Mage Knight
Ce jeu est sorti le 24 oct. 2011, et a été ajouté en base le 24 oct. 2011 par Meeeuuhhh

édition 2011
Par Vlaada Chvátil
Illustré par Milan Vavro&#328, J. Lonnee et Chris Raimo
Édité par WizKids

Standalone 3 extensions 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Wow ! Mais jusqu'où Chvaatil aller ?

Hé bé !!!! Quel jeu !

Avant toutes choses, précisons que je n'aime pas trop les jeux de deck building, et qu'en règle générale, l'ambiance heroic fantasy me laisse de marbre.

C'est donc plein d'à priori que je me suis laissé embarquer dans ma première partie de Mage Knight. Bon, faut dire que l'auteur, sans être une de mes "références incontournables", a réalisé deux jeux qui me plaisent assez : Galaxy Trucker et Dungeon Petz. Space Alert, en revanche, m'avait complètement laissé à la porte.

J'ai vu, après l'avoir testé, les nombreuses critiques élogieuses. Presque toutes évoquent un temps de jeu conséquent. C'est vrai. Mais il ne faut toutefois pas s'en effrayer car c'est à mon sens le fait de la découverte. Le temps d'assimiler toutes les règles (nombreuses et touffues - le livret de règle est un véritable roman) demande du temps. Mais une fois la prise en main effectuée, ça coule de source.

Et puis quoi ? 8 heures de jeu, voire plus ? Quel est le problème quand on aime ça ? Mage Knight est immersif à souhait, et passer 8 ou 10 heures dans son univers n'est pas une gageure. Au contraire, plus c'est long, plus c'est bon. J'ai même été un peu frustré lorsque l'un de mes compagnons de jeu à tirer la tuile fatidique qui signe la fin du jeu. J'en aurais bien repris pour un tour.

Franchement, le jeu combine d'innombrables facettes de jeu qui s'emboitent parfaitement ensemble. Tout est d'une logique absolument remarquable :

- Deck Building : je l'ai déjà dit, ce n'est pas mon truc habituellement. mais ici, c'est fluide et combiné à un jet de dés qui détermine les "couleurs" magiques disponibles pour le tour. Et puis bien entendu, la main de cartes (et par conséquent le choix d'actions possibles) augmente avec l'expérience du personnage.

- Exploration : le plateau se révèle au fur et à mesure de l'avancée des héros sur le plateau.

- Combat : un système de combat (déterminé par les cartes en main) fluide et logique préside à toute action, en particulier celles qui consistent à affronter des créatures (ou ses adversaires selon le scénario). Il est possible d'y faire intervenir la magie.

- Renommée et expérience des personnages augmentent (ou diminue dans le cas de la renommée) et influent sur le jeu. Renommée pour recruter plus facilement, ou expérience pour avoir accès à de nouvelles cartes magies, des troupes plus efficaces...

-Je ne me rappelle plus de tout, mais c'est excellent !

Et pour couronner le tout, les illustrations sont assez réussies même si là encore, ce n'est pas mon truc. Au final, je me dis qu'il y avait quand même pas mal d'obstacles devant moi pour que j'adhère à ce jeu. Mais je dois bien admettre que quand c'est bon, c'est bon !

Je n'attends qu'une chose : la sortie (imminente) française ! Après, je fais l'ours...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default