Vous n'aviez jamais joué à un camembert

10,0

Le principe est bien simple : mettre des frontières entre soi et ses concurents. Mais par définition, ces frontières seront aussi les leurs. A partir de là, on aurait tendance à essayer d’encercler les autres au plus sérré, pour se reserver un maximum d’espace. Malheureusement, en les encerclant, ils prennent de la "puissance".

Pour faire fonctionner ce principe diabolique, le système de cartes est simple et trés confortable. On pourrait penser que des mauvais tirages peuvent pénaliser lourdement un joueur malchanceux, mais quand on n’a pas les bonnes cartes, on peut se constituer de véritables petites fortunes en revendant son jeu, et s’assurer une bonne puissance à moyen terme.
La chance intervient toutefois de manière determinante, en fin de partie, si une grande partie du plateau reste à prendre (et les scores s’envolent !). Il est souvent possible de contrer cela, mais seulement en se privant soi-même de cette possibilité de faire 30 points d’un coup.
Bref, c’est varié, intéractif, illimité, rapide, et pas si statique que cela….(mais aucun rapport avec le camembert)

On aime bien, et on arrete pas d’y jouer. Trés peu de jeux nous font cet effet. Ca ne durera pas eternellement, mais en une semaine, c’est déja amorti.

Commentaires

Default