Derniers commentaires

  • Désolé de casser le débat mais je pense que le débat n'a fait qu'effleurer le sujet.
    Il faut, pour y voir clair séparer l'aspect économique de l'aspect moral et artistique.

    1) Aspect économique.
    La désintermédiation permet aux Auteurs/Éditeurs de proposer des jeux(généralement dans la niche des jeux cher) ayant un rapport quantité/prix largement supérieur.
    Cela entraine deux conséquences majeures: -associé à une bonne communication, des niveaux de vente bien supérieurs à ceux qu'aurai réalisé un meme jeu par le circuit classique.
    -l'auteur/éditeur conserve une marge confortable mais ces ventes ne donne lieu à aucun bénéfice pour les acteurs écartés du circuit.

    La réaction logique des détaillants est bien évidemment de pointer du doigt cette perte.
    Cette perte est elle réelle?
    Elle l'est, surtout si le budget des clients qui pledgent est fixe, c'est à dire qu'il ne dépend pas du mode de consommation(achat boutique ou en ligne ou pledge).
    Mais en toute logique, le fait de pledger a tendance à augmenter le budget jeu annuelle d'un joueur.
    Mais pas de la valeur du pledge.
    Estimer qu'en moyenne la perte de volume de vente vaut la moitié de la valeur d'un pledge me paraît être une approximation très plausible.
    Posons donc l'hypothèse que Conan ai fait perdre environ 1600000 euros de vente en boutique.
    Soit pour 400 boutiques ,4000 euros par boutique.
    Ce calcul ne tient pas compte de la proportion de vente à l'étranger.
    Je n'est bien évidemmment pas les chiffres mais si 40% des ventes sont extérieures, la perte pour les boutiques sera donc de 60% de 4000 euros soit 2400 euros.
    Ce n'est certes pas rien mais le secteur est en croissance, cela n'empêche donc pas les boutique de connaître tout de meme une augmentation de leur activité.
    Il est impossible de nier que les projets Kickstarter d'envergure ont un impact direct sur les chiffres d'affaire des boutiques.
    Il est a noter que les distributeurs aussi sont affectés par une perte.
    On peut donc conclure que les gros projets Kickstarter qui réussissent ont un impact non négligable sur l'activité des boutiques et des éditeurs, il représentent donc une concurrence.

    Mais la concurrence ne fait elle pas partie de notre modèle économique?
    Les boutiques qui sont en croissances font aussi baisser les budgets alloués au prêt à porter en autre, et qui s'en plaindra?

    Il est.a noter que l'impact reste faible car le nombre de jeux d'envergure sur financement Kickstarter reste faible.

    Ce que redoutent réellement les revendeurs locaux c'est que les GROSSES MAISONS d'EDITION se mettent régulièrement à utiliser ce moyen pour vendre certain jeux.
    La multiplication de cette pratique pour avoir un impact MAJEUR sur leur chiffre d'affaire.
    Si cela devait être le cas, ils ont raison d'avoir peur.

    2)Aspect Moral et Artistique
    D'après vous, de quoi rêvent les auteurs et artistes qui conçoivent les jeux?
    D'être connus pour avoir sorti LE JEU.
    Celui qu'il considère comme le plus abouti et le plus impressionnant.
    Que leur disent les éditeurs et distributeurs??
    "J'adore ton jeu mais pour le matériel, et les illustrations attention, on va en mettre juste ce qu'il faut pour que ca se vende, MAIS SURTOUT PAS TROP!!!!"
    Marge oblige.
    Hors d'une certaine manière l'auteur rêve de ne pas compter, et l'éditeur lui rappele qu'il le faut.

    Voilà le principal atout de Kickstarter, repousser la limite du possible pour se permettre une folie.
    Celle de créer un jeu hors norme, puisque les contraintes économiques sont allégées de .......250%!

    La logique peut se résumer en une phrase:
    NOUS NOUS FAISONT ÉDITEUR POUR QU'ADVIENNE NOTRE PLUS BELLE ŒUVRE D'AUTEUR ET D'ARTISTE.

    L'auto édition et l'auto distribution étant le prix à payer pour la vrai libération artistique.
    La liberté à un prix.

    La pérennité du jeu devient alors un problème puisque dire "on a fait LE JEU! Mais il n'est plus édité......", peut finalement s'avérer si décevant qu'on est prêt à payer pour l'éviter......
    La pérénité à ..... un prix.


    Conclusion:
    Oui Kickstarter crée une concurrence pour les boutiques, mais les volumes sont actuelllemnent raisonnable, et servent souvent des artistes en mal de liberté. Amen
    Si les plus gros distributeurs/éditeurs se saisissent de ses outils pour augmenter leurs marges et diminuer les risques en bypassant les revendeurs locaux, la les conséquences seront désastreuses pour les boutiques.

    À bon entendeur.........
  • Pour info, je travaille dans une boutique.
    Ce qui est dommage c'est que ce se soit concentré sur Conan.. La vraie menace c'est que 100€ dépensés sur un CF, c'est 100€ qui ne seront pas dépensés en boutique.

    Ensuite, la réflexion de Mr Phal avec la pièce en métal est intéressante : en gros il s'agit de calculer sa marge au début du processus et non pas à la fin. Dans l'idéal, il faudrait alors même la compter au tout début: je veux gagner X par jeu; donc je le vend X + les frais (coût de création, de production, de distribution, de sav,..). X englobant les marges des différents acteurs (créateur, éditeur, distributeur, boutique).
  • Flûte, je pensais qu'ils avait ra-thématiser le jeu avec ENFIN une version sur la Commune de Paris, bien plus réaliste.
    Ce sera donc sans moi.
  • Super merci beaucoup!
  • Merci pour ce moment de franchise. Merci à Fred d'avoir répondu en toute franchise, appuis chiffrés et argumentation claire. On comprend trés bien la perte du soutien de banques avec l'avenement du crowdfunding pour que les auteurs sortent leur création. L'explication est aussi claire sur la raison qu'un top KS ne se retrouve pas forcément en boutique avec la fameuse régle 1 pour 6 au final (et donc impossible de sortir conan à moins de 200€ !! ouch !). Aprés Fred prend des risques énormes on le sent, il faut avoir une énorme confiance en son équipe de A à Z car au final il met tout en jeu à chaque sortir et ce pour notre plaisir.

    Merci encore et bravo TT
  • Excellent jeu que je recommande !!! :o)
  • #70141617 boites
  • Bonsoir,

    Je crois que nous assistons juste à l'émergence de nouveaux modes de consommation lié à l'essor d'internet. Avant un créateur de jeux galérait pour sortir une version jouable de son jeu, galérais encore pour trouver un distributeur etc etc etc jusqu’à par miracle trouver son public et encore plus miraculeusement devenir un jeu perenne et qui trône sur le long terme sur les étals des boutiques voir le Graal pour certains les rayonnages de la grande distribution. L'avènement d'Internet permet beaucoup plus de choses, plus besoin d'avoir des connaissances dans le milieu pour percer et c'est en cela que les KS sont super utiles.

    Par contre je ne vois pas pourquoi les joueurs se sentiraient défavorisés parce qu'ils n'ont pas accès au même contenu que ceux qui ont soutenu un projet KS. Ta soutenu t'as un bonus, t'as pas soutenu t'as pas et puis c'est tout. Ces choses là se font sur les KS en jeux vidéos ( contenu bonus si t'a participé au projet ) et un autre exemple le LEGO Store : tu achètes sur leur store pour un certain montant tu as un petit bonus en cadeau que tu n'as pas en magasin. Les acheteurs ne se plaignent pas dans les deux cas quand ils n'ont pas le petit bonus car ils ne le savent tout simplement pas .

    Concernant la marge, je n'ai qu'une chose à dire : elle est obsessionnelle dans n'importe quelle entreprise. Sans marge on meurt point final, tu peux faire ton travail avec passion, les gens se fichent de toi ou ta boutique, ce qu'ils viennent chercher c'est un prix et après un conseil ( pour la grosse majorité des cas ). Pour reprendre un commentaire précédent concernant Cultura, ils ne s'intéressent pas réellement aux Jds mais plutôt à la marge que ça représente. En perte de Chiffre d'affaire sur le disque et les DVD, les jeux vidéos ils ont trouver ce levier pour sortir du chiffre et en plus de la marge. Et si ils référencent des jeux de société plus "moderne" c'est juste qu'ils margent plus que des Bonne paye ou Puissance 4 qui sont ultra marketés. La FNAC a fait de même, il y a quelques années il était impensable de trouver des machines à laver en vente sur la FNAC, si il ne se diversifiait pas ils fermaient c'est tout.
    Il en va de même pour les boutiques, je crois surtout qu'elles craignent que les auteurs de jeux ne généralisent cette mode de se passer des boutiques ce qui les mèneraient à leur perte. De l'autre coté si certains créateurs se tournent vers ce mode de financement c'est également pour tenter de ramasser plus, en effet si on enlève certains intermédiaires les prix devraient être revus à la baisse mais ce n'est pas trop le cas....

    Enfin tout ça pour dire que les frontières bougent et qu'il faudra un peu de temps pour qu'elles se stabilisent. Aux boutiques de trouver d'autres leviers de marge et de prouver aux créateurs qu'ils ont besoin d'elles.
  • #28.798.481 boïtes
  • Même la version démo barrée des lieux, qui est manifestement l'oeuvre d'un des graphistes orignaux, est incomparablement meilleure que la version retenue, je n'arriverai jamais à comprendre ce qui peut passer dans la tronche de ces foutus éditeurs ??!

    Bien content d'avoir la version "uncut" !
    Excellent jeu, même bien meilleur que ce que j'espérais en décidant de soutenir le visuel hors-norme, je vous souhaite de vous faire des couilles en or massif, les seigneurs !!
  • allez je me lance .... vers la lune sur #63347040 boîtes
  • 29.228.309 boîtes
  • #28912735
    Ce qui fait dejà pas mal de boites
    Bonne chance à tous
  • Scythe a été un gros succès Kickstarter ET un gros succès boutique. Comme quoi c'est pas impossible.

    Les différences entre Scythe et Conan par exemple :
    1- On pouvait pledger sur le KS pour la version retail (tous les SG était dans la version retail)
    2- il y a pas de "gras" dans la boite retail de Scythe (au contraire de Conan de Conan qui déborde de matériel "inutile" (les chandeliers par exemple)
    3- tout le "gras" de Scythe est disponible à l'achat de façon séparé, le gras de Conan étant souvent des KSE

    FFG/Edge sortent des gros jeu avec du kiloplastic aussi (SWR, SWIA, FS, etc.) mais pas de gras. Pas de truc pour ce faire plaisir dans la boite. Toutes les figurines sont utilisées et utiles.
    Pour que Conan (et d'autres) marchent en boutique, il faut surtout sortir du bling bling

    par "gras" j'entends tout ce qui est hors gameplay (les chandeliers de Conan ou les pièces métalliques de Scythe)
  • Moi je dis zéro boite, car, comme chacun le sais, la lune n'existe pas, c'est une invention de la NASA pour obtenir des crédits destinés à financer secrètement depuis des millénaires le programme kickstarter de l'élection de ma pomme comme maître du monde...
  • Dans cette nouvelle j'ai trouvé le matériel de très très mauvaise qualité. Il y a des erreurs de textes sur le plateau, la graphiste a bâclè le travail même sur les cartes ! on est à des années lumière de la qualité GMT. Quel gâchis !
  • On ne parle que d'argent et absolument pas de la qualité des jeux vendus sur Kickstarter.
    Le vrai souci selon moi c'est que :
    1° Le contenu des jeux sur Kickstarter laisse le plus souvent à désirer (règles incomplètes, mal écrites, matériel défectueux) .
    2° La seule obsession des donneurs d'ordres c'est de faire "péter la marge".
    Le résultat c'est qu'on est toujours sur de l'impulsif (achat)/ réceptif (jeu livré) aussi bien en terme de contenu que de délai. Lorsque les acheteurs n'auront plus un comportement puéril et compulsif, ils cesseront d'alimenter ce cercle malsain qui est juste construit pour les délester de quelques centaines d'euros.
    Il me semble qu'il y a plus de passion et de sentiment du travail bien fait dans les circuits classiques de distribution où, même si les notions de marges sont présentes, elles sont beaucoup moins obsessionnelles.
  • Je dirais 11 793 795 boites mais peut être me trompes-je et tout^^
  • je relance d'un traversin magique dans l'espace et je dis #63189408 .
  • Ce qui est expliqué dans la video, c'est qu'il n'y a pas assez de ventes post-kickstarter pour que la vente soit viable économiquement en boutique. Certains jeux peuvent repasser par un nouveau KS pour un reprint. Sinon comme toutes les choses que l'on a loupées, jeux ou autres, il est possible de chercher sur ebay, d'emprunter a une connaissance ou plus simplement de faire sans.
  • Je dirais 29399968 en prenant comme périgée 363854 km 😁 que les meilleurs gagnent !
  • La VF Deluxe est dispo dans une certaine boutique en ligne bien connue, au prix de 47,20 € : ça me paraît plus intéressant non?
  • moi je dirais 63 687 168 boites pour la distance terre-lune a son perigée en avril 2017
  • Pourquoi titrer "le débat de l'intelligence" ?
  • Et comment faire pour les personnes qui n'ont pas eu la possibilité de pledger ?
    Y aura t il une autre campagne/réédition pour les jeux qui ont fonctionnés ?( comme conan ou 7th continent) car ce sont des jeux qui peuvent encore intéresser énormément de joueurs...?
    Car ne pas passer par les boutiques spécialisés, ok. mais comment faire pour acheter 7th continent dans ce cas là ?
  • Coucou tous le monde
    Comme on peut donner plusieurs réponses alors je me lance car il y a pas mal de variables !!!

    Alors si on tient compte du périgée moyen 352 446 : (avec la moitié des rayons de la lune et de la terre en moins)

    Avec les cartes en diagonale sans la licorne qui a mangé les cartes ça donne 21 957 874
    Avec les cartes en diagonale avec la licorne qui a mangé les cartes ça donne 23 895 333
    Avec les cartes en longueur sans la licorne qui a mangé les cartes ça donne 26 169 142
    Avec les cartes en longueur avec la licorne qui a mangé les cartes ça donne 28 478 184

    Avec le périgée du 10 avril 2017 393 579 : (avec la moitié des rayons de la lune et de la terre en moins)

    Avec les cartes en diagonale sans la licorne qui a mangé les cartes ça donne 24 520 517
    Avec les cartes en diagonale avec la licorne qui a mangé les cartes ça donne 26 958 947
    Avec les cartes en longueur sans la licorne qui a mangé les cartes ça donne 29 223 270
    Avec les cartes en longueur avec la licorne qui a mangé les cartes ça donne 31 801 793

    Voilà sympa pour un dimanche matin , mais c'était amusant!!
  • Aujourd'hui les KS sont devenus un sujet majeur du jds. Grâce au débat j'ai bien compris les tenants et aboutissements du débat et surtout la démarche de Fred (et de ceux qui passe par KS alors "qu'ils ont les moyens, ils sont méchants!").

    Si j'ai bien compris il va y avoir le développement de deux marchés parallèles, les jeux classiques et les KS de luxe pour les gros gameurs.

    Cela m'attriste et j'espère qu'il existera une frontière très poreuse entre les deux. Je pense à Scythe qui dispose d'un beau matériel mais qui mérite d'être jouer par tout le monde et pas juste quelques happy few. Un jeu comme celui-ci ne doit pas coûter plus de 100 euros juste parce que les gens ont mis de l'argent sur KS et veulent donc plus de figurines et auraient empêcher le jeu de devenir tout public. V-commandos auquel je n'ai pas joué est il me me semble un autre exemple de KS qui pourrait toucher un public plus large que juste ses pledgeurs.

    Que Fred sorte Konan en se disant qu'il veut juste faire plaisir aux pledgeurs et du coup qu'il soit trop cher pour devenir un hit pour les autres, il a bien justifié son action et on le comprend. Par contre si tous les auteurs commencent à faire comme cela, c'est dommage et j'espère que ces auteurs auront l'intelligence s'il passe par KS de ne pas céder à toutes les exigences des pledgeurs... Ou alors de le faire mais de proposer aux autres un bon jeu même par rapport au jeu version KS. Et on en vient à ceux qui disent "Il est 10 fois moins bien que ceux des KS". Psychologie humaine basique, on envie le voisin car l'herbe est plus verte et du coup grosse frustration.

    Ma conclusion personnel :
    Rappel :Comme il a été dit lors du débat 1 jeu sur 25 sont des KS, c'est pas beaucoup.

    Si c'est pour sortir des Kingdom Death ou des gros améritrash, les joueurs seront avertis, il faudra sûrement pledger et tant pis pour les autres. Enfin pas tout à fait car Fred a donné des pistes pour avoir le jeu si on a louper sa chance (deuxième KS, distribution dans le monde via deux grosses boutiques etc...).

    Si ce n'est pas ce type de jeu et que le KS se démocratisent pour tous les jeux (ce qui n'est pas le cas pour l'instant mais nous verrons comment cela évolue), alors les auteurs devront avoir l'intelligence de dimensionner un jeu vendable en boutique et donc de fait pas trop différent du jeu KS . Du coup cela donnera des jeux pas hors de prix et il n'y aura en plus pas trop de frustration pour les joueurs qui n'auront pas un jeu au rabais par rapport aux pledgeurs.
  • Débat très intéressant !

    @Fred Henry : il m'a semblé entendre/lire que votre prochain "gros jeu" toucherait à l'univers de Batman/Dc Comics : info ou intox ??? ;-)