13
réponses
0
follower
Par : Laidzep | mercredi 27 janvier 2010 à 21:54
Laidzep
Laidzep
Certains d'entre vous connaisse surement l'analyse rétrograde.
Mais pour les autres, l'analyse rétrograde consiste à analyser une position échiquéenne, non pas pour jouer la suite de la partie, mais pour déterminer ce qui s'est passé avant d'arriver à la position montré.
Voici un problème de ce genre, trés facile, pour bien voir de quoi il retourne.



Un pion a-t'il était promu durant la partie?
Zakouski
Zakouski
Ah oui, très sympa. Mais classique.
Vu les deux pions blancs restés en place, on a la solution facilement.
Laidzep
Laidzep
Ah oui, très sympa. Mais classique.
Vu les deux pions blancs restés en place, on a la solution facilement.


Ok! :pouicok:

La solution est en invisible dessous.

Sur le schéma de la position, on peut remarquer les deux pions blancs en b2 et en d2.
On remarqueras donc, qu'ils n'ont pas bougés.
De plus, un fou se déplaçant en diagonale, celui-ci est incapable de changer de couleur de case. Dés lors, qu'il débute sur une case noir, il restera sur des cases noirs. Dés lors, qu'il débute sur une case blanche, il restera sur des cases blanches.
Chaque camps à donc, un fou des cases noirs, et un fou des cases blanches.
Le fou blanc des cases noirs initialement en c1 semblerait se trouver en g3 à présent (g3 étant une case noire). Mais est-ce réellement le même fou que celui de la case c1?
La réponse est non.
Comment ce fou aurait-il fait pour s'enfuir de la case c1 quand les deux pions blancs (qui n'ont jamais bougés) l'empêchent de sortir?
Donc le fou initialement en c1 a été mangé sur sa case de départ. Et le fou en g3 est un fou issu de promotion. Plus précisement, de sous-promotion. Ne me demandez pas pourquoi le joueur à fait ça, je n'en sais rien. Mais, c'est la seule solution possible.
Donc un pion blanc a été promu pendant la partie.
Zakouski
Zakouski
Oui, même si c'est autorisé de promouvoir un pion en autre chose qu'une dame, pourquoi le ferait-on ? Je me suis posé la question aussi.
Et pour ceux qui pratiquent un peu, avez-vous déjà vu ça ?
Chewy203
Chewy203
-- s e b dit:Oui, même si c'est autorisé de promouvoir un pion en autre chose qu'une dame, pourquoi le ferait-on ? Je me suis posé la question aussi.
Et pour ceux qui pratiquent un peu, avez-vous déjà vu ça ?


Je ne pratique pas mais promouvoir un pion en autre chose qu'une dame ne me parait "logique" que si on veut un cavalier. Toutes les autres pièces sont inutiles par rapport à une dame.
grolapinos
grolapinos
Il ne s'agit pas d'une situation réelle mais d'un exercice. Rhâ, làlà, ces gens qui ne jurent que par le concret.
Zakouski
Zakouski
Oui, pardon pour cet excès de matérialisme.
Mais je ne suis pas joueur d'échec, j'ai une petite excuse.
Wlam
Wlam
Les sous-promotions en tour ou en fou peuvent être utiles théoriquement pour éviter le pat. Mais là encore, ça n'arrive pas bien souvent en partie, c'est plus quelque chose qu'on rencontre dans les problèmes.
Et même les cas où on préfère un cavalier à une dame sont rarissimes, dans de vraies parties.
Laidzep
Laidzep
Oui, même si c'est autorisé de promouvoir un pion en autre chose qu'une dame, pourquoi le ferait-on ? Je me suis posé la question aussi.
Et pour ceux qui pratiquent un peu, avez-vous déjà vu ça ?


En pratique, une sous-promotion ne peut être utile que pour éviter un pat lors de la promotion. Sinon, la dame restera le meilleur choix.
On peut éventuellement prendre une tour en fin de partie, pour éviter de faire un pat malencontreux, ça m'arrive de temps en temps, mais je sais que je vais gagner même avec la tour. Et aussi, un cavalier, si on déniche un réseau de mat nécessitant sa présence.
Il y a des cas trés particuliers où un fou peut-être indiqué, notemment pour les mêmes raisons de pat, évoqué plus haut.
Il existe même certaine position où la promotion en pièce d'une couleur adverse est avantageuse, mais maintenant, c'est interdit.
La règle ne précisait pas la couleur de la pièce promu à l'époque. Aujourd'hui, c'est obligatoire de promouvoir un pion en une autre pièce de sa propre couleur.
Bref, la dame est presque toujours indiqué, et je n'ai jamais vu de partie où une autre pièce s'imposait. Mais en théorie, c'est possible.
Dans l'ordre on dira que la dame est largement devant, puis le cavalier (pour sa marche particulière), ensuite la tour et le fou.
Zakouski
Zakouski
Merci de la précision.
J'avais complètement omis cette possibilité de pat du fait de la force de la dame, en effet. On imagine bien ce genre de situation où le roi serait vraiment déjà bien coincé.
Triz
Triz
Pat = égalité, c'est ça ?

En quoi on peut l'éviter en ne prenant pas une dame ?

Merki...

Triz' - Joue (très rarement et très mal) aux échecs.
Big_Troll
Big_Troll
Lorsque tu transformes un pion en reinee, le rayon d'action de prise change considérablement.

Il suffit que le roi adverse se trouve entre un bord de l'échiquier, une colonne (ou ligne) et une diagonale prise par la reine (ou toutes autres pièces de ton camp l'empêchant de bouger) : Le roi ne peut plus bouger.

En ne choisissant pas la reine, tu laisses ainsi la mobilité du roi.
Laidzep
Laidzep
Voici, un exemple où la promotion en dame provoque un pat.
Les deux cases bleus sont des pions blancs et la case rouge est un roi noir, qui est la seule pièce restante du camp noirs.
La case en haut à gauche est un coin de l'échiquier.