113
réponses
0
follower
Par : mister.dante | mardi 5 mai 2009 à 11:05
Default
mister.dante
mister.dante
...le thème des "Dix Petits Nègres" d'Agatha Christie avec des mécanismes comparables aux Loup Garous mais ni maître de jeu, ni phase pendant laquelle on ferme les yeux ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Molmo
Molmo
j'avais une idée comme ça mais j'ai pas réussi à la faire aboutir.
bonne chance à toi
sebduj
sebduj
Un jeu de suspicion en milieu clos, ca plait toujours beaucoup :D Ceux qui existent utilisent souvent des déplacements dans le milieu en question. Bonne idée :wink:
mister.dante
mister.dante
Et bien en fait, ça fait quelques années que je réfléchis à un jeu comme les Loups Garous, qui mélangerait ce qui passe bien dans les Loup Garous et dans... (suspens) Huis Clos ! Ce dernier est un jeu buggé, dirons nous, mais avec des bonnes idées, surtout le fait de remplacer la nuit dans les LGDT par une phase de programmation secrète très simple. Si on retire tout ce qu'il y a de contradictoire et/ou buggé de Huis Clos, ça donne potentiellement un bon jeu. Et si on ajoute des capacités aux personnages, ça permet de les "personnaliser" (ô lapalissade).

J'ai changé plusieurs fois de thèmes : ambiance polar noir (pour revenir à Mafia, le jeu qui inspira les LG), extension des LG, 2ème édition de Huis Clos... Et puis, un jour, j'ai découvert le scénario des Dix Petits Nègres sur wiki et me suis dit : "youpi, le thème est bon et l'ambiance géniale".
En plus, c'est tout simple : il y a déjà dix personnages avec un passé trouble, pas difficile de leur trouver une capacité et des indices reliés (à leur passé).

Bref, j'en suis encore aux parties test et j'ai déjà affiner 2 fois les règles, qui, me semble-t-il, sont de plus en plus claires et simples.
A votre avis, combien de parties sont nécessaires pour s'assurer qu'un jeu fonctionne bien ? Ou est-ce plutôt au "feeling" ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
sebduj
sebduj
mister.dante dit:Et bien en fait, ça fait quelques années que je réfléchis à un jeu comme les Loups Garous, qui mélangerait ce qui passe bien dans les Loup Garous et dans... (suspens) Huis Clos ! Ce dernier est un jeu buggé, dirons nous, mais avec des bonnes idées, surtout le fait de remplacer la nuit dans les LGDT par une phase de programmation secrète très simple. Si on retire tout ce qu'il y a de contradictoire et/ou buggé de Huis Clos, ça donne potentiellement un bon jeu. Et si on ajoute des capacités aux personnages, ça permet de les "personnaliser" (ô lapalissade).
J'ai changé plusieurs fois de thèmes : ambiance polar noir (pour revenir à Mafia, le jeu qui inspira les LG), extension des LG, 2ème édition de Huis Clos... Et puis, un jour, j'ai découvert le scénario des Dix Petits Nègres sur wiki et me suis dit : "youpi, le thème est bon et l'ambiance géniale".
En plus, c'est tout simple : il y a déjà dix personnages avec un passé trouble, pas difficile de leur trouver une capacité et des indices reliés (à leur passé).
Bref, j'en suis encore aux parties test et j'ai déjà affiner 2 fois les règles, qui, me semble-t-il, sont de plus en plus claires et simples.
A votre avis, combien de parties sont nécessaires pour s'assurer qu'un jeu fonctionne bien ? Ou est-ce plutôt au "feeling" ?


Mon avis: ca n'est que du feeling et de la chance. Si tu as eu la chance d'aborder le jeu de la bonne manière, quelques parties peuvent suffire. Si pas, il en faudra peut-être des centaines :mrgreen: La taille du jeu et le nombre de paramètres ajustables qu'il offre est également un facteur primordial pour définir le nombre de parties d'équilibrage...Mais il ne faut jamais oublier qu'une seule idée de départ peut aboutir à 1000 jeux différents donc le meilleur moyen de ne pas devoir faire 500 parties test est d'avoir une idée très précise des sensations ludiques que tu souhaites générer. Et aussi, d'avoir conscience des autres types de sensations que l'idée de départ pourrait générer. Mais ce n'est que mon avis :wink:
mister.dante
mister.dante
Pour te répondre, Sebduj, l'action du roman est effectivement en milieu clos mais je n'ai pas inséré de notion d'espace dans le jeu.

Dans plusieurs jeux, les déplacements ralentissent considérablement le rythme : ils rajoutent une phase pour le déplacement et obligent les joueurs à être dans le même espace pour interagir. Dans le cas de grands plateaux avec pleins de cases (comme London 1888 ou Le gang des Tractions Avant), on passe bien un bon quart d'heure avant de croiser qui que ce soit.

Dans Huis Clos, c'est un autre problème : on se déplace l'un après l'autre et ça devient le jeu du chat et de la souris, dépendant de l'ordre du tour. Pas très excitant.

J'ai donc supprimé les déplacements et les lieux (en plus ça limite considérablement le matériel).
Mon top
Aucun jeu trouvé
mister.dante
mister.dante
Sebduj, niveau sensation de jeu, le but est de se rapprocher des jeux comme les LGDT et Bang! en donnant une ambiance plus "lourde". Le thème des 10 Petits Nègres, roman dans lequel chaque personnage est lié à un crime, permet de donner cette ambiance (enfin j'espère).

Plus précisément la sensation recherchée est la paranoïa entre les joueurs qui se montent les uns contre les autres, comme dans les 10 Petits Nègres ou des films comme "The Thing" &"Identity". Le système de vote et la pression de pouvoir être éliminé devrait pousser les joueurs à enquêter et à "psychoter". Bien sûr, c'est typiquement le genre de jeu "d'ambiance" qui demande de la bonne volonté de la part des joueurs : il faut qu'ils acceptent de jouer le jeu. Cependant, les règles sont plus fermées que celles des LG et on pourrait presque jouer sans parler, ce qui l'approche plus de Bang!

Dans tous les cas, c'est quand même plus sympa de jouer à la parlante dans ce genre de jeu.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Le parrresseux
Le parrresseux
Yea !

C'est une super idée ça ! Et un vrai défi.
Mon top
Aucun jeu trouvé
NoireTulipe
NoireTulipe
Effectivement, très bon défi. Que la réussite soit là car c'est tout à fait le type de jeu que j'aime !
Mon top
Aucun jeu trouvé
boodchoo
boodchoo
Je vois que nous sommes nombreux à avoir essayer de reproduire LGDT J'ai essayé de traiter cette base mécanique avec le thème de Salem je ne voulais pas qu'il y ait élimination de joueur alors j'ai pensé a un système de "purification".
Le jeu se passe en 6 tours et ce sont les cartes qui changent de main.
Le jeu est très basique il existe cartes des cartes humains, représentant les villageois moyens, des cartes illuminés représentant les garants de l'ordre et de la foi juste, les possédés qui sont précisément les ennemis des précédents contaminent les autres personnages qui deviennent à leur tour des possédés, des cartes pentacles qui rapportent des points aux joueurs possédés, des cartes croix qui rapportent des points aux illuminés, et l'œil qui permet de voir le jeu d'un adversaire et d'échanger une carte avec lui.
A l'issue des 6 tours chacun dévoile son jeu pour tout pentacle accompagnant un possédé les possédés marquent un point pour toute croix accompagnant un illuminé les illuminés marquent un point. Le camp qui a marqué le plus de point gagne la partie.

- (seulement au premier tour) les joueurs commencent avec 5 cartes piochées au hasard.
- Puis dans l'ordre du tour ils vont chercher la carte de leur choix dans la défausse
- Chaque joueur donne une carte à son voisin de droite.
- chaque joueur prend une carte aléatoirement dans la main du joueur qui est à sa gauche et la dévoile face visible, ces cartes sont défaussées si c'est un possédé (créature honnie !) le joueur défausse toutes ses cartes et va chercher 1 humain deux croix deux pentacle et continuera le jeu purifié.
- Comme on ne peut pas faire confiance au hasard on dénonce un petit camarade, si une majorité s'entend sur le personnage à interroger, on procède à la question.
- le joueur interrogé défausse ses cartes une à une, il choisit l'ordre dans lequel il les défausse. De la sorte il peut essayer de démontrer son appartenance à l'un des camps. La torture peut cesser à n'importe quel moment, le joueur qui a perdu toutes ses cartes revient dans la peau d'un humain. si la question s'arrête avant la mort de son personnage le joueur continue à jouer.
- enfin le peuple rasséréné par cette petite séance de torture publique se repose pour entamer une nouvelle journée. Chaque joueur hormis les joueurs torturés ayant moins de 5 cartes, conservent deux cartes de son jeu, et place le reste au milieu de la table les cartes de tous les joueurs sont mélangées et redistribuées à tout les joueurs ayant participé à l'échange.
la partie reprend son cour
Le jeu marche pas trop mal mais est relativement trop complexe pour être vraiment fun.
A ce sujet ^^ si quelqu'un a des idées à me soumettre pour améliorer ce système je suis preneur :P
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
olgir
olgir
Moi aussi, j'ai reproduit le mécanisme des Loups-garous en enlevant les éliminations des joueurs par le changement du thème.
Cela permet des ajouts supplémentaires puisque certains personnages ne peuvent utiliser leur pouvoir qu'après avoir été "tué" (selon le vocabulaire LGDT).

Le jeu tourne très bien, je l'ai testé souvent mais il reste inéditable car trop proche des LGDT.

Donc j'ai repris le thème qui permet d'enlever les éliminations et je lui ai greffé quelques règles supplémentaires, des buts différents et un système de comptage de points pour les 3 camps en compétition.
De plus, les pouvoirs n'étant utilisables qu'un par un au cours de la partie, je peux passer cette explication et pouvoir démarrer les parties avec des débutants plus rapidement.
C'est désormais un mélange entre une soirée enquête (très simplifié) et les LGDT mais sans élimination de joueurs.
J'espère pouvoir le tester vendredi soir. je croise les doigts.
Si ça marche bien, je ferais un post dessus. :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
O_cedar
O_cedar
Perso, ça me fait saliver comme thème !
Mon top
Aucun jeu trouvé
olgir
olgir
Le thème des 10 petits nègres est excellent mais pour moi le problème des LGDT et de BANG est l'élimination progressive des joueurs.
J'espère que tu ne rajoutes pas une contrainte si le nombre de joueurs doit être 10.
Si tu arrives à contourner ces deux écueils, tu auras quelque chose d'excellent.
Mon top
Aucun jeu trouvé
mister.dante
mister.dante
Eh bien, je suis ravi de voir que le thème vous intéresse.

Boodchoo, j'avais également pensé à Salem comme thème, sauf que j'étais vraiment parti sur l'histoire vraie des sorcières. Le jeu était alors beaucoup plus scripté : les accusations ne pouvaient avoir lieu qu'à un certain moment (lorsque le tribunal a été installé) et la partie s'arrêtait lorsque "les témoignages de visions spectrales n'étaient plus reçus comme preuve".

Véridique: http://en.wikipedia.org/wiki/Salem_Witch_Trials

Les personnages correspondaient aux personnages historiques et les "meurtres" se faisaient via l'ergot de seigle, une plante dont est dérivé le LCD. Les victimes ne mourraient pas mais devenaient folles. Bref, c'était très glauque et assez fidèle à l'histoire.
Donc, Boodchoo, je ne saurais trop te conseiller de te renseigner sur l'histoire vraie du procès des sorcières de Salem : perso, le thème me botte. Par ailleurs, j'avoue ne pas avoir totalement compris le fonctionnement de ton jeu mais ça m'a l'air pas mal du tout : c'est une sorte de "draft" comme Citadelles, les rôles tournent ?

Pour répondre à Olgir, il n'y a pas de contrainte de nombre de joueurs : le jeu est prévu pour 5 à 10 joueurs (plus une variante pour 3 & 4 joueurs dont je ne suis vraiment pas sûr) mais je n'ai pas essayé toutes les configurations.
Pour ce qui est des éliminations, c'est effectivement un problème dans les LG et Bang! parce que les joueurs éliminés doivent patienter. De fait, j'ai inséré une action "autopsie" qui permet aux joueurs éliminés de continuer à jouer un rôle dans la partie et j'avais prévu une variante "menace", dans laquelle le rôle du meurtrier se rapproche plus du joueur de flûte (extension nouvelle lune) que des loup garous. En gros, si le meurtrier réussit à menacer plus de la moitié des joueurs sans être démasqué, il remporte la partie et met ses menaces à exécution. Mais, là encore, je n'ai pas testé la variante.

Après, l'élimination progressive des personnages est un élément important dans les 10 Petits Nègres. C'est pour cette raison que j'ai présenté l'idée de menace (qui évite les éliminations) en variante. Par contre pour ce qui est du lynchage, il y a toujours un vote mais les personnages ne sont pas éliminés aussi vite :
- majorité absolue contre l'accusé : il est effectivement éliminé
- majorité relative : il est emprisonné et ne participe plus à la partie à moins d'être libéré (vote ou clé utilisée pendant la nuit).
- majorité pour l'accusé & égalité : rien ne se passe

Enfin, Olgir, ton jeu aussi a l'air sympa. As-tu essayé de le présenter comme une extension aux LG ? Parce que je serais très intéressé par un jeu comme les LG sans élimination.

Bref, si vous avez écrit les règles de vos jeux respectifs, je suis preneur ! Et si vous êtes intéressées par celles de mes "10 Petits Nègres", n'hésitez pas à me faire signe.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Fox62
Fox62
Tout d'abord je me permet 2 petites rectifications pour votre culture : L'ergot de seigle n'est pas une plante mais un champignon que l'on trouve généralement dans les céréales dont est dérivé le LSD (mais chacun à dû rectifier de lui même)
Berf, on n'est pas là pour pinailler sur une queue de cerise... Je venais juste te faire signe car je suis assez frinand des jeux d'enquête à ambiance paranoiaque et je serais curieux de découvrir tes règles. Je dirais même vos règles... A l'occasion je serais même Ok pour m'improviser testeur...
J'adore vraiment les espaces restreint et les ambiance paranoiaques. Je m'étais déjà dit qu'il serait chouette d'adapter l'excellent épisode "projet arctique (ice)" de X files mais je me suis arrêté à l'écueil principal de ce genre de jeu : comment faire un jeu où les joueurs meurent successivement sans avoir besoin d'y jouer à un très grrand nombre.
Finalement à bien y réfléchir, peut être qu'il pourrait être sympa d'introduire des personnages non joueurs pour se faire liquider au fur et à mesure de la partie. Avec un système de chronologie qui fait qu'un PNJ donné ne lâche pas ce qu'il sait avant un moment donné en espèrant qu'il ne se fasse pas liquider avant. Ca pourrait être ballot de voir disparaitre la seule personne qui dispose de l'info qui vous decupabilise.
Ensuite, si on utilise un univers fantastique. Ca pourrait être fun de donner la possibilité au joueur mort d'incarner le fantôme de son personnage et d'utiliser des cartes double face être humain/fantôme avec chacune leur pouvoir.
En espèrant que ces deux pistes amènenet de l'eau à votre moulin.
Au plaisir de lire très vite vos règles...
mister.dante
mister.dante
Pouin pouin... (LCD... mais comment j'ai pu laissé passer ça :oops: )

Fox 62, je suis bien d'accord avec toi pour l'épisode d'X-Files.*

Et je retiens l'idée de PNJ mais ça complique et "scénarise" pas mal le tout. Après, le fait d'être nombreux participe (ou pas) à l'ambiance de ce genre de jeu.

A peu nombreux, j'avais pensé faire en sorte qu'un joueur joue plusieurs personnages. De fait, ceux-ci deviennent plutôt des sortes de points de vie mais c'est encore un peu bancal...
Mon top
Aucun jeu trouvé
olgir
olgir
Pas de problèmes mister.dante, je peux t'envoyer les règles de mes jeux et j'aimerais bien jeter un coup d'oeil sur les 10 petits nègres.
Je vois que tu as évité quelques écueils et ça me parait très prometteur.

Je ne peux pas créer une extension aux loup-garous car ça n'est pas du tout le même thème.
Mes deux jeux tournent sur le thème du bal masqué.
Pour le jeu ressemblant aux LGDT, le principe est le suivant :
Il y a deux phases : la discussion autour du buffet et les danses.
Lors des phases de danse, des farceurs s'amusent à enlever un masque.
Les invités, lors des discussions, essaient de trouver les farceurs en démasquant après vote un personnage.
Les personnages démasquées révèlent leur identité et continue à jouer.
Certains personnages ne peuvent utiliser leur pouvoir qu'après avoir été démasqués.
Les farceurs démasqués ne peuvent plus utiliser leur pouvoir lors des danses.
Le groupe gagnant est celui qui a réussi à démasquer l'autre groupe.

Les différences du bal masqué par rapport aux LGDT sont :
absence d'élimination
personnages différents dont certains qui n'ont pas leur pouvoir tout de suite
pas besoin de maitre de jeu (vivement conseillé à plus de 10 joueurs)
possibilité de jouer à partir de 5 (partie rapide et tendue)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Fox62
Fox62
mister.dante dit:Pouin pouin... (LCD... mais comment j'ai pu laissé passer ça :oops: )
Fox 62, je suis bien d'accord avec toi pour l'épisode d'X-Files.*
Et je retiens l'idée de PNJ mais ça complique et "scénarise" pas mal le tout. Après, le fait d'être nombreux participe (ou pas) à l'ambiance de ce genre de jeu.
A peu nombreux, j'avais pensé faire en sorte qu'un joueur joue plusieurs personnages. De fait, ceux-ci deviennent plutôt des sortes de points de vie mais c'est encore un peu bancal...


Bah pas grave, on est tellement entouré d'acronymes qu'on finit forcément par s'emmêler les pinceaux... Sinon pour en revenir à l'ergot de seigle il a été évoqué dans le fait divers qui a secoué pont saint esprit.

Pour les PNJ c'est vrai que ça devrait être compliqué à mettre en œuvre mais ça ouvre de nombreuses possibilités.
Ton idée de traiter les rôles comme des points de vie est vraiment très bonne et pourrait rejoindre quelque part mon idée de pnj.
Je viens juste d'imaginer une mécanique basique. Chaque joueur se voit attribuer un rôle principal + disons 5 rôles secondaires (en fait 5 pv qu'il devra garder secrets et protéger à tout prix.) l'idéal serait qu'il n'y ait pas trop de rôles secondaires de manière à ce que certains soient attribués à plusieurs joueurs simultanément. Ensuite, dans l'hypothèse de l'utilisation d'un plateau de jeu à la cluedo, on peut imaginer un système de vote où les joueurs misent une arme et un lieu du crime. Au moment du dépouillement, si un PNJ se trouve dans la bonne pièce en compagnie de la bonne arme, il est assassiné. Donc charge au joueur à la tête de ces pnj de les déplacer sur le plateau ou d'influer sur les vote de manière à les mettre à l'abri. Bon c'est un peu bancal mais si ça peut aider...
peyu
peyu
Boodchoo : ton jeu de passage de cartes est très sympathique. Une dose de draft, une dose de bluff... Etant fan de Fairy Tale et de Loups-Garous, ça m'intéresse. La seule manière que je vois de simplifier ton jeu serait de supprimer les cartes spéciales (Croix, Pentacle et Oeil), et peut-être limiter la taille de la main (3 cartes ?)... mais ça se limiterait à des parties d'introduction.

Olgir : je n'accroche personnellement pas au thème du bal masqué, mais c'est tout à fait personnel : je trouve par contre que le thème colle bien au système.
On peut aussi utiliser un thème moins glamour et plus post-adolescent (~Chez Geek), où les gens sont à une fête, les deux camps étant ceux qui ont envie de partir et ceux qui ont envie de rester. Ceux qui veulent partir (= Farceurs) font tout pour se faire bouter hors de la fête.
J'aime aussi la possibilité de jouer de 5 à 10, c'est un bon chiffre pour un jeu de ce genre.

mister.dante : j'ai peu à dire, si ce n'est que j'aime le thème, et que je te conseille de vérifier le Défifoo Noir ainsi que Long Live The King. Le règles sont en anglais (http://www.white-wolf.com/llk/) et un peu ennuyeuses à lire. Je vais relire ça dans les prochains jours, si j'ai le courage, pour ajouter de l'eau à ton moulin.
Mon top
Aucun jeu trouvé
peyu
peyu
Et aussi, en réponse à Fox 62 et son idée de 5 cartes, j'en profite pour caser une idée de mécanisme que je n'ai jamais réussi à exploiter :
Mettons que l'on a des cartes Bleues, Blanches et Rouge.
Chaque tour, on peut miser l'une de ses propres cartes pour activer un pouvoir dont l'intensité sera multipliée par le nombre de joueurs qui font la même action.
(Par exemple, si 2 joueurs misent une carte Blanche, chacun pioche 2 cartes de la pioche.)
Je ne sais pas si ça colle, mais ça pourrait (!). ^^
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
olgir
olgir
peyu dit:
On peut aussi utiliser un thème moins glamour et plus post-adolescent (~Chez Geek), où les gens sont à une fête, les deux camps étant ceux qui ont envie de partir et ceux qui ont envie de rester. Ceux qui veulent partir (= Farceurs) font tout pour se faire bouter hors de la fête.


Le problème c'est que l'on revient à un principe d'élimination ce que je veux avant tout éviter.

Mon deuxième jeu sur ce thème est moins glamour puisqu'il reprend l'intrigue d'Alexandre Dumas sur les ferrets de la reine. Toujours au cours d'un bal masqué, les mousquetaires et leurs alliés doivent remettre les ferrets à la reine, le cardinal de Richelieu et ses hommes doivent les remettre au roi et quelques brigands qui se sont invités tentent de les récupérer pour le donner à leur receleur. Ce jeu est plus proche d'un jeu enquête que d'un LGDT.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Xavier2
Xavier2
olgir dit:Le problème c'est que l'on revient à un principe d'élimination ce que je veux avant tout éviter.


Parfois le gros défaut d'un jeu, c'est ce qui fait sa qualité ...

Pour les LGDT, pouvoir être éliminé est une grosse limite au jeu, mais c'est aussi ce qui crée la tension et fait sa simplicité. Lorsque l'ambiance est au rendez-vous, assister au spectacle en tant que "mort" n'est pas sans intérêt.

Bref, un jeu "à élimination" est presque une catégorie de jeu à part entière, dont les LGDT est sans doute le plus emblématique.

Mais l'idée de conserver un rôle aux "morts", une intéraction active avec les vivants qui luttent pour la survie/victoire finale est intéressante.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ston
ston
Bon, je ne me souviens plus bien de l'histoire mais je crois que dans les dix petits nègres tout le monde meurt...alors du coup ce serait marrant un jeu ou le but de celui-ci est d'arriver à tous mourir !
Par exemple, un jeu coopératif où le but serait d'organiser la mort de tous les joueurs (ou de 10 personnages) avec des moyens limités à partager !
Je disais juste ça comme ça... en pasant... :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Fox62
Fox62
ston dit:Bon, je ne me souviens plus bien de l'histoire mais je crois que dans les dix petits nègres tout le monde meurt...alors du coup ce serait marrant un jeu ou le but de celui-ci est d'arriver à tous mourir !

Et pourquoi pas une espèce de killer où chaque personnage à intérêt à voir disparaitre un PNJ particulier (genre témoin df'un de ses méfaits) et de garder en vie un autre PNJ particulier (genre son alibi). En fait on aurrait un huis clos avec un meutre principal en fil rouge sachant qu'en parallèle aucun perso n'est blanc comme neige. Ainsi on aurait un jeu à objectif multiples.
- Tuer celui contre qui on a un mobile.
- Eviter que notre alibi se fasse dezinguer
- Trouver le coupable du meurtre fil rouge.
Je vois que le sujet ne laisse pas indifférent et que nous sommes nombreux à avoir tenté l'aventure et à avoir quelques idées sur le sujet.

>>Y'aurait pas comme une odeur d'atelier coopératif...?
olgir
olgir
Dans les 10 petits nègres, tout le monde meurt sauf qu'une des vitimes n'est pas morte et c'est elle l'assassin.

Xavier2 dit:
olgir dit:Le problème c'est que l'on revient à un principe d'élimination ce que je veux avant tout éviter.

Parfois le gros défaut d'un jeu, c'est ce qui fait sa qualité ...
Pour les LGDT, pouvoir être éliminé est une grosse limite au jeu, mais c'est aussi ce qui crée la tension et fait sa simplicité. Lorsque l'ambiance est au rendez-vous, assister au spectacle en tant que "mort" n'est pas sans intérêt.


Je veux à tout prix éviter l'élimination car si cela peut être intéressant de regarder jouer les autres, cet intérêt décroit très vite si tu enchaînes plusieurs morts rapides de suite. De plus le 1er mort n'a pas joué et est déjà exclus du jeu, c'est trop injuste.

Je comprends pour que certaines personnes, l'élimination n'est pas un problème mais ça l'est pour moi.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Fox62
Fox62
Je suis assez d'accord avec Olgir. D'autant plus si l'ambiance est bonne car je crois que ça devient vite frustrant de n'être que spectateur. De surcroit, plus l'ambiance et bonne et plus les joueurs vont entrer dans leurs rôkes, plus la partie va s'éterniser...
peyu
peyu
Oui, l'élimination est pour moi aussi un problème.
Il est certain qu'on peut ajouter le système d'élimination, mais ça crée un autre jeu, peut-être pas dénué d'intérêt mais qui n'obéit pas aux prérequis.
Concrètement, quels sont les problèmes qui te restent, de quoi as-tu besoin, Olgir ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
olgir
olgir
peyu dit:Oui, l'élimination est pour moi aussi un problème.
Il est certain qu'on peut ajouter le système d'élimination, mais ça crée un autre jeu, peut-être pas dénué d'intérêt mais qui n'obéit pas aux prérequis.
Concrètement, quels sont les problèmes qui te restent, de quoi as-tu besoin, Olgir ?


Quels sont les pré-requis dont tu parles ?

Il ne me reste que le problème du test, j'ai pu le tester hier mais j'aimerais avoir un plus grand nombre de retours donc je vais mettre la règle dans un post et demander si certains veulent bien le tester.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ston
ston
Dans les dix petits nègres, je crois au contraire que tout le monde meurt, y compris l'assassin, d'où la difficulté pour les enquêteurs de retrouver le coupable...
c'est l'inverse du meurtre de l'orient express, dans lequel il n'y a qu'un seul mort mais plusieurs coupables qui sont venus lui donner chacun un coup de couteau...
M'enfin je crois...
Mon top
Aucun jeu trouvé
olgir
olgir
ston dit:Dans les dix petits nègres, je crois au contraire que tout le monde meurt, y compris l'assassin, d'où la difficulté pour les enquêteurs de retrouver le coupable...
M'enfin je crois...


Et bien, tu te trompes :P
réponse ICI
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
mister.dante
mister.dante
Pour les Dix petits Nègres, si ma mémoire est bonne, l'assassin est Wargrave. Du moins c'est son plan. Juge particulièrement sévère et sadique se sachant condamné par une maladie incurable, il décide d'accomplir ses pulsions de meurtre.

FOX62, perso, je suis assez pour un atelier coopératif.
Mon top
Aucun jeu trouvé
peyu
peyu
Le prérequis dont je parlais était le "pas d'élimination". C'est tout.
Il doit m'être possible de tester, peut-être.
Mon top
Aucun jeu trouvé