Ce jeu est sorti le 7 août 2002, et a été ajouté en base le 7 août 2002 par 20.100

édition 1990

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Par : mister.dante | mardi 23 mars 2010 à 09:36
Default
mister.dante
mister.dante
Intro

Les écoliers sèment la pagaille dans le dos de leur professeur. Mais attention, si celui-ci se retourne, certains vont être punis. Pour éviter d'aller au coin, les écoliers n'hésiteront pas à dénoncer leur camarade !

Idée générale

L'idée m'est venue hier, en jouant aux Lapins Encore plus Crétins. Dans un des mini-jeux, il faut envoyer un maximum de boulettes de papier sur le dos du prof sans se faire capter lorsqu'il se retourne. Lorsqu'il se retourne, les joueurs peuvent dénoncer leur camarade. Les deux joueurs qui obtiennent le plus de voix (au moins deux) reçoivent une craie dans la figure. Etourdis, ils ne peuvent pas jouer tout de suite.
Biensûr, c'est surtout le côté "dilemme du prisonnier" qui me plaît, dans le vote de dénonciation.

Nombre de joueurs : 3 à 9 (plus variante à 2 joueurs)

But : faire le plus de bêtises sans se faire prendre.

Matériel : 55 cartes
- 9 écoliers (avec une capacité spéciale)
- 45 bêtises (9 paquets de 5 cartes)
- 1 prof'

Mise en place
Chaque joueur reçoit une carte "écolier" et la regarde sans la montrer aux autres. Chaque joueur reçoit également 5 cartes bêtises avec un même dos.

Déroulement
Le jeu se déroule en 5 tours. Chaque tour se divise en deux phases. Les joueurs jouent simultanément.

Phase 1 "ça balance"
Chaque joueur choisit une de ses cartes "bêtises" qu'il place face cachée devant lui. Lorsque tout le monde a joué une carte, on les retourne face visible.
Chaque carte bêtise rapporte des points mais éveille les soupçons du prof'. Lorsque les soupçons du prof' atteignent un certain niveau, il se retourne. On passe alors à la phase 2.
Sinon, les cartes jouées passent dans les points de victoire des joueurs.

Phase 2 "ça dénonce"
Lorsque le prof' a trop de soupçons, il se retourne. Les joueurs doivent alors désigner un autre joueur en le pointant scandaleusement du doigt. Le joueur désigné par le plus grand nombre de joueurs est "puni". En cas d'égalité, les joueurs les plus désignés sont tous "punis".
Si chaque joueur n'est désigné que par un autre joueur, personne n'est puni.
La façon de dénoncer les mauvais élèves et la punition infligée par le professeur dépend des soupçons qu'il a. Les soupçons dépendent des cartes "bêtises" jouées lors de la phase 1. Tout cela sera résumé sur la carte Prof'.
Les joueurs punis subissent la punition et les autres mettent la carte qu'ils ont joué dans leur points de victoire.

A la fin des 5 tours, le joueur qui a le plus de points sur les cartes "bêtises" qu'il a fait passé remporte la partie. En cas d'égalité, le joueur avec le plus de cartes "bêtises" qui sont passées remporte.

C'est donc une idée de jeu toute simple et assez proche d'un Cash'n'Gun. Cependant, j'aurai besoin de vos avis sur plusieurs choses :

- est-ce que vous avez des idées sur les différentes bêtises à faire en classe (j'étais un élève sage comme une image) ?

- est-ce que vous avez des idées sur les capacités possibles des écoliers ?

- est-ce que vous avez des idées sur les punitions (j'ai deux pistes : la carte jouée est mise dans la pile de cartes perdues OU le joueur doit défausser l'une des cartes qu'il n'a pas encore joué et ne joue pas au prochain tour) ?

- est-ce que vous avez des idées pour les soupçons ? (système de majorité de type de bêtises...)

- est-ce que vous avez des questions d'ordre plus générale sur le jeu ?

- est-ce qu'un thème plus mature, comme des politiciens essayant d'amasser un max d'argent s'en se faire prendre) vous semblerait plus sympa ?

- est-ce que vous avez des idées ou des noms de jeu qui s'inspirent du dilemme du prisonnier ?

Par avance, je vous remercie !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Groddur
Groddur
J'ai vu un proto très proche, sur le même thème exactement, avec des mécanismes proches aussi, en 2007 ou 2008 dans un festival en Lorraine...
Astur
Astur
J'ai entendu parlé d'un proto où il faut chahuter dans le dos de la maîtresse sans se faire attraper lors des offs de Cannes de cette année ...
mister.dante
mister.dante
... Il doit y avoir pas mal de monde que le mini-jeu des Lapins Crétins a inspiré (surtout pour la dénonciation).

Bref, quelque soit le thème, mon "cahier des charges" est le suivant :
jouable de 3 à 9 joueurs, avec 55 cartes, dont 9 personnages avec une capacité spéciale, 45 cartes de jeu (5 par joueur) et 1 carte "aide de jeu / résumé".
Chaque tour se déroule en 2 phases : une phase de prise de risque simultanée et une phase de résolution du risque par vote (dénonciation) s'inspirant du dilemme du prisonnier.

Et là comme ça, je vois plutôt des personnages haut placés et autres délits d'initiés.

Je me souviens d'une idée selon laquelle plus des joueurs jouaient une même action, plus cette action avait d'effet.

Mettons que les 45 cartes de jeu représentent 5 "magouilles" (9 exemplaires de chaque magouille). Plus le nombre de joueurs jouant une même magouille est important, plus celle-ci rapporte mais plus celle-ci est risquée car visible.

La magouille la plus visible risque donc de faire scandale et les joueurs vont donc avoir la possibilité de dénoncer (ou pas) les autres joueurs ayant joué la même magouille pour éviter le scandale (en le rejetant sur les autres).

Si personne ne dénonce personne, aucun joueur ne remporte quoique ce soit, les cartes jouées sont perdues.

Si chacun est montré du doigt une fois, aucun joueur ne remporte quoique ce soit. Les cartes jouées sont perdues et les joueurs se défaussent d'une carte en plus.

Si un joueur est montré du doigt par plus d'un joueur, alors il est jeté en prison et se défausse d'une carte gagnée précédemment.

Ce genre de chose...
Mon top
Aucun jeu trouvé