sgtpepere
sgtpepere
"Au-delà de la nostalgie discutable des splendeurs européennes d’autant" -> d'antan :)

Sinon, merci pour cet article que je trouve bien écrit. J'aurais bien repris un ou deux paragraphes de plus avant la conclusion.
TeaMan
TeaMan
Corrigé ! Et merci pour les compliments ^^
sgtpepere
sgtpepere
De rien. En plus, j'avais fait une erreur dans mon commentaire ... soupir ... ;)
sebduj
sebduj
Merci pour cet article très intéressant.

Black Angel ? On l'a fait comme ça car le développement nous a amené là. Un jeu dans l'espace, le plastique s'imposait. On a la chance de ne pas avec des figurines gigantesques et finalement peu nombreuses.
Le message de Xavier, sur la tranche, est là car c'est ce qu'on pense, le plus sincèrement du monde.

Personnellement, cette débauche de matériel, ce trop de boîtes, trop de cartons, trop de plastique me fait poser beaucoup de questions. Je serai le premier à vouloir faire tourner Pearl Games en faisant 3000 boîtes de Troyes par an... C'est impossible, on a besoin de plus pour vivre. On a besoin d'être professionnel pour offrir des jeux concurrentiels.

J'ai la certitude que notre métier à du sens : apporter des moments de détentes, de convivialité est essentiel.
Malheureusement, ce constat de surproduction, de surconsommation, de surtout touche tous les secteurs. Nous sommes tous acteurs d'une société qui a bien du mal à se réguler, à être en osmose avec son environnement... Ce constat m'est si difficile qu'il me pose de nombreux soucis mais je ne vais pas m'étendre ici.

Je suis bien malheureux que mon travail serve à cette démonstration mais c'est sans doute parce qu'on a la chance d'être "dans la lumière" .

Je finirai juste en parlant d'un jeu dans lequel les pions sont à la fois en bois et en plastique, les même pions, pour le même usage, en double, dans une même boîte, on joue avec les uns ou les autres. Oui, c'était à Essen, ça existe. Parce que, soi-disant, certains préfèrent le bois et d'autres, le plastique. Si ça continue, ce sera peut-être un comportement standard. Obligatoire, pour continuer à en vivre. Alors oui, même si je continue à faire des jeux, je ferai toujours des efforts pour ne pas aller dans ces extrêmes tout en continuant à vendre ces moments de convivialité.
Capalwest
Capalwest
Dans un premier temps, j'ai lu cet article en diagonale en râlant parce que prendre Black Angel comme "vilain" me faisait un peu pester.

Par son "like", un auteur bien connu m'a encouragé à relire.
Je suis vraiment en accord sur le fond (pléthore de matériel inutile, consommation compulsive…),
Cependant, cette illustration par Black Angel me gène.
Que les choses soient claires, nous adorons ce jeu et je ne revendique aucune objectivité, mais je souhaiterais juste apporter un point de vue.
Point de matériel inutile dans cette boite, tous les composants sont utiles.
On pourrait regretter le plastique, mais comment techniquement mettre des petits personnages dans leurs vaisseaux.
L'ensemble des éléments est de grande qualité, sans pour autant tomber dans le gadget de la "double épaisseur".
Dès lors, le prix de vente me parait très justifié. Il est d'ailleurs très loin de certains prix KS (dont je ne suis pas client) ou d'autres jeux qui font le buzz/la hype.
Black Angel est pour nous l'exemple inverse du produit de consommation courante : Un jeu qui va vivre longtemps chez nous, par sa richesse, par sa courbe d'apprentissage, par les différentes émotions qu'il va nous procurer.
En ce sens, la qualité de son édition est plutôt la garantie de le voir "vieillir" en bon état et de continuer à prendre plaisir à le sortir de sa boite.

Et je rejoins ton discours. Attention aux produits vite joués vite consommés vite oubliés ; mais n'enterrons pas trop vite de belles créations.
Il se trouve que ces dernières évoluent dans le même univers que leur concurrence boursoufflée. Pour exister, certains jeux plus exigeants ont aussi besoin de supporter la comparaison esthétique.
Et à nous, joueurs, de savoir déterminer le ratio acceptable/justifié jeu-matériel-prix lors de notre choix.
Si en plus on peut aller dans une boutique de proximité plutôt que de vouloir payer X€ de moins mon Y figurines de trop, on agit, à mon sens, de façon plus raisonnable.

Merci à cet auteur connu de m'avoir poussé à regarder ton article de plus près,
Merci à toi de m'avoir permis la réflexion. Au plaisir d'une partie de Black Angel !
Chakado
Chakado
Je crois que l'exemple de Black Angel a davantage été choisi pour son thème que pour sa pléthore de matériel.
Capalwest
Capalwest
La confusion étant néanmoins possible....
TeaMan
TeaMan
J'ai effectivement plutôt utilisé Black Angel pour son thème. Mais je pense également qu'il y a 5 ans, ce jeu ne serait pas sorti à ce prix-là. Trouver des solutions pour réduire le prix à 40 euros aurait été possible (ex. : les vaisseaux auraient pu être de simples rondelles de carton sur lequel on aurait posé son bonhomme en plastique). Mais grosso modo, on est d'accord, c'est à nous, "consomajoueur" de dire stop à la surenchère des grosses boites. D'ailleurs, je n'en veux pas plus à Pearl Games (dont j'apprécie le travail sur ce jeu là comme sur les précédents) qu'à un autre éditeur.
vini
vini
je recherche le dragon du jeu dreadfeet urgent
Antoinette
Antoinette
D'un point de vu consommateur, en vouloir aux grosses locomotives et à KS n'est-ce pas déplacer le problème sur l'autre quand il vient de nous-même ?
D'où provient cette tendance qui perdure au "toujours plus", "toujours plus gros" ? D'une demande des consommateurs à laquelle les éditeurs répondent ou d'une proposition des éditeurs à laquelle les consommateurs adhèrent favorablement ?
Dans les deux cas nous, consommateurs, en avons une part de responsabilité non négligeable et sommes bien loin d'être les victimes dont nous nous autoproclamons une fois qu'on a pris conscience des effets pervers de la machine mise en route.
Se réfléchir en tant que maillon ayant sa part de responsabilité permet plus facilement de changer.
Bruno des Montagnes
Bruno des Montagnes
Article très bien écrit. Merci, cette qualité rédactionnelle fait plaisir.

en complément j'ajouterai deux choses:

- La tendance que tu décris est très juste. Mais elle n'est qu'une partie de ce qui est en train de se passer.
En effet, d'un côté, il y a ce qui est le fond de ton article, et de l'autre exactement la tendance inverse, avec tout un tas de jeux où il faut absolument être en dessous de 30 euros, et c'est mieux encore si tu est à 20 ou moins. Pour du jeu consommable. Du coup, quand tu te présentes aux éditeur avec un proto qui, de façon naturelle conduirait à un prix de 35-40 euros, alors le grand questionnement, c'est comment faire pour que ça soit beaucoup moins cher OU beaucoup plus cher !

- Quand je regarde autour de moi mes amis qui investissent parfois des sommes considérables dans des KS au matériel sur-abondant, je suis souvent surpris par le constat que, finalement, quand ils reçoivent le jeu, ils n'y jouent pas. Ou très peu. Et bien souvent s'ils y jouent c'est avec 30% de tout le contenu qui s'est déversé chez eux. Mais ils ont un sentiment de satisfaction, car ils possèdent ce jeu. Du coup, le besoin de possession d'un bien devient plus important, ou en tout cas au moins aussi important que l'expérience ludique procurée. Je ne juge pas. Chacun investit ses sous comme il le souhaite. Je constate et je m'interroge, simplement.
Zemeckis
Zemeckis
Je fais parti de ces acheteurs qui jouent beaucoup, mais pour certains titres, qui aiment juste le posséder. Je ne me sens pas différent ni malade, c'est un plaisir comme un autre. Certains collectionnent les timbres ou les pièces de monnaie, moi, je collectionne les jeux. Et beaucoup sont encore dans leur emballage, jamais ouverts. Plusieurs centaines.
Liopotame
Liopotame
Désolé d'être en désaccord mais à notre époque je ne pense pas qu'on puisse encore considérer que tous les loisirs se valent. Prendre l'avion pour aller faire du shopping, profiter du soleil pour aller relâcher les gaz de sa moto en montagne, avoir le dernier smartphone à la mode, rouler en grosse cylindrée... Peut-on encore considérer cela comme des loisirs raisonnables ? Donc quid du plaisir de "posséder" des centaines de boîtes pleines de plastique et ne rien en faire ? Oui, c'est certainement moins grave que les exemples que je donne. Mais peut-on pour autant encore décemment considérer cela comme un loisir comme un autre ?
Je ne veux pas faire le donner de leçon mais je pense qu'il est aujourd'hui important de prendre conscience de nos propres travers (et je te rassure j'ai les miens aussi).
el payo
el payo
La collection ne me choque pas, ce n'est définitivement pas mon truc c'est tout.
En revanche je trouve très étonnant (bizarre en fait... oui désolé je juge un peu) d'avoir une collection de jeux non ouverts. Pourquoi collectionner des jeux dans ce cas ? Ils ne prennent leur essence que quand ils sont joués.
Collectionner les jeux sous blister pour moi c'est comme collectionner les livres pop-up sans jamais les avoir ouverts.
el payo
el payo
Au moins ça fait plusieurs centaines de jeux non sleevés. Et ça c'est super ! :D
Zemeckis
Zemeckis
Je savais que je n'aurais du rien dire, j'avais d'ailleurs hésité à poster. Mon message était en réponse à Bruno des montagnes qui a affirmé qu'il ne jugeais pas.
Mais je vous rassure, je joue énormément et à beaucoup de jeux. Seulement, pas à tous ceux que je possède.
Jeff Goblivion
Jeff Goblivion
LOL! "J’en veux aussi à kickstarter qui ne fait jamais mieux le plein qu’avec des promesses extravagantes de plateaux triples épaisseurs (comme le PQ)" Je suis aussi un bon client de jeux de société ET jeux vidéos. Pour les jeux de société, on a peur d'une pénurie comme l'extension de Russian Railroad introuvable! Alors on se lance sur nimporte quoi au prix fort.
Timi
Timi
Et c'est ballot car German Railroads est une des boites les plus indispensables de ma ludo! Un must have! :)
(désolé je te taquine!)