Ce jeu est sorti le 28 août 2015, et a été ajouté en base le 10 mars 2015 par Docteur Mops

édition 2015
Par Loïc Lamy et Philippe des Pallières
Illustré par Thomas Vuarchex
Édité par Lui-Même
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension
Illustration haut boutique Tric Trac
22,96€ 25,00€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Vous né pouvé pas réfousé !

Dans la catégorie "PartyGame-LoupsGarous-Like", Mafia de Cuba est très très très bon ! Un peu comme un bon gros cigare cubain au digestif : on y retrouve la saveur et l'ambiance qui va avec ...

Le principe est simplissime : un joueur incarne le Parrain, ce dernier confie sa boîte de cigares au personnes présentes autour de la table, ces autres joueurs disposant d'un choix enfantin : soit voler tout ou partie des diamants du Parrain contenus dans la boîte, auquel cas ils deviennent des "voleurs" (le plus gourmand gagne si le Parrain ne le débusque pas), soit choisir l'un des autres rôles (matérialisés par des jetons de poker) : "fidèle" (doit faire en sorte que le Parrain retrouve ses diamants), "agent" (doit faire en sorte d'être accusé de vol pour faire tomber le parrain), "chauffeur" (doit faire en sorte que son voisin de droite gagne), "nettoyeur" (permet au Parrain de se tromper une fois supplémentaire pour peu que le nettoyeur réagisse à temps) ou même "enfant des rues" (gagne si un voleur gagne). Une fois le tour de table terminé, le Parrain va donc tenter de débusquer les voleurs, leur couler les pieds dans le béton et récupérer ses diamants (sa condition de victoire) tout en évitant de descendre les mauvaises personnes (fidèles, agents, chauffeur etc...).

Inutile de vous dire que le thème de Mafia de Cuba se prête parfaitement bien à de belles séquences de Roleplay, avec l'accent mafieux, les mensonges, la mauvaise foi... on s'amuse, on rigole, un bon party game quoi !

Le matériel est juste sublime, je regrette simplement qu'on ai pas pensé à intégrer de petits sacs en tissu histoire de pouvoir planquer ses diamants et jetons ailleurs que dans ses poches; ça aurait également ajouté un côté dramatique lors du dépouillage. Autre chose : tous les rôles sont récapitulés dans la boîte à cigare ce qui permet aux néophytes de se remémorer les enjeux rapidement (contrairement aux loups garous).

On peut mourir avant la fin du jeu, ce qui peut déplaire à certains joueurs; vous êtes prévenus... Notez aussi que le nombre minimum de joueurs est de six; en même temps on est habitués et c'est bien normal dans cette catégorie de jeux.

Conclusion : Mafia de Cuba est un jeu à posséder car c'est certainement un des meilleurs party games à ce jour; et même si je lui préfère "Les Loups Garous de Thiercelieux" pour son ambiance et "Avalon" pour son côté bien plus stratégique, une partie ne se se refusera pas, ce serait passer à côté d'un beau moment ultra-convivial !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default