Ce jeu est sorti le 4 janv. 2010, et a été ajouté en base le 24 août 2009 par 20.100

édition 2009

Standalone 4 extensions
59,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Par : Frohike | jeudi 7 mars 2019 à 13:06
Frohike
Frohike
Bonjour à tous,

Première partie à 3 joueurs hier (Jaune, Rouge, Bleu)

Au premier tour, le premier joueur (jaune) a pu avoir Arès. Avec une enchère à 5 pièces. Il s'est donc empressé d'envahir une île adverse (rouge), en tentant le 1 contre 1, et en laissant son île de départ sans défense. (coût : 1 pièce)
Il a gagné.
Ensuite, il a envahi une île qui possède 2 cornes d'abondance, avec le soldat donné par Arès (coût : 1 pièce)


Résultat à la fin du premier tour :
Le joueur ayant perdu (rouge), s'est donc retrouvé avec une seule île.
Le joueur jaune avec 4 îles et 4 cornes d'abondances.

Ceci a donné à Jaune une avance considérable en début de partie.

Jaune a mené ensuite presque tout le jeu (parfois taquiné par Bleu) et Rouge a eu bien du mal à revenir dans la partie.

Conséquence: Jaune a trouvé la partie très chouette, et Rouge s'est ennuyé.

De plus, comme Jaune et Bleu retardaient le plus possible la construction de leurs métropoles, la partie a été trèèèèèèès loongue...


Comment faire pour éviter ces écueils ?

Merci pour vos conseils !


 
znokiss
znokiss
Haha, ce que tu décris, c'est quasiment ce que j'ai subi la semaine dernière lors d'une partie à 3 avec madame et un ami (leur première fois à tous les 2).
C'est ma femme qui m'a foutu une ratatinée du tonnerre dès le début pour faire bonne figure.

Seul sur ma dernière île, j'ai alors enchaîné du Apollon pour faire 4 pièces d'or à chaque fois et constituer un petit trésor de guerre (ça va relativement vite puisqu'on ajoute encore une corne d'abondance à chaque toir). En alternant parfois avec Ares, j'ai rassemblé un tas de troupes sur mon île imprenable (en prenant également soin d'y construire une cité au passage avec 4 philosophes).

Pour finir, j'ai joué le "je vais sur Zeus et je paie 1 pièce à chaque fois pour fais défiler les cartes jusqu'à voir apparaître le sacro-saint Pégase", me permettant d'envoyer un gros tas de troupes récupérer une île pas trop bien gardée.
Ça m'a permis de bien me relancer, mais j'ai tout de même fini 2ème, à 2 doigts de madame. Mais à quelques tours, j'avais ma 2ème cité.

Donc oui, seul dès le début ça coince, mais on peut s'en sortir. Par contre effectivement, faut un peu connaître le jeu. Un débutant n'aurait sans doute pas suivi ce chemin et clairement subi la partie, comme tu le décris.

 
Juillet
Juillet
Oui, comme le dit Znokiss, Cyclades dispose d'un mécanisme de "catch up" pour le joueur n'ayant plus qu'une île : s'il se positionne sur Apollon il ramasse le double de pièces d'or (et habituellement personne ne veut se positionner sur Apollon). De plus il peut blinder son unique île (imprenable sauf condition de victoire adverse) de cornes d'abondances, il peut normalement se rattraper. D'autant que la stratégie (jaune) de conquête tous azimuts dégarnis la défense adverse, les troupes étant limitées en nombre, le joueur ayant un territoire trop étendu se prend normalement rapidement un beau retour de bâton :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Frohike
Frohike
Effectivement, pour le joueur n'ayant plus qu'une île, Apollon se révèle puissant.
Mais le joueur s'ennuie un peu, forcément... Il attend que les deux autres fassent leur histoires, il regarde, il attends...
Bof-bof...

Le seul moyen d'empêcher de se faire envahir au premier tour si Arès est dans le jeu, c'est que Poséidon soit également dans le jeu, afin de détruire la flotte qui permet à un adversaire de venir envahir.

Pas évident....

PS : chaque joueur reçoit bien 5 PO à la mise en place,  puis immédiatement 2 PO en début de partie, c'est bien juste ?
Chakado
Chakado
Tiens, j'avais jamais fait gaffe à la mise en place à 3 joueurs.
Effectivement, à 4-5 joueurs, il n'est pas possible de s'attaquer au premier tour, car les positions sont trop éloignées.

N'empêche que dans la configuration que tu décris, le joueur jaune laisse des îles sans défenses qui sont immédiatement accessibles par un autre joueur. Du coup je le vois mal rester à 4 cornes d'abondance pendant très longtemps.

C'est marrant, parce que les joueurs s'accordent souvent à dire qu'à Cyclades, il ne fait pas bon être le joueur en tête, car on subit alors l'acharnement des autres qui font des alliances de circonstances (ou au moins des pactes de non-agression). On dit souvent que le gagnant à Cyclades est le joueur embusqué qui a su au mieux dissimuler qu'il était en état de gagner pendant que les autres joueurs s'acharnaient les uns sur les autres.

Les tours de "temporisation" quand on n'a plus qu'une seule île ne sont pas si nombreux, et il y a quand même quelque chose de jouissif à préparer sa revanche en loucedé.

Et surtout, ne pas oublier les Créatures Mythologiques ! Elles sont le coeur du jeu, et parfois c'est pour elles que l'on bataille, davantage que pour le dieu.