Ludema
Une première petite chose parce qu'il yaurai des choses à dire. :)

D'abord sur beaucoup de points mais je vais me concentrer sur un mais qui vaudra pour l'ensemble. :)

Je vais prendre la partie sur Magic.
Je trouve le terme pillage assez mal choisi. Assez connoté négativement. Les créateurs savent inventer même en s'inspirant.

Ce qui amène au point numéro 2. Sans magic il y aurait eu des jeux comme 7 wonders et bien d'autre. Tôt ou tard.
Car la création s'inspire de tout. Si on prends le draft par exemple. C'est une mécanique qui existait dans les université americiane bien avant d'être introduite dans le jeu.

Enfin voilà. Beaucoup de "comparaison n'est pas raison " , d'approximations ou de termes parfois maladroit au mieux, tendancieux au pire
Jeux Viens à Vous
Le terme Pillage me convient bien surtout en qu'en tant que joueur de Magic :)

Je ne dis à aucun moment qu'il est mal de s'inspirer, au contraire c'est le propos inverse que je donne, et que donc tous ces auteurs ont bien fait de s'inspirer de Magic, de le retransformer pour en ressortir quelque chose. :)

Tôt ou tard...plus tard que tôt... :)
Il y aurait du cubisme certainement un jour mais Picasso et Braque ont légèrement accéléré la chose...Enfin apriori :)
MarcAndré
MarcAndré
Un jeu de société est une œuvre de l'esprit attribué à un ou plusieurs auteurs. Les auteurs de jeu sont en réalité des auteurs de règles de jeu de société et à ce titre ils sont reconnus pleinement par le législateur comme étant écrivain. Les écrivains, quel que soit leur domaine, sont considérés par le législateur comme des artistes/auteurs. Dans le mot artiste il y a le mot ART.
Monsieur Jeux viens à Vous, inutile de donner votre avis car en réalité il n'y a pas de débat sur ce qu'est un jeu de société, il n'y a que de l'ignorance et un langage inapproprié utilisé par les acteurs du monde ludique : prototype au lieu du terme ébauche par exemple.
Non ! Les illustrateurs ne sont pas les seuls artistes à être reconnu comme tel dans le monde du jeu.
Oui ! Tous ceux qui travaillent dans le milieu du jeu de société tels que les animateurs en ludothèque par exemple, à défaut d'être des auteurs/artistes eux-mêmes, travaillent dans un secteur culturel et artistique.
Jeux Viens à Vous
Monsieur marc André,
Si un ouvrage a été réalisé souhaitant montrer que le jeu est un art c'est peut être qu'il y avait un doute. Enfin c'est ainsi que je le comprends. :)
Si la simple affirmation que vous donnez suffisait, peut être n'y aurait-il pas eu cet ouvrage, cet entretien qui en a découlé et donc cet avis inutile que je donne :)
Vous pouvez vous considérez comme artiste si vous le souhaitez.
Ce n'est pas mon avis.
Comme j'en reparlerai bientôt avec un illustrateur, je ne considère pas le métier d'illustrateur dans le jeu de société comme un art ou alors dans de rares exceptions ce qui n'est pas une insulte, mais simplement que je le travaille comme un métier de commande..
Cet illustrateur étant d'accord avec moi pour le coup.
Mais j'entends qu'on puisse penser le contraire sans parler de langage inapproprié, d'ignorance ou d'inutilité...
En tant qu'animateur, je ne considère absolument pas travailler dans un milieu culturel et encore moins artistique, :)
Ludema
Ludema
Une commande à un artiste n'est pas de l'art ?
MarcAndré
MarcAndré
Ce n'est pas à chacun de se définir, c'est le législateur qui le fait. Et le législateur l'a fait il y a bien longtemps en concertant des philosophes pour définir ce qu'est une oeuvre de l'esprit et les droits qui en découle. Vous pouvez faire témoigner tous ceux qui pensent comme vous cela restera basé sur de l'ignorance !
MarcAndré
MarcAndré
Face à des arguments sérieux vous êtes réduit à la bassesse de la moquerie !!
Je trouve dommage que vous vous révéliez seulement aujourd'hui. Vous devez votre légitimité non pas à votre travail mais aux artistes/auteurs qui vous ont fait confiance.
Quant aux illustrateurs qui ne se considèrent pas des artistes c'est juste par pudeur.
Nous vivons dans un monde civilisé régit par des lois. Aux yeux de la loi les illustrateurs sont des artistes. Dire le contraire c'est un fake et certainement pas un avis !
Jeux Viens à Vous
Jeux Viens à Vous
Face à une agressivité verbale et un ton hautain depuis le début alors que je vous respecte pour ma part, me réduit effectivement à préférer en rire.
Je n'ai jamais prétendu à aucune légitimité que vous me prêtez, et je ne me suis jamais servi des entretiens pour me mettre en valeur.
D'autre savent très bien le faire par contre.
Etre illustrateur ou artiste (terme galvaudé à mon sens) ne signifie pas que vous produisez à tout instant de l'art, de la même manière pour le travail d'auteur de jeux.
Si je peux peut être penser que certains s'en approchent dans certains cas spécifiques, je pense que ce n'est pas le cas le reste du temps, sans que cela soit insultant.
J'exprime bien dans mon article que le jeu doit certainement trouver sa place propre et non vouloir s'intégrer à un domaine déjà classé.
Vous pensez différemment de moi, soit, Michel Lalet également, soit, comme je le dis, je respecte ses arguments et sa pensée, mais cela ne m'empêche pas d'en avoir une différente que j'ai souhaité apporter afin non pas comme je le précise bien dans l'article, aller contre l'auteur mais bien pour compléter un questionnement actuel.
JOER
JOER
Bonjour,

Je crois qu'il y a de l'approximation dans le traitement de ce sujet de votre part. Car après tout vous parlez du travail d'auteurs, d'illustrateurs, d'éditeurs etc... Et sans malice et sans le vouloir, avec un peu de maladresse disons, je crois que vous définissez une part de leur métier alors que ce n'est pas à vous de le faire, et que certains arguments/questionnements sont délicats. Poser une question n'est pas neutre... Le statut et les droits d'auteurs, le métier d'illustrateur, le rôle de l'éditeur, de l'agent sont toujours des combats à l'heure actuelle et ils sont tous indirectement concernés par ce papier.

On évoque à travers l'art de vrais métiers et de vraies personnes. Vous les avez vus ces visages humains, qui ont une passion et une sensibilité, qui prennent des risques financier aussi parfois pour sortir leurs idées et enrichir le paysage ludique avec leur créativité. Mais ne faites pas le pas de trop en définissant leurs métiers, je crois que c'est plus à eux de le faire. De la à voir des choix d'artistes et des messages dans leurs œuvres, il n'y a qu'un pas, voire un bond, et je bondis sur l'occasion pour rappeler qu'on n'a pas toujours assez de culture ou de recul pour juger du contenu d'un jeu, d'une œuvre, et je crois que nous devons apprendre des autres et rester solidaires dans la famille du jeu. Reconnaissez un peu de maladresse et cela suffira pour la majorité des lecteurs/acteurs ! C'est un "challenge" de parler "correctement" du jeu / l'art, d'où les réactions... Mais ce n'est pas "neutre", chaque opinion compte. On a vu des journalistes faire des dégâts par maladresse (rarement par intention Mireille) au sujet du jeu de rôle, du jeu vidéo et les "défenseurs" sont réactifs. Bien sûr vous êtes plus averti et connaisseur que cela, mais soyez peut-être plus réservé sur vos interrogations, peut-être que votre vision du jeu et de l'art va aussi évoluer ? Là où les interviews sont moins dangereuses car beaucoup plus neutres vous prenez bien plus de risques avec un article sur un sujet sensible si vous ne le maîtrisez pas (même si vous pensez en savoir assez c'est parfois bon de ne pas s'en occuper). Je vous préfère dans votre rôle d'interviewer, même si parfois je n'aurai pas posé les mêmes questions au moins je trouve que ce travail était "culturellement" plus utile. J'apprécie que les réponses soient livrées intégralement, ce qui permet de recevoir ce que l'autre veut dire, même si la question n'est pas forcément "juste", on peut orienter sa réponse et passer son message. Dans ce rôle vous mettez en relation l'auteur et son public (le médiateur se devant de rester plus neutre "sur le papier") et ça on en a besoin !!!

Les comparaisons avec la cuisine ou le sport me paraissent un peu hors de propos, même si on peut voir de l'art partout (l'art c'est aussi du tallent, du style...). Je place le sportif, le cuisinier, le jongleur plus comme un joueur/performeur, il correspond un peu plus aux joueurs qui jouent, plus qu'à l'auteur qui crée (le joueur de foot n'a pas créé le sport ou le jeu "football" il est plus en bout de... course non et un peu moins "créatif", et le cuisinier ne va pas vendre un plat en 10000 exemplaires consommable/jouable X fois, heu pardon pour les legacy... :) ). Parler d'un auteur, d'un éditeur ou d'un artisan de jeux en bois, cela me semble être vraiment différent. Oui il y a de la créativité, des solutions techniques et artistiques (ex les chaussures, l'art de la cuisine ou le matériel et l'écriture du spectacle du clown). Mais l'art est vaste et très vivant. Et on peut penser que le jeu de société est aussi un art vivant, très ambiance, théâtral, sans parler du jeu de rôle qui a déjà connu ses débats sur "l'art"...

Bien ludiquement,
Pierre
Capalwest
Capalwest
Bonjour
Je crains pour ma part qu'il n'y ait un décalage assez important entre le mûrissement de la pensée et l'intitulé de l'article :
Il me semble peu pertinent d'expliquer en commentaire que ce long article est un questionnement, quand on l'a présenté par son titre comme une conclusion étayée et définitive.
Bon joueur, j'avoue n'avoir lu l'article qu'en diagonale, déçu par son traitement alors que le sujet m'intéresse vraiment.
JOER
JOER
Ah ! Et je voulais préciser aussi qu'en tant que ludothécaire, mais aussi un peu animateur/vendeur de jeux/créateur de services ludiques, sans parler des ébauches de jeux dans les tiroirs, je me considère aussi comme présentateur de jeux (au sens noble du terme), car je crois que oui nous "presentons" et "représentons" l'industrie et ses acteurs (mais aussi l'Histoire et la Culture du jeu). Donc proposer tel jeu lors d'une animation, choisir tel jeu, savoir expliquer la règle, mettre en scène le jeu ne suffit pas. J'aime à penser que notre rôle est aussi de dire quelques mots sur l'univers des jeux, sur l'éditeur, l'illustrateur et l'auteur, je trouve que c'est même "tout un art" d'acculturer les autres en plus en 2 ou 3 phrases (pas plus hein ;) ) en plus de leur faire passer un bon moment ludique. Je crois que la démocratisation du jeu peut s'accompagner de plus connaissances, pour que le jeu soit vu autrement !

Je cite ce passage de votre article : selon M. Lalet "le jeu ne doit pas être plus fort que le joueur, mais se mettre à sa hauteur, le servir.
Mais justement l'art ne doit t-il pas être plus fort que le spectateur, aller si loin d'une manière si puissante que le spectateur s'en trouve totalement dépassé et se laisse emporter par la puissance de l'oeuvre ?
Comment un système (je parle du jeu de société) pourrait t-il être comparé à un art s'il ne possède pas cette caractéristique fondamentale selon moi ? Comment un « outil » mesuré, pourrait t-il emporter, sublimer le joueur s'il ne le dépasse ?

On est pas toujours "impressionné" par un film ou une peinture, c'est pareil avec un jeu, ils ne sont pas tous transcendants ! L'oeuvre s'adresse à un public, parfois large parfois visé, et c'est aussi à vous de trouver la sublimation dans l'oeuvre, d'être ou de ne pas y être sensible, l'oeuvre ne fait pas "tout le boulot" ;). Quand Mr Lalet dit que "Le jeu doit servir le joueur", je prends cela comme "un retour à l'essentiel" c'est à dire qu'il rappelle que le jeu doit divertir (comme certains livres ou films) et qu'il est "au service" de l'amusement, et pourquoi pas aussi de la reflexion intellectuelle (oui j'ai pensé à vous, les pousseurs de cubes en bois !), de la culture ludique (rendant hommage aux jeux passés pour mieux recréer autrement, sans copier)... Toutes les œuvres n'ont pas le effet/objectif, mais je crois que d'une certaine manière elles sont artistiques par nature parce qu'elles ont été créées (collectivement si on inclus les illustrateurs, éditeurs, traducteurs...). Il ne faut pas réduire le jeu de société à un "système" ou à un "outil".

Au plaisir ludique,
Jeux Viens à Vous
Jeux Viens à Vous
Mr Joer :
"Le statut et les droits d'auteurs, le métier d'illustrateur, le rôle de l'éditeur, de l'agent sont toujours des combats à l'heure actuelle et ils sont tous indirectement concernés par ce papier."
>> C'est ce qui semble apriori poser problème
J'ai le droit de questionner de manière autre que la pensée pure d l'auteur que ce n'est peut être pas de l'art, j'ai argumenté dans ce sens, vous avez le droit de penser le contraire, d'ailleurs Michel Lalet l'a déjà fait donc au final, vous n'avancez pas plus lé débat ici.

"nous devons apprendre des autres et rester solidaires dans la famille du jeu."
>> Il n'y a pas de famille dans le jeu, pas plus que dans les autres corps de métier, ce n'est pas parce que vous optez pour un certain corporatisme que je dois changer ma pensée ici, il faut savoir juste ne pas scléroser sa pensée par pensée corporatiste.
Je dois même avouer que je suis surpris de votre propos, voire quelque peu choqué d'entendre me demander de changer mon propos pour la "famille."
Comme si la famille ne pouvait pas entendre une autre voix, vous avez alors une mauvaise image du monde du jeu.

Je constate dans vos propos certes un peu maladroits mais humains que ce qui vous gêne, ce n'est pas la définition mais le but et le pourquoi de cette définition comme je l'explique dans mon article.
Vouloir mettre en lumière un jeu (un produit avant tout) ne veut pas dire qu'il y a un art derrière.)

Pour le reste je crois avoir tout expliqué dans l'article comme le fait effectivement que le jeu ne fait qu'essentiellement que divertir, avec ou sans cube en bois, il n'apporte pas d'émotion négative, dramatique à part les rares exceptions que je cite, car oui je donne des arguments à mon propos, que vous n'avez peut être vu..

Chacun se faisant son opinion, apriori les nôtres sont contraires, ce qui ne me pose aucun soucis, :)

Capalwest :

Vous pouvez constater que l'article qui prend clairement position est en décalage avec les interrogations de l'article
Si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas à écrire éégalement votre article, c'est ainsi que la pensée progressera :-)
Jeux Viens à Vous
Jeux Viens à Vous
Ce qui est au final fort amusant c'est que malgré le fait que je précise à plusieurs reprises dans l'article que je n'ai pas la plume ou l'expérience de Michel Lalet, que ma pensée était purement subjective (comme celle de Michel Lalet) et que finalement ce n'est qu'un point de vue qui joint à d'autres peuvent éclaircir le questionnement.

Le soucis ici c'est que l'on semble ne vouloir qu'un côté de la lune et pas l'ensemble du satellite, qui certes est décrit moins nettement que la formidable Nasa Lalet mais qui se veut porteur d'une vue d'ensemble.
Si pour des raisons économiques et d'égo, ce que humainement je comprends après tout, certains ne veulent pas voir des arguments contraires qu'ils ne les lsient pas, je n'aurais pas l'impact Lalet ou d'Asmodée sur la pensée très à la mode sur le jeu.

Le jeu est avant tout un acte enfantin qui n'a pas besoin d'avoir d'autres prétentions.
MarcAndré
MarcAndré
"Le jeu est avant tout un acte enfantin qui n'a pas besoin d'avoir d'autres prétentions."
Voilà qui est pitoyable.
J'ai appris à jouer aux échecs dès l'âge de 4 ans et fait de la compétition jusqu'a mes 17 ans. Comme tous les auteurs je distille une part de moi dans toutes mes créations et le jeu d'échecs est plus ou moins présent dans mes jeux. La création n'est pas un enfantillage, jouer aux échecs et aux autres jeux de société n'est pas un acte enfantin.
Continuez svp à laisser des commentaires, vous révélez votre mépris pour le secteur ludique.
Jeux Viens à Vous
Parce que penser qu'un acte est pur et enfantin est péjoratif Mr André?
Vous semblez pour votre part avoir du mépris pour les enfants mais également pour les grands enfants nombreux comme moi qui ne jouent que pour le plaisir du jeu sans autre intérêt.
Intéressant
Capalwest
Capalwest
Pour ne pas faire avancer la réflexion :

Acte enfantin : "J'ai mis 80 ans à dessiner comme un enfant de 5 ans" -Picasso-

Peut-on mettre sur un même plan "jouer un jeu" et "créer un jeu" ?

De même, il y'a des Peintres, et de peintres du Dimanche.
Sans porter de jugement, tout en étant également respectables, leurs intentions sont sans doute différentes.

Je ne suis qu'un joueur béotien/amateur, mais j'imagine que cette difficulté à cerner les intentions/buts/raison de vivre/mode d'expression est aussi présente pour les auteurs de jeux.
JOER
JOER
Rebonjour,

De façon idéaliste je parle de "la famille du jeu" mais c'est vrai que c'est une vision un peu personnelle, j'aime croire en une "communauté de professionnels, de passionnés, acceptant la différence/concurrence et poussés par l'envie de se dépasser et de proposer de bons jeux" plus qu'en une corporation (ce n'est pas mon terme et je ne vois pas le marché comme ça). Mais oui j'ai l'air de défendre l'ensemble des acteurs, défaut professionnel sans doute ! Désolé si cela fait un peu "Shadowrun", je ne pense pas pourtant qu'il ne s'agit pas que de produit/profit...

Chaque mot/opinion compte, et vous êtes en droit de me trouver maladroit aussi :). Avoir des arguments contre la dimension artistique des jeux, c'est légal ! Je ne vous ai pas demandé de changer d'opinion mais je vous ai conseillé plus de réserve sur ce sujet. Un article très engagé sur l'art sur Tric Trac ce n'est pas le plus discret...

Votre titre "Du pourquoi le jeu n'est pas un art" est un soupçon provoquant ou péremptoire, enfin on peut le voir ainsi. Cela dit vous ne prenez pas trop de risque puisque le jeu de société n'est pas encore officiellement classé en art. Meme si tout cela change très vite cela reste un support culturel "MINEUR" (on peut le voir comme un art mineur par sa représentation dans la société mais qui se démocratise très vite !)...

D'ailleurs cette veille façon de catégoriser les arts MAJEURS ou MINEURS est un peu démodée, normal elle vient de l'Antiquité Greque (source https://jeretiens.net/les-neuf-arts-majeurs/). Elle a beaucoup varié entre le XIX et le XXeme siècle puisqu'on en a rajouté 4 "récemment" pour recoller "symboliquement au chiffre 9 et ainsi "faire plaisir" aux 9 muses... Car la BD n'était pas un art selon Aristode (malgré les efforts des égyptiens) ! Il y a donc des muses qui se sont retrouvée récemment au chômage... je ne m'était pas vraiment posé la question des muses perdues mais les voici. Officiellement : l’éloquence et la poésie épique (Calliope), l’histoire (Clio), la poésie lyrique et chorale (Érato), la tragédie (Melpomène), la rhétorique (Polymnie), la danse et le chant choral (Terpsichore), la comédie (Thalie) et l’astronomie (Uranie) ne sont plus des arts. Ils en étaient pourtant...

L'art est aujourd'hui partout c'est même Google qui le dit c'est : "l'ensemble de connaissances et de règles d'action, dans un domaine particulier". Ex : L'art vétérinaire. Et c'est bien visible sur les boites de jeux de société aussi je trouve. Et l'art de créer un bon jeu, j'aimerais bien le maîtriser !
Publier vos idées sur internet c'est aussi accepter qu'en retour il y ait des critiques (+/-) et des suggestions...

Je trouve dommageable d'affirmer cela car cela invite a retirer toute la dimension artistique aux jeux. Alors que selon moi cet aspect existe de plus en plus, surtout quand je vois les progrès réalisés et le travail, les résultats de certains artistes (en particulier les illustrateurs ou encore les "sculpteurs" sur palette graphique...), mais aussi les éléments de décors en 3D par exemple ou certains thermoformages sculptés... ou encore comment les éditeurs la font vivre sur les salons avec des visuels magnifiques. Je ne pense que soit vrai ni utile de dire que les jeux n'ont pas de dimension artistique, je trouve que cela va "dans le mauvais sens". Je dirais même que certains jeu sont par essence de l'art comme Dixit par exemple et pas uniquement pour leur conception et leurs illustrations, mais aussi pour ce qu'ils créent, pour ce que le joueur ressent en y jouant.

Vous affirmez que les jeux sont en premier lieu des produits, mais c'est une vérité/définition partielle. Pour moi ils représentent plus qu'un simple produit. Ce ne sont plus que des objets, il y a vraiment un rôle d'auteur et pas seulement un plan avec un fabriquant. La composante produit est très intéressante à expliquer au grand public, car justement on comprend mieux le prix, les composants et tous les acteurs qui ensemble concrétisent et illustrent une idée. Mais il y a justement aussi une dimension culturelle, une volonté créatrice, une nouvelle proposition ludique d'auteur... un nouveau univers à explorer. Comme un tableau, un film, un nouveau jeu c'est souvent plus qu'un nouveau produit non culturel.

Merci de votre lecture !
Jeux Viens à Vous
J'effectue une grande réserve par un questionnement sans cesse et en donnant des arguments contraires, comme quoi, il serait intéressant de relire l'article ;-)
Un titre reste un titre et si vous arrêtez à cela...
Pourquoi vouloir être discret ? Tiens encore un propos finalement assez pittoresque.

Il me semblerait prendre vu les réactions d'aller dire que le jeu est un art. J'aurais tendance à me faire beaucoup plus d'amis dans la grande famille ludique ;-)

Mais non, j'ai des doutes...alors peut être qu'un jour le monde entier pensera que le jeu est un art mais ce n'est pas mon cas donc je me permets d'argumenter pour questionner le sujet plutôt que de le faire piétiner.

Je suis désolé, mais je n'utilise pas google, mais votre définition pourrait effectivement s'apparenter à tellement de domaines que tout deviendrait un art.
Alors on peut partir de cette supposition, et donc y rajouter la cuisine, le sport etc comme encor eune fosi je l'ai déjà dit dans l'article mais l'art serait-il encore un art, avec ce qui le compose par sa puissance, sa dramaturgie, sa force, le vomi de l'artiste à jeter sur une toile, une pellicule son émotion etc...
Je ne vois pas de vomi dans le jeu, j'y vois différentes choses, mais je n'y vois pas cette force.

Parler d'art en argumentant la qualité des figurines, des thermoformages c'est comme parler d'art en parlant des effets spéciaux pour un film....un non sense.

Il me semble bien que le jeu de société est un produit fabriqué et vendu, et comme dirait un personnage du parrain : "Après tout on est pas communistes!"
Il n'y a pas de honte à y voir un produit cela n'a rien de dégradant.

Je veux bien entendre qu'il est très plaisant d'entendre que l'on fait de l'art, comme il est très plaisant pour un futur médecin de s'entendre faire comprendre par ses pairs qu'il est un dieu. J'entends bien, mais ce qui est flatteur n'est pas forcément vrai et peut être d'ailleurs avoir des conséquences importantes dans certains domaines.

Nous n'avons apriori pas la même définition de l'art.
Ce n'est en rien un drame, l'un comme l'autre ne feront changer apriori l'autre d'avis, pas de soucis :-)
JudasNanas
Lorsque je clique sur le lien indiqué pour la précommande apparaît le message : 'Il n'est plus possible de répondre au formulaire Réservations - PEL 2018. Si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur, contactez le propriétaire du formulaire." Comme je pense qu'il s'agit d'une erreur (mais peut-être pas?), je contacte le propriétaire du lien.
Lapinesco
Lapinesco
Effectivement, nous avons clôturé les précos à 12h :)
(Car après il faut faire apporter le tout sur place)
Paddraig
Ne serait-il pas plus pertinent de vendre Immortal 8 dans les magasins dedies au jeu plutot qu'en cremeries aussi bonnes soient-elles ?
stfrantic82
stfrantic82
On a réussi à dealer un pot de crème gratuit oor chaque Immortal 8 acheté :)
sebduj
sebduj
de la demi-écrémée, c'est possible? Ou alors de la crème de 2 jours pour qu'elle monte bien en chantilly...
stfrantic82
stfrantic82
si tu prends un Ganymede aussi je t'apporte la glace et la chantilly en Belgique ! A samedi :)
Sir Derf
Je retiens une phrase de cet article :
"de façon notable en première instance, une plus grande proportion que dans l'édition classique de jeux manquant, et parfois cruellement, de développements et de playtests aboutis..."
De toutes mes expériences kickstart, c'est ce qui fait selon moi la différence entre le circuit traditionnel et le circuit kickstart. Il en faut certes pour tous les goûts mais je trouve personnellement regrettable que le cœur du jeu (l'équilibre et l'imbrication de ses mécanismes) soit maltraité par ce mode de financement.
Dexter269
On passera évidemment vous voir.
Vous distribuez les jeux Runes Editions maintenant? C'est nouveau?
Lapinesco
Lapinesco
Yep, les prochains titres de Runes Editions (Lindisfarne étant le prochain calé) seront bien chez Pixie Games, nous sommes joies :)
bobbylafraise
bobbylafraise
Il faudra que je le teste celui-là, en plus Rémy est super sympa.
eins
eins
Lindisfarne est super. C'est que du bon dans le catalogue Pixies. Sans compter les œuvres des Holy Grail Games !
Dexter269
Dexter269
Cool ce changement. Mais du coup, je vais vraiment squatter votre stand xD
Dexter269
Dexter269
Lindisfarne est un chouette jeu. Déjà joué 2 fois et demi (une première partie non achevée à Cannes). J'ai hâte qu'il sorte, surtout que j'adore les illustrations.
saule
saule
Et en plus j'ai reçu hier la version définitive du jeu...
Dexter269
Dexter269
Allez, plus que 2 dodos pour être à Paris et 3 pour le PEL! Hâte de voir la version finale (mais j'ai déjà un avant-goût avec les photos vues sur la page Facebook de Runes Editions).
bobbylafraise
Trop hâte, et j'aime le stand "multiple" car y'a rien que du bon… A samedi.
MadTotoro
Pour les figurines peintes, ce n'est pas une option. Nous n'avons pas de solution aujourd'hui pour avoir des figurines en 32 mm peintes en étant sûr du résultat et pour un prix que les backers seraient prêt à payer. ça a été fait pour le claustro d'origine avec plus ou moins de réussite. La peinture du démon de combat était plutôt pas mal et oui c'est cool de jouer avec des figs peintes. Mais pour en arriver là, Croc et Asmodée ont dés le départ pensé les figurines pour les peindre le plus simplement possible avec le moins de "trait de pinceau" possible.
Partir dans cette voie, c'est prendre le risque de se faire allumer à cause de la qualité de la peinture, se limiter sur les sculptures et les poses des figs et devoir vendre la boite au moins 2 fois plus cher.

Pour ce qui est de l'avalanche de figs, il y aura dans la boite de base:
- 1 fig par démon (13 démons)
- 1 fig pour chaque humain => 1 frère, 2 brutes, 2 spadassins, 1 sicaria et 1 scelus (l'ex 2nde sicaria)
- 11 troglos
- 2 troglos coriaces
- 2 molosses
et c'est tout: Pas de stretch goals, pas d'extensions...

Claustro était un super jeu avant Monolith. On se base sur l'expérience de l'édition existante pour essayer de faire mieux et d'apporter ce qu'on peut apporter au jeu en terme de matos, dessins, sculptures, graphismes...

C'est aussi l'occasion pour Croc et Laurent de faire quelques modifs sur le jeu pour faire évoluer un peu ce qui peut/doit l'être selon eux mais ce n'est pas la révolution. L'essentiel du 1er Claustro ne change pas mais on espère que les modifs vous donnerons envie de jouer à la nouvelle version. On vous donnera toutes les infos sur le jeu d'ici le lancement de la campagne et vous pourrez choisir en connaissance de cause si cette nouvelle version vous interesse ou pas.

Et si ce n'est pas le cas, la 1ere version existe toujours, Konix a fait un super taf avec le compendium pour réunir beaucoups de scénarios et permettre de jouer encore longtemps avec vos boites.
jmguiche
jmguiche
Ça rassure.
Larchipel
Merci pour ce joli texte.

Ne nous est-il jamais arrivé d'acheter un livre pour sa couverture, un album pour une seule chanson ? Il en va de cette nouvelle forme de consommation comme du reste : on y projette un peu de nous même.
meliadus94
Bonjour,
bravo Léo très belle présentation de ce jeu actuellement en kickstarter, ça donne vraiment envie. Comme Joan of Arc, profusion de matériel et surtout figurines absolument magnifiques, les mécaniques semblent simples et accessibles mais surtout très bien pensées (la sauvegarde pour ne parler que de ça afin d'éviter des parties extrêmement longues et s'interrompre facilement pour mieux y revenir plus tard). Je ne suis pas du tout jeux de figurines à la base, entre autre par les prix élevés et la place que cela prend en rangement mais Mythic Games, je trouve a vraiment à coeur de porter ses projets et sait faire partager sa passion et ça c'est le petit plus qui peut faire craquer des joueurs comme moi principalement accros aux jeux à l'Allemande comme Monsieur Phal. Merci !
Nuggs38
Bonjour, je débarque un peu (surement): quels seront les compatibilités/nouveautés/différences entre l'ancienne version (et ses extensions) et la nouvelle ? Je suis intéressé mais pas pour avoir le même jeu relooké. D'avance merci.
Monsieur Guillaume
je ne suis pas sûr d'être habilité ni accrédité pour répondre... mais ce ne sera pas le même jeu relooké. Mais comme l'a annoncé CROC dans le papotache sur le compendium Maleficarum, ce ne sera pas vraiment compatible. Il y a donc des différences, subtiles, mais conséquentes en terme de gameplay... (ça va, c'est à la fois assez vague pour ne rien dévoiler et assez précis pour répondre ? :D )
Nuggs38
Nuggs38
Merci pour ce retour Pr Guillaume. Je vais rester à l'écoute donc... parce que c'est suffisamment vague pour m'intéresser mais pas assez précis pour me rassurer ! ou l'inverse ?
Nuggs38
bonjour, pour être sûr d'avoir bien compris, la version Ôz en boutique sera la version kickstarter avec SG (et en français) ?
Florian Ôz Editions
Bonjour, oui c'est bien ça (il s'agira de la version standard, pas la version dorée).
Et nous allons également traduire le livret de règles des variantes en français. Il sera dispo en téléchargement sur le site d'Ôz.
Nuggs38
Nuggs38
Super merci beaucoup :-)
Dexter269
Je viendrai voir pour essayer un des 2 plateaux de Dicium que je n'ai pas joué (la course et ninja).
jmguiche
Je suis inquiet par ce que je lis sur claustrophobia.
«  ... s’affrontent dans les 9 cercles de l’enfer... », cela ne suffit pas les catacombes ? Bon... c’est un détail, mais le côté mégalomane risque de transformer un thème qui m’amuse en un truc qui ne m’interesse Pas vraiment. On va tuer tout les dieux (ou diables) comme certains gros Bill de D&D ? Rassurez moi !
Les figurines non peintes... Cela régresse un Max par rapport à l’original. Du coup, personnelement, je préfère presque des pions sur socle. Une figurine non peinte cela m’amuse une minute quand j’ouvre la boîte mais pour jouer je ne trouve pas cela immersif. Et c’est un jeu que j’achète. Des figurines non peintes, de plus en plus, je trouve que ça fait pas fini. En fait, je crois que c’est l’avalanche de figurines comme seul discours commercial dans trop de KS qui commence à me fatiguer.

La façon très KS de pitcher le truc (les figurines) ne m’embale pas. C’est un jeu que je souhaite acheter, des règles, des scénarios, une histoire, une immersion, des aventures, pas des figurines. L’interet d’un jeu passe avant le matériel et les figurines ne sont qu’une option secondaire du matériel.

Je suis fan de Claustrophobia, alors SVP, ne le massacrez pas, c’est un jeu, pas une collection de figurines. Il y a une clientèle pour le kilo plastic, pas la peine d’utiliser un jeu d’exception comme Claustrophobia pour vendre du plastic avec des monstres plus grand que le plateau de jeu et présents dans un seul scénario ! Faites un jeu !

S’il vous plaît...
Jones
Jones
Marrant, je me suis fait la même réflexion :) Je me suis intéressé aux mots "évolution du système de jeu" mais je n'ai vu que figurines et artwork (très beau, je ne dis pas). Les figs ne me feront pas pledger, des innovations quant au système, oui ;)
Helyss
Helyss
Euh... 35 figs, on est loin de l'avalanche.
Perso, le prépeint, c'est niet. autant avoir des standies, effectivement.
Je crois que c'est ce qui m'avait détourné à l'époque.
Marcooo
Sinon l'île au trésor c'est mon 2eme jeu après Yamataï ! Pas peu fier je suis 😋. Je vous en parlerai bientôt dans un article dédié...
Chanfrell
Vu la taille des règles ca coute toujours moins cher de le commander en import même si c'est en anglais.
Florian Ôz Editions
Merci beaucoup pour ton soutien aux éditeurs francophones qui localisent des jeux étrangers ;-)
Chanfrell
Chanfrell
Étant donné qu'il n'était pas prévu en français à la base, j'ai soutenu un projet d'un éditeur américain qui propose un jeu par financement participatif, il me semble que c'est le principe même de KS. Après on peut toujours parler des éditeurs francophones qui soutiennent les boutiques en ne voulant plus passer par elle pour vendre leurs jeux financés via KS...
Florian Ôz Editions
Du coup tu devrais être content puisqu'en temps que contributeur de la campagne KS américaine, tu a maintenant la possibilité d'avoir ton jeu en version française :-)
Quant aux éditeurs francophones qui passent par KS, tu remarqueras que ce n'est pas la majorité qui utilise le modèle que tu décris. Certains font même le contraire : réinclure les boutiques dans le circuit KS (je l'ai fait avec Tiki, mais la Boite de Jeu aussi avec Outlive et Neta Tanka, tout comme Elements Editions avec Ephyran, et sûrement d'autres).
Chanfrell
Chanfrell
Je ne dis pas le contraire. Après je n'aime juste pas qu'on me dise que je ne soutiens pas les éditeurs francophones, dans ce cas là tous ceux qui pledge un CMON sur KS et qui n'attendent pas la sortie de Guillotine Games ne soutiennent pas les éditeurs francophones. Si le jeu avec les frais de port est actuellement à 13€, je vois pas où est le souci d'en parler.
Florian Ôz Editions
Aucun souci pour moi d'en parler :-) Effectivement, si des joueurs veulent avoir la version anglaise, elle est dispo via le late pledge du KS au prix de 9$ (au lieu de 15$) + 7$ de frais de port, soit un peu moins de 14€.

Si je me suis permis le premier commentaire, c'est que je trouvais un peu dommage d'inciter à commander la version anglaise dans les commentaires d'un article qui parle de la localisation du jeu en français (c'est dans ce sens que je parlais de soutien, pas pour dire que ce n'est pas bien de participer à des campagnes KS étrangères ;-)). Disons que ça n'encourage pas vraiment les éditeurs francophones à faire des localisations.

Malheureusement, une localisation en français d'un jeu étranger coûtera toujours plus cher que le jeu original (à cause des royalties et du volume de production plus bas). Et cette différence est encore plus visible dans le cadre d'un KS vu que l'éditeur original le propose souvent à un prix inférieur au prix boutique (dans le cas de Crypt, 9$ au lieu de 15$).
j-pere
Bonne nouvelle et bravo pour cette localisation.
Y-a-t-il une manipulation particulière pour avoir le VF pour ceux qui ont pledgé lors du KS ?

EDIT : Je précise que j'ai déjà rempli le PM.
Florian Ôz Editions
Road to Infamy va communiquer très bientôt à ce sujet :-)
j-pere
j-pere
Merci :)
Mi-Bantou
Wooh, Un grand merci pour le print'n play ...On adore Troyes, on adore les roll'n write (idem, gros coups de coeur pour Welcome et les châteaux de Bourgogne au format dé),, alors j'ai hâte de l'essayer...que demander de plus (à part la victoire des diables cette année)?
Trulk
Tellement hâte de passer vous voir !
Je suis un grand fan de Not Alone, ai pledgé Crisis que je testerai bien si j’en ai le temps et Kitchen Rush me fait de l’oeil.
skywalker45
Quelle mauvais joueur se pha .....
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur,

On peut voir les choses comme cela ou regarder les 2000 parties filmées que j’ai à mon actif et compter les fois où je couine pour de vrais et comparer avec le nombre de fois où je couine exprès pour détourner l’attention + celles où je ne couine pas du tout et m’appliquer ensuite un jugement sur mes qualités de joueurs ;o)
Vicen
Cette citation des « liaisons vachement dangereuses », en refilent la dernière carte du draft ne m’est point inconnue.
jmguiche
Je suis étonné par l’engouement autour de certain KS.
Somme toutes, c’est seulement une précommande. Un circuit de diffusion un peu spécial.
Il y a pourtant une excitation parfois énorme pour des jeux dont on ne connaît rien ou presque.
Il y a clairement des enjeux de la part des pledgers qui me dépassent un peu.
Nissa la Bella
Eh les amis, au lieu d’enchainer les KS a n’en plus finir et tirer des plans sur la comète, occupez-vous déjà de servir les backers que nous sommes, notamment en bossant sur le pdf des règles remaniée en 1.5
goupil
goupil
Pas de violence, c'est les vacances ^^
bobbylafraise
Un petit up pour ce jeu très sympa, faut que je secoue l'auteur à PEL pour une dédicace mimiche dans le couvercle de ma boîte….
Antoinette
Bel article reprenant un peu ma pensée sur KS. C'est beau, bien fait et alléchant... top alléchant ?
Maintenant je pars du principe que si le jeu est bon, voire très bon, avec un bon rapport qualité/prix il y a de fortes changes pour qu'il sorte tôt ou tard sur le marché plus classique.
Nydhyana
Alors, moi je note : s t a n d 1 3 S A G R A D A ! Voilà, ça c'est fait, et je m'en félicite.
Matagot
Matagot
Et vous avez bien raison. C'est important l'organisation, surtout pour découvrir cet excellent jeu et pouvoir ensuite dire "j'y ai joué en avant-première nananèreuh".
Nydhyana
Félicitation ! Très très bon choix que de localiser en France ce petit jeu qui à l'air très prometteur.
Marcooo
Cool! Une précision : l'île au trésor c est 2 a 5 joueurs !
Matagot
Matagot
Exact, nous avons corrigé l'erreur, et jeté le coupable aux requins !
Marcooo
Marcooo
Pauvres requins :-D
saroumanjs
le cynisme de la plume acerbe de M. Guillaume questionne quand même sur son positionnement sur le sujet (malgré un rattrapage tonal en fin d'article), qui l'a obligé à écrire cet article :D? L'étrangeté est de voir un M. Phal plus neutre sur le sujet (de ce que j'ai vu) et un M. Guillaume, pourtant moins râleur en video, aussi acide à l'écrit! Et je précise n'avoir participé qu'à 2 campagnes KS (7th continent, précautionneusement évité dans l'article? et Batman by Fred Henry)
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur saroumanjs,

C'est à dire ? Complot ? Manipulation ? Vente d'âme au diable ? Vous avez une position sur nos mobiles ? Nos motivations ? Nous avons une carte de membre des illuminati peut-être ? :o) Je peux jouer aussi ? Ce qui pose question c'est de savoir qui vous êtes, en effet, on ne connait même pas votre visage, on ne sait pas d'où vous venez, pour qui vous travaillez... :o)
saroumanjs
saroumanjs
//^^ On dirait un comm d'un copier collé du tableau excel spécial "réponse des commentaires pour "complotiste" "critiqueur facile" ou autre troll. Faudra laisser le fichier après votre départ//
Ahlala, ça y est je me suis fait remarqué, crotte.Relisez mon commentaire, il s'agit de l'avis de l'auteur, pas de Tric trac, remarquez aussi le ":D" qui tente une relaxe du commentaire, ou du moins indique une imitation des complotistes insupportables. Sur le sujet je ne vois pas en quoi mes infos perso, (surtout ma tête :p, mais si ça peut aider je peux vous envoyer un selfie en MP) changeraient qqchose dans la mesure où je ne me situe pas dans un des deux"camp" (pro ou anti KS). Ce que je voulais dire, maladroitement vu la belle tape sur les doigts, c'est que, malgré le peu d'expérience sur KS, je me suis senti un peu gêné (tel une prude fillette) de lire ici (où pourtant la pub sur pour les campagnes KS est assez présente) des termes un poil dégradant pour les jeux comme pour les pledgeurs. Je suis trop sensible, c'est pas la bonne lune. Au fait il doit manquer un bout de phrase sous le graphe n°3, certainement "il n'y a pas -à dire-. Merci pour le reste des infos M. Guillaume, on en oublie de dire le positif.
Monsieur Guillaume
:D Je suis sûr qu'il y avait de l'humour dans ce commentaire (d'ailleurs j'ai bien remarqué le ":D" avant la question). En l'occurence, "acerbe" est je l'espère, un peu fort car je ne cherchais nullement à blesser avec méchanceté. Cynique est peut-être un peu vrai... mais il faut avouer que le comportement chez certains acheteurs/clients/pledgeurs/experts, ou certains agissements des vendeurs/éditeurs pour vendre encore plus, les uns et les autres prêts à tous pour "gratter un peu plus", est "provoquant"... et ne visant personnes en particulier, y compris ceux qui pourraient se sentir visés mais là, je ne peux pas les empêcher dans leur tête de se sentir visés mais visant des tendances :D
Sinon, c'est vraiment le fruit d'une observation et analyse personnelle depuis un moment et qui, suite à plusieurs demandes de "communications" de la rédaction autour de campagnes KS pour des mises en avant, m'amènent à faire état de ces questionnements :) Et le fait que des campagnes prennent de la publicité ici, ou font des TTTV ne me dérangent pas au sens où ces éléments promotionnels et "communicationnels" sont classiques et laissés à la réflexion et analyse des "regardants". Alors qu'un article écrit de la rédaction est engageant par rapport à la qualité du produit vendu... et dans une campagne KS, à moins d'avoir tous les tenants et les aboutissants, comment le savoir ? Comment savoir à l'avance comment va réagir la foule ? Il y a donc des enjeux qui me semblaient mérités d'être réfléchis. C'est tout aussi simple que ça, en fait, je crois :)
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur,

Regretter de se faire remarquer en postant un message comme le votre est assez intéressant je trouve :o) Quel était l'intérêt de votre message si ce n'est que quelqu'un le remarque ? :o) Quand à ma réponse, Monsieur Guillaume est Tric Trac, tout autant que moi, Monsieur Germain, le Docteur Mops... Et du coup, je me sens concerné. Ensuite, remarquer mon :o) à la fin qui est le signe d'une réponse amusé de ma part. Du coup, vos signes sont les miens et vous devriez les comprendre. Non ? Ce qui est amusant, c'est qu'en n'étant pas concerné vous vous sentez dégradé alors que beaucoup, certainement plus concernés que vous ne l'avouez, ne se sont pas senti dégradés, eux :o) Bref, nous avons un article ici qui donne un point de vu personnel (alors qu'on nous reproche souvent d'être neutre) et bim on se prend une remarque avec des parenthèses :o)
saroumanjs
saroumanjs
Merci pour votre réponse M. Guillaume, cela précise finement votre propos, oui acerbe a été utilisé un peu trop "à chaud" je l'avoue, mais plus que 2-3 cynismes, peut être que des exemples éclairés et chiffré? (d'abus, de dérapages, etc) auraient parlé d'eux mêmes. Je pense qu'une neutralité rédactionnelle minutieuse sur ce sujet déjà clivant dans la communauté de joueurs est de mise pour vous, acteur du milieu dans sa globalité, mais cela n'engage que moi.

M. Phal, tel que je comprend, sauf erreur, à ma connaissance :o) signifie "étonné", expression smilesque pas vraiment décontractante ou ironique pour le propos associé (d'autant moins si j'imagine votre haussement de sourcils) mais je n'y ai pas vraiment fait attention je l'avoue, surtout de la part d'un modérateur bien connu au panthéon Tric Trac pour son plaisir à projeter ses tirades acides et malicieuses (pour notre plus grand plaisir), l'usage pour vous de smiley paraît entièrement anecdotique.
Le "crotte" n'indiquait nullement un regret mais bien une envie pressante hors propos, non je déconne, il s'agissait de regretter de s’être fait remarqué par vous même, de peur de subir un tir de traits d'esprits bien trop tatillons pour mon niveau de comm et ça n'a pas loupé.

D'un constat interrogateur vous m'avez invité à me justifier, ceci fait vous trouvez que je ne devrais pas être concerné, mon questionnement n'aurait donc pas lieu d'être? Déborderais-je d'empathie pour les completistes (attention une lettre de changée et ça change tout) fortunés faux joueurs américains? Chacun sa sensibilité, chacun son envie à prendre le temps -et les mots- (oui un "-" peut remplacer une parenthèse- de poster un commentaire, mais pour ma part j'ai pris la parole car je vois bien qu'un mini-conflit (lu et vécu), d'habitudes, générationnel, d'affinités d'usage du web a lieu avec cet achat incompris par certains, d'un an à l'avance, pour des prix parfois élevés, en lieu et place d'un achat "normal en boutique", "ubérisant" le jeu de société, de boîtes de jeux plus ou moins lourdes. D'où mon questionnement et mon étonnement :o) sur ce qu'en pense personnellement M. Guillaume, mais les choses sont désormais éclaircies. Je ne vous reproche(rai) pas d'être neutre, au contraire, c'est ce qui fait la force de Tric Trac (que vaut l'avis sur un jeu s'il n'est pas neutre?), que vous vous positionnez vis à vis du milieu pourquoi pas, mais l’ambiguïté cynique ou ironique est souvent gênante à l'écrit.
Sinon, vous modérez donc un article de point de vu personnel qui n'est pas votre article, mais il n'est pas si personnel puisque vous vous sentez concerné, c'est juste pour remarquer le flou entre auteur, modérateur, entité. Bref, sans aucune animosité, même si ça a été un honneur de jouteverser avec vous ici, le fait est que la réponse de M. Guillaume est satisfaisante, la vôtre... n'a pas répondu à mon questionnement :D. Vous faites des sur-politesses, moi des parenthèses car j'ai le sentiment de pouvoir préciser plus de choses plus rapidement qu'avec une rédaction sans parenthèses mais en fait non, je pourrait mettre plus de virgules, mais j'en met déjà assez, donc c'est pour varier, chacun son style ;).
Eolindel
Eolindel
C'est toujours facile de son canapé en ayant rien risqué. Mais de mon point de vue, j'ai l'impression que le marché du jeu de société est quand même arrivé à un stade où les jeux réellement disruptifs vont être de plus en plus rares (de ce que j'ai vu : unlock/7th continent, time stories, pandemic legacy et encore, aucun de ces jeux n'invente réellement, c'est plutôt qu'ils mettent sur le devant de la scène un concept déjà existant en le magnifiant en terme de production/concept)

Du coup, les succès ont l'air de correspondre à des personnes ayant réussi à faire une combinaison intéressante pour déclencher le coup de cœur et de plus en plus, des entreprises qui capitalisent sur leur image de marque avec plusieurs campagnes irréprochable avant. Et comme le rythme de production ne ralentit pas, réussir à trouver les angles morts capable d'attirer beaucoup de monde est de plus en plus difficile (il y a eu uboot peut être ces derniers temps). Bref, je pense que c'est de plus en plus dur pour des porteurs de projets. Surtout avec le public KS qui est extrêmement exigeant/râleur/insatisfait permanent. J'avoue que j'ai fait partie de cette tribu agressive mais que je suis maintenant beaucoup plus zen sur tous ces aspects. Je lis beaucoup à droite à gauche, mais j'essaye surtout de poster des messages d'encouragements. Mais par exemple, de plus en plus d'éditeurs doivent réussir à présenter leur futur KS partout dans le monde via des ambassadeurs ou une grosse présence sur les festivals, pour un petit porteur, c'est vraiment compliqué.

Il y a toujours des jeux qui sortent qui me font envie, aussi bien en boutique que sur KS, mais des jeux qui correspondent à des jeux novateurs ou correspondants à des choses inexistantes dans ma ludothèque, il n'y en a pas tant que ça. Sur mes derniers pledge, j'ai avant tout fait parler mon côté complétiste (extensions 7th continent, màj de mythic battle, j'attends la prochaine campagne Conan) ou mon envie de soutenir des entreprises ayant une image de marque suffisamment bonne pour que je veuille les soutenir en sachant que j'aurais un bon jeu au final (la boîte de jeu/neta-tanka).

Je rejoins beaucoup de monde en disant que maintenant, la place sur mes étagères n'a jamais été aussi chère. Ma femme râle à chaque nouvel achat et j'en suis maintenant à compacter deux ou trois jeux par boîte (c'est maintenant systématique que je râle sur le volume des jeux en voyant que je peux en faire tenir plein dans un volume beaucoup plus restreint -- même si c'est un débat marketing vs praticité inutile car les deux sont incompatible, deep sea adventure étant une trop rare exception). Et la dessus, KS n'est pas forcément mieux vu que mon all-in Conan tient dans l'équivalent de trois boîtes de base au lieu d'un volume astronomique si tout était encore dans ses boîtes respectives. Quand je vois les photos de all-in qui vont jusqu'au plafond, je me demande de plus en plus l'intérêt surtout quand les trois quarts correspondent à du vide, pour des jeux qui ne seront jamais commercialisés en boutique donc sans intérêt marketing évident sur le packaging.

Les kiloplastics sont bien mais ce sont les jeux que je sors le moins pour l'instant. Après un mythic battle, un all-in conan et un kingdom death monster où j'ai encore ouatmille boîtes qui vont arriver, je vois les nouveaux KS sortir en me disant que oui, c'est joli, mais ça prendra beaucoup de place sur les étagères alors qu'en ce moment, je ne peux pas jouer à tout vu que mes fils sont encore trop petits. Du coup, je me tourne vers du deep sea adventure, du topiary, du quarto mini, ça vide moins mon portefeuille et je prends quand même du plaisir de jeu avec eux sur des jeux éprouvés. Tout comme un bon petit Deus a une solide réputation et devrait sortir plus facilement de par chez moi, le risque en moins, l'immédiateté du produit et la qualité du produit certifiée en plus.

Il y a juste gloomhaven où je me pose des questions mais je ne l'avait pas pris à l'époque estimant qu'il faisait doublon avec KDM en tant que jeu à campagne. J'ai acheté les règles en VF pour soutenir le projet de trad et me laisser l'opportunité de craquer. ET il y a Kitchen rush qui me fait un peu de l'œil pour le côté coop sans alpha mais où les graphismes ne plaisent pas trop.

Avec le recul, plus je vois qu'il y a des pledges d'envie perso pour des gros jeux que je ne peux pas forcément facilement sortir alors que les jeux auquel je joue réellement sont plutôt du jeu boutique. Sur KS, pour l'instant, mon plus gros échec (inadéquation entre le jeu acheté et le nombre de parties, possibilités de le sortir, satisfaction de l'avoir) c'est Mare Nostrum et la plus grosse réussite c'est 7th continent talonné de 10' to kill. Avec Conan, Mythic battle et KDM entre deux (on jugera sur la durée).

Du kiloplastic, j'estime maintenant en avoir suffisamment et sur les petits jeux, les frais de port sont de plus en plus dissuasifs par rapport à une sortie boutique qui en plus de ça a une permanence de l'offre que KS ne peux pas avoir de par nature.

Pour avoir jeté un coup d'œil rapide à fighter in sight, je me dis que c'est un peu comme X-wing/wing of glory (alors que c'est peut être assez différent) et que je ne vois pas de raison de pledger maintenant pour un jeu qui a un équivalent plus ou moins proche plus permanent que je pourrais acheter le moment venu quand mes fils auront réellement l'âge de pouvoir jouer à ce genre de jeux, tout comme je ne pledge pas pour Solomon Kane qui ne me semble pas ultra innovant par rapport à un mélange Troyes/jeu narratif par exemple pour un volume de boîte énorme et le poids qui va avec, comme Batman qui faisait totalement doublon avec Conan, Claustrophobia qui est de l'améritrash asymétrique comme ce que je peux faire sur Conan, etc; Ça ne veut absolument pas dire que ce ne sont/ne seront pas de bons jeux, juste que je ne vois pas d'intérêt à franchir le pas maintenant. D'autant plus qu'on se dit que dans quelques années, il y aura encore plein de projets sur lesquels on pourra pledger qui ne seront pas moins bon que maintenant.
sebduj
Bonjour à tous,

Merci à tous pour votre participation et votre imagination ! C'était excellent :-)

J'ai un peu honte de vous annoncer le gagnant car cela veut dire que les autres n'ont pas gagné ! Et surtout, parce qu'en ce jour de premier match des diables rouges au mondial, je me suis laissé charmer par l'effort d'un bleu :-)

Le gagnant est donc Chni. Merci à lui de me contacter par MP.

C'est aussi une façon pour moi de rappeler que malgré l'abattage médiatique qui doit être pénible pour ceux qui n'aime pas trop le foot, la coupe du monde doit rester un moment unique et universel de bonne humeur et de joie. Et que le foot est un magnifique sport mais aussi un magnifique jeu. (il est fou, il ne va pas se faire que des amis mais tant pire et vive les diables ;-) )

A bientôt et j'espère vous croiser à Paris est Ludique ;-)

PS: le lien vers le "J'imprime et joue" de Troyes 2 : https://pearlgames.be/wp-content/uploads/2018/06/Troyes2_V1.0_15_06_18.pdf
googa
googa
Huhu ! Merci pour le PnP ! Et j'espère qu'on aura le droit à un beau Belgique-France pour ce mondial :)
Proute
Proute
arf, et trop tard, en plus :D
Voici ce que j'avais écrit, ça n'aurait rien changé de toute façon. :)

Ouin, pas de temps du tout ces derniers jours pour y réfléchir, car oui, comme je n'ai pas joué à tous les pearl games, il faudrait que j'aie le temps de me pencher dessus pour avoir des impressions.
Bon, du coup, sans réflexion, ma petite participation quand même, pour saluer l'initiative.

Troyes, c'est pour les amoureux qui y jouent même à deux.
Tournay, c'est pour se faire tourner la tête.
Deus, c'est chaque fois que c'est possible.
L'Auberge sanglante, pour ceux qui ont envie de draps frais dans une chambre fraîche et humide (un suaire dans un cercueil ?).
Otys, pour ceux qui aiment retenir leur respiration.
Ginkgopolis, pour les utopistes.
La Granja, pour ceux qui aiment imaginer l'indolence au soleil.
Bruxelles 1893, pour ceux qui aiment voyager dans le temps vers la Belle époque.
Chni
Chni
Ouais, cool, c'est la première fois que je gagne à un concours sur TT !!! En plus, un concours organisé par Pearl Games, le rêve quoi !
googa
A t-on le résultat du concours ? :D
Tasmat
Cool ! Le jeu avait l'air très sympa :)
PapaGwenk
Il sera à quel prix, lors de la sortie boutique ?
Merci
Florian Ôz Editions
Il sera à 20 euros prix boutique conseillé (donc entre 18 et 20 selon les boutiques).
Sachant que la version boutique aux USA sera à 15$ et que de mon côté, je dois prendre en compte le fait que j'ai un intermédiaire en plus (mon distributeur, Paille) et des royalties à payer à Road to Infamy.