Ce jeu est sorti le 7 nov. 2007, et a été ajouté en base le 7 juin 2007 par Grunt

édition 2007

Standalone 2 extensions
Par : beri | jeudi 30 avril 2009 à 01:08
Default
beri
beri
Voici quelles étaient mes impressions à chaud après une partie d'Amyitis à deux joueurs contre joker 75, il y a 6 mois.


un pied intégral, un orgasme ludique, un orgasme cérébral, un émerveillement...
Jean-Luc me mène vite 17 à 37, en plantant plus vite que moi et en copiant mon idée de partir sur les temples, jusqu'à me dépasser. Finalement j'arrive à me glisser jusqu'au niveau 5 (7PV) en deux coups rapprochés et imparables. Je ne prendrai le dernier niveau qu'à la fin (plantation niveau 3 +5PV +2PV d'irrigation = 17 PV)
Le scénario des temples aussi fut incroyable : contrôlés honteusement dès le début par Jean-Luc, ce dernier engrange les points et me prive de chameaux. J'arrive finalement à remettre la main dessus malgré mon peu d'argent, notamment à deux ou trois moments clés où ne pas prendre de prêtre signifiait passer de 3 temples à 0 pour moi à 2-1 pour lui (procession comprise). Ces prêtres étaient des tournants, je ne devais pas les manquer.
L'argent est très rare, si rare que Jean-Luc, tard dans la partie, prend le premier banquier (il ira finalement jusqu'au niveau 3 qui ne lui rapportera que 4 PV). Tard? pas tant que ça, tant les places sont chères partout et les pénuries dures. Ceci met à mal, le temps d'une partie, la théorie selon laquelle "le rush banquier doit se faire tôt", pourtant vraie mais l'excellence de ce jeu fait que sur une partie, une situation, un contexte, cela peut changer. Lorsqu'il prend le banquier2, il est plus à l'aise mais paradoxalement, je parviens à remonter petit à petit au score.
Grosse bataille sur les chameaux, et donc à Ishtar, que je monopolise jusqu'à la fin après en avoir durement repris le contrôle. Je prends 2-3 fois un talent très précieux, bien qu'à contrecœur, mais je m'appuie bien sur les chameaux pour rattraper mon retard de plantations.
Je monte vite caravanier2, lui 0 et j'arrive à l'embêter très fort au niveau de la caravane et de la configuration des champs.
Fin de partie, j'ai les chameaux et tout ce qu'il faut, j'arrache le bonus amyitis, avec une plantation à 17 PV. Même si je fais une erreur en n'observant pas qu'il a pris un second chameau et en le laissant planter sous mon nez (12 pts de différentiel) car je pensais être à l'abri, j'arrive grâce à mon vin et deux jardiniers à planter ma 5e plante.
Magnifique, prodigieux, jouissif. Et caetera verba.
sgtgorilla
sgtgorilla
:?: Et ?

Pourquoi 6 mois après ?
Tant qu'à faire comment a évolué ton appréciation du jeu ?

beri dit: ...
un pied intégral...

C'est aussi ce que je pense de ce jeu.

Et ce qui est intéressant, à 2 en tout cas, c'est que tu peux partir avec un bon retard au score (13-15 pts), ça se rattrappe. D'ailleurs les 2 dernières parties c'est le joueur de tête du début qui a perdu. (ce n'était pas le même à chaque partie)
Mon top
Aucun jeu trouvé
beri
beri
Et : rien! Je voulais poster ce compte-rendu et puis je procrastinais. D'où le retard.
Mon appréciation du jeu n'a jamais évolué : il est toujours solidement assis au centre du panthéon pour moi :) :pouiclove:
Karis
Karis
Merci ;)

Ca fait plaisir de lire ça !
McQueen
McQueen
Je n'ai fait que 2 parties, à 2 et à 4. A 2 la partie fut serré jusqu'au dernier tour dans lequel je me suis échappé. Je l'avais trouvé trop équilibré. A 4 cette impression est partie.

En tout cas il me correspond très bien. Très interactif, assez simple mais profond, pas trop long, bien à 2 comme à 4.
Je ne sais pas encore si je le place au niveau d'un Puerto Rico, mais c'est pas loin.
Vivement les prochaines parties, que j'affine ma façon d'y jouer (c'est pas gagné !).
Mon top
Aucun jeu trouvé
polo_deepdelver
polo_deepdelver
J'y ai rejoué au SJSP le we dernier, et j'avais oublié les incroyables sensations de cette merveille. Je l'ai logiquement emporté, étant le seul à y avoir déjà joué, mais ce fut une configuration inédite. La partie a dû durer une bonne douzaine de tours, n'ayant pas d'irrigation, donc pas de plantation (ou quasiment pas) au départ de la partie : 4 tuiles d'enlevées en seulement 5 ou 6 tours, car il y a eu 2-3 tours où un joueur a passer dès le deuxième tour d'actions.

Finalement, le joueur banquier a bien pu profiter de son troisième niveau (même s'il finit dernier) et je peut me lancer dans les palais, prenant les 6 niveaux avec ma caravane de niveau 2 (et encore, j'ai dépensé bêtement un raisin, qui m'a pas mal ralenti).

Le jeu a bien plu à mes acolytes, et c'est l'essentiel.

Merci Karis.
celldevil
celldevil
Amyitis, c'est sûr j'y reviendrai car j'ai bien aimé mes 2 premières parties et que les joueurs sont si élogieux à son sujet! D'ailleurs je compte y re-jouer un peu avant la sortie de l'extension, histoire de bien l'apprécier.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Merci à tous. Je considère ce jeu comme le plus abouti que nous ayons fait, donc ça fait plaisir de voir que les gens y jouent encore...
Jacob101O
Jacob101O
Pour ma part, Amyitis est le joyau de ma ludothèque, et c'est le jeu qui m'a fait plonger dans le monde du jeu.
De plus, je le trouve tellement beau :pouiclove:

C'est moi qui te remercie Karis :pouicbravo:
pinpin72
pinpin72
Pour moi Amyitis est comme un bon vin que je délecte de temps en temps, à chaque partie :pouiclove: . Je suis impatient d'avoir l'extension.
Pinpin 72
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
seboo
seboo
Karis dit:Merci à tous. Je considère ce jeu comme le plus abouti que nous ayons fait, donc ça fait plaisir de voir que les gens y jouent encore...


J'adore Amyitis auquel je joue encore régulièrement mais personnellement je le mets en N°2, je préfère Caylus mais bon... les goûts et les couleurs...
Mon top
Aucun jeu trouvé
beri
beri
ravi de voir tant de réactions enthousiastes (je sais qu'il a beaucoup de 5/5 mais ça ne me suffit jamais :D)
celldevil, si tu passes sur Paris, n'hésite pas à faire signe
Karis dit:Merci à tous. Je considère ce jeu comme le plus abouti que nous ayons fait, donc ça fait plaisir de voir que les gens y jouent encore...
et ça se sent. Comme dit plus haut, la personnalité propre de chaque partie remet en doute à chaque fois la puissance d'un aspect du jeu, jamais le même : deepdelver nous parle d'un banquier3 précoce très rentable qui n'a pas empêché son propriétaire de finir dernier, j'évoque le cas d'un banquier2 tardif qui a beaucoup aidé et d'autres après de rares parties déplorent de la trop grande puissance du banquier. Et ce n'est qu'un exemple parmi cent. Caravanier, banquier, palais, irrigation, plantations, temples...
Un truc qu'il me reste à vérifier c'est à 4 joueurs (ou ds une moindre mesure à 3), si celui qui se fait coiffer au poteau sur les plus gros palais, càd qu'il s'arrête au niveau 4 (5PV), n'est pas extrêmement pénalisé parce qu'il a mis beaucoup d'efforts dans cette course. Si c'est le cas d'après tes observations, est-ce voulu?

Karis, des fois que tu aurais peur de nous faire défaillir de plaisir, je te le dis : tu n'as pas à hésiter à nous en faire un second comme ça :pouiclove:
Jokari
Jokari
Ce fil de discussion m'a donné envie de vous relater ma dernière partie d'Amyitis (ce soir :) )

Lors de notre dernière confrontation, mon pote et moi avions fini à égalité lors de sa partie d'initiation.
Il faut dire que j'avais un oeil sur mon jeu, un sur le sien...

2ème acte ce soir et j'étais bien décidé à lui montrer qui est le plus beau et le plus grand planteur de Babylone... Non, mais !

La partie commence donc et je me précipite sur les prêtres plutôt rares ces 3 premiers tours.
Je m'assure donc des gains de temples importants en début de parties.
Les ingénieurs se font eux aussi rares, ce qui fait que le choix "agriculteurs" se retrouve vite peu intéressant : impossible de dépenser nos fichues ressources pour la plantation des parcelles...
Je prends rapidement une avance confortable de 8 à 10 points.
Les ingénieurs arrivent enfin et les premières plantations avec qui nous permettent, lors du même tour de nous retrouver à banquier niveau 2 chacun (lui par gain de tuile, moi par caravane).
Je décide de privilégier l'irrigation et la plantation, mon adversaire prend grâce à la caravane le banquier niveau 3, puis 2 tours plus tard la caravane niveau 2. Je ne suis pas trop inquiet car mon avance est assez confortable...
Hélas, mon copain a une très bonne vision de mes intentions et me bloque pas aux temples et aux plantations... Mon avance fond comme neige au soleil et vers la fn du jeu je suis même dépassé.
Je décide alors de laisser provisoirement de côté les plantations (peu d'ingénieurs pour irriguer) et utilise mes ressources pour acheter des palais. Mon adversaire décide de me marquer à la culotte sur les palais et rattrappe vite son retard de 2 niveaux de palais.
Il reste 4 tuiles (une niveau 1 et 3 niveau 3), nous avons les chameaux et les ressources mais pas l'irrigation des parcelles...
On continue à jouer les palais.
Je profite de ma position de joueur 1 pour prendre le seul irrigateur du tour qui me permet d'irriguer complètement une parcelle de niveau 3 alors que mon adversaire n'a plus de carte Jardinier.
Dans le même tour je plante la parcelle irriguée et le jeu se termine sur ma procession. Je prends in extremis la majorité sur Marduk...
Au final on aura planté 5 fois chacun, atteint tous les 2 le niveau 4 des palais.
Score final : 77 tous les 2... Encore une égalité :shock: (mais je suis assez satisfiat d'avoir résister au banquier 3 et à la caravane 2).

Quel jeu :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Et encore un merci.

En même temps Amyitis a été créé pour se révéler sur le long terme et je suis donc content que ce soit le cas, même si sa sortie a été plus discrète que celles d'autres de nos jeux. Au final il a tout de même été au TT d'or et est toujours joué et apprécié. Et on va bientôt vous proposer l'extension, qui change assez radicalement les habitudes...
Karis
Karis
beri dit:
Karis, des fois que tu aurais peur de nous faire défaillir de plaisir, je te le dis : tu n'as pas à hésiter à nous en faire un second comme ça :pouiclove:


pas si facile ;)
Le Chef598
Le Chef598
Lors de ma dernière partie (jeux à 3), j'ai gagné alors que je n'ai pas réussi à avoir une seule carte banquier et que je pensai, à tort, que j'avais du coup perdu la partie d'avance.

Preuve donc que le jeu est équilibré :pouicbravo:

Je préfère cependant jouer à Caylus, pas forcément parce que le jeu est mieux (je ne saurai le dire), mais sans doute parce que j'ai plus joué à Caylus et que j'ai l'impression de mieux maîtriser les stratégies à adopter...

La tendance s'inversera donc surement un jour, car pour moi Amyitis reste encore "à explorer" vraiment.

Bon jeu :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
beri
beri
j'avais même pas vu que ce fil avait été relancé
Jokari dit:Ce fil de discussion m'a donné envie de vous relater ma dernière partie d'Amyitis (ce soir :) )
et une bien belle partie que tu nous relates là, avec un beau scenario (étonnant? non!)
j'en profite pour en aller de mon compte-rendu d'il y a quelques minutes sur Zuntzu ( :pouicok: :pouicok: :pouicok: :pouicok: ).
2 joueurs (Youps et moi). Début de partie:
Je démarre vite avec les plantations. Les temples sont assez partagés, j'attaque le banquier et il me rattrape aux deux paliers. Il me piquera finalement le niveau 3. Je prends vite le carav1.
Milieu de partie:
Sur le caravanier, c'est lui qui aura le dernier mot au niveau 2, avec la manière et grâce à la seule parcelle qu'il plantera.
Il reprend un bon contrôle des temples, que je n'ai jamais outrageusement occupés.
Avec ma stratégie jardins, j'ai une vingtaine de points d'avance. C'est alors qu'il se décide à attaquer les palais -- c'est tard ! En admettant qu'il les aura tous et en comptant mon bonus Amyitis, nous serions à égalité. Je me dis donc que j'ai une belle marge d'avance, malgré son banquier à PV et le fait que je compte planter vite pour terminer la partie (notons d'ailleurs qu'avec le banquier à 2PV il m'encourageait à accélérer la partie - vu mon ardeur aux jardins, n'était-ce pas scier la branche sur laquelle il était assis? Karis?). Il refait habilement son retard grâce au temple à PV, à son banquier et à son palais et en vient à me dépasser.
Fin de partie:
Je vois que son palais prend de l'ampleur, je me décide donc à planter les deux seules parcelles qui s'y prêtent, marquant au passage 5 points. Dans les derniers tours, ses ressources l'handicapent, je l'empêche d'en prendre d'autres, je contrôle le temple à ressources et il n'a pas assez de chameaux pour fuir. La caravane est immobilisée à Susa (blé) et il n'a que deux blés inutiles en l'état... : au dernier tour, je prends un vin. Mes ressources sont idéales pour planter deux fois et finir la partie, mais pour cela, il faut qu'il passe son tour auparavant. Or je suis plein de talent(s;)) et lui appauvri. Il doit donc passer et j'enchaîne deux coups de jardinage (sur la dernière, 16 PV de différentiel) pour ne laisser que trois parcelles vides --> fin de partie.
Il s'arrêtera finalement au palais à 5PV (soit 14PV en cumulé et 17PV manqués). Côté irrigation, j'ai été plus participatif que lui et ses quelques contributions (surtout étage 1) lui auront peu rapporté.
Il a planté 1 parcelle et moi 9 !!!
Nous finissons à 61-58 score brut + 1-2 de ressources + 10-0 de bonus Amyitis, soit 72 à 60 pour moi. Un écart de 20% certes, mais c'était très serré pour autant.
Bilan:
Youps : caravanier à fond, banquier à fond, palais 4 sur 6, 1 plante
Beri : caravanier 1, banquier 2, palais 2, 9 plantes, leadership irrigation
Karis dit:Et encore un merci.
comment il nous pique notre texte, lui ! :evil:
sa sortie a été plus discrète que celles d'autres de nos jeux
pourquoaaaaaaaaaaaaahhhhhh????
Quant à l'extension, je ne m'affole pas. J'attends d'essayer. Je vois mal comment elle pourrait le rendre meilleur.
edit:
dans un avis pourtant élogieux et juste, pirlouit dit:.petite remarque : je trouve la carte banque niveau 3 (2 talents + 2 pts prestige) trop forte, aussi je l'enlève du jeu, ce qui n'est pas gênant
il faut absolument arrêter cet individu et l'empêcher de faire une grosse connerie!!!
Flubuh
Flubuh
C'est le topic où on dit du bien d'Amyitis c'est ça ?
Ben alors je dirais que dans le style c'est mon Poulidor. Caylus est mon indétrônable number one, mais s'il n'existait pas ou si je ne le connaissais pas, la place reviendrait à Amyitis et son réglage au petit poil, sa finesse, et son immense rejouabilité. Oui m'sieur Karis, on y joue encore nous aussi ! :pouicbravo:
McQueen
McQueen
beri dit:
Quant à l'extension, je ne m'affole pas. J'attends d'essayer. Je vois mal comment elle pourrait le rendre meilleur.

quelques info ici (derniers post, en bas): http://www.trictrac.net/jeux/forum/view ... c&start=75
ça complexifie le jeu en permettant d'avoir la main sur davantage d'éléments du jeu (ordre du tour, procession, etc.). donc pour joueurs habitués au jeu.
beri dit:
dans un avis pourtant élogieux et juste, pirlouit dit:.petite remarque : je trouve la carte banque niveau 3 (2 talents + 2 pts prestige) trop forte, aussi je l'enlève du jeu, ce qui n'est pas gênant
il faut absolument arrêter cet individu et l'empêcher de faire une grosse connerie!!!

+1 !
Mon top
Aucun jeu trouvé
sgtgorilla
sgtgorilla
beri dit: ...
edit:
dans un avis pourtant élogieux et juste, pirlouit dit:.petite remarque : je trouve la carte banque niveau 3 (2 talents + 2 pts prestige) trop forte, aussi je l'enlève du jeu, ce qui n'est pas gênant
...


Chez nous cette carte est loin d'être trop forte, en tout cas pour l'instant.

Ensuite dire que ce n'est pas gênant, n'est-ce pas paradoxale avec le fait de dire qu'elle soit si forte ?

Ce serait marrant qu'ils réintègrent la carte maintenant et voir s'ils la trouvent tjs si forte... (est-ce son possesseur qui gagne systématiquement ? )

M'enfin chacun fait commme il veut, ce n'est qu'un jeu et il est fait pour être intégré à sa manière...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
sten
sten
Première partie aujourd'hui à deux.

Dès le début de la partie j'ai voulu prendre un avantage sur mon adversaire en essayant de truster les cartes cour banquier et caravannier ainsi que les pions chameaux. Ceci histoire de limiter ses possibilités.
Comme il n'y avait pas la profession offrant les chameaux au premier tour dans les cartes visibles j'ai aussi fait en sorte d'avoir la majorité dans le temple permettant d'en récup' un et d'être le seul vraiment mobile.

Non seulement j'avais des revenus, mais en plus j'étais rapidement mobile même si mon adversaire a réussi à prendre une caravanne a +2 (moi +4).

Seulement, malgré ces avantages et malgré mes tentatives pour le bloquer ben... il a toujours réussi à grapiller des points à droite à gauche.
Au début grâce aux plantations ce qui lui a donné une grosse avance malgré tout, que j'ai pu combler une première fois.
Ensuite quand je me suis mis plus sérieusement aux plantations ben non seulement beaucoup à forts points de prestige étaient parties mais il s'est rabattu sur les temples tranquillou.

Résultat final on finit avec 5 plantations chacun, moi dernier niveau de caravannier, troisième de palais, deuxième de banquier, lui juste le carvannier à +2 et pourtant...

Il me bat de deux (ou trois?) points.

Je ne pense pas avoir mal joué mais je sais pas... il a réussi toujours à grapiller des points, beaucoup grace aux irrigations et aux majorités notamment.

Bravo à lui, il se reconnaîtra s'il lit ce compte rendu.

Quand à moi j'y reviendrai volontier, très plaisant ce jeu. J'ai hâte de tenter à trois ou quatre.
Mon top
dar dar
dar dar
Honte à moi! Je ne l'ai pas encore. Vous me faîtes baver là... :oops:
Karis
Karis
sten dit:
Résultat final on finit avec 5 plantations chacun, moi dernier niveau de caravannier, troisième de palais, deuxième de banquier, lui juste le carvannier à +2 et pourtant...
Il me bat de deux (ou trois?) points.
Je ne pense pas avoir mal joué mais je sais pas... il a réussi toujours à grapiller des points, beaucoup grace aux irrigations et aux majorités notamment.
Bravo à lui, il se reconnaîtra s'il lit ce compte rendu.
Quand à moi j'y reviendrai volontier, très plaisant ce jeu. J'ai hâte de tenter à trois ou quatre.


En fait le jeu est réglé pour qu'on puisse gagner dans toutes les stratégies, et même sans aucune carte d'amélioration (mais c'est plus chaud evidemment).
sten
sten
Eh bien cette partie était la preuve vivante que le jeu est bien réglé :wink:

J'avais un peu peur que ces cartes ne soient trop déterminantes mais finalement le temps que l'on perd à les récupérer sert aussi beaucoup notre adversaire (même si j'avoue que le caravanier +4 est quand même sacrément pratique :lol: ).
Mon top
beri
beri
sten dit:Eh bien cette partie était la preuve vivante que le jeu est bien réglé :wink:
la précision avec laquelle il est équilibré est inqualifiable.
dar dar
dar dar
beri dit:
sten dit:Eh bien cette partie était la preuve vivante que le jeu est bien réglé :wink:
la précision avec laquelle il est équilibré est inqualifiable.


En fait si. C'est des maths. :mrgreen:

Knizia! sort de ce corps!

Karis, le Knizia français? :wink:
Karis
Karis
Travail d'équipe tout de même...trop d'honneur ;)
Jokari
Jokari
Encore une excellente partie à 2 hier soir :

Un drôle de début de partie : j'irrigue et je plante Niveau 1 rapidement et je me positionne avantageusement sur les 3 temples (en particulier Marduk qui me donne 3 tours de rang 2 PV)... 10 point d'avance en 4-5 tours.

Mon adversaire réagit en récupèrant en 3 tours les 3 niveaux de banquier (2 fois par la caravane, une fois grâce à une tuile Jardin).
Je couine un peu car si tôt dans la partie, ça va être compliqué...
Je me concentre donc sur lles cartes Caravanier et atteint rapidement le niveau 2.

Mon adversaire utilise bien les prêtres à sa disposition et truste Marduk : il marque plusieurs fois 4 PV grâce au temple et au banquier et me déapsse au score à mi-partie.

Je limite la casse en prenant systématiquement les rares ingénieurs qui auront été présents dans cette partie.

Mon adversaire est assez bloqué pour planter : les irrigations sont rares et il n'acquiert que tardivement la carte Caravanier niveau 1. Il adapte sa stratégie et part sur les Palais. Il atteint le niveau 4 alors que je ne suis qu'au niveau 1...

Je gère la fin de partie en ayant pour objectif de l'empêcher d'atteindre le Palais niveau 5 (7 PV !) et j'utilise pour cela ma carte Caravanier pour à mon tour récupérer du Palais.

Ca fonctionne bien et je réussis à parvenir à Palais niveau 4 alors qu'il n'a pas eu une seule occasion de passer niveau 5...

La fin de partie est assez cocasse car mon adversaire à le choix de planter une 5ème fois et de récupérer le bonus d'Amyitis (ce sera la fin de partie car il ne reste plus que 4 tuiles Jardin) ou de prendre le Palais niveau 5... Quoi qu'il choisisse je peux prendre l'option qu'il laisse et donc terminer la partie à mon avantage car, comme j'ai déjà le bonus d'Amyitis, il ne peut me distancer suffisemment quelle que soit l'option choisie...

Il choisit de planter et je prends donc le Palais.

La partie se termine bien pour moi, malgré cette foutue carte banquier niveau 3 acquise très tôt par mon adversaire...

Les scores 77 à 75 en 1h15 de jeu.

Je l'ai sans doute déjà dit mais ce jeu est fabuleux à 2 ! C'était ma 10ème partie en un an et demi et ma 8ème à 2 joueurs.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Grunt
Grunt
C'est rigolo mais Amyitis à 2, je l'associe systématiquement à Berlin (puisque les derniers réglages de cette config se sont faits au moment des résultats du Spiel avec Yspahan nominé). De bien beaux souvenirs de parties ;)
Karis
Karis
Tu dis ça parce qu'on jouait au bar de l'hôtel ;)
Default
Karis
Karis
Jokari dit:Encore une excellente partie à 2 hier soir :
Un drôle de début de partie : j'irrigue et je plante Niveau 1 rapidement et je me positionne avantageusement sur les 3 temples (en particulier Marduk qui me donne 3 tours de rang 2 PV)... 10 point d'avance en 4-5 tours.
Mon adversaire réagit en récupèrant en 3 tours les 3 niveaux de banquier (2 fois par la caravane, une fois grâce à une tuile Jardin).
Je couine un peu car si tôt dans la partie, ça va être compliqué...
Je me concentre donc sur lles cartes Caravanier et atteint rapidement le niveau 2.
Mon adversaire utilise bien les prêtres à sa disposition et truste Marduk : il marque plusieurs fois 4 PV grâce au temple et au banquier et me déapsse au score à mi-partie.
Je limite la casse en prenant systématiquement les rares ingénieurs qui auront été présents dans cette partie.
Mon adversaire est assez bloqué pour planter : les irrigations sont rares et il n'acquiert que tardivement la carte Caravanier niveau 1. Il adapte sa stratégie et part sur les Palais. Il atteint le niveau 4 alors que je ne suis qu'au niveau 1...
Je gère la fin de partie en ayant pour objectif de l'empêcher d'atteindre le Palais niveau 5 (7 PV !) et j'utilise pour cela ma carte Caravanier pour à mon tour récupérer du Palais.
Ca fonctionne bien et je réussis à parvenir à Palais niveau 4 alors qu'il n'a pas eu une seule occasion de passer niveau 5...
La fin de partie est assez cocasse car mon adversaire à le choix de planter une 5ème fois et de récupérer le bonus d'Amyitis (ce sera la fin de partie car il ne reste plus que 4 tuiles Jardin) ou de prendre le Palais niveau 5... Quoi qu'il choisisse je peux prendre l'option qu'il laisse et donc terminer la partie à mon avantage car, comme j'ai déjà le bonus d'Amyitis, il ne peut me distancer suffisemment quelle que soit l'option choisie...
Il choisit de planter et je prends donc le Palais.
La partie se termine bien pour moi, malgré cette foutue carte banquier niveau 3 acquise très tôt par mon adversaire...
Les scores 77 à 75 en 1h15 de jeu.
Je l'ai sans doute déjà dit mais ce jeu est fabuleux à 2 ! C'était ma 10ème partie en un an et demi et ma 8ème à 2 joueurs.


Belle partie, il est vrai, qui montre qu'un banquier niveau 3, même acquis tôt, n'est pas l'arme absolue...
sgtgorilla
sgtgorilla
Et à 2 ce qui est bon comme tu l'as fait remarquer c'est le score : tu peux partir avec 10 voir 15 pts dans la tronche, ça ne veut rien dire.
Ton adversaire peut avoir la carte banquier ou caravanier idem ça ne veut pas dire que tu es mort vu toutes les ouvertures que le jeu offre.

C'est un jeu qui se joue jusqu'au bout...et c'est vrai qu'il est bon, ............................. mangez-en !
Mon top
Aucun jeu trouvé