nim
nim

Magnifique. Félicitations Matthieu et ses acolytes. J'ai hâte de passer à Paris pour le découvrir.

BONY
BONY

Moi, je dis : Chapeau !

il en manque plus qu'un à Aix ou Marseille pour... Pour... ben pour que je vienne passer mes soirées collé au murs à fracturer mes neuronnes en déchiffrant des jeux de mots. en tout cas, si je remonte un jour a Paris, après le centre pompidou et les bouquinistes, je sais où je vais aller me poser pour souffler.