10
réponses
0
follower
Par : Invité | jeudi 7 avril 2005 à 00:24
Default
Tric Trac
Tric Trac
Je jette un oeil sur les prochaines parutions et je suis éberlué ! ! ! :shock:
1. Trouver une idée, créer le jeu etc etc... ça prend un temps bête.
2. Le faire éditer, n'en parlons pas.
3. Quand 1 de vos jeux sort, ça en fait combien qui ne sortent pas ?

Je vois des auteurs prolifiques, mais c'est hallucinant : des 3, 4 voir 5 jeux sur une année. Où est le truc ?
On baigne dans la variété ludique. La qualité est-elle au rendez-vous ! Espérons que la profusion ne va pas tuer le poussin dans son oeuf.
Tric Trac
Tric Trac
Anonymous dit:Espérons que la profusion ne va pas tuer le poussin dans son oeuf.

toutes les huîtres ne contiennent pas de perle et pourtant nous sommes très heureux d'en avoir plus qu'il n'en faut :wink:
Pouvait-on encore espérer un Manila ( Zoch ) ? Et bien j'en espère encore d'autres, on devient très gourmand à force d'être gavés, notre estomac ludique se dilate et merci aux éditeurs de tenter "vainement" de le remplir.
Pyjaman
Pyjaman
Anonymous dit:
Je vois des auteurs prolifiques, mais c'est hallucinant : des 3, 4 voir 5 jeux sur une année. Où est le truc ?


Reixou en a compté 17 pour Knizia en 2005, rééditions comprises.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Blue
Blue
Je sais pas...
P'tet une question d'entrainement. Plus on crée, plus on est capable de créer vite...

Après, pour knizia, c'est son métier, il est payé pour ça... Mais ses créations ont pas mal de points communs.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tric Trac
Tric Trac
Blue dit:Je sais pas...
P'tet une question d'entrainement. Plus on crée, plus on est capable de créer vite...
Après, pour knizia, c'est son métier, il est payé pour ça... Mais ses créations ont pas mal de points communs.

D'accord, tout à fait. Mais entre les idées qui fusent et la mise au point il y a un long chemin à parcourir. Knizia est entouré de plusieurs équipes je crois l'avoir lu, des testeurs en Angleterre et ailleurs. Il se lève à 3 heures du matin etc etc... j'ai lu aussi qu'il n'en vivait pas ! est- ce bien vrai ?
ReiXou
ReiXou
Anonymous dit:D'accord, tout à fait. Mais entre les idées qui fusent et la mise au point il y a un long chemin à parcourir. Knizia est entouré de plusieurs équipes je crois l'avoir lu, des testeurs en Angleterre et ailleurs. Il se lève à 3 heures du matin etc etc... j'ai lu aussi qu'il n'en vivait pas ! est- ce bien vrai ?


Non , il en vit. Plutot bien je pense (le seigneur des anneaux = 3 millions d'exemplaires, par exemple ...)
Schastar
Schastar
Anonymous dit:D'accord, tout à fait. Mais entre les idées qui fusent et la mise au point il y a un long chemin à parcourir. Knizia est entouré de plusieurs équipes je crois l'avoir lu, des testeurs en Angleterre et ailleurs. Il se lève à 3 heures du matin etc etc... j'ai lu aussi qu'il n'en vivait pas ! est- ce bien vrai ?

Pour s'en sortir, il fait la plonge chez Mc Do à mi-temps. C'est pas facile le métier d'auteur....
Mais je crois que tu as répondu toi-même à la question: Je présume que le plus gros problème, c'est les tests. Si tu disposes de plusieurs testeurs qui peuvent t'aider très régulièrement, ça ne doit pas être difficile d'en sortir une quinzaine par an. Par contre, avoir des testeurs n'est pas suffisant pour faire des bons jeux, bien évidemment. Personnellement, je ne pense pas que le talent de Knizia soit qu'il en sorte beaucoup. C'est que sur le nombre, y'en a pas mal des biens.
Mon top
Aucun jeu trouvé
pak
pak
Quand on travaille dans la "création", c'est clair que les idées fusent : on bosse sur un truc, on essaie des choses et quand les choses que l'on teste ne fonctionnent pas mais on les mets dans un coin de sa tête (consciemment ou pas) et, parfois, ces "choses" ressurgissent... alors on part sur une autre idée de jeu et ainsi de suite..
Ainsi, la création à plein temps est un vrai travail (notez bie nque ça n'empeche pas la passion... au contraire !) : on y acquiert des réflexes - Je rejoins Blue dans ce sens en fait - et avec l'habitude, on sent les bonnes idées comme les mauvaises...
Aussi, perso, ce chiffre de 17 jeux publiés (dont parle rody) ne m'étonne pas plus que ça : je donnerai même ma mains à couper qu'il en a fait beaucoup plus en réalité (pas forcément publiés, mais en proto, en cours de test... etc).
Et forcément, avec une telle méthode de travail (produire le plus de jeu possible) , non seulement on acquiert des réflexes "professionels" de créateur mais, en plus, on est à peu près sûr de faire du bon (si on a une "bonne" cervelle aussi (capacité d'ananlyse et auto-critique poussée...)) : C'est juste une question de stats en fait : Plus tu produis et plus tu as de chances de faire du bon ! bon aussi, du mauvais, mais ça fait parti des dommages colatéraux ! :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tric Trac
Tric Trac
ouais, merci pour vos remarques.
On est tout petit là :roll:
ReiXou
ReiXou
Anonymous dit:ouais, merci pour vos remarques.
On est tout petit là :roll:


Ceci dit, les auteurs qui publient 5 jeux par an, il y en a tres tres tres peu : je compte Knizia et Kramer systematiquement,Alan Moon aussi, je pense, Bruno / Wallace / Mike Schacht de temps en temps et à part ça ?