gonzaguejd
gonzaguejd
Comment faire pour jouer tous ensemble avec plaisir et progresser ? Parents contre enfants, joueurs de force différente...

Un champion d’échec raconte que son père l’avait initié à ce jeu et qu’ils disputaient fréquemment des parties jusqu’au jour où le fils battit son père pour la première fois : il ne fut désormais plus question de jouer ensemble.  Ce père avait éprouvé ce que ressentent tous les enfants jouant avec leurs parents : le désintérêt, voire l’humiliation devant une défaite annoncée.

Il existe pourtant des solutions même si les règles des jeux les précisent très rarement alors que l'incertitude fait partie de la définition du jeu.

Découvrez mon article ici :
http://goupil.eklablog.fr/equilibrer-les-chances-aux-jeux-de-societe-a211854201

Je serais heureux de connaître vos propres manières d'équilibrer les forces des joueurs et d'augmenter l'incertitude.
bobbylafraise
bobbylafraise
Et apprendre à perdre... est-ce une option viable pour toi ? Parce que c'est la base, on n'en savoure que plus les victoires ensuite.

Bobby en mode philosophe avant une part de kougloff. 
Casimir Morel
Casimir Morel
Changer d'adversaire ou partenaire de jeu.

Il y a des catégories dans beaucoup de sport dont les échecs, et jouer avec des enfants de son âge aide à avoir des parties intéressantes pour les enfants, idem pour les adultes.

Et une partie de temps en temps face à un adversaire plus fort ou faible ne fait pas de mal (sauf boxe, là ça pique un peu).

Sinon, il y a pas mal de jeux où il y a un handicap automatique ou prévu (Smash bros, mario kart, gagne ta maman,  bananagram), au golf on peut organiser un tournoi où chacun joue contre son handicap.

Je ne suis pas sûr que le "je te bat à cloche pied avec une main dans le dos" aide à apprécier tous les jeux, pour les deux parties, quand le jeu ne s'y prête pas vraiment.