Ce jeu est sorti le 18 déc. 2002, et a été ajouté en base le 18 déc. 2002 par 20.100

édition 1994
Par Richard Garfield
Illustré par Phil Foglio
Édité par Wizards of the Coast

Standalone 4 extensions 4 éditions

Zap ! Zap ! Zap ! Zap ! Zap !

(j'ai beaucoup de mal à trouver des titres pour mes avis, désolé... celui-là, c'est le bruit du laser des robots qui appuient en permanence sur la gachette... j'ai rien trouvé de mieux...)

Dans ce jeu, j'aime beaucoup le principe même de la programmation des actions, la modularité et le matériel.

La programmation des actions permet de réfléchir un peu, d'anticiper les actions des autres joueurs, de les pousser dans les trous, de leur tirer dans le dos, enfin... en principe ! En réalité, ça se passe rarement comme prévu ! Soit par des erreurs de programmation, tout simplement, soit parce que les déplacements des autres robots ne sont pas du tout ceux qu'on attendait !
Et le blocage des registres sur les blessures pour rendre le robot incontrôlable est une merveille !

Les plateaux interchangeables et le parcours qu'on met en place permettent de
s'adapter facilement en fonction du nombre de joueurs, de la durée de partie qu'on vise et du taux de mortalité qu'on imagine.

Le matériel est vraiment excellent dans la version WotC : avec les figurines en plomb peintes, en cours de jeu, c'est beau ! Les plateaux sont épais et bien illustrés (je ne sais pas trop combien pèse l'ensemble Roborally + Crash&Burn, mais ça doit commencer à faire lourd !)

Les règles sont très claires avec de nombreux exemples.

Le seul point qui me plaît moins est le système de cartes d'options, qui peuvent beaucoup déséquilibrer le jeu et qui le rendent plus chaotique. D'ailleurs, ça nous arrive souvent de jouer sans : rien que le laser bloqué sur "On" et les pièges de l'usine, c'est déjà très meurtier !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default