191
réponses
0
follower
Par : Lidou | mercredi 17 octobre 2007 à 11:08
Default
Lidou
Lidou
"Allo, chérie, peux tu regarder mes horaires de trains pour demain?" (Doudou n'a pas internet au bureau)

"Oui, oui, un instant..." Je tripatouille un instant l'ordi, tape la requête et paf résultat :

Le service est interrompu sur la ligne BEAUVAIS - PARIS NORD
Le service est interrompu sur la ligne PERSAN BEAUMONT - PARIS NORD VIA MONTSOULT
Le service est interrompu sur la ligne LUZARCHES - PARIS NORD


"Euh mon chéri, ce soir tu couches au bureau..."

Sérieusement, prendre en otage les gens comme cela, c'est scandaleux.

L'AFP dit : "Une majorité de Français (55 à 61%) ne jugent pas "justifiée" la grève de jeudi, selon des sondages BVA-Figaro-LCI et Ifop-Métro, mais 54% soutiennent le mouvement ou éprouvent de la sympathie à son égard, selon un autre sondage CSA-L'Humanité."
Je fais parti des 1er pourcentage mais certainnement pas du second.

Voilà, voilà... :evil: :evil: :evil:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Al1_57
Al1_57
Lidou dit:
Sérieusement, prendre en otage les gens comme cela, c'est scandaleux.

delon wikipedia:

Un otage est une personne innocente, retenue prisonnière par un preneur d'otage, et dont la vie sauve et la libération dépend d'une exigence à remplir par une tierce partie. Les armées en guerre ont souvent, par le passé, recouru à cette pratique en territoire ennemi pour assurer la sécurité de leurs troupes ou réprimer des actes hostiles. Ce fut notamment le cas durant les deux Guerres mondiales.

Quand le motif de l'enlèvement est apolitique et ne vise qu'à l'obtention d'une rançon, on parle de kidnapping ou de rapt. Dans d'autres cas, il s'agit d'une forme de terrorisme visant à la libération de prisonniers, à la livraison d'armes, à l'impunité des ravisseurs.

Dans l'Antiquité, des otages étaient parfois offerts à un autre État pour garantir un traité. Trop impopulaire, cette pratique ne semble pas s'être maintenue.


Bref,

j'ai beau chercher je ne te retrouve pas dans la definition.

que la greve des cheminots t'agace, t'insupporte etc... soit, dans ta situation je peux le comprendre. Que tu exiges un service minimum peut faire partie du debat...

Mais parler "d'otage" en repetant la bonne parole prechee par une partie des medias....



:pouicnul:
Mon top
Aucun jeu trouvé
DYce
DYce
Enfin otage pas otage, dans l'histoire, c'est toujours les mêmes qui se font empafés.

Poireauter des heures sur un quai en "éspérant" voir arriver un train qui, quand il arrive est raz la gueule.

Pour moi, si ils veulent se faire entendre et supporter par l'opinion publique, ils n'ont qu'à proposer la gratuité des transports pendant une période donnée.

:evil: Marre d'être tributaire de ces gens qui disent faire ça pour nous, mais qui nous font bien chier :evil:

C'est peut etre réducteur comme argumentation, mais c'est ce que je ressens à chaque fois qu'il y a une grève.
Mon top
Aucun jeu trouvé
XXVII
XXVII
Dyce dit:
Pour moi, si ils veulent se faire entendre et supporter par l'opinion publique, ils n'ont qu'à proposer la gratuité des transports pendant une période donnée.


Je me suis dit qu'il ne fallait pas que je réponde, mais bon... je craque (ça va finir dans la cage, c'est à peu prèt sur)...

Ils n'ont pas le droit de faire ce que tu proposes, sinon c'est faute lourde !! Et hop licenciement et hop pas d'assedic...

Moi je dis et je répète, si les gens ne sont pas contents, qu'ils aillent faire leur boulot à ces gens qui ont tellement de la chance, tellement d'avantage et tout le tintoin...
Mon top
Aucun jeu trouvé
DYce
DYce
Un otage est une personne innocente, retenue prisonnière par un preneur d'otage, et dont la vie sauve et la libération dépend d'une exigence à remplir par une tierce partie.


Ben pour ma part je m'y retrouve un peu

Personne innocente : le quidam qui prend le train pour aller bosser et qui n'a rien demander

retenue prisonnière : ben ça peut être le cas lorsque on est bloqué dans un train qui n'avance plus.

Vie sauve : lorsqu'on est parqué comme du bétail dans un train bondé, qui avance très lentement ou pas du tout

Libération : il arrête la grève après s'être fait entendu et lorsqu'ils ont obtenu ce qu'ils veulent (attention ça c'est pas à chaque fois)

Exigence à remplir par une tierce partie : retrait d'un texte, d'une loi, d'une règle....mis en place par l'Etat.

Donc oui, je m'y retrouve un peu.

Et qu'on ne me parle pas de média, j'ai pas la télé.

Alors ok, faut raller pour défendre nos acquis, mais le mec qui se retrouve en permanence embarqué la dedans, je comprends qu'il finisse par peter un cable.
:evil:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lidou
Lidou
Cher Al1_57, je t'invite à consulter également Wikipédia pour le terme "métaphore", ou "comparaison", je ne sais quelle figure de rhétorique il s'agit exactement, puisque j'espère que tu t'en apercevra, il s'agit bien de cela ici...
Mon top
Aucun jeu trouvé
DYce
DYce
Moi je dis et je répète, si les gens ne sont pas contents, qu'ils aillent faire leur boulot à ces gens qui ont tellement de la chance, tellement d'avantage et tout le tintoin...


Ok mais qu'ils viennent eux aussi, faire comme nous, poireauter pendant des heures sur un quai, sans informations précises.
Voir arriver un train blindé de monde

Et ce assez régulièrement (pas que pour des grèves, mais pour des problèmes techniques divers et variés (feuilles sur la voie, neige sur la voie, gens sur la voie, problèmes tecnhiques....))

Alors oui, je veux bien faire un vis ma vie de conducteur de train, mais faut qu'ils fassent un vis ma vie d'usager SNCF (et pas qu'une journée, sur une année pour tous les 2).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Richard
Richard
Dommage que ce sujet parte en vrille dès le début.

Cette grève a pour objet la conservation des régimes spéciaux de retraite.
C'est un sujet qui peut mériter débat sur TT.
- quels sont les avantages de chaque groupe de grevistes (scnf, ratp, edf,..)
- ces avantages sont-ils justifiés ?

J'avoue que j'ai du mal à répondre à ces 2 questions.
Donc en dehors d'une opinion globale sur l'utilisation du droit de grève, je préfère laisser la parole à ceux qui sont concernés (par ces régimes)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Kryshna
Kryshna
hello,

juste pour dire qu'étant au chomage j'ai eu le temps (sans pour autant risquer de perdre mon emploi) de lire et regarder pas mal de "représentants" des grévistes.

et comme je suis plutôt du côté de l'ouvrier de base...

on pourrait croire que je suis de lors côté.

mais aucuns, et pourtant ils sont nombreux à défiler ou à venir causer ou écrire dans les médias.

pas uns, ne précise.
que le nombre de jours de grève est en baisse en france depuis plusieurs années, alors qu'en contre partie la couverture médiatique de ces jours de grève est elle en constante augmentation.

je ne cherche pas à faire dévier le débat sur "on manipule l'opinion publique à des fins politiques".
mais je trouve idiot, alors que des milliers de personnes vont être bloqués ou emmerder, qu'aucun dirigeant ne viennent dire ça à la tv, c'est à dire ne viennent proposer une autre vision des choses.

plus scandaleux encore à mes yeux.
aucun des dits représentants, ne vient dire que la réforme des régimes de retraites ne touchera ni les députés ni les sénateurs...
et comme même si ces personnes sont minoritaires, revoir leur régime (sympathique vous vous en doutez) serait un acte symbolique.
or qu'aucun député de gauche ou de droite ne vienne dire "supprimé mes privilèges" ça se comprend.
mais qu'aucun représentant syndical n'ose le dire... ça, ça dépasse mon entendement.

qu'il y ai un droit de grève cela me parait normal.
que cela soit fait pour dénoncer des abus pas de soucis.
que cela fasse chier les gens c'est normal... je précise que j'étais bloqué plus d'une fois pour aller au boulot à cause de grève...
mais la "normalité" suppose que ceux qui gueulent et leur représentant (surtout eux) est un discours intelligent, construit, de fond et ne soient pas en parade pour débiter des âneries (qu'ils soient de gauche ou de droite).

il me semble (peut être bêtement), qu'au lieu de long débat stérile de questionnement idiot de la part de journaliste trop souvent incompétent.
on expliquer aux gens que l'on va faire chier, les raisons précises, basiques du mouvement et qu'en prime on ne laissait pas diffuser certains reportages... alors peut être que "l'opinion" serait un peu plus ouverte.

en tout cas si je devais aller bosser aujourd'hui, je pesterais sur les grèvistes... et ça me ferait chier.

comme quoi :roll:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Leonidas300
Leonidas300
c'est un peu hors sujet, mais je suis épaté par l'obsession qu'ont certains de manipuler le vocabulaire employé.
Un article de Libe parlant de la diminution du nombre de fonctionnaires titrait "Un avant gout de Purge". On parle quand même du non renouvellement de postes de personnes partant à la retraite.
Besancenot parle de "rafles" pour les opérations de police.
Le Guignols font des sketches comparant la situation à celle sous l'Occupation et l'extermination des juifs (avec un détournement des films "Le pianiste" et "La vie est belle").
Lorsque Fillon utilise le mot "détail", certains hurlent à la mort (parce que Le Pen, 10 ou 15 ans plus tôt, a qualifié les chambres à gaz de détail de l'histoire ).
Je trouve cette diabolisation particulièrement contre productive, symptomatique d'une absence totale d'arguments, et insultante pour les victimes de ces sombres moments historiques.
Default
Batteran20
Batteran20
Leonidas300 dit:c'est un peu hors sujet, mais [...]


Ah! Mais ça, on l'avait déjà vu et en avait parlé dès la campagne présidentielle! On en arrive a une certaine politique dans les médias des "petites phrases" et des mots chocs. Et pour le moment, personne ne semble y échapper.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Kryshna
Kryshna
salut,

yep !
léonidas à raison !
il y a un détournement des termes affolant avec l'établissement de la société de sur-communication...
par exemple "génocide", y'a un massacre quelque part, pouf c'est un génocide...
idem avec les allusions aux "rafles" et autres moment de l'histoire (souvent la seconde guerre mondiale).
ça crée immédiatement un effet "raccourci sentimental" qui marque les esprits beaucoup plus qu'un discours argumenté et construit, permet un rebond médiatique plus fort et rapide ("détail" récemment effectivement) et ne permet pas aux gens de "prendre le temps de la réflexion"... (je veux dire par là, que pour analyser une situation politique, un fait économique ou autre, il faut avoir du temps que les gens ne l'ont pas forcément ce temps qu'ils n'ont que la tv ou les journaux pour s'informer et si ces derniers n'usent que de raccourcis forcément leur lecteur/telespectateur non par bétise, risquent d'opter pour les mêmes amalgames).

en revanche, en ce qui concerne les guignols, je serais un peu moins sévère, bien que souvent contestable, ou pris trop au premier degré... ils se trouvent dans le cadre de la "caricature"... ce n'est pas forcément de bon goût, de bon ton... mais leur propos n'est pas de dire "on vous informe".
je suis plus consterné par l'emploi de terme, image à tort et à travers par les médias dit d'informations (plus ou moins spécialisés).

bises
...
Mon top
Aucun jeu trouvé
uruvela
uruvela
sujet paul et mike du jour ...

Ce matin en me rasant , je me disais que forcement vu de moi lambda moyen qui va galerer demain , la greve ou plutot les consequences ça donne un truc injustifiable ... sauf qu'en meme temps je me disais que si j'etais à leur place je fairais surement le greve :?
Mon top
CheeseGeek
CheeseGeek
Richard dit:Cette grève a pour objet la conservation des régimes spéciaux de retraite.
C'est un sujet qui peut mériter débat sur TT.
- quels sont les avantages de chaque groupe de grevistes (scnf, ratp, edf,..)
- ces avantages sont-ils justifiés ?
C'est vrai qu'un bon débat de fond serait à mon avis salutaire. A tes questions j'ajouterais :
- tout en modifiant les régimes spéciaux peut on assurer des aménagements pour les travaux pénibles? Comment gérer correctement les salariés plus agés ?

Maintenant je ne suis pas sur de pouvoir en disserter avec calme car je prends les TER 3 fois par semaine et la cote d'amour du personnel me parait inférieure aux statistiques grand public... Parce que les retards fréquents, les trains en panne, les clim en panne, les toilettes bouchées, l'information défaillante, les trains bondés, les contrôleurs qui au moindre problème disent "non c'est pas la SNCF, un TER c'est la région qui paie", ça finit par user les personnes les plus pragmatiques et posées (ce que je ne suis pas)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Ymokal
Ymokal
Richard dit:Dommage que ce sujet parte en vrille dès le début.


Moi, c'est ce qui me plaît en fait :mrgreen:

A chaque fois qu'il y a un sujet sur les fonctionnaires, ça démarre 9 fois sur 10 au quart de tour :pouicgun: :clownpouic:

Généralement avec à chaque fois des "extrémistes" des 2 bords ...

(Oulà, je dois peut-être faire gaffe en employant le mot "extrémiste", c'est une image hein, n'allez pas me chercher une définition dans un dico ...)

Et lire ce type de post en fait, moi ça me détend :kwak:
Mon top
DYce
DYce
moi ça me détend


Tout pareil.

Même si ça fait pas avancer le schmilblick, ça peut permettre d'exterioriser, et se dire que l'on est pas tout seul (enfin vu le nombre de personnes sur le quai, o se dit qu'on est pas tout seul !!!!)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Keiyan
Keiyan
En même temps, hein, les transports en commun, c'est pas un droit constitutionnel. Y'a d'autres moyens de déplacement, z'avez qu'à les utiliser.

Keiyan, piéton
Mon top
Aucun jeu trouvé
DYce
DYce
Bon en même temps, demain, à part les godasses, y va pas y avoir trop d'autres moyens pour bouger

Bus/Train/TGV/Velib en greve

La bagnole : vu le bordel que ca va être faut pas trop compter dessus.

manquerais plus qu'il pleuve ou qu'il neige
Mon top
Aucun jeu trouvé
uruvela
uruvela
Dyce dit:
manquerais plus qu'il pleuve ou qu'il neige


neige = moto neige :clownpouic: !

Je viens de me torturer les méninges et les sites sncf/rapt, mais j'habite à 35 km de Paris et demain à part faire du stop en partant à 6h00, je vois absolument pas comment venir bosser aux horaires habituels ...
Mon top
CheeseGeek
CheeseGeek
Keiyan, piéton (accessoirement pas handicapé, jeune, célibataire, parisien, sans enfant ?)
Au fait bon parti ? ;-)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
ElComandante
ElComandante
Leonidas300 dit:...

+1000
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
XXVII dit:Moi je dis et je répète, si les gens ne sont pas contents, qu'ils aillent faire leur boulot à ces gens qui ont tellement de la chance, tellement d'avantage et tout le tintoin...


C'est vrai qu'une retraite calculée sur les 6 derniers mois de salaire et le cumul des retraites c'est pas terrible.
Quand je pense que c'est ce qui attend les victimes de la réforme des régimes spéciaux j'ai mal pour eux.

C'est vrai que ce genre de différences peut faire râler mais il ne faut pas oublier que la grande majorité des fonctionnaires n'y sont pour rien.
Quand ils sont arrivés ils ont trouvé ces régimes spéciaux en place.

Ce qui me fait tiquer c'est le fait de ne pas vouloir faire un effort alors que l'on en demande toujours plus au secteur privé au niveau des retraites.
Mon top
Aucun jeu trouvé
arthemix
arthemix
On est dans un monde où tout encourage le chacun pour sa gueule. Il est difficile d'en vouloir au gens de se bouger pour conserver leurs acquis, quand bien même on est perturbé dans sa vie quotidienne.

Surtout qu'avec la droite en général et notre cher président en particulier, on est de plus en plus montés les uns contre les autres (c'est d'ailleurs un corrolaire du chacun pour sa gueule).
Mon top
Aucun jeu trouvé
bigsam
bigsam
Kryshna dit:plus scandaleux encore à mes yeux.
aucun des dits représentants, ne vient dire que la réforme des régimes de retraites ne touchera ni les députés ni les sénateurs...

Juste comme ça, parce que le "tous pourris" et le poujadisme anti-élus m'agacent au plus haut point, c'est faux.
Pourquoi la réforme des retraites des parlementaires ne figure pas dans le projet de loi ?
Les parlementaires préparent la réforme de leur régime - Article du figaro
Régimes spéciaux: les députés visés par la réforme - Article de Libé

Sinon vous pouvez vous en donner à coeur joie, le chef est probablement déjà en Allemagne et la quasi-totalité des modos sont sur la route, alors.... :^: :^:
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
arthemix dit:On est dans un monde où tout encourage le chacun pour sa gueule.


100 % d'accord, c'est pourquoi je pense qu'il faudrait que ce ne soit pas toujours les mêmes qui fassent les efforts et ce pour une meilleure solidarité.

Si en plus cela pouvait se faire dans la bonne entente et sans tensions j'en connais qui seraient bien emm... de ne plus pouvoir monter les gens les uns contre les autres.

Je sais, je rêve, mais je me réveille toujours très vite.
Mon top
Aucun jeu trouvé
john_randalf
john_randalf
hola,
je rajoute mon petit grain de sel. Bon j'ai subit les grêves aussi, je sais que c'est extremement pénible, et qu'il est dommage que pour se faire "entendre" qu'il soit nécessaire d'en arriver là. Je me pose plus sur la forme des remarques, que sur le fond et la nécessaire réforme des statuts.
N'oublions pas que le droit de grêve est fondamental dans notre société, un acquis énoooooorme, il n'est pas si loin le temps où pour "régler" les grêves on envoyait la troupe.
Donc que ces personnes qui ne sont pas entendus, que l'on stigmatise se voit obliger dans arriver là, je rejetterai la faute sur le manque de dialogue social véritable du gouvernement, "le passage en force", la tempête médiatique sur les privilèges de certains, est toujours à mon avis la pire de solutions, un machiavélisme de bas étage.
A tous ceux qui critiquent, pensez qu'un jour cela sera peut-être vous qui manifesterer dans la rue, qui bloquerez tous ces honnêtes travailleurs, ou vos enfants (cf le CPE)? N'oubliez pas que c'est un droit que les salariés même du public n'utilisent pas pour le plaisir, mais par ce que c'est leur dernier recours pour qu'on les écoutes...
Qu'il sacrifie une journée de salaire etc... (merci pour le budget national)

ps : je ne suis pas cheminot mais je comprends
Gray_Mouser
Gray_Mouser
tupak amaru dit:N'oubliez pas que c'est un droit que les salariés même du public n'utilisent pas pour le plaisir, mais par ce que c'est leur dernier recours pour qu'on les écoutes...
Qu'il sacrifie une journée de salaire etc... (merci pour le budget national)

Ouais, merci pour le budget national et les millions de manque à gagner pour les entreprises.

... ne doit pas intervenir... ne doit pas intervenir... :pouicsilence:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Keiyan
Keiyan
Sont cools les articles de BigSam, ils disent que les députés font des efforts, hein, ils ne vont pluscotiser à deux caisses en même temps.

Bon, par contre, après 22.5 ans, ils ont leur 40 annuités, mais ça, c'est pas un avantage, non monsieur. Ca doit être lié à la pénibilité du travail, j'imagine ?

Sinon, pour en revenir à c'est toujours au mêmes qu'on demande des efforts, de un, fatalement, les braves moutons qui protestent jamais, on les tond plus régulièrement que le bélier furieux qui charge, et de deux, pourquoi faudrait-il toujours s'aligner sur le moins disant ?

Je rapelle deux ou trois chiffres, hein :

- Une taxe sur les stocks options rapporterait plus de 3 milliards en année pleine (estimation, hein, parce que des chiffres précis, oulà ! Ca se rapproche un peu trop d'une réalisation)
- On estime à 29 milliards par an les fraudes fiscales des entreprises (notamment le travail au noir). Bne merde, si on faisait respecter la loi ? Ah pardon, j'oubliais, le droit des affaires va être dépénalisé
- On estime (parce que c'est tellement fouillis que personne ne sait, en fait) à 67 milliards d'euros par an les aides et réductions fiscales aux entreprises.

Donc, plutôt que de ponctionner des chauffeurs de bus (ça gagne pas des masses, un chauffeur de bus), si on tapait un peu sur ceux qui ont les moyens, pour changer ?

Oui mais voilà, on tape encore moins souvent sur le propriétaire du champ que sur le bélier, même furieux...

Keiyan, même pas célibataire, d'abord
Mon top
Aucun jeu trouvé
XXVII
XXVII
Mais ceux du privé et j'en fais partie qui ne sont pas content, pourquoi ils ne râlent pas, pourquoi ils ne font pas la grève ??
Parce que ce n'est pas aussi simple que dans le public, peut-être ... La faute à qui ??
Le nivellement par le bas, je suis contre !!


Râler sur les autres qui défendent leur acquis parce que soit disant, on a moins bien(ils ont mieux) ou parce que ça nous emmerde dans notre quotidien, j'appelle ça de la jalousie dans le premier cas et de l'égoïsme dans le deuxième.
oui c'est égoïste de raler parce que des gens vous emmerdent pendant une journée, une semaine, un mois, alors que eux défendent le reste de leur vie...


On demande un effort !! Les régimes spéciaux ça représente 5% des retraites... Quelle foutage de gueule de dire que ça va changer...
De plus, les régimes spéciaux, ils sont spéciaux, pas "supérieur".
Les annuités ne sont pas les mêmes, l'évolution de salaire n'est pas la même, l'évolution de carrière n'est pas la même...

Le gouvernement exacerbe les jalousies, et divise les gens ...

Diviser pour mieux régner, vous connaissez...
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
bigsam dit:Sinon vous pouvez vous en donner à coeur joie, le chef est probablement déjà en Allemagne et la quasi-totalité des modos sont sur la route, alors.... :^: :^:


:D
profitons-en.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
CheeseGeek
CheeseGeek
XXVII dit:Le gouvernement exacerbe les jalousies, et divise les gens ... Diviser pour mieux régner, vous connaissez...

Par pure provocation
Si un corps constitué n'était pas sous une régime "spécial" mais sur un régime général (qui peut être aménagé par des conventions collectives, des accords de groupe, des clauses spécifiques en fonction de ses spécificités), je pense que lorsque celui-ci se mettrait en grève les autres comprendrait nettement mieux que c'est pour le bien de tous... non?
Bref supprimer le régime spécial c'est supprimer la division?

Bon je me rue sur les sacs de sable
Mon top
Aucun jeu trouvé
john_randalf
john_randalf
Gray_Mouser dit:
tupak amaru dit:N'oubliez pas que c'est un droit que les salariés même du public n'utilisent pas pour le plaisir, mais par ce que c'est leur dernier recours pour qu'on les écoutes...
Qu'il sacrifie une journée de salaire etc... (merci pour le budget national)

Ouais, merci pour le budget national et les millions de manque à gagner pour les entreprises.
... ne doit pas intervenir... ne doit pas intervenir... :pouicsilence:



+1000 keynan (on nous jette de la poudre au yeux mais les vrais questions elles ne sont plus là)

Oui à partir de là on ne fait jamais grêve, on pourrait gêner quelqu'un pardon de vous déranger, mais le manque à gagner pour les petites gens, avec leurs petites retraites tu y penses?
Toujours ramener les choses à sois et aucune solidarité, je pense simplement qu'avec un vraie dialogue les gens comprendraient qu'il faut changer certains régimes de retraites. Mais là, on joue le pourrissement à grands fracas de déclarations tonitruantes : "je suis inflexible, mais si vous le voulez on peu discuter", pour monter les gens contre les autres, mais rassurez vous on est dans le même bateau.
Bon désolé je m'emporte, mais moi c'est la méthode employé pour réformer qui poussent les gens dans la rue qui me gêne et plus que tout c'est le fait que si tu ne fais rien pour te faire entendre (brûler des choses, bloquer des routes) et bien on ne t'écoute pas.
@Gray_Mouser
Et le jour où ta boite te vireras, tu manifesteras en silence sans gêner? Tu crois que l'on va t'écouter?
Les types qui se suicident chez renault eux au moins ils ne sont pas gênant :( , à si manque à gagner en frais d'obsèques.


Je suis aussi pour une uniformisation mondiale par le haut : mais malheureusement on n'en prend pas le chemin...

[edit] correction des diverses fautes de syntaxes et d'orthographes.