6
réponses
0
follower
Par : Babayog | vendredi 13 juillet 2012 à 22:27
Default
Babayog
Babayog
Bonjour,

Ma fille de 14 ans aimerait débuter en photo. Elle ne dispose que d'un compact Canon Ixus 115 HS.

Comment et avec quoi s'équiper à moindre frais ?

Comme elle a une bonne maitrise de photoshop, je pense que la photo numérique est sans doute plus indiquée et pourra être un bon prolongement pour ses compétences. Y-a-t-il encore un intérêt à faire de l'argentique ?

Par ailleurs, je pense qu'il y a un club photo au collège auquel elle pourra s'inscrire à la rentrée. Sinon, dans les clubs de ville, comment sont acceuillis les ados en général ?

Des conseils ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Hadoken
Hadoken
je connais des gens qui pratiquent beaucoup la photo et qui sont repassé a l'argentique,justement parce que tu ne peux pas corriger tes photos.
(la ou en shootant en .raw tu peux te permettre beaucoup de chose.Tu peux recadrer après coup.Remodifier la netteté,les balances des couleurs,et tout pleins de paramètre.C'est cool,mais l'effet peut être un peu pervers.
Devenu infographiste ,je sens bien que j'ai parfois un peu trop l'envie de faire des corrections sur les photos numeriques...).

bon après la il n'en est pas question peut être.


Sinon ben l'ixus c'est sympa en compact,sinon il faut investir dans un "hybride" ou un reflex.

Perso je me suis mis aussi modestement a la photo il y a un an,en achetant un reflex.Et j'en suis très content.
Ensuite evidemment il faut les objo,les pare soleil,les filtres,et tout le bazar :lol:
quand on s'y met a fond,ca peut couter cher :|


Après je sais pas quel est le budget alloué a ta problématique..et si il y a un type de photo préconisé.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mathias412
Mathias412
Un truc qui est sûr c'est que quel que soit le matos utilisé, le mérite d'une bonne photo revient avant tout à celui ou celle qui l'utilise.

L'inscire dans un club est sans doute une bonne idée, même si je suis incapable de te dire comment ça marche, comment sont accueillis les ados, etc. Mais elle aura besoin de quelques notions de base sur la lumière, l'exposition, le diaphragme, les quelques réglages à connaître sur l'appareil... Ca peut paraître ennuyeux mais une fois qu'on a pigé quelques trucs essentiels, c'est beaucoup mieux. Et ça s'apprend vite. L'erreur à ne pas commettre c'est de dire "je vais me prendre un bon appareil que je vais mettre en automatique et il fera tout tout seul". Un bon photographe connaît son matériel, sait s'adapter aux situations et fait ses réglages.

Elle aura sans doute besoin d'un réflexe numérique si elle veut vraiment progresser à long terme. Les prix ont bien baissé mais ça reste quand même un investissement de départ. Après, on peut faire des années avec le même boitier, mais on est souvent tenter d'acheter de nouveaux objectifs, qui généralement ne sont pas donnés. Concernant le matériel de départ, avec un bon rapport qualité/prix, un club ou un photographe te renseignera (mieux qu'un vendeur de Fnac ou de grande surface).

Autre chose très importante, le cadre. Apprendre à bien cadrer une photo. Là encore, il y a les règles de base à connaître, les 2/3-1/3, ne pas centrer son sujet, les différents plans...

Tout ça ça s'apprend vraiment facilement, avec quelqu'un qui s'y connaît un peu. Quand on est motivé ça va vite (comme pour tout). Et encore une fois, on s'éclate vraiment plus quand on a compris et appris certains trucs.

Ensuite, c'est son oeil qui fera la différence. Et là, pas de recette miracle ! :wink:

En ce qui concerne l'argentique ou le numérique, là franchement je suis incapable de répondre. J'ai vraiment tout entendu à ce sujet, y compris chez des photographes pros vraiment très bons. Certains disent que rien ne remplace l'argentique en terme de qualité, d'autres au contraire affirment que le numérique a révolutionné la photo et que c'est bien meilleur qu'avant... c'est un peu comme le débat entre vinyle et CD.

Si c'est une ado, j'imagine qu'elle est à l'aise avec l'informatique et qu'elle aime ça ? Dans ce cas le numérique paraît plus indiqué. C'est ce que je conseillerais, maintenant c'est peut-être une idée reçue...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Zakouski
Zakouski
À moins d'avoir les moyens de soi-même développer ses films et faire ses tirages, comme je le faisais lorsque j'étais étudiant, ça devient vraiment difficile ou pénible de faire développer ses pellicules aujourd'hui.
Et après, quoi ? Il faut les scanner (et bien, de préférence) pour utiliser ses clichés et les présenter. Eh oui, le numérique est passé par là.

Pour quelqu'un qui débute, je ne comprends pas bien pourquoi s'imposer les contraintes de l'argentique. Tout est plus simple avec un bon petit reflex numérique (on en trouve avec un objo de base pour 600€ sans problème). D'ailleurs, le plus important, c'est les objos. Un boîtier correct, ok, mais des objectifs médiocres, peu lumineux, et c'est la merde.

De plus, je ne comprends pas non plus en quoi la retouche des photos serait considérée comme une mauvaise chose. J'ai toujours retouché mes photos, même en argentique, avec des masques, en modifiant l'exposition de certaines zones, en tirant plus ou moins longtemps… c'est juste plus simple avec Photoshop. À condition de ne pas abuser (les étoiles dans l'eau ou les flous à la con, enfin tout ce qui est too much).

En résumé, faut se lancer. Acheter une matériel pas trop cher mais avec un bon objectif et attendre de voir comment ça progresse pour éventuellement changer de matériel ensuite.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Hadoken
Hadoken
Zakouski dit:À condition de ne pas abuser (les étoiles dans l'eau ou les flous à la con, enfin tout ce qui est too much).


le flou moi je l'utilise (je l'ai d'ailleurs utilisé pour les photos postées dans le topic juillet),cela donne une certaine ambiance.

Parfois c'est bien et c'est pas a la con non mais
:pouicgun:


(ca permet aussi d'eclaircir une photo)


sinon le numerique permet aussi de recadrer les photos assez facilement.
Histoire de redecentrer certains éléments ou autres.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Zakouski
Zakouski
Comprenons-nous bien, je n'ai pas dit (et je ne considère pas) que le flou soit toujours à la con. D'ailleurs, je l'utilise aussi très souvent, lorsque c'est possible et que ça peut être discret, pour détacher un plan sur un autre, par exemple. Enfin, on n'est pas là pour partager nos avis sur la photo.

Donc des effets bien utilisés, pourquoi pas. Et le numérique apporte une énorme souplesse de ce point de vue.

Et le mythe de la photo parfaite à la sortie du boîtier, je rigole !
Il n'y a qu'à voir les heures que passent les tireurs des grands photographes pour donner de la gueule à leurs photos. Un vrai travail de coopération que peu de néophytes soupçonnent quand ils regardent les magazines.
Mon top
Aucun jeu trouvé