Ce jeu est sorti le 25 sept. 2017, et a été ajouté en base le 12 juin 2017 par Matagot

édition 2017

Standalone 2 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
Par : Jpeg | dimanche 31 décembre 2017 à 22:45
Default
Jpeg
Jpeg
J’ai joué aujourd’hui la première partie de 13 jours. Malgré la lecture en long et en large de la règle qui semble ne rien dire à leur sujet sinon qu'il faut les placer, je ne parviens pas du tout à comprendre à quoi servent les marqueurs Drapeau (3 américains et 3 soviétiques) qu'on place en début de tour. Quelqu’un saurait expliquer leur usage ?

J’ai aussi un peu de mal avec les bonus de Prestige +X. Exemple de la carte Objectif Cuba militaire : 

Le joueur dominant reçoit en Prestige : X + la différence entre le nombre de cubes Influence sur Cuba - Militaire.
X = Théâtres d’opération liés (Atlantique et Cuba - Politique) que le joueur domine.

J'interprète ce dernier point comme ceci : X = 1 ou 2 selon le nombre de ces 2 théâtres que le joueur domine, quel que soit le nombre de cubes sur ces théâtres. Donc s'il en domine 1, je compte X = 1. Mais je ne suis pas sûr de cette interprétation.
 
 
Jpeg
Jpeg
Je me réponds à moi-même, j'avais la comprenette bien encombrée lors de la première partie, fêtes obligent :-) : j'imagine que ces drapeaux donnent une indication de l'objectif du tour à l'adversaire
 
eldarh
eldarh
Les 6 objectifs sont connus des deux joueurs, les drapeaux servent simplement à se souvenir de ceux qui ont été tiré en début de tour et donc les endroits potentiels où le tour va se jouer.

Ton interprétation sur Cuba est exacte.
Jpeg
Jpeg
Oui, sorti des vapeurs du Sauternes et du rhum, ça devient tout de suite plus clair :-).

Ce jeu est vraiment agréable. Les règles sont simples, les possibilités de choix nombreuses, il faut avoir un œil sur tout, quand jouer quoi, surveiller de près et anticiper l'escalade atomique, etc. Le seul petit point sombre au début, c'est que ces règles simples sont parfois un peu trop enveloppées de flou, on perd du temps avant de se caler, la règle épurée n'éclaire guère sur des détails qu'il aurait été facile d'expliquer.

Cela écrit, c'est très plaisant, assez court, on a envie d'enchaîner les parties. J'y retourne immédiatement, comme chantait Boris Vian, pour rester dans le thème :-))