11
réponses
9
followers
Par : Sokoben | mardi 24 novembre 2015 à 21:45
Default
Sokoben
Sokoben
C'est en (re-)lisant la Roue du Temps (The Wheel of Time), de Robert Jordan, que je me suis fait la réflexion que le jeu était rarement évoqué dans la littérature (et notamment dans la SF et la Fantasy, que je consomme beaucoup, pour ne pas dire exclusivement). Oh, on trouve souvent les Echecs, grand classique qui peut trouver sa place partout, y compris sous des formes parfois modifiées, notamment en SF. Mais d'autres jeux ?

Dans la Roue du Temps donc, il est fait mention de deux jeux auxquels jouent les héros, et qui font leur apparition de façon récurrente :
- le Jeu des Pierres, qui me fait furieusement penser au Go (un quadrillage, des pierres - noires et blanches, il me semble -, des prises, , des situation où la pose d'une pierre peut renverser une partie en capturant un groupe important, beaucoup de stratégie). Les esprits les plus fins semblent être les plus forts (dont Thom Merrilin bien sûr).
- Renards et Vipères. Ce jeu semble plus simple, plus accessible (il est notamment joué par Olver, le pupille de Mat, un jeune qui n'a pas 10 ans), et pourtant très stratégique. Je n'ai pas encore réussi à faire un rapprochement avec un jeu moderne. Mais je n'en suis qu'à la moitié de ma relecture du cycle ^^ 

Je passe sur l'amour de Mat pour les jeux de hasard (les dés, où il est imbattable grâce à sa chance surnaturelle, les cartes,...).
Bref, c'est assez rare de voir des jeux aussi omniprésents dans un bouquin.

Avez-vous d'autres exemples ? Des bons livres qui abordent plus ou moins directement le domaine des jeux ?
kiss
 
Kristovm
Kristovm
Dans la série "les annales de la Compagnie Noire" (Glen Cook)  il est régulièrement fait référence au TONK. (une variante anglo-saxonne du Rami)

 Les soldats de la Compagnie noire s'adonnent à ce jeu de cartes lors de leurs moments libres.

 
Cripure
Cripure
Ben oui lecture obligatoire du chef-d'oeuvre de Stefan Sweig "Le joueur d'échecs".

Et aussi "Le tableau du maître flamand" un magnifique polar de Arturo Pérez-Reverte autour d'une partie d'échecs.

Pour ces deux livres pas besoin de savoir jouer aux échecs...

 
Peps
Peps
Le deuxième roman du Cycle de la Culture (SF) de Iain M. Banks s'appelle "L'Homme des Jeux", et l'intrigue tourne autour des jeux (résumé avec spoil sur wikipedia, cf. lien).

Je l'ai lu il y a longtemps mais j'en garde un bon souvenir.
yamaneko
yamaneko
Chez Pratchett, dans les Annales du Disque-Monde, on joue aux échecs, mais aussi au Thud et à Monsieur-l'oignon-l'andouille, deux jeux qui ont d'ailleurs leurs fiches sur TT :

http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/thud-the-discworld-board-game
http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/monsieur-l-oignon-l-andouille
Sansdétour
Sansdétour
Le maître ou le tournoi de Go de Yasunari Kawabata (prix nobel)
Harkoth
Harkoth
Je viens de terminer la lecture du "Testament d'un excentrique" de Jules Verne. Le testament en question entraîne six personnes tirées au sort à faire une partie de jeu de l'oie où chaque case correspond à un état des USA. Le jeu et le hasard sont au coeur de ce très bon Verne, pas du niveau de ses chefs-d'oeuvres, mais bien meilleur que la plupart de ses autres romans tardifs.

c7b7315675f07d6ca7a87cecf7c5fd51774c.jpe


L'échiquier du mal de Dan Simmons place aussi les échecs au centre de son intrigue. La partie d'échec dans un camp de concentration, où les pièces sont incarnés par des prisonniers, est une scène des plus marquantes.
alighieri
alighieri
Personnellement, je trouve "La défense Loujine" de Nabokov bien supérieur au joueur d'échecs de Sweig
Mon top
Aucun jeu trouvé
Cripure
Cripure
alighieri dit :Personnellement, je trouve "La défense Loujine" de Nabokov bien supérieur au joueur d'échecs de Sweig

Oui ce Nabokov est très bien aussi alors meilleur pas meilleur...c'est à vous de lire...

Sokoben
Sokoben
Harkoth dit :
L'échiquier du mal de Dan Simmons place aussi les échecs au centre de son intrigue. La partie d'échec dans un camp de concentration, où les pièces sont incarnés par des prisonniers, est une scène des plus marquantes.

Ah oui, je suis fan de Dan Simmons et effectivement. L'échiquier du Mal est un gros gros morceau. La scène du jeu d'échecs grandeur nature revient d'ailleurs plus tard, avec un peu de piment...
Hors jeu, son cycle d'Hyperion est une de mes œuvres majeures, conseillé à tous. 

Merci ci poir vos retours. Je note des idées intéressantes. 

Default
genesteal
genesteal
Le Tableau du maître flamand de Arturo Pérez-Reverte, une enquête policière autour d'un tableau La partie d'échec, ou le jeu à une grande importance dans l'intrigue.