bien entendu en les décapitions et ses divorces doivent se poursuivre aussi rapidement que possible.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
ce qui me séduit, c'est l'aspect asymétrique, couplé justement à des défis quasiment indépendents pour certains joueurs (l'ottoman qui se fiche des conflits religieux, le protestant qui ne s'intéresse pas au nouveau monde ...). Je pense que ça développe une sacrée intéraction entre les joueurs, paradoxalement, puisqu'on est sans arrêt obligé de surveiller ce que les autres font. La diplo, enfin, n'est pas un jeu à somme nulle.
ocollard79
ocollard79
J'ai joué une partie avec le scénar 1532 en tant qu'Anglais.

Le jeu donne une très bonne immersion. On a vraiment l'impression d'être au milieu de cette période tourmentée, chacun ayant ses objectifs. Mon objectif de donner naissance rapidement à un héritier, sous peine de voir le royaume gouverné par la reine Marie qui file la moitié de ses cartes à la papauté a tourné court. Le turc raide Vienne et Venise, le Pape m'accorde le divorce et prépare la conquête de l'Italie, le Français construit ses chateaux de la Loire. Le Habsbourgeois s'est battu contre le protestant et envoie ses colonies en Amérique, etc...
Pape et Protestant ne m'ont pas l'air plus ennuyeux à jouer. En fait sur la carte il y a 2 niveaux. Un niveau de partage territorial entre Angleterre, France, Hapsbourg et Turc. Et un autre niveau entre catholique et protestant. Les interactions entre les deux sont subtiles.
Le problème du jeu c'est qu'il est un peu lourd, dépend des dés, et que le jeu est un peu trop long
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
est-ce qu'à ton avis le jeu pourrait être allégé sans trop gacher ?
ocollard79
ocollard79
Ce qui est lourd c'est les règles pour chaque camp (les chateaux de François 1er, les femmes d'Henri 8, les colonies, etc...) mais c'est sur que ça donne une meilleure immersion dans le contexte. En enlevant ces règles, c'est sur, ça va limiter l'aspect simulation.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Je remonte ce sujet comme ça sur "Here I Stand" pour pauser une question : il y a des gens qui ont pu y jouer (à part M. Leonidas300 qui a laissé son avis, mais il est évidemment le bienvenu ici pour en reparler, bien sûr) ?

A chaque fois que j'ai essayé de le placer ("gros jeu en Anglais, règles différentes pour les joueurs, très immersif, durée de 10 heures environ, 1h30 d'explication de règle qui font 50 pages" : où me suis-je raté dans mon chant de louanges, vous croyez ?), ben ça n'a pas marché...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Le Zeptien
Le Zeptien
Moi, moi m'sieur ! ça m'fait pas peur !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Leonidas300
Leonidas300
Lors de ma partie à 4, j'ai eu le plaisir de jouer les Hapsbourg et la Papauté. J'ai pris une méga branlée, mais je me suis éclaté. Ce jeu ne tolère pas l'amateurisme. Il faut se préparer, avoir une stratégie, être adaptable malgré tout. J'y rejouerai avec grand plaisir.
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Leonidas300 dit:Lors de ma partie à 4, j'ai eu le plaisir de jouer les Hapsbourg et la Papauté. J'ai pris une méga branlée, mais je me suis éclaté. Ce jeu ne tolère pas l'amateurisme. Il faut se préparer, avoir une stratégie, être adaptable malgré tout. J'y rejouerai avec grand plaisir.

Ah, vous ne fîtes qu'une seule partie ; quelque part, ça me rassure (et me désespère). Il ne tolère pas l'amateurisme, mais l'ennui, c'est qu'au début, on ne le connaît forcément pas, donc on est forcément amateur (ou dilétante du moins). Mais si on peut s'amuser même en se faisant écraser, c'est l'essentiel.
Le jeu est donc aussi intéressant à 4 ? On n'est donc pas obligé de faire le forcing pour être 6, c'est déjà un bon point, ça simplifie la tâche.
par pure curiosité, qui a gagné ? Comment s'est déroulé la partie (dans les grandes lignes) ? Avez-vous utilisé un scénario raccourci ou le scénario complet ? J'abuse pas avec mes questions ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maurice la Grammaire
Maurice la Grammaire
Ah, encore un de ces bons gros jeux tentants auxquels je ne pourrais pas jouer tant que j'aurais une femme et des enfants !!! :roll: :D
Mon top
Aucun jeu trouvé
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Philippe dit:Ah, encore un de ces bons gros jeux tentants auxquels je ne pourrais pas jouer tant que j'aurais une femme et des enfants !!! :roll: :D

Quand les enfants seront grands, peut-être ? Il suffit d'en avoir 5.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maurice la Grammaire
Maurice la Grammaire
3 pour l'instant, mais je n'ai pas dit mon dernier mot... :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
carabas
carabas
j avoue avoir un avis mitigé sur le jeu apres 2 parties a 6 qui se sont terminé par une victoire de l angleterre....
nos 2 parties se sont resumé par une lutte d influence religieuse en allemagne sans que le pape puisse la juguler...au niveu territotriale invasion de l italie par la france que le pape a bien du mal a repousser, guerre d usure entre l autrichien et l ottoman.
Et finalement victoire de l angleterre sans que celui ci fasse grand chose....bref profondement deçu...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
Meeeuuhhh dit:Le jeu est donc aussi intéressant à 4 ? On n'est donc pas obligé de faire le forcing pour être 6, c'est déjà un bon point, ça simplifie la tâche.
par pure curiosité, qui a gagné ? Comment s'est déroulé la partie (dans les grandes lignes) ? Avez-vous utilisé un scénario raccourci ou le scénario complet ? J'abuse pas avec mes questions ?

Le jeu est intéressant à 4, mais tout le monde avait bien lu les règles avant. Il a été gagné par le Protestant (comme dans ma partie test). On a utilisé le scénar complet. Le seul qui a moyennement aimé, est l'Ottoman qui trouvait ça trop lent (mais il était en mode chieur :D ). Le jeu perd quand même à 4, car le couple Anglais/Protestant est très complémentaire, alors que le couple Hapsbourg/Papauté l'est clairement moins. De plus, j'ai sous-estimé la montée en puissance du Protestant, et gérer 2 pays en même temps, c'est beaucoup de taf. Bref, c'est très bien, mais je pense que c'est beaucoup mieux à 6. Le jeu est super riche, immersif.
Dans les grandes lignes, guerre limitée, mais sérieuse entre l'Ottoman et le Hapsbourg, remportée par le 1er, avec pourtant une armée Ottomane qui a été proche de l'annihilation. En tant qu'Habsbourg, j'ai un peu surinvestit dans les colonies, qui m'ont rapporté beaucoup, mais pas assez. Le Français a été à 2 doigts de l'emporter avant que l'Anglais commence à le dérouiller. Le Protestant s'est répandu partout en Europe, avec un Pape (moi) aux fraises et perdant son temps en escarmouche avec le français. En fait, le protestant est très avantagé par des joueurs peu expérimentés qui vont être largement tentés de l'ignorer, plus parce qu'il n'a pas d'armée sur qui cogner qu'autre chose. Bref, j'ai pas bien joué du tout, mais on s'est bien marré, et l'Empire de Charles Quint s'est effondré ...
Et non, tu n'abuses pas avec tes questions :D :D :D
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Merci à vous deux de vos réponses (contrastées, mais c'est ça qui est intéressant). Les doutes de M. Carabas007 font un peu écho aux craintes que j'exposais dans le premier message de ce sujet. Le fait que l'Anglais gagne sans rien faire fait écho au fait que je ne voyais pas trop ce que l'Anglais devait faire (un peu de tout, avait dit M. Bouchard je crois et c'est très certainement ça). Ca ne me surprend pas trop que le Pape soit dur à jouer au plan militaire (contre la France et les Hapsbourg (pas à 4, donc), il ne fait guère le poids) et religieux : résister à la progression sûr des Protestants. Je ne vois pas trop ce qu'il peut faire pour gagner, sauf une victoire express en début de partie en acquérant quelques villes ? Mais une fois la partie bien lancée, si le Protestant fait bien son boulot, il aura du mal, non ? Quant à chercher la victoire grâce à ses armées, il faudra qu'il fasse sacrément appel à ses talents de négociateurs (ou au bras de Dieu, bien sûr). Ca me surprend par contre que dans la partie de M. Leonidas300, l'Ottoman se soit ennuyé : c'est certainement le rôle le plus classique dans le genre pif paf pouf ; c'est peut-être ce qui l'a ennuyé (ou alors il était vraiment en mode grognon...).
Et le Protestant : à quoi servent ses armées ? A aider aux conversions, c'est ça ? Quel est l'intérêt par exemple du Hapsbourgeois d'aller le taper ? De ralentir sa progression pour éviter qu'il ne gagne ? Si le Hapsbourgeois est pris en étau entre le Français et l'Ottoman, il doit avoir d'autres chats à fouetter, non ? Et il risque effectivement de laisser courir le Protestant vers la victoire sous le regard médusé du Pape qui n'arrive pas à brûler tous les prédicateurs protestants. Bref, pleins de questions, ce qui prouve que le jeu est sans doute bon, mais d'un autre côté, je ressens aussi très bien les limites et doutes exprimés par M. Carabas007.
Mais c'est un jeu où l'expérience doit aider (savoir ce que font les autres camps, savoir ce qu'on doit faire avec le sien, connaître les cartes...). Mais pour acquérir de l'expérience à ce jeu, ben, voilà, quoi. Ca prend du temps.

Le côté immersif par contre, j'y crois ; par contre, il faut sans doute que les joueurs se prêtent à fond au jeu, notamment dans la phase de négociation qui doit être cruciale, et c'est peut-être ce qui a manqué aux parties de M. Carabas007 ?

Bon, on me dit que j'abuse pas, alors je continue, hein, oui, je suis en manque de gros jeux immersifs historiques originaux (et ça en est un, ça, pour sûr).

Ah oui, un truc, les quatre joueurs avaient lu les règles... C'est bien, ça, d'avoir sous la main des joueurs comme ça. Mais ils les avaient lues avec le jeu à côté (ça aide vachement à comprendre, quand même) ?

Sparte, c'est loin de Montpellier ? Il y aurait au moins M. Le Zeptien et moi de partant sur le coin. Un week-end, bien sûr.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
Sur l'Ottoman, je pense que c'est plus lié à la fatigue du joueur qu'autre chose.
Le Protestant, au bout d'un certain temps, forme une ligue d'auto défense, et le hapsbourg peut le dérouiller (entre autre pour l'empecher de gagner, en effet). Ses armées aident à la conversion (et la présence d'armées catholique s l'inverse.
Ce jeu bénéficie beaucoup de l'expérience, au début, tu es un peu perdu, et tu peux laisser un joueur s'envoler vers la victoire. En l'occurence, l'ottoman, en me dérouillant (le hapbsourg), a beaucoup aidé le protestant, puisque je n'avais pas les ressources pour gérer les 2 fronts. L'interaction entre les joueurs est formidable du fait de l'assymétrisme.
Sparte est localisé près de Paris ...
Si quelqu'un sait faire fonctionner cyberboard (rien compris, ai pas bcp cherché non plus), il parait que le mod HiS est super et que le jeu s'y prête particulièrement bien. J'ai un pote à Bruxelles qui pourrait se joindre pour une partie par mail, ça pourrait être sympa.
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Leonidas300 dit:Sur l'Ottoman, je pense que c'est plus lié à la fatigue du joueur qu'autre chose.
Le Protestant, au bout d'un certain temps, forme une ligue d'auto défense, et le hapsbourg peut le dérouiller (entre autre pour l'empecher de gagner, en effet). Ses armées aident à la conversion (et la présence d'armées catholique s l'inverse.
Ce jeu bénéficie beaucoup de l'expérience, au début, tu es un peu perdu, et tu peux laisser un joueur s'envoler vers la victoire. En l'occurence, l'ottoman, en me dérouillant (le hapbsourg), a beaucoup aidé le protestant, puisque je n'avais pas les ressources pour gérer les 2 fronts. L'interaction entre les joueurs est formidable du fait de l'assymétrisme.

C'est vrai que pour l'Ottoman, la tentation doit être forte de taper sur le Hapsbourg qui a pas mal de chats à fouetter, avec le Français en plus (qui de son côté, peut être tenté d'être en paix avec le Hapsbourg parce qu'il a l'Anglais sur le dos, et puis ce doit être tentant pour lui de taper sur le Pape, le pauvre) et les Protestants qu'il doit calmer. Ouaip, pas facile d'être Charles Quint.
Sparte est localisé près de Paris ...

C'est un sacré scoop, ça.
Si quelqu'un sait faire fonctionner cyberboard (rien compris, ai pas bcp cherché non plus), il parait que le mod HiS est super et que le jeu s'y prête particulièrement bien. J'ai un pote à Bruxelles qui pourrait se joindre pour une partie par mail, ça pourrait être sympa.

Par mail ? Bigre, diantre, ça doit durer des plombes ? Euh, bon, en fait, je joue aux jeux de société pour être en société, boire de la bière et du vin (et de la tisane aussi ; et manger des petits biscuits), ça n'a rien d'idéologique, mais je préfère encore la bonne vieille forme traditionnelle du jeu. Et puis je n'ai pas internet chez moi (hum, je vous laisse deviner d'où j'ai accès à Tric-Trac). Désolé donc, mais merci quand même de la proposition.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Leonidas300
Leonidas300
je pense effectivement qu'une partie par mail dure des mois. Jamais essayé (mais je vais m'y mettre, sur LnL).
Mon conseil pour une partie : essayez vraiment de lire les règles avant, et notamment des comptes rendu de partie ==> ça facilitera tellement le jeu (compréhension des enjeux, pas forcement intuitifs + les règles, histoire d'éviter d'en être à la fin du tour 1 au bout de 4 heures).
Le jeu tourne aussi à 3 (France + Ottoman), mais 6 est vraiment la config qui parait absolument idéale. Tiens nous au courant si tu faais une partie :D
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Leonidas300 dit:Le jeu tourne aussi à 3 (France + Ottoman), mais 6 est vraiment la config qui parait absolument idéale. Tiens nous au courant si tu fais une partie :D

L'espoir fait vivre, mais sans problème si ça se fait.
France + Ottoman, oui, ça doit être dur pour le Hapsbourg et la Papounet...

Les enjeux, c'est sûr, ne sont pas évident à voir (mais c'est vrai de pas mal de jeux au début de la partie ou lors des premières parties ; mais si on se loupe en début de partie sur un jeu de deux heures, c'est moins grave que si c'est sur un jeu de 10 ; mais reste toujours le côté immersif).

Je suis d'accord en théorie que le mieux est que les joueurs aient lu les règles avant et des comptes-rendus de partie (rares au demeurant), mais en pratique, ouh là, je sais pas si je trouverai des gens prêts à ça. Enfin, je ne demande qu'à être détrompé, évidemment.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
Pas forcement. Si le Franco turc presse trop le Papo Hispano Germain, il fait gagner le Protesto-Anglais.
Purée, si avec des posts comme ça, les gens se précipitent pas pour jouer à HiS, c'est à n'y rien comprendre :D :D :D
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Leonidas300 dit:Pas forcement. Si le Franco turc presse trop le Papo Hispano Germain, il fait gagner le Protesto-Anglais.

Oui, évidemment, il faut taper sur tout le monde ; c'est un grand classique de pas mal de jeux à trois, il y en a deux qui se battent, le troisième gagne sans rien faire. Mais ça doit se produire à plus aussi (c'est peut-être un peu ce qui s'est passé dans les parties de M. Carabas007, les continentaux se sont battus, et hop, l'Anglais gagne), même si les alliances de fait risquent de favoriser ça : donc le jeu est sans doute mieux à 6, mais bon.
Purée, si avec des posts comme ça, les gens se précipitent pas pour jouer à HiS, c'est à n'y rien comprendre :D :D :D

Pour le moment, ça n'attire pas les foules cela dit... C'est toujours pareil : dès qu'un jeu est en Anglais, que les règles font quelques 44 pages et qu'il dure 8 heures, il n'y a plus personne, c'est quand même terrible, non ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
C'est incompréhensible. Moi, sur un autre post, j'essaie de convaincre tout le monde de jouer à Empires in Arms, 132 tours de 2 heures, 1008 pions, je-ne-sais-plus combien de pages de règles, possibilité de jouer une puissante alliance Prusso-Egyptienne si les autres joueurs sont sous sédatif, eh ben ça interesse pas grand monde. Etonnant non ? :D
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Ah ben ça, mon bon monsieur, et après on s'étonne que le monde aille mal. Moi je refuse d'essayer de comprendre.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ehanuise
ehanuise
Meeeuuhhh dit:C'est toujours pareil : dès qu'un jeu est en Anglais, que les règles font quelques 44 pages et qu'il dure 8 heures, il n'y a plus personne, c'est quand même terrible, non ?


Ca dépend des groupes de joueurs... Chez nous on a été ravis d'apprendre qu'avec l'extension de twilight on pourrait enfin jouer a plus de 6 :p
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
ehanuise dit:Ca dépend des groupes de joueurs... Chez nous on a été ravis d'apprendre qu'avec l'extension de twilight on pourrait enfin jouer a plus de 6 :p

Heureux êtes-vous...
Et bien essayez-donc HiS (c'est pas le même matériel que TI3, hein), zut, ça se joue qu'à 6 et l'extension n'est pas sortie.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ehanuise
ehanuise
C'est dans le pipe, un ami l'a acquis et nous piaffons d'impatience de nous y mettre 8)
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
ehanuise dit:C'est dans le pipe, un ami l'a acquis et nous piaffons d'impatience de nous y mettre 8)

Trois fois heureux êtes-vous.
Et bien, faudra nous raconter ça.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Leonidas300
Leonidas300
ehanuise dit:Ca dépend des groupes de joueurs... Chez nous on a été ravis d'apprendre qu'avec l'extension de twilight on pourrait enfin jouer a plus de 6 :p

Oui, mais TI3, c'est beau, et l'imagination fonctionne à plein. HiS, c'est moche (et même très moche), et les guerres de religion en Europe, ça inspire moins. Pourtant, les 2 jeux sont formidables :D
Bon jeu en tous cas !
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Leonidas300 dit:Oui, mais TI3, c'est beau, et l'imagination fonctionne à plein. HiS, c'est moche (et même très moche),

Mmmmhh... Je suis pas tout à fait d'accord avec ça : les cartes sont plutôt pas mal et ont bénéficié d'une recherche iconographique assez rare dans les jeux de société. Bon, après le plateau en papier, tout ça, on es d'accord, mais les pions armées sont plutôt sympa et, boarf, je suis sûr que quand on est dans le jeu, on ne voit pas tout ça. Et puis, c'est la beauté intérieure qui compte.
Leonidas300 dit:et les guerres de religion en Europe, ça inspire moins. Pourtant, les 2 jeux sont formidables :D
Bon jeu en tous cas !

Ben ? L'histoire ? Le souffle du vent historique qui décoiffe ? Une période qui a vu tant de choses bouger ? Avec autant de grands noms ? Quand même, quand même, la découverte du nouveau monde, la traduction de la Bible, l'imprimerie, tout ça tout ça, quand même. Bon, faut vraiment que j'y joue, moi, ça va pas, là.
Mon top
Aucun jeu trouvé