Struggle of Empires

Struggle of Empires

Édition 2004
Par Martin Wallace
Illustré par Peter Dennis
Édité par Warfrog
2 à 7 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
180 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
Docteur Mops
Tric Trac team
8,0
Sacré sacré Wallace !

Wargame Light ou jeu de conquête diplomatique ?

6,0

Que dire de la dernière production de monsieur Wallace ? Je dirais un jeu à la fois envoûtant et déroutant.

Envoûtant parce que le thème comme le matériel très prenant nous laisse clairement entendre qu’il s’agit du jeu à la fois sérieux et complexe. Toute l’attention se porte sur l’heure d’explication de règles ce qui révèle aussi bien le coté novateur que compliqué du jeu.

La pilule de l’explication de règles étant passée, on se demande si on a affaire à un wargame allégé où a un bon jeu de diplomatie. La réponse s’affirme assez rapidement : les deux mon capitaine. Et la je le dis tout net, autant la partie diplomatie du jeu est réussie, autant la partie conquête est à mon sens ratée.

Pour la partie réussie, la diplomatie donc, la très bonne idée de livrer la constitution des alliances à une phase d’enchères rend la stratégie diplomatique très sympathique. La simple possibilité de pouvoir imposer des alliances par la force de l’argent est géniale; encore faut t-il que tous les joueurs autour de la table jouent le jeu. Une alliance n’a pas pour seul intérêt de ne pas pouvoir attaquer son allié, elle permet aussi et surtout de débloquer des rapports de force défavorables grâce à ses alliés. Un refus de leur part, et vous en êtes réduit à jouer à un bête jeu de conquête, et la, comme je l’ai dit plus haut, je ne pense pas que « Struggle of Empire » soit une réussite.

Si le système de dès de combat est original, il induit une dose de hasard très désagréable dans le jeu. De plus, les conditions de victoire étant unilatérales (gagner des points de victoire par majorité de pions de contrôle dans les colonies) toutes les stratégies militaires des joueurs convergent vert un seul et même point et au final, tout se résume à une série de combat que la chance fera pencher ou non à votre avantage. J’aurais souhaité d’autres moyens de gagner des points de victoire, ce qui aurait permis de diversifier un peu plus les stratégies des uns et des autres.

Struggle of empire est donc une petite déception pour moi mais reste un jeu intéressant si il est joué par des personnes qui savent ce qu’est un jeu de conquêtes aussi basé sur la diplomatie.

Je n'écarte pas l'hypothèse que ma perception de ce jeu devienne un peu plus positive puisque j'ai toujours envie d'y rejouer. Je découvrirai peut être alors des facettes du jeu que je n'ai pas encore perçues.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default