Wyatt Earp
Ce jeu est sorti le 26 mars 2002, et a été ajouté en base le 23 déc. 2001 par Monsieur Phal

édition 2001
Par Richard Borg et Mike Fitzgerald
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Rio Grande Games, Ravensburger et Alea

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Wanted. Billy the Kid. 6000$

A la première partie, j’ai aimé le jeu. Après plusieurs parties je l’aime toujours autant.
Je n’ai joué qu’à 4, mais ça me paraît le nombre idéal.
Le but du jeu est d’accumuler des points de capture sur 7 hors la loi afin de récupérer pour chacun la plus grande part de la prime.
Le tour de jeu est simple :
-piocher la dernière carte de la défausse ou 2 cartes du talon,
-jouer autant de cartes que l’on veut (mais une seule carte Sheriff),
-se défausser d’une carte.
Une manche se termine lorsqu’un joueur n’a plus de carte en main. Et la partie se joue en plusieurs manches jusqu’à ce qu’un joueur ait atteint les 25000$. A la fin d’une manche, on distribue les primes accumulées de chaque hors-la-loi en fonction des points de capture des joueurs.
Il y a des cartes hors-la-loi qui permettent d’accumuler des points et de participer à la capture d’un hors-la-loi, les cartes shérif qui permettent un certain nombre d’actions sur le montant des primes, les points de capture, le jeu de l’adversaire, le tirage des cartes… et puis il y cette part de chance avec les duels (un pile ou face en gros qui pourrait être remplacé par le pistolet à fléchettes de Supergang) parfois irritante mais qui ne décide pas forcément du vainqueur (j’ai réussi à gagner en ratant presque tous mes tirs).
Les choix ne sont pas toujours évidents : terminer le plus vite possible ou attendre en espérant améliorer son score (parce que ce n’est pas le premier qui termine qui gagne le plus d’argent), qui embêter avec ma carte cachette, quelle carte shérif jouer pour améliorer mon jeu en fonction de ce que les autres, jouer ma carte Wyatt Earp ou la garder pour parer à une éventuelle entrave d’un adversaire, quelle carte défausser...
Et puis, il y a Billy the Kid, Bob Dalton et tous les autres qui nous mettent un peu dans l’ambiance.
Un jeu qui nous procure à chaque partie beaucoup de plaisir et qui peut se jouer sans problème en version originale allemande ou anglaise (ma fille de 8 ans a déjà accroché).

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default