12
réponses
0
follower
Par : Lidou | lundi 31 juillet 2006 à 11:02
Default
Lidou
Lidou
Dans le post sur le Liban, j'ai découvert l'expression atteindre le point Godwin (pour les incultes comme moi des explications ici).

C'est en effet assez effarant comment une conversation peut partir en freestyle, et comment des sujets sont typiquement voué à se diriger vers ce point.

Je trouve que sur Trictrac les posts sont relativement épargnés. J'ai en effet vu des forums même sur des sujets à la noix genre reality show, ou des intervenants se font comparés aux plus grands despotes pour avoir exprimer leurs opinions.

J'ai toujours pensé que le fait d'être par ordinateurs interposés facilitait ce genre de dérives...

Moi même, dans la vie courante avec des connaissances où la famille, il y a des sujets que je préfère contourner...

Qu'en pensez vous? Que faites vous en général, vous fuyez la conversation?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Blue
Blue
Lidou dit:Qu'en pensez vous? Que faites vous en général, vous fuyez la conversation?

J'essaye de fuire les conversations dans ce genre. Ca me gonfle parce que, soit ça tourne en monologues de contoire, soit en pujilat.

En règle général, je ne lis même plus les textes de certains sur des conversations qui m'interessent. Par contre, on ne peut pas échaper à la réaction des autres, et c'est là que je lache la conversation.
Mon top
Aucun jeu trouvé
arthemix
arthemix
Moi je pense qu'on peut discuter de tout, mais pas avec tout le monde.

Cela dit, en ce qui concerne le fameux point Godwin, je pense qu'il ne faut pas y faire référence à tort et à travers. Atteindre le point Godwin, ce n'est pas seulement évoquer Hitler ou le nazisme. C'est le faire pour qualifier et dénigrer son interlocuteur, ce qui est très différent. Dans le post sur le Liban, Wasabi, comme il le dit lui même, n'utilise pas cette référence pour attaquer cédécé, mais comme argument sur la politique militaire d'Israël. Je ne dis pas que ce n'est pas provocateur et susceptible de tuer le débat (qui a déjà du mal à survivre aux interventions de cédécé), mais ce n'est pas un point Godwin.

Et fuir la conversation ne peut pas être une bonne chose. Même si c'est souvent plus la solution la plus facile.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Blue
Blue
arthemix dit:Moi je pense qu'on peut discuter de tout, mais pas avec tout le monde.
[...]
Et fuir la conversation ne peut pas être une bonne chose. Même si c'est souvent plus la solution la plus facile.

En fait, quand je fuis la conversation, c'est parce que sur le net, on ne peut pas (plus) discuter de tout, parce qu'on parle forcément à des gens avec qui on ne peut pas parler d'un sujet sensible...
Mon top
Aucun jeu trouvé
cédédé
cédédé
De l'art de déformer les propos

Jamais Wasabi ne m'a qualifié de nazi, je pense que tous ceux qui on lu son post (A savoir :"ces derniers ( les israeliens) massacres des civils et des enfants pour le plaisir les met au niveau de leur boureaux d'il y a cinquante ans")avait compris !
D'ailleur en ecrivant " wazabi n'utilise pas cette référence pour attaquer cédécé" revien d'une manière subtile à m'en qualifier sans en toucher-trés courageux-

J'ai trés bien compris que défendre Israel, ne pas être pacifiste tendance pétition revient à pourrir le débat à tes yeux voire pire.

Faire un parallèle politique militaire d'Israel - nazisme est quelque chose d'ignoble. Soit il ne connais rien de la barbarie nazie et ne fait que reprendre certains slogans vu dans des manifestations "pacifistes" soit ce n'est que de la provocation gratuite à la limite de la légalité
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lidou
Lidou
Cher Cédédé, j'avais ouvert le post en prenant grand soin de n'évoquer que la tournure que prenait le post du Liban, sans en évoquer le contenu.

Quel intérêt de venir dans celui-ci débattre à nouveau alors qu'un sujet existe déjà?!? :|
Je ne juge personne, ni leur opinion, c'est pour cela que je me suis garder d'intervenir dans le post susnommé, car je savais que ça allait se déterriorer, mais j'ai donc appris que des gars avaient ponduent des théories sur les discussions sur le net qui partent en live.

Enfin, bref, toi en l'occurence, tu es du genre à ne pas lâcher le morceau, non?
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
NB : je n'ai pas lu le post sur le Liban et je ne le lirai pas aujourd'hui.

Moi, je parle de tout avec tout le monde parce que je crois pouvoir comprendre tout le monde et je pense que tout le monde peut me comprendre, question de temps.

En pratique, sur le forum... Il y en a des moins vifs que d'autres.... :lol:

En ce qui concerne le point Godwin, il a son meta-point qui consiste à ridiculiser la personne qui arrive à ce point en lui faisant remarquer que ses arguments sont ceux de tout le monde finalement, ce qui sous-entend qu'il se trompe et est à court d'argument.
Cela n'empêche pas pourtant la personne d'avoir peut être raison et d'être rééllement face à des personnes bornées et sans ouverture d'esprit.

La comparaison avec de grands dictateurs est ensuite abusive, mais bon, on fait avec ce qu'on a sous le coude pour se faire comprendre par tous, car cette comparaison est claire et percutante, donnant une vision assez précise de l'état d'esprit dans lequel se trouve celui qui l'utilise.
Mon top
Aucun jeu trouvé
sbeuh
sbeuh
MrGirafe dit:
La comparaison avec de grands dictateurs est ensuite abusive, mais bon, on fait avec ce qu'on a sous le coude pour se faire comprendre par tous, car cette comparaison est claire et percutante, donnant une vision assez précise de l'état d'esprit dans lequel se trouve celui qui l'utilise.


Le fait est que, lors d'argumentations ad hominem, on s'attaque à la personne avec une arme lourde de nature à véritablement heurter la personne qu'on attaque. On ne prend pas du Baygon pour buter un sanglier et un fusil de chasse pour tuer une guêpe. L'idée c'est de trouver une arme efficace pour attaquer tout type de cible. Un lance-flamme fait largement l'affaire dans les deux cas.

L'argument nazi est ce lance-flamme, il permet de heurter avec la plus grande facilité la plupart des personnes qui ont eu vent de cet épisode. Les nazis, c'est les diables des temps modernes. Ils sont l'incarnation du Mal absolu. Comparer un individu à un nazi (c'est souvent faire preuve de manque d'argument), c'est cristalliser la notion de Mal dans cet individu. Comme il devient moralement condamnable, l'argumentation n'est plus nécessaire à sa condamnation.
Mon top
Aucun jeu trouvé
krka
krka
Tout ceux qui parlent du point Goldwin sont des fachistes antisémites qui veullent entraver la liberté d'expression. Et en plus, ce sont des Nazis :pouicgun:

J'ai un point :?: :pouicboulet:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Keiyan
Keiyan
Dis, monsieur Krka, normallement, ça, c'est moi qui le dit.

Keiyan, vexé
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
grolapinos
grolapinos
sbeuh dit:
MrGirafe dit:
La comparaison avec de grands dictateurs est ensuite abusive, mais bon, on fait avec ce qu'on a sous le coude pour se faire comprendre par tous, car cette comparaison est claire et percutante, donnant une vision assez précise de l'état d'esprit dans lequel se trouve celui qui l'utilise.

Le fait est que, lors d'argumentations ad hominem, on s'attaque à la personne avec une arme lourde de nature à véritablement heurter la personne qu'on attaque. On ne prend pas du Baygon pour buter un sanglier et un fusil de chasse pour tuer une guêpe. L'idée c'est de trouver une arme efficace pour attaquer tout type de cible. Un lance-flamme fait largement l'affaire dans les deux cas.
L'argument nazi est ce lance-flamme, il permet de heurter avec la plus grande facilité la plupart des personnes qui ont eu vent de cet épisode. Les nazis, c'est les diables des temps modernes. Ils sont l'incarnation du Mal absolu. Comparer un individu à un nazi (c'est souvent faire preuve de manque d'argument), c'est cristalliser la notion de Mal dans cet individu. Comme il devient moralement condamnable, l'argumentation n'est plus nécessaire à sa condamnation.


Accessoirement, appeler "nazi" un type qui dépasse les limites de vitesse ou fait faire pipi à son chien sur le trottoir, c'est donner la preuve qu'on perd progressivement la mesure de l'atrocité du nazisme pour le ramener à des choses de plus en plus banales. À ce rythme, dans pas longtemps, l'idée d'un retour à un régime proche du nazisme ne fera plus peur à grand monde.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Romanus
Romanus
grolapinos dit:Accessoirement, appeler "nazi" un type qui dépasse les limites de vitesse ou fait faire pipi à son chien sur le trottoir, c'est donner la preuve qu'on perd progressivement la mesure de l'atrocité du nazisme pour le ramener à des choses de plus en plus banales. À ce rythme, dans pas longtemps, l'idée d'un retour à un régime proche du nazisme ne fera plus peur à grand monde.


C'est malheureusement plein de lucidité et d'a propos... :?
Mon top