14
réponses
2
followers
Par : brokoli | vendredi 12 septembre 2014 à 22:57
Default
brokoli
brokoli
Saloute,
Voilà l'histoire. Jusqu'à récemment je m'étais dis que je n'irais pas à Essen. Avec dans l'idée que ce n'est pas un festival, c'est juste un salon où on ne fait qu'acheter.
Et puis j'ai remarqué qu'en fait je peux y aller assez facilement, c'est pas loin, et qu'en plus je connais des gens qui peuvent me loger sur place (ce qui par contre enlève la possibilité de jouer avec les gens de l'hôtel le soir). Facile donc, alors pourquoi pas ? Mais j'hésite encore. Que peut-on faire à Essen à part acheter ? Est-il facile de s'installer à une table pour jouer ? Des rencontres, dédicaces, tout ça ? Peut-on s'amuser sans claquer 500 euros ?
Merci pour votre éclairage.
Docky
Docky
Cet Essen 2014 sera mon premier. Il est possible que je craque pour 1, 2 ou 3 jeux, mais ce n'est pas mon optique primaire. J'y vais pour découvrir, non pas seulement Essen en soi mais aussi des jeux dont j'estime qu'ils pourraient me convenir. Et j'y vais aussi pour faire quelques connaissances, partager des moments pour moi précieux.
MimietAlex
MimietAlex
Je n' y suis allé qu' une fois et on est resté une journée sur place. J'ai été hébergé chez la soeur d' un copain. Le lendemain, on s'est balladé dans le coin, visitant le patrimoine industriel réhabilité de la région. On s'est bp promené dans le salon. On a essayé pas mal de jeux. On a acheté que des occasions et un jeu sue j'avais précommandé. Donc oui je dirais que ça vaut le coup. Do c' était à refaire, se serait avec gd plaisir. Mais croire qu'on ne va rien acheter à Essen, ça va être difficile à tenir. Il y a bp de jeux et bp d'occasions ;)
Alex
nicefbdog
nicefbdog
J'y suis allé pour la première fois avec 4 potes l'année derniere et on a pris un appart et on a fait que jouer : le premier soir, Sur place, tous les autres le soir.
Je n'envisage pas Essen autrement : un pèlerinage, une boulimie et une parenthèse pour jouer, jouer et jouer.
Je n'y vais ni pour les exclus, ni pour remplir la valise, ni pour le charme mystique des villes d'Allemagne..
Après, chacun résiste comme il peux. Je n'avais ramené que 3 jeux : Nations, Amerigo et RRR. Ce n'était clairement pas le cas de mes compagnons.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ReiXou
ReiXou
Docky dit:Cet Essen 2014 sera mon premier. Il est possible que je craque pour 1, 2 ou 3 jeux, mais ce n'est pas mon optique primaire. x.

Ils disent tous ça.
Et le dimanche se demandent comment ils vont fermer leur coffre.
Docky
Docky
:clownpouic: Oui, mais 1) je n'ai pas tant de partenaires de jeu, ce qui m'oblige à être raisonnable et 2) je repars samedi. Je sais que ces arguments sont minces, je le sais... :P
ReiXou
ReiXou
Ah uoi alors là c'est ps du tout pareil....





... remplace dimanche par samedi dans ma phrase.
Oi-Lionheart
Oi-Lionheart
Essen sans acheter de jeux c'est un peu comme rentrer dans un bordel et ne toucher à rien...

:arrow: Hop jsuis déjà plus là!
Mon top
scand1sk
scand1sk
Ben c'est comme un salon viticole : tu peux y aller en ne faisant que gouter (en faisant attention à l'overdose), noter les bonne adresses pour commander plus tard ou recommander à tes amis. Ça reste un peu moins plaisant à mon avis, mais pourquoi pas.
À noter qu'il n'est pas toujours facile de trouver une table pour jouer (quoique mon expérience est surtout limitée au WE, je n'y suis allé qu'une ou deux fois en début de salon), sauf chez les très gros éditeurs comme Kosmos. Pour tester le dernier Pearl Games, il faut savoir patienter à côté de la table que la partie en cours se termine.
D'un autre côté, il y a largement de quoi meubler une journée, voire deux, en regardant des parties, s'imprégner de l'ambiance et du matériel, voire lire ou se faire expliquer les règles. Finalement, c'est ce qu'on cherche, à mon sens, sur ce genre de salon.
Salmanazar
Default
Salmanazar
Salmanazar
Ça fait 7 ans que je vais à Essen : toujours pareil. Un salon bruillant, pas assez de place pour jouer, trop de jeux achetés sur un coût de tête, de la nourriture qui fait mal au ventre, des journalistes speed dans les allées, des tonnes de règles ingurgitées en qq jours. Non, vraiment aucun intérêt. N'y allez pas.
Moi, j'y retourne juste pour voir si c'est toujours pareil ^^
Cowboy Georges
Cowboy Georges
Salmanazar dit:Ça fait 7 ans que je vais à Essen : toujours pareil. Un salon bruillant, pas assez de place pour jouer, trop de jeux achetés sur un coût de tête, de la nourriture qui fait mal au ventre, des journalistes speed dans les allées, des tonnes de règles ingurgitées en qq jours. Non, vraiment aucun intérêt. N'y allez pas.
Moi, j'y retourne juste pour voir si c'est toujours pareil ^^

Pas mieux :lol:
Sinon nous aussi au début on se disait qu'on serait raisonnable mais une fois sur place ... faut bien rentabiliser tout l'espace de la valise :mrgreen:
Mon top
Aucun jeu trouvé
loïc
loïc
Perso, j'y vais pour la boutique, donc y'a plein de cartons. Après les achats persos, j'en fais pas. J'avoue que la logique de faire 2000 bornes (aller-retour) pour acheter un jeu, peut-être dans une langue étrangère, qu'on trouvera chez son crémier à son retour me dépasse complètement.
Perso, j'ai du me lacher un peu la première fois. L'année suivante, le constat fut clair : aucun des jeux que j'avais ramené n'avait été joué 2 fois, plein n'était pas ressorti. Depuis, mon max, ça doit être 3 jeux, en général 0 ou 1.
J'y vais avant tout pour le boulot, pour le coté perso, j'y retourne volontiers parce que il y a une ambiance à nulle autre pareil, on y joue à des trucs improbables et surtout, surtout, j'y croise des gens que je ne vois qu'à cette occasion, je discute pendant des heures, surtout le soir, de tout et de rien, du jeu et d'autres choses. Ca fait une quinzaine d'années que je vais à Essen, je n'ai à peu près aucun souvenir de salon (un peu quand même). Par contre, des souvenirs des soirées d'après salon, à l'hôtel, au resto ou ailleurs, j'en ai plein. Pour moi, c'est ça Essen, les à-cotés à essayer de dénicher les perles du salon et à se fendre la gueule.
Mon top
Aucun jeu trouvé
scand1sk
scand1sk
Tiens, moi, l'un dans l'autre, je me retrouve à faire la quasi-totalité de mes achats annuels à Essen. Il faut dire que j'ai un faible pour les « classiques » que l'on trouve facilement d'occasion ou en prix d'appel (SDJ…). L'an passé, j'ai rattrapé un gros retard sur les jeux pour enfants (KinderSDJ, Haba…) Plus quelques coups de cœur qui vont se confirmer, ou pas, au cours de l'année. Au pire, ça part à l'échange.
J'évite juste les jeux avec beaucoup de texte sur le matériel, ou alors je prends les versions en anglais.