9
réponses
4
followers
Par : Judge Ju | mercredi 29 août 2018 à 17:12
Default
Judge Ju
Judge Ju
Nouvel après-midi de test sur Napoléon 1807, et cette fois-ci on s'attaque à... la GRANDE campagne !
 
Un petit CR de nos aventures ludiques...

Fin décembre 1806, les Français ont poursuivi les dernières troupes prusiennes en fuite qui retraitent vers Königsberg. Varsovie est occupée, mais les russes arrivent...

Tric Trac

Les positions en début de partie. Les troupes à gauche vont arriver en renforts. Il n'y a pour l'instant que quelques corps sur la carte.

Tric Trac

Les troupes arrivent petit à petit. Les Russes se concentrent au nord de Varsovie, menaçant la ville faiblement couverte par Lannes et Augereau. Les Français, sont à l'ouest. Leur objectif ? Foncez vers le nord pour passer sur les arrières russes et prendre Königsberg.

Tric Trac

Les Russes décident de délaisser Varsovie pour se diriger eux aussi lentement vers le nord. Trois corps français ont atteint Osterode. La pluie et la boue ne facilitent pas les déplacements. Heureusement un redoux inattendu va faciliter la suite des opérations...

Tric Trac

Cependant, les Russes n'ont pas abandonné tout espoir de prendre Varsovie. Napoléon, sentant le danger bifurque vers la ville. Les affrontements seront indécis, mais tourneront à l'avantage de l'Empereur !

Tric Trac

Les troupes sont épuisées. Les Russes ont subi de lourdes pertes, mais ne s'avouent pas vaincu. Cette première partie de campagne tourne à l'avantage des français, le corps de Bessières ayant réussi à mettre le siège devant Konïgsberg !

Tric Trac

Les Russes contre attaquent en plein hiver, prenant les Français, encore dans leurs quartiers d'hiver, par surprise ! Danzig et Konïgsberg assiégées.

Tric Trac

Les Français ont réussi à repousser les premières tentatives russes et sécurisent le siège de Konigsberg. L'étau se resserre sur les troupes russes.

Tric Trac

Fin de partie. Les dernières forteresses prussiennes sont tombées. Les Russes n'auront pas réussi à renverser la tendance. L'Empereur est vainqueur !
kogaratsu
kogaratsu
le jeu réutilise t'il des éléments de 1806 ?
je pense au plateau des français
En tout cas c'est bien alléchant...
Foussa67
Foussa67
La résolution des combats se fera aux dés ou aux cartes, ou comme dans 1806 au choix des joueurs entre ces 2 options ?

Perso, je préfère largement les dés ! Mais je sais que c'est cher à produire...
Judge Ju
Judge Ju
Alors, pour répondre à vos questions :

1. Non, les ordres de bataille sont différents car les effectifs l'étaient historiquement. Par contre avec cet opus il y aura 3 ordres de bataille différents par camp !

2. Pour les dés, normalement ils y seront, sauf si le financement participatif fait un gros bide ! Mais bon, on est confiant !!!
studiordl
studiordl
Petit question après une partie d'initiation sur le scénario d'Eylau.

Une unité inactivée qui a été attaquée par un adversaire qui s'est activée devient t'elle active et donc ne pourra plus s'activer ce tour? et si elle bat en retraite?

Merci pour cet éclaircissement important.
cetrod
cetrod
Bonjour,

page 9 : "A la fin de l'opération, retourner le / les corps d'armées activés sur leur face a été activé, même si les corps ne sont pas déplacés, ainsi que tous les corps ayant participé à un combat, en attaque ou en défense."

Donc oui , 1 corps  (ou 1 pile) ayant combattu devient "activé"; s'il retraite c'est qu'il a combattu et sera donc activé après la retraite.

Seul quelques cartes dont l'événement  le spécifie permettent  à 1 corps déjà activé de participer à une autre opération malgré qu'il ait déjà été activé (i.e : "au son du canon").

Si t'as question, c'est "qui est activé en défense?", c'est toujours tous les défenseurs.

Si t'as question, c'est "qui est activé en attaque?", c'est seulement le/les corps participant à l'attaque, donc que ceux choisies, même si certains sont déjà engagés et ne font "rien".  Seules les corps participant à l'attaque (combat / attaque en marche) retraitent; les corps de l'attaquant n'ayant pas attaqués (bien que présent) ne retraitent pas.

A+
studiordl
studiordl
cetrod dit :Bonjour,

page 9 : "A la fin de l'opération, retourner le / les corps d'armées activés sur leur face a été activé, même si les corps ne sont pas déplacés, ainsi que tous les corps ayant participé à un combat, en attaque ou en défense."

Donc oui , 1 corps  (ou 1 pile) ayant combattu devient "activé"; s'il retraite c'est qu'il a combattu et sera donc activé après la retraite.

Seul quelques cartes dont l'événement  le spécifie permettent  à 1 corps déjà activé de participer à une autre opération malgré qu'il ait déjà été activé (i.e : "au son du canon").

Si t'as question, c'est "qui est activé en défense?", c'est toujours tous les défenseurs.

Si t'as question, c'est "qui est activé en attaque?", c'est seulement le/les corps participant à l'attaque, donc que ceux choisies, même si certains sont déjà engagés et ne font "rien".  Seules les corps participant à l'attaque (combat / attaque en marche) retraitent; les corps de l'attaquant n'ayant pas attaqués (bien que présent) ne retraitent pas.

A+

Merci à toi cetrod pour ton aide cela dissipe mon doute cela me semblait logique, je m'étais arrêté sur la phrase "le corps d'armes activé" et en cherchant fébrilement l'explication en jouant je ne voyais pas la fin de la phrase...

Tarantino
Tarantino
Bonjour. J'aurais quelques question, points de règles à me préciser :

*Je pense que je vais l'essayer rapidement en mode "grognard". A ce propos, je suis pas sur d'avoir compris. Lorsqu'une vedette entre dans une zone avec des corps d'armées ennemie, elle doit donc se révélé, mais on révèle aussi tout les corps d'armés de l'adversaire?  C'est sont intérêt.
Mais cela s’arrête la car, si j'ai toujours bien compris, elles ne peuvent pas se déplacer en même temps qu'un ou plusieurs corps d'armées. Du coups, on ne peut pas tenté de leurrer l'ennemie en déplaçant soit un corps d'armées et deux vedettes voir même 3 vedettes?

*Quand joue t-on les cartes durant les manœuvres? lors ce que l'on déclare la manœuvre, le jouer qui la déclare peut en jouer une et c'est ensuite à sont adversaire de dire si il en joue une? ou alors quand la carte à était tiré pour savoir de combien on se déplacé?

*J'ai bien compris que l'on ne pouvais déclaré une manœuvre qu'avec une pile où toutes les corps d'armées sont "à activés", et que l'on n’était pas obligé de tous les utilisés lors de cette manœuvre, mais du coups, à quelle moment déclare t-on combien de corps d'armée de la pile effectue la manœuvre? Avant de tiré la carte, ou après? Avant ou après avoir jouer des cartes qui modifiaient le déroulé de la manœuvre?

*Comment fait-on pour assiéger un citadelle adverse, si on peut le faire?
On ne peut pas changer la couleur d'une citadelle comme celle d'une ville fortifié?


Merci beaucoup.

Les jeux, 1806 et 1807 sont très bon, merci pour cette édition. On a hâte de voir la campagne d'Italie si elle est prévue.
Cyberboarder
Cyberboarder
Bonjour Tarantino et mes excuses pour ce retard de réponse, je n'avais pas vu ton post.

Quand une vedette pénètre dans une zone avec des corps adverses, elle est révélée et éliminée. Les vedettes éventuelles adverses sont éliminées également. par contre le corps d'armée n'est pas révélé. Donc tu sauras qu'il y a un ou plusieurs corps ennemis dans la zone mais sans connaître leur identité.

On joue 1 carte par opération. Il n'y a pas d'ordre précis pour une manoeuvre, sauf pour la carte Réaction où cela est précisé. Chaque joueur la joue de sa main quand il le veut. Par contre pour un combat c'est d'abord l'attaquant puis le défenseur.

Tu nommes la pile et le nombre de corps qui la compose avant de révéler une carte pour les points de mouvement.

Non, les citadelles ne sont assiégées qu'à la fin du scénario. Tu bloques la citadelle avec l'un de tes corps d'armée. Les points de victoire pour toutes les citadelles ne sont attribués qu'à la fin du scénario.

Merci pour le retour, et oui j'aimerais bien faire un opus Bonaparte sur les campagnes autour de Mantoue. Sinon 1815 devrait aboutir cette année également pour le bicentenaire de la mort de Napoléon...Et 1812 me fait de l'oeil.