tralala
tralala

Il y a aussi la déblâcle de Roupeyrou-le-Coquet (32 Brumaire 1942). Cette partie sombre de l'histoire a d'ailleurs été rayée des manuels français et allemands. A l'époque, on dénombra (selon la police) environ 564 840 976 tués graves, 113 781 morts légers et 698 406 456 blessés mortels. Cependant, selon les syndicats, pour calculer le nombre exact, il faut multiplier par 2,1903 et ajouter 4 * PI ^ 2 puis (sans tenir compte de la retenue) enlever 29 051 972.

Cette extension peut d'ailleurs être obtenue auprès de Days Of Wonder pour la modique somme de 65 536 millions d'euros payables en 3 fois sans frais pour 1 € supplémentaire.

Ils sont trop forts chez DOW pour les extensions d'extensions....