Ce jeu est sorti le 8 févr. 2006, et a été ajouté en base le 8 févr. 2006 par ybkam

édition 2006

Standalone
Par : lambeer | lundi 19 avril 2010 à 19:28
Default
lambeer
lambeer
je ne peux que vous conseiller ce manga... dommage juste qu'il ne soit pas en v.o.ss-t. :-/

Princesse Mononoké (Film) Arte
(Mononoke Hime). Dessin animé de Hayao Miyazaki (Japon 1997)
Avec Frédéric Dumont (voix d'Ashitaka), Virginie Mery (voix de San), Micky Sébastian (voix de Lady Eboshi)...
Dans le Japon médiéval, le jeune prince Ashitaka est frappé d'une malédiction en voulant sauver son village attaqué par un sanglier démoniaque. Pour défaire ce sortilège, il doit partir vers l'Orient, à la recherche du dieu Cerf. Un voyage semé d'embûches qui lui fait croiser le chemin d'une belle sauvageonne, la princesse Mononoké.



edit : ben merte alors, je viens de voir ca : http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cine ... 9/2279351#
Mon top
Aucun jeu trouvé
Jer
Jer
Hé oui, Arte, ils ont une bonne programmation.
Entre les cycles de réalisateurs fameux et la case cinéma trash qui propose des raretés, c'est la seule chaîne du Hertz ou de la TNT a proposer des films intéressants (si on excepte les Steven Seagal programmés par W9).
bobdju
bobdju
J'ai revu avec plaisir tous les films diffusés. J'attends Laputa!
Cassini
Cassini
J'étais devant chaque redifs sur arte également, mon préféré restant Le voyage de Chihiro.
Mon top
Aucun jeu trouvé
PioT
PioT
lambeer dit:je ne peux que vous conseiller ce manga... dommage juste qu'il ne soit pas en v.o.ss-t. :-/

Le sous-titrage est disponible avec la diffusion en numérique. J'ai tenté de regardé le château ambulant de cette façon sur la freebox. J'ai été déçu car le sous-titrage est vraiment sommaire. Par exemple un dialogue était résumé par un "bonjour" alors qu'il y avait quand même autre chose à traduire. Au bout de 5 minutes je suis repassé en VF :cry:
Mon top
Aucun jeu trouvé
lambeer
lambeer
bobdju dit:J'ai revu avec plaisir tous les films diffusés. J'attends Laputa!


ben j'ai pas été fan moi :(
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mr. J
Mr. J
Perso, inconditionnel du Studio Ghibli, car pour moi, que du bon en manga :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pyjaman
Pyjaman
lambeer dit:
bobdju dit:J'ai revu avec plaisir tous les films diffusés. J'attends Laputa!

ben j'ai pas été fan moi :(


Ben moi, c'est mon préféré. Tout le génie de la mise en scène de Miyazaki est concentré dans ce film d'aventures. Et je trouve aussi que c'est sur ce film que Hisaishi a fait ses plus belles compositions musicales.
Mon top
Aucun jeu trouvé
lambeer
lambeer
Rody dit:
lambeer dit:
bobdju dit:J'ai revu avec plaisir tous les films diffusés. J'attends Laputa!

ben j'ai pas été fan moi :(

Ben moi, c'est mon préféré. Tout le génie de la mise en scène de Miyazaki est concentré dans ce film d'aventures. Et je trouve aussi que c'est sur ce film que Hisaishi a fait ses plus belles compositions musicales.


ben j'ai trouvé l'histoire un peu fade en fait, sans rien à en retirer...
je re regarderai, je lui laisse une seconde chance :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Dod
Dod
Du grand Miyazaki ! Même si ce n'est pas mon préféré, c'est toujours un plaisir à regarder !
Arte nous gâtent en ce moment ! Merci à eux ! :D
Default
Cowboy Georges
Cowboy Georges
Jer dit:c'est la seule chaîne du Hertz ou de la TNT a proposer des films intéressants (si on excepte les Steven Seagal programmés par W9).


:lol: :lol:

Peu nombreux sont ceux qui arrivent à prononcer cette phrase sans exploser de rire :lol:
Mon top
Aucun jeu trouvé
dar dar
dar dar
cassini dit:J'étais devant chaque redifs sur arte également, mon préféré restant Le voyage de Chihiro.


Bah moi, c'est celui-là que j'aime le moins! :lol:

Mon préféré étant toujours Princesse Mononoke, pour son incroyable profondeur et le nombre hallucinant de thèmes abordés. La quintessence du style Miyazaki. :artistpouic:
Pyjaman
Pyjaman
dardar dit:Mon préféré étant toujours Princesse Mononoke, pour son incroyable profondeur et le nombre hallucinant de thèmes abordés. La quintessence du style Miyazaki. :artistpouic:


On l'a regardé avec ma fille il y a quelques semaines (elle connaissait la plupart des autres Miyazaki, mais j'avais laissé celui là de côté pour son côté plus violent). Elle a adoré : il a fallu que je lui explique pas mal de choses en cours de route, mais elle l'a vraiment trouvé très beau.
Il ne lui reste plus que Nausicaä maintenant.
Mon top
Aucun jeu trouvé
jokerounet
jokerounet
c est domage pour Nausicaa, il est passé la semaine dernière...

en tout cas merci Arte pour cette rétrospective.

Pour ma part j ai eu beaucoup de mal avec Chihiro mais vu toutes les louanges je crois que je vais remettre le DVD qui n est pas sortit depuis au moins 4 ans .

Qu ai-je donc pu louper dans le film...??
dar dar
dar dar
Rody dit:
dardar dit:Mon préféré étant toujours Princesse Mononoke, pour son incroyable profondeur et le nombre hallucinant de thèmes abordés. La quintessence du style Miyazaki. :artistpouic:

On l'a regardé avec ma fille il y a quelques semaines (elle connaissait la plupart des autres Miyazaki, mais j'avais laissé celui là de côté pour son côté plus violent). Elle a adoré : il a fallu que je lui explique pas mal de choses en cours de route, mais elle l'a vraiment trouvé très beau.
Il ne lui reste plus que Nausicaä maintenant.


Elle devrait adorer, les 2 étant extrêmement proches...Par certains aspects, Mononoke est même un remix de Nausicaä.
dar dar
dar dar
jokerounet dit:c est domage pour Nausicaa, il est passé la semaine dernière...
en tout cas merci Arte pour cette rétrospective.
Pour ma part j ai eu beaucoup de mal avec Chihiro mais vu toutes les louanges je crois que je vais remettre le DVD qui n est pas sortit depuis au moins 4 ans .
Qu ai-je donc pu louper dans le film...??


C'est la question que je me pose depuis des années. Vraiment, le seul que j'accroche pas, l'évolution finale de ce personnage anthipatique étant aux antipodes de la conclusion du "formidable" voyage initiatique que le film est censé être...Je trouve que contrairement à tous les autres Miyazaki, la part de l'abstrait et de la métaphore n'est pas contrebalancée par le réel; il en découle une perte du sens. Ou alors j'ai vraiment pris toute l'histoire à l'envers! :pouicboulet:

Si ceux qui ont aimé pouvaient m'éclairer j'apprécierait beaucoup!
jokerounet
jokerounet
dardar dit:C'est la question que je me pose depuis des années. Vraiment, le seul que j'accroche pas, l'évolution finale de ce personnage anthipatique étant aux antipodes de la conclusion du "formidable" voyage initiatique que le film est censé être...Je trouve que contrairement à tous les autres Miyazaki, la part de l'abstrait et de la métaphore n'est pas contrebalancée par le réel; il en découle une perte du sens. Ou alors j'ai vraiment pris toute l'histoire à l'envers! :pouicboulet:
Si ceux qui ont aimé pouvaient m'éclairer j'apprécierait beaucoup!


bah on refait un quote alors:

+1000 :lol:
Pyjaman
Pyjaman
dardar dit:Elle devrait adorer, les 2 étant extrêmement proches...Par certains aspects, Mononoke est même un remix de Nausicaä.


Oui, je le sais bien (je les ai vus plus de 10 fois chacun), mais je laissais les deux plus violents pour quand elle serait un poil plus grande. Il n'en reste plus qu'un maintenant :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pyjaman
Pyjaman
dardar dit:C'est la question que je me pose depuis des années. Vraiment, le seul que j'accroche pas, l'évolution finale de ce personnage anthipatique étant aux antipodes de la conclusion du "formidable" voyage initiatique que le film est censé être...Je trouve que contrairement à tous les autres Miyazaki, la part de l'abstrait et de la métaphore n'est pas contrebalancée par le réel; il en découle une perte du sens. Ou alors j'ai vraiment pris toute l'histoire à l'envers! :pouicboulet:


C'est de loin le plus "japonais" de ses films, le plus encré dans leur culture. Moi non plus, je ne suis pas fan (même s'il est très beau visuellement).
Mon top
Aucun jeu trouvé
CheeseGeek
CheeseGeek
Je ne connaissais ces films que par les exclamations de Rody à chaque sortie, et j'ai regardé jusqu'à présent toutes les diffusions faites par Arte dans ce cycle.

J'ai trouvé les décors de fond d'une beauté incroyable, je ne sais pas comment ils travaillent mais je trouve qu'il y a un coté aquarelle assez étonnant. Pour le graphisme des personnages là, j'ai plus de mal, certains sont très léchés d'autres assez grossiers *. Je pense que cela tient effectivement à la culture japonaise et au manga mais comme je ne connais ni n'accroche vraiment ni à l'un ni à l'autre j'ai du mal...

Les histoires sont aussi fascinantes même si effectivement dans certaines histoire comme Mononoké, je pense que certaines références culturelles me manque (exemple les représentations symboliques de la forêt ne collent pas à nos visions occidentales). Certains scenarii sont assez fascinants mais je souffre parfois de leur coté foutraque (le chateau ambulant ça part un peu dans tous les sens), ça instille une grande poésie mais parfois on se dit qu'une relecture aurait été bien...

Bref une bonne découverte même si cela ne reste pas dans mon gout... A cette heure, le voyage de chihiro est celui qui m'a le plus marqué.

* EDIT Grossiers est surement maladroit, plutôt grotesques à l'image des masques de divinités ou de certaines représentations dans les estampes japonaises (pas la partie que je préfère dans les estampes d'ailleurs)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
dar dar
dar dar
Rody dit:
dardar dit:Elle devrait adorer, les 2 étant extrêmement proches...Par certains aspects, Mononoke est même un remix de Nausicaä.

Oui, je le sais bien (je les ai vus plus de 10 fois chacun), mais je laissais les deux plus violents pour quand elle serait un poil plus grande. Il n'en reste plus qu'un maintenant :wink:


Bien sûr, loin de moi l'idée de mettre en doute ne serait-ce qu'une seconde ta culture "Ghibliesque"! :wink:

Sinon vous pensez quoi de porco rosso? On en parle jamais de celui là. Il est passé sur Arte ou pas encore? Quand je l'ai vu je ne connaissais pas encore Miyazaki, j'ai bien aimé mais je l'apprécierait probablement plus maintenant...
Alkaias
Alkaias
Chihiro est en effet son film le plus "japonais" et on apprécie d'autant plus le film quand on comprend certaines de ces références (pourquoi yubaba décide de l'appeler Sen par ex, même si on peut comprendre par simple déduction visuelle)
Malgré cela, c'est pour moi son film le plus abouti avec Nausicaa. Sûrement son plus beau film déjà. Ensuite si vous voulez en savoir plus => http://www.buta-connection.net/films/ch ... nalyse.php

Malgré tout mon film préféré reste Porco Rosso qui dégage une atmosphère unique. C'est le film le plus "réaliste" du maitre et il est donc très accessible.
dar dar
dar dar
Merci pour le lien, je regarde ça de suite!
Pyjaman
Pyjaman
dardar dit:Sinon vous pensez quoi de porco rosso? On en parle jamais de celui là.


C'est son film le plus adulte, par les thèmes abordés. Un héros adulte, confronté à son passé, à ses amours perdues. C'est son film le plus nostalgique.
Une merveille, un peu à part des autres films dans mon esprit. Un de mes préférés aussi. Mon intérêt pour Porco Rosso a grandi au fur et à mesure des visionnages.

Et puis le ciel dans un film d'animation n'a jamais été aussi beau que dans Porco Rosso. Certains plans où l'avion vole sont presque 20 ans après toujours aussi impressionnants et magnifiques.
Mon top
Aucun jeu trouvé
bobdju
bobdju
Chihiro est mon préféré même si je n'ai pas du comprendre toutes les références.
Et le Chateau Ambulant m'a déçu après Chihiro car j'ai eu la sensation d'une histoire artificielle...
Dncan
Dncan
Un petit détail de puriste : Initialement, un manga est une bande-dessinée (c'est la traduction directe). Les dessins animés sont des "anime" (prononcer "animé"). Mais bon, maintenant l'abus de langage est passé dans le domaine courant... :P


Pour la beauté des décors et leur côté aquarelle, c'est simple : c'en est. Miyazaki a utilisé les techniques classiques du cinéma d'animation le plus longtemps possible. Il me semble qu'il n'a commencé à exploiter l'infographie que dans Mononoke. Par contre, elle est bien présente dans Chihiro.

Cela donne de nombreux ouvrages "art of" sur chacun de ces films qui sont pleins d'images superbes (petit exemple avec une de mes images préférées, un décor de Omohide poro poro, un film Ghibli de son compère Isaho Takahata). Certains de ces livres ont même été traduit chez Glénat, alors n'hésitez pas à y jeter un oeil (on les trouve assez facilement dans les grandes librairies de BD).

Pour les personnages, c'est un style. Dans chacun des films de Miyazaki, on retrouve ces personnages pour lesquels il a un certain attachement : les enfants (innocence et courage), et les personnes âgées (sagesse et un brin de folie). Ce sont surtout ces dernières qui sont représentées avec ces apparences "grotesques" qui véhiculent bien ces deux traits et rappellent en effet certains masques théâtraux...

Pour les histoires, il est à noter concernant le scénario du Château ambulant que ça doit être son premier film pour lequel il adaptait une histoire existante (un roman de Diana Wynne Jones), alors que jusqu'ici il écrivait ses propres scénarios. Dans Le château ambulant, le film donne une impression de coupes franches, de choses manquantes, et de fin incomplète. La lecture du livre permet en effet de "boucher les trous", en particulier en ce qui concerne la fin de l'histoire qui du coup tombe un peu moins comme un cheveu sur la soupe...

Un autre point important des films de Miyazaki qui n'a pas encore été cité ici, c'est la musique. Son partenariat avec Joe Hisaishi qui est son compositeur attitré a donné naissance à plusieurs airs d'anthologie. Les envolées de Nausicaä et de Laputa, la puissance de Mononoke, la chanson enfantine de Totoro, tout cela reste dans la tête bien après que les dernières images aient disparu de l'écran.
A noter que Hisaishi est aussi le compositeur attitré d'un autre réalisateur japonais qui oeuvre dans un style tout autre : Takeshi Kitano.

Concernant la diffusion Arte, on peut noter l'absence de Porco Rosso, mais aussi de Kiki la petite sorcière. Pour Porco Rosso il y a peut-être une problématique de droits. En effet ils ont un temps appartenu à Canal+ qui avait fait connaître ce film en France avant l'accord avec Buena Vista (voir l'anecdote ci-dessous), avec une diffusion cinéma en 1995 avec la voix de Jean Réno...



Une anecdote au passage : Il existe deux versions de Laputa en ce qui concerne la musique. Je précise que je n'ai pas de références précises, mais ce sont les informations qui nous sont parvenues à l'époque dans les réseaux d'"amateurs éclairés" d'animation japonaise...
Quand
Nausicaä est sorti en 1984, les américains ont récupéré les droits du film pour une distribution à l'extérieur du Japon. Comme il s'agissait d'un dessin animé, ils visaient un public d'enfants et ont donc décidé d'opérer des coupes dans cette oeuvre jugée trop longue. Charcutage en règle, remontage différent, le film a été massacré. Il est sorti en France en vidéocassette sous le titre "Zendra, princesse des étoiles" (je l'avais vu à l'époque, c'est une horreur : fuyez-le !). Miyazaki a décidé "plus jamais ça", et a refusé par la suite de vendre ses droits pour les autres films. Cela explique en partie le temps que cela a pris pour que les oeuvres du studio Ghibli puissent être connues chez nous, leurs films n'étant diffusés que lors de festivals, ou lors de séances privées avec des copies de versions japonaises chez des amis qui connaissaient des amis qui... (on regardait les films en VO non sous-titrée, avec la traduction en anglais des dialogues sur une feuille imprimée sur les genoux)
En 1996 lors de la production de
Mononoke, un accord est passé entre Ghibli et Buena Vista, filiale de Walt Disney. Les fans s'inquiètent, mais les termes de l'accord qui finissent par se faire connaître laissent espérer : Buena Vista a le droit d'effectuer le doublage des oeuvres... et c'est tout. Pas d'autre changement, d'aucune sorte : pas de coupe, pas de remontage, rien, nada. Encouragés par le succès international de Mononoke, Buena Vista sort les films précédents du studio.
Arrivés au tour de
Laputa, un problème émerge. Ce film s'inscrit dans une perception propice à un public d'enfants, mais la présence de plusieurs séquences sans musique dérange Buena Vista qui n'ose pas se risquer à présenter aux enfants américains un film qui fait plus de 2h et présente en plus des passages sans musique. Ils demandent à Miyazaki l'autorisation de compléter la bande son, et ce dernier refuse. Quand Buena Vista explique qu'alors ils ne sortiront pas le film, Miyazaki laisse le choix de cette décision à son compositeur, Joe Hisaishi. Changeant de fusil d'épaule, Buena Vista demande donc à Hisaishi que la bande son soit complétée, et proposent que ce soit lui qui le fasse, de façon à garantir la préservation de l'ensemble. Hisaishi refuse de "boucher les trous", mais si on lui donne un orchestre symphonique (ce que les studios Ghibli ne pouvaient pas financer en 1986), il réécrit toute la partition. Les américains acceptent...
dar dar
dar dar
L'analyse proposée par le site doit être incomplète, si je m'en réfère à celle de Mononoke qui passe (peut-être volontairement) à côté des 3/4 du film.

Je trouve que ça ressemble davantage à un éclairage global, celui qu'on peut faire de mémoire par ex. On y apprend en ravanche que la scène la plus intriguante de chihiro (le train) n'a pas de réelle explication thématique! :pouicboulet:

Pourtant ce sont des oeuvres qui méritent des analyses 5 étoiles, comme celles que j'ai pu lire dans la presse pour mononoke (une dizaine de pages!).

Je pense aussi qu'il ne faut pas essayer de comparer les différents films, même s'ils ont parfois beaucoup de points communs (cf plus haut).

Par ex. Les 3 chateaux (cagliostro, ambulant et Laputa) sont de vrais films de divertissement, en comparaison d'oeuvres plus matûres comme Mononoke, Nausicaä voire porco rosso amha. Même si on peut admettre que les multiples lectures sont valables pour chacun de ses films.

Et vous savez quoi? J'ai jamais vu TOTORO... :oops:
Il repasse?
dar dar
dar dar
C'est vrai qu'on avait oublié la musique et le travail d'hisaichi. C'est d'ailleurs une de mes grosse déceptions de chihiro. Les themes principaux sont des réchauffés de ceux de mononoke, pourtant la redite est très rare chez hisaichi, dont je suis fan depuis longtemps (en partie grâce à kitano, donc :wink: ).

edit:
à écouter: la B.O fabuleuse de "l'été de kikujiro" qui me fait hérisser les poils à tous les coups...
CheeseGeek
CheeseGeek
Dncan dit:Pour la beauté des décors et leur côté aquarelle, c'est simple : c'en est. Miyazaki a utilisé les techniques classiques du cinéma d'animation le plus longtemps possible.
Merci pour la précision. Effectivement je trouve que cela donne une coté lumineux et des couleurs magnifiques sur certains plans.
Dncan dit:...Ce sont surtout ces dernières qui sont représentées avec ces apparences "grotesques" qui véhiculent bien ces deux traits et rappellent en effet certains masques théâtraux...
C'est ce que je me disais, surtout vu la persistance de ces caractéristiques d'un film à l'autre. J'ai un peu de mal avec mais je suppose qu'avec de multiples visionnages on doit passer par dessus ce n'est juste pas trop mon truc surtout dans la juxtaposition dans le même plan d'un personnage presque photo réaliste et d'une caricature (mais bon ça me choquait déjà dans les estampes).
Dncan dit:Pour les histoires, il est à noter concernant le scénario du Château ambulant que ça doit être son premier film pour lequel il adaptait une histoire existante (un roman de Diana Wynne Jones), alors que jusqu'ici il écrivait ses propres scénarios. Dans Le château ambulant, le film donne une impression de coupes franches, de choses manquantes, et de fin incomplète. La lecture du livre permet en effet de "boucher les trous", en particulier en ce qui concerne la fin de l'histoire qui du coup tombe un peu moins comme un cheveu sur la soupe...
Là encore merci... C'est vrai qu'au premier abord tu te demandes si cela ne tient pas plus de la collection de belles images que du scenario.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Pyjaman
Pyjaman
Cheesegeek dit:C'est vrai qu'au premier abord tu te demandes si cela ne tient pas plus de la collection de belles images que du scenario.


C'est ce que j'ai toujours reproché à ce film.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Derff
Derff
Merci Dncan pour tous ces éclaircissements.

De mon côté, c'est Mononoke que je préfère. C'est aussi le premier Ghibli que j'ai vu.
La musique est sublime et cette histoire me fait toujours rêver !

Ensuite viennent Nausicaä, Porco Rosso et Laputa !
jokerounet
jokerounet
pour reparler Ghibli mais pas Myazaki, j ai un très gros faible pour le tombeau des lucioles mais il n'a rien à voir avec le reste de la production..

Sinon j ai récupéré "Gauche le viloncelliste" que j ai trouvé très sympa et j ai aussi "Si tu tends l'oreille" en VOST mais je ne me suis pas encore penché dessus, je vous tiens au courant dès que je le vois.