Par : Sandrine et Richard | mercredi 18 février 2015 à 09:03
Default
Sandrine et Richard
Sandrine et Richard
Je suis toujours surpris par certains chiffres: d’après la base TT (pas forcément exhaustive mais objective et c'est tout ce que j'ai...)
:arrow:16811 jeux référencés
:arrow:5474 auteurs
:arrow:2557 éditeurs ou 2889 sociétés
:arrow:681 distributeurs...
Soit si l'on dit que le jeu a commencé il y a dix ans, cela fait soit une moyenne de 6 à 7 jeux par éditeur.
681 distributeurs, je trouve cela impressionnant, dans certains secteurs, ce sont des chiffres de point de vente, pas de distributeurs...
5474 auteurs, tout aussi impressionnant.
Ces chiffres me font penser à un secteur artisanal (sans péjoration aucune) ou chacun peut lancer son idée...
Et tout cela avant l'avènement ou presque des projets participatifs...
Qu'est ce que cela va donner...
TS Léodagan
TS Léodagan
Au contraire, le JDS me paraît en train de muter en industrie de loisirs.
Le groupe Asmodée avec son jeu de fusions qui prend déplus en plus la main sur la distribution en Europe, le jeu de fusions successives en Allemagne depuis des années, l'établissement de studios de développement/ éditeurs...
J'ai l'impression de revoir l'explosion du JV il y a quelques années.
La différence, c'est l'émergence du crowdfunding qui ne profite que peu au jeu indé à aujourd'hui.
Le revers de la médaille n'est pas encore bien visible. Quel pourcentage de pledges réussis (15-20%)? Quelle durée de vie d'un jeu (moins de 10 mois pour 90% de la production facile)? Quel pourcentage des éditions francophones passent par les rayons de vos boutiques en dur (40-60%)?
A dire vrai, les gens se disent que c'est plus facile aujourd'hui, moi j'ai bien l'impression que c'est plus dur.
Heropon
Heropon
Sandrine et Richard dit:Je suis toujours surpris par certains chiffres: d’après la base TT (pas forcément exhaustive mais objective et c'est tout ce que j'ai...)
:arrow:16811 jeux référencés
:arrow:5474 auteurs
:arrow:2557 éditeurs ou 2889 sociétés
:arrow:681 distributeurs...
Soit si l'on dit que le jeu a commencé il y a dix ans, cela fait soit une moyenne de 6 à 7 jeux par éditeur.
681 distributeurs, je trouve cela impressionnant, dans certains secteurs, ce sont des chiffres de point de vente, pas de distributeurs...
5474 auteurs, tout aussi impressionnant.
Ces chiffres me font penser à un secteur artisanal (sans péjoration aucune) ou chacun peut lancer son idée...
Et tout cela avant l'avènement ou presque des projets participatifs...
Qu'est ce que cela va donner...

Tu aurais dû utiliser BGG, la base de données la plus complète :
- 75344 jeux
- 12003 auteurs
- 15020 éditeurs
Sinon je suis assez d'accord avec Léodagan, pour moi c'est une industrie qui grossit petit à petit, avec des éditeurs de plus en plus gros et des jeux de plus en plus ambitieux.
Pour les projets indépendants/participatifs, comme pour les jeux vidéo, ça devrait rester selon moi du marché de niche, qui ne rivalisera pas ou peu avec les projets des gros éditeurs, bien que créer un jeu de société est plus simple que créer un jeu vidéo...