Ce jeu est sorti le 1 août 2017, et a été ajouté en base le 19 janv. 2015 par Docteur Mops

édition 2017

Standalone 5 extensions
164
réponses
11
followers
Par : Abbadon | lundi 29 octobre 2018 à 08:29
Default
Abbadon
Abbadon
Hello,

J'ouvre ce topic qui éventuellement pourra servir pour parler d'autres coups de gueule, parce que tout n'est pas toujours rose dans le monde ludiste, je m'en rends compte petit à petit depuis deux ans que je suis tombé dans cet univers passionnant, mais parfois aussi déchirant.

Nul ici l'envie de déverser de la bile malveillante, par contre quelques interrogations (probablement hasardeuses) sur des pratiques qui, de mon point de vue (faussé ?) deviennent agaçantes. 

Prenons le cas de The 7th Continent, sujet qui me taraude depuis un petit moment et me fait voir les pledges Kickstarter d'un mauvais oeil. 

Ce jeu m'intéresse énormément, mais alors vraiment hein du genre coup de coeur sans même y avoir joué. 
Et pourtant j'en viens à détester quelque peu l'élitisme (involontaire ou non) qui rôde autour. 

Je n'arrive pas à comprendre l'argument de vente mis en avant comme quoi il est uniquement disponible sur KS et le site du jeu car pas possible de passer par un éditeur, les coûts de production seraient tellement énormes que le jeu serait ensuite vendu trop cher etc etc... 

Euh...Pourtant ce ne sont pas les jeux avec des centaines et des centaines de cartes qui manquent et qui restent à des prix raisonnables, nan ? 
Ou quid du Discover Terres inconnues, qui ma foi s'aproche du principe de the 7th Continent et qui lui aussi reste accessible et trouvable en boutique ?

On se retrouve avec des prix d'occasions pour The 7th Continent frôlant le foutage de gueule (ouais nan, c'est du foutage de gueule en fait) à se dire que même dans notre milieu de passionnés, certains sont vraiment sans scrupules pour se faire du blé. 
Rareté et difficulté à trouver ne signifie pas qu'il faut abuser hein...

Mais si en gros FFG peut sortir un Discover en série, avec en plus le fait que chaque boîte soit "unique", c'est donc bien qu'il est possible techniquement que The 7th Continent soit trouvable aussi en boutique, nan ? 
Ou j'ai une vision (probablement) trop simpliste de la chose et je suis un peu con^^? 

Idem pour les projets qui ne seront dispos que sur KS et jamais en boutique afin d'avoir moins d'intermédiaires (sic...) et payer soit-disant le prix juste...
Dans la pratique je veux bien hein...mais il y a pas un petit côté retord à la chose ? 
J'ai discuté avec deux gérants de boutiques qui sont attristés (et en rogne) par ce "nouveau" concept...
Certes, ils ne cachent pas le fait que des jeux non disponibles en boutique, c'est cela de moins en vente aussi pour eux...mais surtout ce qui ressort c'est le fait que ça donne l'impression à l'acheteur que si maintenant il ne passe pas par KS, tant pis pour sa mouille il avait qu'à faire comme tout le monde hein, il avait qu'à se mettre à la page le vieux con réfractaire...

Ben merde...j'aimerais par exemple moi passer par des boutiques, discuter avec le vendeur, partager etc...le contact humain en somme sur des jeux comme the 7th Continent et l'acheter chez eux quitte à payer un peu plus, mais ce que je trouverais justifié car oui, il y a l'intermédiaire boutique, mais m'en cogne, au moins il y a le contact.

Je prends Lords of Hellas par exemple, disponible autant en boutiques que sur les sites etc...
Bah ça pour moi c'est bien...et étrangement, il est au même prix partout ! 

Donc c'est bien faisable non ? Ou alors là aussi je suis trop con ? 

Bref, je ne juge pas ceux qui achètent sur KS, loin de moi cette idée, surtout qu'un jour je franchirais sûrement le cap (faut bien le dire, j'ai encore la trouille du concept)...par contre ça me gonfle l'argument de vente "uniquement disponible sur KS et si tu passes pas par là zobi la mouche t'auras nada !"

J'aurais bien aimé un Claustrophobia 1643 dispo en boutique moi...snif.. 

Enfin bon voilà...petit coup de gueule sûrement inutile, sûrement biaisé par des nombreux paramètres dont je n'ai pas connaissance et/ou qui m'échappent...mais coup de gueule d'un mec qui veut juste jouer pour le plaisir et non avoir un jeu juste pour sa pseudo rareté (créée ou réelle)
Pit0780
Pit0780
Alors Discover, c'est 34 tuiles, 4 figurines, 254 cartes et 242 pions.
The 7th Continent, c'est plus de 1200 cartes. Ce ne sont pas les mêmes coûts de production.

La boite est vendue 99€ sur KS. 
Si tu passes par une boutique, avec les marges et le transporteur (et le distributeur), la boite serait à 150€.
Et en fait, il s'avère qu'à ce prix là, la boite ne quittera pas l'étagère du magasin.

Conan en a fait les frais, et a vu sa boite soldée au bout de quelques semaines seulement. Bref, ils perdaient de l'argent dessus.

J'ai pas tous les chiffres, mais ce dont on est sûr, c'est que cette volonté de ne passer par KS n'est pas un "FUCK" à destination des boutiques, mais juste une réalité commerciale et financière qui fait que ça ne passerait pas. Sois sûr aussi que s'il y avait la moindre chance et possibilité financière que leur jeu soit en magasin, ils sauteraient sur l'occasion. 

Je rajouterai aussi que le boutiquier est (me semble-t'il) libre d'aller se prendre plusieurs pledges lors d'un KS pour le proposer dans sa boutique. Mais je pense qu'il verra qu'il prendra la poussière.

Fred Henry en avait aussi discuté : il y a plus de 2000 jeux qui sortent par an, les boutiques n'ont déjà pas tout, et il n'y a pas de soucis avec ça. Donc se plaindre qu'un ou deux jeux par an ne se trouve pas en boutique, c'est un peu bête de leur part. De plus, pour caricaturer, 99% des ventes de ces boutiques sont sur des jeux à moins de 30 euros, jeu familial, occasionnel, etc... Un jeu a 150 euros leur fera perdre de l'argent.

Après par contre, le prix des boites d'occasion, c'est surtout la faute à ces joueurs qui veulent faire du profil sur un jeu anciennement acheté, sous prétexte qu'il est "rare". Je sais, le principe est vieux comme le monde, mais perso, je trouve ça dégueulasse. C'est, pour moi, immoral de se faire de l'argent sur quelque chose dont on n'est pas à l'origine.
Guiz
Guiz
Ne crois tu pas que les Serious Poulp n'aimerait pas faire vivre leur jeu en boutique si c'était possible ?
S'il ne le font pas, c'est que c'est n'est pas viable économiquement pour eux (cf. jurisprudence Conan).
Il faut juste se faire une raison je crois. Comme d'anciens jeux qui ne sont plus réédités et devenus introuvables (ou à des prix indécents), il faut se dire que certains jeux édités via KS auront le même destin. 
Acathla
Acathla
"Mode humour on" (ce qui ne sera pas toujours le cas dans les réponses que tu pourras avoir...)

...tu as mis ton casque et pris ton bouclier ?..

...attention les fanboy ça mord...

je préfère rester anonyme...

Bon courage

Cordialement

Edit

sans compter que meme un jeu en boutique issu de ks n'est pas complet (pas comme l'exemplaire JS en tout cas...)
Des jeux a 150€ boutique il y en a peut-être et ils se vendent peut être 

 
Pit0780
Pit0780
C'est pas une question de Fanboy, c'est une question financière ;)

Je rajouterai qu'en cherchant un peu, tu pourras trouver des vidéos / interviews de l'équipe des Serious Poulp qui expliquent un peu tout ça ;)
Subdug
Subdug
Et puis faut pas oublier qu'ils ont peut-être pas envie de sortir le jeu en boutique et de s'embêter à gérer des stocks, des intermédiaires etc...
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
KiwiToast
KiwiToast
Moi je trouve ca marrant de voir que tout le monde est d'accord pour dire que si un jeu ne se vend pas en boutique, c'est a cause de son prix. Sans remetre en cause tout le reste.

Mais bref, vivement que Amazon propose un service equivalent à KS, on touchera encore plus de monde.
christophej2
christophej2
Pour 7th Continent, tu parles d'un jeu qui a fait 7 millions de dollars de soutien. Le pire exemple donc !
Il suffit de savoir compter pour comprendre pourquoi éviter les boutiques peut rapporter gros...

Que certaines personnes préfèrent éviter les boutiques et économiser des centaines de milliers d'euros de bénéfices, c'est quand même pas si difficile à comprendre ?
Le seul truc bizarre dans toute cette histoire, c'est qu'il ait fallu attendre autant de temps pour que ça arrive.

J'ai peut être une solution pour Claustro.
Tu dis à ta boutique de pledger Claustro et tu lui achètes après en lui demandant de faire ses marges normales.
Ce serait intéressant de voir combien elle te le vend et tu comprendrais certainement mieux le problème ^^
ThierryLefranc
ThierryLefranc
Pit0780 dit :  C'est, pour moi, immoral de se faire de l'argent sur quelque chose dont on n'est pas à l'origine.

Bonjour,
Tu connais Drouot et consorts ?

Cordialement.

Mon top
Aucun jeu trouvé
ThierryLefranc
ThierryLefranc
Pour rester dans le sujet, je ne pense vraiment pas que le prix de vente entre en ligne de compte.
Sur KS, les clients dépensent 100, 200, 300 euros pour un jeu...

Si ces mêmes jeux n'étaient disponible qu'en boutique, ils ne les achèteraient pas ?

Conan est vendu moins de 100€ en boutique. Si cela avait été le seul moyen de se le procurer...

Je viens de regarder sur un site :
6 références à plus de 200€
98 références à plus de 99€
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Chakado
Chakado
Acathla dit :
je préfère rester anonyme...
 

En même temps, t'as vu ton pseudo ? On t'a reconnu, Bruno C !

Bref, c'est dommage de crier au fanboy quand les gens essaient d'expliquer simplement ce qu'est une réalité économique.
On l'oublie, mais à l'origine 7th Continent devait sortir en boutique. Je crois que le soldage de Conan, qui ne marchait pas bien du tout en boutique en dur, a été un facteur déterminant pour les Serious Poulps pour décider de passer exclusivement par KS. Ils ne l'ont pas fait de gaieté de coeur.


Oui, les intermédiaires, ça coûte. Surtout s'ils margent en pourcentage sur le prix du jeu.
Un boutiquier qui marge à 50%, ça veut dire que s'il achète son jeu 10 euros au distributeur, il va le vendre 15 euros (bon, je ne compte pas la TVA). Il gagne 5 euros.
S'il achète un jeu 100 euros au distributeur, il va gagner 50 euros. Pour le même boulot, au fond. Alors, on peut peut-être aussi interroger la pratique des marges "au pourcentage" qui n'est pas du tout adaptée aux jeux chers à produire que l'on trouve sur KS.

Tu dis vouloir privilégier ta boutique pour les achats, pour les faire vivre, pour le contact humain, et c'est très honorable. Mais pourquoi serait-ce moins honorable de vouloir financer directement l'éditeur et le fabriquant, c'est-à-dire les gens qui font les jeux ?

(Petite parenthèse : je vais sembler cynique, mais je n'ai jamais compris ceux qui préfèrent les boutiques en dur pour le "contact humain" qu'on y trouve. Personnellement, je me tiens informé des jeux qui sortent, je sais ce que je veux acheter, je n'ai pas besoin de conseil, la boutique en dur n'a donc aucune plus-value pour moi, le contact humain que j'y trouve se résumant à "je vais vous prendre ça", "ça fera 30 euros", "merci", "au revoir".)

Dans le cas de Lords of Hellas, il y avait effectivement la possibilité d'un "pledge retailer" pour les boutiques (les boutiques pouvaient pledger un lot de 6 boîtes à un tarif beaucoup plus intéressant que le pledge de base). Le 7ème continent n'a pas proposé ce genre de pledge, ce n'était peut-être pas possible, je ne connais pas les détails.

lilajax
lilajax
La question à se poser c’est : avec 30% minimum de prix en plus sur le jeu (en ne comptant que la marge magasin), est-ce que ce jeu aurait eu autant de succès ?
Abbadon
Abbadon
Voilà, c'est là oú je voulais en venir. Je veux bien croire en la sincérité de Sérious Poulp, mais l'argument comme quoi le jeu serait ensuite trop cher en boutique est il encore viable quand le projet a fait 7 millions de dollars de soutien ? 

Certes, les distributeurs et boutiques établiraient leurs marges dessus, obligeant Sérious Poulp soit à rogner la leur, soit à vendre le jeu un peu plus cher (mais au final réellement tant que ça vu la quantité qui s'écoulerait au vu du succès déjà bien ancré ?) 

Quand je vois que les personnes peuvent pledger des jeux à plus de 100 euros sur KS, ne peuvent-ils réellement pas "allonger" un peu plus et acheter soit en boutique réelle ou sur site ? 

Je prends l'exemple de Lords of Hellas, projet kickstarter à la base et maintenant trouvable presque partout à un prix même moindre que le KS de départ. (perso je l'ai acheté 89 euros dans ma boutique où je me rends régulièrement). 
Pourtant c'est bien un jeu qui semble-t-il s'écoulerait moins facilement qu'un The 7th Continent et la prise de risque semble plus réelle pour les magasins pour une grosse boîte pleine de kiloplastique qu'une grosse boite pleine de cartes.

J'ai été mon propre patron d'une boutique (dans un autre domaine) fut un temps, je connais les marges applicables et je sais aussi que parfois il faut accepter de sacrifier un tant soit peu celle-ci pour vendre des produits moins demandés. 
Ce que l'on perd en marge, on le gagne en client qui revient car il aura trouvé le truc qu'il ne se fera pas chier à chercher lui.

Les boutiques avec lesquelles j'ai discuté sont unanimes là-dessus sur le fait que baisser sa marge sur des produits plus complexe à trouver est faisable dans la mesure du raisonnable.

Un jeu cher ne se vend d'ailleurs pas non pas justement forcément à cause du prix.. mais aussi parce que les gens se renseignent dorénavant bien en amont sur sa qualité et que si il est "mauvais"...c'est déjà mal parti pour lui.

Alors je réitère le fait que si beaucoup de personnes sont prêtes à pledger des jeux à des prix faramineux sur kickstarter sans même avoir touché l'objet et vu grand chose dessus, elles peuvent sûrement accepter de peut-être payer un chouille plus et continuer à alimenter tous les secteurs, boutiques comme distributeurs comme éditeurs.

Le jeu ne devrait pas être un produit de luxe. Et si certains sont "chers" ou du moins plus élevés que le panier moyen de 30 euros, au moins ceux-ci devraient être plus accessibles d'accès qu'une plateforme participative qui somme toute devient...quelque peu élitiste.




 
Zemeckis
Zemeckis
Moi perso j'ai envie de pousser également un petit coup de gueule parce que certains jeux sortent en boutique sans être sur KS.
bdrieu
bdrieu
Abbadon dit :Nul ici l'envie de déverser de la bile malveillante, par contre quelques interrogations (probablement hasardeuses) sur des pratiques qui, de mon point de vue (faussé ?) deviennent agaçantes. 
Le truc, comme tu le soulignes, est que nous pourrions débattre pendant des heures d'un sujet pour lequel aucun d'entre nous ne possède les tenants et aboutissants.

Sur le cas du 7è continent, personne ne sait la marge que prennent les Serious Poulp sur la production du jeu, personne ne sait à quel prix il aurait été vendu en boutique, personne ne sait quel tirage aurait été fait par les Serious Poulp dans une vente en boutiques étant donné qu'il faut avancer le pognon en passant par la case banque.

Par contre, on sait qu'avec une campagne KS les Serious Poulp sont à peu près sûrs de rentrer dans leur frais étant donné qu'ils savent exactement combien d'exemplaires tirer, modulo les impondérables de production inévitables dans un cas comme dans l'autre.  J'ai du mal à en vouloir à une société qui n'a rien d'une multinationale (et qui n'a plus de salarié d'après societe.com) de jouer la sécurité, même si ça fera grincer de dents ceux qui ont raté le KS (d'ailleurs, ils ont annoncé une vente en boutique en ligne de leur excédent de production).

Je pense que nous avons tous une vue assez éloignée de la réalité du monde du jeu, qui à quelques exceptions près se joue beaucoup en mode « garage ».
 
Zemeckis
Zemeckis
Abbadon dit :Quand je vois que les personnes peuvent pledger des jeux à plus de 100 euros sur KS, ne peuvent-ils réellement pas "allonger" un peu plus et acheter soit en boutique réelle ou sur site ? 

Heu... pour quel intéret ? Ce n'est pas par ce que des joueurs sont pret à payer 100€ qu'ils ne font pas attention à leurs dépenses et qu'ils sont millionnaires.
Et le "un peu", c'est +30% à +50% sans SG ? Ca fait tout de suite beaucoup...

Skinner
Skinner
Chakado dit :
(Petite parenthèse : je vais sembler cynique, mais je n'ai jamais compris ceux qui préfèrent les boutiques en dur pour le "contact humain" qu'on y trouve. Personnellement, je me tiens informé des jeux qui sortent, je sais ce que je veux acheter, je n'ai pas besoin de conseil, la boutique en dur n'a donc aucune plus-value pour moi, le contact humain que j'y trouve se résumant à "je vais vous prendre ça", "ça fera 30 euros", "merci", "au revoir".)
 

Je vais parler pour moi mais j'aime aller en boutique pas seulement pour recevoir des conseils, mais pour parler, tout simplement. A moins de tomber sur une mauvaise personne, les vendeurs et les vendeuses sont agréables et passionnés. J'aime beaucoup les entendre parler des jeux qu'ils aiment, même si je n'ai pas l'intention de les acheter.

D'ailleurs, c'est comme ça que je suis devenu ami avec mon crémier : à force de discuter de nos jeux réceptifs, nous avons commencé à jouer ensemble et à nous raconter toutes sortes de trucs qui n'ont rien à voir avec les jeux.

En plus, dans une boutique, on peut voir les jeux sur les étalages, les toucher, les secouer, les lécher et apprécier leur forme ou taille. Perso, je trouve ça bien plus agréable que de parcourir un catalogue numérique.

Bref, les boutiques, pour moi, c'est pas juste des conseils, un "merci" et un "au revoir" : c'est un monde.

Mais n'allez pas croire que je ne jure que par ça : les boutiques n'ont souvent pas ce que je recherche, m'obligeant à faire quelques emplettes sur internet. Cela n'empêche que je serais bien malheureux si elles venaient à disparaître.

Abbadon
Abbadon
Petite parenthèse : je vais sembler cynique, mais je n'ai jamais compris ceux qui préfèrent les boutiques en dur pour le "contact humain" qu'on y trouve. Personnellement, je me tiens informé des jeux qui sortent, je sais ce que je veux acheter, je n'ai pas besoin de conseil, la boutique en dur n'a donc aucune plus-value pour moi, le contact humain que j'y trouve se résumant à "je vais vous prendre ça", "ça fera 30 euros", "merci", "au revoir".)


 

Je comprends amplement et non non tu ne me paraît pas cynique :)
J'aime beaucoup discuter avec les vendeurs même si je suis déjà bien renseigné aussi avant d'y aller à la base^^

Acathla
Acathla
Le soldage de Conan n'est il pas (conditionnel) une "crasse" fait a FH parce que "inserer leurs raisons" et non specifique a un jeu KS ?

acheter Conan (ou un autre) en boutique = ne pas avoir l'ensemble du jeu (scennario, figurines etc) contrairement a Ks, est ce que cela, plus que le prix n'a pas refroidi les acheteurs ?

"Crier au fanboy quand les gens expliquent "

regardez les heures de publications, les messages se sont télescopés, je reponds au premier message et non a la suite qui reste cordiale...

les intermédiaires ca coute...mais KS c'est un intermediaire non ?😇😇😇😇😇
et au % non ? 😇😇

tout le monde sur TT n'est pas un geek passant 18h par jour (je ne critique pas...) a chercher un jeu, d'ou le contact humain. Chacun sa maniere de consommer.

cordialement
Zemeckis
Zemeckis
Abbadon dit :Alors je réitère le fait que si beaucoup de personnes sont prêtes à pledger des jeux à des prix faramineux sur kickstarter sans même avoir touché l'objet et vu grand chose dessus, elles peuvent sûrement accepter de peut-être payer un chouille plus et continuer à alimenter tous les secteurs, boutiques comme distributeurs comme éditeurs.

Certes les pledgers achètent un jeu sur KS à un prix parfois très élevé sans avoir pu toucher l'objet, mais
- aujourd'hui, tu en sais autant (voire plus) sur un jeu KS qu'un jeu boutique. On te dit tout, jusqu'à l'épaisseur des cartes, la méthode d'injection de plastique pour faire les figurines, etc...
- le fait qu'il n'y ait pas de distribution boutique par la suite leur permet de revendre assez facilement le jeu s'il ne plait pas, sans perte d'argent.
- tu as un contact direct avec l'éditeur pour poser tes questions, faire des suggestions (Awaken Realms qui fait voter en début de campagne le SG de fin de campagne).

Default
Acathla
Acathla
Zemeckis dit :Moi perso j'ai envie de pousser également un petit coup de gueule parce que certains jeux sortent en boutique sans être sur KS.

La peur de rencontrer des gens dans une boutique ? 😁😁😁

Acathla
Acathla
Zemeckis dit :
Abbadon dit :Alors je réitère le fait que si beaucoup de personnes sont prêtes à pledger des jeux à des prix faramineux sur kickstarter sans même avoir touché l'objet et vu grand chose dessus, elles peuvent sûrement accepter de peut-être payer un chouille plus et continuer à alimenter tous les secteurs, boutiques comme distributeurs comme éditeurs.

Certes les pledgers achètent un jeu sur KS à un prix parfois très élevé sans avoir pu toucher l'objet, mais
- aujourd'hui, tu en sais autant (voire plus) sur un jeu KS qu'un jeu boutique. On te dit tout, jusqu'à l'épaisseur des cartes, la méthode d'injection de plastique pour faire les figurines, etc...
- le fait qu'il n'y ait pas de distribution boutique par la suite leur permet de revendre assez facilement le jeu s'il ne plait pas, sans perte d'argent.
- tu as un contact direct avec l'éditeur pour poser tes questions, faire des suggestions (Awaken Realms qui fait voter en début de campagne le SG de fin de campagne).

Tes 2 (edit: premiers) points ne sont ils pas contradictoires ??

on sait tout (ok) mais a la fin ca nous plait pas ??

meme si tes 2 points sont vrais.

eldarh
eldarh
Pit0780 dit :
La boite est vendue 99€ sur KS. 
Si tu passes par une boutique, avec les marges et le transporteur (et le distributeur), la boite serait à 150€.
Et en fait, il s'avère qu'à ce prix là, la boite ne quittera pas l'étagère du magasin

Conan en a fait les frais, et a vu sa boite soldée au bout de quelques semaines seulement. Bref, ils perdaient de l'argent dessus.

Pour Conan je suis pas persuadé que le prix est été le principal frein aux ventes boutiques. Là boîte se trouvait aux alentours de 100e ce que n'importe quel joueur "averti" est prêt à mettre dans ce type de jeu. Le fait est que le potentiel d'acheteurs, notamment en France, avait peut-être été déjà atteint à l'époque de sa commercialisation vu l'énorme succès du ks. De plus le jeu essuyait pas mal de critiques à l'époque (manque de scénario, livre de règles indigent) ce qui n'a pas vraiment aidé à en faire sa pub auprès des acheteurs boutiques. Enfin la boîte vendue en boutique n'a clairement pas été pensée pour être vendue seule. Le contenu n'a pas été remanié pour offrir une cohérence logique, le ks à juste été coupé en deux pour mettre une boîte en boutique, la boite annonce 2-5j mais on a qu'un scénario à 2 et un à 5. Etc. Conan n'a pas été pensé pour une vente boutique, il est normal de se retrouver avec un produit bâtard à l'arrivée.
Le prix a joué, forcément mais y'a d'autres variables à prendre en compte à mon avis. Une boîte taillée pour les boutiques aurait pu peut-être vivre en ligne. Mais je n'ai rien à redire sur la volonté de monolith de ne proposer des produits que calibrés pour ks, c'est leur business j'ai aucun souci et il est évident que Fred Henry avait raison de ne pas vouloir sortir Conan en boutique. 
Pour l'auteur du sujet, t'inquiète pas 7th Continent est bien mais ça ne reste qu'un jeu, avec ses (gros) défauts. Faut pas faire une fixette. 

Harry Cover
Harry Cover
..
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lapinesco
Lapinesco
Skinner dit :
Chakado dit :
(Petite parenthèse : je vais sembler cynique, mais je n'ai jamais compris ceux qui préfèrent les boutiques en dur pour le "contact humain" qu'on y trouve. Personnellement, je me tiens informé des jeux qui sortent, je sais ce que je veux acheter, je n'ai pas besoin de conseil, la boutique en dur n'a donc aucune plus-value pour moi, le contact humain que j'y trouve se résumant à "je vais vous prendre ça", "ça fera 30 euros", "merci", "au revoir".)
 

Je vais parler pour moi mais j'aime aller en boutique pas seulement pour recevoir des conseils, mais pour parler, tout simplement. A moins de tomber sur une mauvaise personne, les vendeurs et les vendeuses sont agréables et passionnés. J'aime beaucoup les entendre parler des jeux qu'ils aiment, même si je n'ai pas l'intention de les acheter.

D'ailleurs, c'est comme ça que je suis devenu ami avec mon crémier : à force de discuter de nos jeux réceptifs, nous avons commencé à jouer ensemble et à nous raconter toutes sortes de trucs qui n'ont rien à voir avec les jeux.

En plus, dans une boutique, on peut voir les jeux sur les étalages, les toucher, les secouer, les lécher et apprécier leur forme ou taille. Perso, je trouve ça bien plus agréable que de parcourir un catalogue numérique.

Bref, les boutiques, pour moi, c'est pas juste des conseils, un "merci" et un "au revoir" : c'est un monde.

Mais n'allez pas croire que je ne jure que par ça : les boutiques n'ont souvent pas ce que je recherche, m'obligeant à faire quelques emplettes sur internet. Cela n'empêche que je serais bien malheureux si elles venaient à disparaître.

Bon, je me retrouve à 100% dans la prose de Skinner.
Que cela soit pour du livre ou du jeu (et d'autres choses) j'adore aller en boutiques.

Pour m'y promener, regarder, toucher, sentir.
Pour discuter, papoter, échanger

Mais aussi pour découvrir, car j'ai beau être hyper connecté sur le sujet (sites ludiques, réseaux sociaux and co), et même partie prenante sur certains, je ne compte pas le nombre de fois où une boutique a mis dans mon radar un jeu que je n'avais pas entendu parler, ou alors si de loin où j'avais bien pris soin de le ranger, à tort, dans la case "pas pour moi".

Chakado
Chakado
Skinner dit :


Bref, les boutiques, pour moi, c'est pas juste des conseils, un "merci" et un "au revoir" : c'est un monde.
 

Je grossissais un peu le trait bien sûr, et moi aussi j'adore me balader dans les rayons de jeux.
Mais le contact humain et les discussions passionnées sur les jeux, je les ai plutôt dans les milieux associatifs ou avec les copains autour d'une table.
Je n'arrive pas à avoir une relation amicale et sincère avec quelqu'un qui a des trucs à me vendre.

Il va de soi que je souhaite la survie des boutiques, qui sont indispensables pour le développement du milieu ludique. Mais je ne crois pas être leur clientèle.

Pour en revenir au sujet, j'aimerais par contre sincèrement comprendre comment Lords of Hellas se retrouve en boutique à 89 euros, si on a le même contenu que sur KS où la boîte de base était à 82 £, il me semble.
J'aimerais bien connaître le détail des coûts, comment Edge s'y retrouve là-dedans, etc.

Et effectivement Acathla, KS est un intermédiaire (qui prend 10%, si je me souviens bien). Et il y a aussi Meeple Logistics et divers acteurs. Il y a toujours un distributeur, finalement :-) Et ça me paraît normal de prendre le moins cher, s'il permet de vendre presque 50 000 boîtes....

j-pere
j-pere
AHMA c'est un peu réducteur de limiter le débat à la sortie en boutique ou non ?
On doit également questionner les parts de chaque acteurs de la filière ? Est-il normal qu'une boutique ou un distributeur touche X fois plus que l'auteur du jeu ? Pour schématiser on est quand même dans un système économique qui rémunère plus les intermédiaires que les auteurs...

Le financement participatif ne résout pas forcément ce problème. Pour cela il faudrait savoir si les parts des auteurs augmentent dans un projet KS exclusif, ce qui ne me semble pas être la cas dans la majeure partie des projets.

Mais pour le coup, sur le 7th continent c'est bien le cas puisque les éditeurs sont les auteurs.

Pour Conan, j'avais entendu que Monolith avait réduit drastiquement leurs marges pour rendre la vente en boutique possible. Et que la mise en solde du jeu 3-4 mois après sa sortie par la plupart des boutiques avait rendu de facto le stock de boites restantes en possession de Monolith sans valeurs... En effet difficile de vendre le jeu à sa valeur quand les boutiques de leur côté le vendent en solde.

C'est un débat compliqué car il existe une multitude de cas qui ne sont pas forcement comparable entre eux et dont il est difficile d'en tirer des vérités
Mon top
Zemeckis
Zemeckis
Acathla dit :
Zemeckis dit :
Abbadon dit :Alors je réitère le fait que si beaucoup de personnes sont prêtes à pledger des jeux à des prix faramineux sur kickstarter sans même avoir touché l'objet et vu grand chose dessus, elles peuvent sûrement accepter de peut-être payer un chouille plus et continuer à alimenter tous les secteurs, boutiques comme distributeurs comme éditeurs.

Certes les pledgers achètent un jeu sur KS à un prix parfois très élevé sans avoir pu toucher l'objet, mais
- aujourd'hui, tu en sais autant (voire plus) sur un jeu KS qu'un jeu boutique. On te dit tout, jusqu'à l'épaisseur des cartes, la méthode d'injection de plastique pour faire les figurines, etc...
- le fait qu'il n'y ait pas de distribution boutique par la suite leur permet de revendre assez facilement le jeu s'il ne plait pas, sans perte d'argent.
- tu as un contact direct avec l'éditeur pour poser tes questions, faire des suggestions (Awaken Realms qui fait voter en début de campagne le SG de fin de campagne).

Tes 2 (edit: premiers) points ne sont ils pas contradictoires ??

on sait tout (ok) mais a la fin ca nous plait pas ??

meme si tes 2 points sont vrais.

Non pas contradictoire : tu peux aimer un jeu sur papier, et ne pas l'apprécier en vrai. Cela est valable aussi avec le circuit boutique. Ou tout simplement, le jeu ne plait pas à ton groupe habituel de joueurs, donc ça ne sert à rien de garder un jeu pour 4 joueurs si tu es le seul à aimer.

znokiss
znokiss
Chakado dit :Petite parenthèse : je vais sembler cynique, mais je n'ai jamais compris ceux qui préfèrent les boutiques en dur pour le "contact humain" qu'on y trouve. Personnellement, je me tiens informé des jeux qui sortent, je sais ce que je veux acheter, je n'ai pas besoin de conseil, la boutique en dur n'a donc aucune plus-value pour moi, le contact humain que j'y trouve se résumant à "je vais vous prendre ça", "ça fera 30 euros", "merci", "au revoir".)

.. parce que toi tu te renseignes, tu cherche en amont, comme tu le dis, tu t'informe par le net, et en entrant dans la boutique, tu sais ce que tu veux.

Perso je fais pareil. Mais parfois j'aime bien entrer dans une boutique, flâner, muser le long des étagères, taper la discute avec le vendeur, ouvrir 2-3 boites pour voir le dedans.. et finalement sortir avec un truc que j'aurais jamais acheté par moi-même sur le net.
La dernière fois je suis parti avec Mission Pas Possible et j'ai pas regretté mes 20 balles par la suite, alors que la boite que je trouve bien moche m'aurait fait fuir.. C'est CE contact humain que je recherche, pour lequel je suis prêt à payer une boite 3-4€ de plus, et c'est pareil pour bon nombre de joueurs occasionnels que j'y croise.


Pour revenir au post initial :

Abbadon dit :Je n'arrive pas à comprendre l'argument de vente mis en avant comme quoi il est uniquement disponible sur KS et le site du jeu car pas possible de passer par un éditeur, les coûts de production seraient tellement énormes que le jeu serait ensuite vendu trop cher etc etc... 

Euh...Pourtant ce ne sont pas les jeux avec des centaines et des centaines de cartes qui manquent et qui restent à des prix raisonnables, nan ? 
Ou quid du Discover Terres inconnues, qui ma foi s'aproche du principe de the 7th Continent et qui lui aussi reste accessible et trouvable en boutique ?
 

Comme dit plus haut, si les jeux semblent proches, les boites de 7th Continent et Discover n'ont pas grand chose à voir en terme de contenu. D'ailleurs, calculer le prix d'un jeu au contenu de la boite est une erreur classique. J'ai vu concernant le KS actuel de Funforge, Monumental, des calcul de ratio de prix au nombre de figs dans la boite, avec calcul d'amortissement du prix du moule sur le nombre vendu...
Mais c'est oublier le temps passé sur la création, les illustration, les designers et tout le reste. Je sais plus où j'ai entendu ça, un podcast peut-être, mais la réalité économique fait qu'on pourrait avoir le meilleur jeu du monde à 50€ la boite contenant 12 cartes, ou un jeu super naze à 19€ avec 150 cartes dedans. Sauf que le public s'en moque et continue "d'estimer" le juste prix de la boite en regardant son contenu..
.. Voire même simplement en regardant la taille de la boite, ce qui amène à des absurdités comme Augustus qui est au 3/4 vides.. C'est un peu bête, mais qui aurait acheté un Splendor (plein de vide) à 28€ si la boite avait fait 12 par 5cm ?

 

il semble par ailleurs qu'il manque un bout sur "prix en ligne en vente direct par l'éditeur" et "prix en boutique".  On trouve les infos ici et là.
D'ailleurs, Chakado indique ci-dessus qu'une boutique "marge" à 50%, du prix distributeur, il me semble plutôt que c'est 50% sur le prix affiché, soit une marge de 100% par rapport au prix distrib. Ça a notamment été discuté sur le fofo.
Un autre exposé de Karis par ici.

Donc pour le 7th Continent, c'est plutôt entre 140 et 200€ la boite en boutique. Et à ce prix-là, j'ai de gros doute sur le fait que ça parte.

Ça a également été discuté sur le fofo ou sur le podcast de La Radio Des Jeux (épisode avec Fred Henry, celui des Serious Poulp ou celui avec Black Rock) : le public des boutiques n'est pas celui des amateurs qui achètent en ligne, et le fossé se trace gentiment mais sûrement.
Les passionnés et autres experts habitués comme Abbadon plus haut vont se débrouiller eux-même : ils suivent l'actu, décortiquent les retours et achètent majoritairement en ligne ou sur KS.
En boutique, on va plutôt trouver le débutant qui repartira avec Blanc Manger Coco ou The Mind, ou l'amateur éclairé qui viendra chercher une extension et peut-être un autre truc sur conseil du vendeur..
C'est pas toujours autant marqué, hein. On a du débutant qui commande en ligne et du passionné en boutique. Mais c'est globalement les retours qu'on a et ce que j'observe dans mon cercle autour.
 
Abbadon dit :
Voilà, c'est là oú je voulais en venir. Je veux bien croire en la sincérité de Sérious Poulp, mais l'argument comme quoi le jeu serait ensuite trop cher en boutique est il encore viable quand le projet a fait 7 millions de dollars de soutien ? 

(mais au final réellement tant que ça vu la quantité qui s'écoulerait au vu du succès déjà bien ancré ?) 

Malheureusement ça ne marche pas comme ça. Il n'y a pas un palier magique, une somme à partir de laquelle un projet "KS-only" devient d'un coup vivable en boutique.
Les gros chiffres donnent le tournis, mais je ne pense pas qu'on peut simplifier ça à "ils ont fait 7 millions donc dire que c'est pas viable n'est plus un argument" comme tu l'avance.
Il y a effectivement une économie d'échelle (plus de boites = production moins chère par boite) mais je doute qu'on arrive au miracle que tu sembles attendre.

Par ailleurs, est-ce qu'un jeu qui cartonne sur KS va forcément être un succès en boutique ? Rien n'est moins sûr, l'exemple Conan (KS de fou, boites en boutiques bien vite soldées avec l'éditeur qui dit perdre des sous dessus).
Comme je disais plus haut, les publics sont carréments différents.
Est-ce qu'avec ses ~50'000 boites écoulées, le 7ème Continent n'aurait pas déjà touché la majeure partie de son public potentiel ? Les enthousiastes de la 1ère heure en auront en tout cas entendu parlé et backé le projet. Est-ce que les intéressés plus tardifs seraient prêts à mettre 150+€ dans la boite en boutique ? Pas sûr du tout.

Une bonne alternative me semble être dans ce que fait La Boite de Jeu par exemple (Outlive, Neta Tanka) : une édition KS "++" avec moult bonus, meeples et compagnie pour ceusses qui pledgent en ligne, puis une sortie boutique en édition "standard" pour s'accorder aux différences de circuit et de marges.
A noter que des gens parlent parfois de "jeu pas complet" comme quelques posts plus haut, je suis pas trop d'accord, les fioritures du KS restant du bonus pour attirer le chaland, mais très souvent en sus du jeu de base qui lui a été testé, éprouvé et fonctionne normalement au poil à lui seul.
Enfin si vous avez un exemple de jeu qui ne marche pas sans ses bonus et stretch-goals KS je veux bien, j'en ai pas encore trouvé.
 
Abbadon dit :Quand je vois que les personnes peuvent pledger des jeux à plus de 100 euros sur KS, ne peuvent-ils réellement pas "allonger" un peu plus et acheter soit en boutique réelle ou sur site ? 
[...]
Alors je réitère le fait que si beaucoup de personnes sont prêtes à pledger des jeux à des prix faramineux sur kickstarter sans même avoir touché l'objet et vu grand chose dessus, elles peuvent sûrement accepter de peut-être payer un chouille plus et continuer à alimenter tous les secteurs, boutiques comme distributeurs comme éditeurs.
Là c'est vrai et je te rejoins complètement.
Je prends un joueur type un peu connaisseur comme il y en a plein ici. Tiens, moi par exemple. Il n'aura pas de mal à monter dans le train de la hype et backer un KS à 150€ dont on n'a vu que des vidéos. Mais pour acheter un jeu standard, il scrutera promos, coupon de réduc et comparateur en ligne comme knapix pour l'acheter online 3 à 10€ moins cher qu'en boutique à côté. Voire  l'acheter d'occasion C'est un peu con, mais c'est néammoins souvent comme ça que je procède.

Mais à ce moment, c'est pas tellement à cause de l'éditeur ou des boutiques, mais c'est simplement un comportement habituel du consommateur, et c'est peut-être là qu'il y a à creuser pour faire changer les choses.

En résumé pour tout ton coup de gueule : c'est un peu vrai, mais c'est aussi un peu notre faute.
Zemeckis
Zemeckis
znokiss dit :
Chakado dit :Petite parenthèse : je vais sembler cynique, mais je n'ai jamais compris ceux qui préfèrent les boutiques en dur pour le "contact humain" qu'on y trouve. Personnellement, je me tiens informé des jeux qui sortent, je sais ce que je veux acheter, je n'ai pas besoin de conseil, la boutique en dur n'a donc aucune plus-value pour moi, le contact humain que j'y trouve se résumant à "je vais vous prendre ça", "ça fera 30 euros", "merci", "au revoir".)

.. parce que toi tu te renseignes, tu cherche en amont, comme tu le dis, tu t'informe par le net, et en entrant dans la boutique, tu sais ce que tu veux.

Ceux qui ne se renseignent pas ignorent totalement l'existence des jeux KS qui ne sortent pas en boutique (comme 7th continent pour rester dans le sujet), donc aucun raison qu'ils soient mécontent.

(ps : je réagis à ta phrase même si ce n'est pas le propos que tu tenais)
 

Enfin si vous avez un exemple de jeu qui ne marche pas sans ses bonus et stretch-goals KS je veux bien, j'en ai pas encore trouvé.

Ben quand tu vois des compendium (officiels ou non) qui contient des scénarios où il faut les SG (figurines, cartes, tuiles, ...), tu peux être un peu déçu de ne pas profiter de ces scénarios parceque tu ne les as pas.
Default
Pit0780
Pit0780
Zemeckis dit :
Abbadon dit :Quand je vois que les personnes peuvent pledger des jeux à plus de 100 euros sur KS, ne peuvent-ils réellement pas "allonger" un peu plus et acheter soit en boutique réelle ou sur site ? 

Heu... pour quel intéret ? Ce n'est pas par ce que des joueurs sont pret à payer 100€ qu'ils ne font pas attention à leurs dépenses et qu'ils sont millionnaires.
Et le "un peu", c'est +30% à +50% sans SG ? Ca fait tout de suite beaucoup...

Et puis, pourquoi vouloir payer plus cher pour aller en boutique ?
Je veux dire : les boutiques n'ont pas besoin du 7ème Continent pour vivre.



Sachant que 90% du public de ces boutiques sont des joueurs "occasionnels" ou "famille" qui veulent un jeu à 30 euros ou moins... les joueurs voulant un gros jeu à 100 euros pour des parties de 12h peuvent aussi faire cet "effort" de regarder ce qu'il se fait d'autre à côté des boutiques, pour ces jeux sortant du lot. Et libre à eux d'aller acheter KingDomino ou Les Bâtisseurs en boutique.

Pour finir, je dirai que le conseil d'un vendeur en boutique est bon pour le client lambda qui ne connait pas le jeu de société. Et celui là, il n'ira pas chercher le 7ème Continent.

Et on parle d'un jeu (allé, 2 ou 3 maintenant) sur 2000 sorties : n'y a t'il pas aussi un peu de caprice de la part des joueurs habitués des boutiques et de certains boutiquiers ? En plus, maintenant, il y a noir de pub pour ces jeux exclusifs KS. Difficile de ne pas être au courant d'un Conan ou 7ème Continent.

Et puis entre TricTrac, Philibert, Ludovox et compagnie... il est très facile de savoir si un jeu est fait pour nous ou pas. Bien plus pratique complet et objectif qu'un vendeur dans un magasin.

znokiss
znokiss
j-pere dit :AHMA c'est un peu réducteur de limiter le débat à la sortie en boutique ou non ?
On doit également questionner les parts de chaque acteurs de la filière ? Est-il normal qu'une boutique ou un distributeur touche X fois plus que l'auteur du jeu ? Pour schématiser on est quand même dans un système économique qui rémunère plus les intermédiaires que les auteurs...

Le financement participatif ne résout pas forcément ce problème. Pour cela il faudrait savoir si les parts des auteurs augmentent dans un projet KS exclusif, ce qui ne me semble pas être la cas dans la majeure partie des projets.

Concernant les rétributions des différents acteurs d'un jeu, voir notamment les échanges avec Fred Henry dans les (longs) commentaires de cette news.
De ce que je comprends, il explique que squeezer les intermédiaires via KS permet de mieux rétribuer les acteurs en début de chaine (dessinateurs, sculpteurs, etc.. ), il parle de 8% plutôt que 4% habituellement. L'idée est intéressante, mais ça reste à long terme la mort des boutiques si ça se généralise..

(On peut aimer ou non le bonhomme, mais en tout cas on ne peut pas lui reprocher de ne pas prendre la plume pour expliquer sa démarche).