Ce jeu est sorti le 26 oct. 2009, et a été ajouté en base le 30 juin 2009 par 20.100

édition 2009
Par Sébastien Gigaudaut et David Rakoto
Illustré par Nicolas Fructus
Édité par Hazgaard Editions
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension
29,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

" You Woke Up This Morning, got yourself a gun..."

Pour qui connaît la série d'HBO, les Soprano, la pratique de ce jeu est fortement conseillé.
On trempe dans l'ambiance mafieuse et c'est sans doute l'un des jeux qui retranscrit le mieux cette atmosphère.

Le traitement graphique est vraiment particulier mais son côté réaliste colle plutôt bien au thème.

Concernant les mécanismes, on alterne bonnes idées et déséquilibres.
Le système de cartes Vendetta est bien vu dans la mesure ou lèser un collègue amène fatalement des représailles: un truc très mafieux quoi! Le rythme du jeu est fluide et les règles relativement simples à appréhender.
Au rang, des défauts, on peut noter: des déséquilibres en termes de pouvoirs des boss. Sachant que chacun débute le jeu avec 3 boss tirés aléatoirement, tous les joueurs ne partiront pas à chances égales. Certains pouvoirs sont occasionnels, d'autres fréquents. Un départ pré-déterminé à la Race for the Galaxy, n'aurait-il pas été préférable histoire d'établir un équilibre en début de partie?
De même, la carte Indicateur du FBI peut être vue comme terriblement frustrante si elle pointe son nez dans les derniers tours de jeu. Impossible d'anticiper à ce moment là et de faire pencher la balance. Mais peut être faut-il maintenir cet équilibre tout le long de la partie.

Au final, Nostra City aurait pu être une référence dans le domaine du jeu semi-coopératif s'il n'avait pas péché sur l'équilibre des pouvoirs. En tout cas, tous les fans des Soprano et autres Godfather se doivent de posséder ce jeu.

Après une partie mémorable à 5 joueurs et roleplay à fond, je passe ma note de 3 à 4 malgré les petits défauts inhérents aux mécanismes mais qui ont fondus comme neige au soleil face aux tontons flingueurs que nous étions.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default