Ce jeu est sorti le 11 déc. 2004, et a été ajouté en base le 26 janv. 2004 par 20.100

édition 2004
Par Andrea Angiolino et Pier Giorgio Paglia
Illustré par Vincenzo Auletta et Dario Calì
Édité par Fantasy Flight Games, Ubik et Nexus
Distribué par Millennium

Standalone 10 extensions
24,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Virage serré, replacement, glissade, tacatac

Wings of war n'est pas un jeu parfait, loin de là... La règle n'est pas très claire (c'est un euphémisme et un comble pour un jeu "simple"), les effets des
dégats sont parfois surprenants (Un avion qui ne peut plus tourner va être réparé le tour suivant), la partie peut s'éterniser parfois et certains joueurs
pourront à l'opposé être dégoutés de tirer dès le premier mouvement la fameuse carte "Pan! T'es mort!".

Bref, ce jeu a toutes les raisons de mériter une mauvaise note mais heureusement pour lui il a d'autres qualités. La première est le fait de pouvoir simuler un combat aérien et les différences des appareils grâce à un système léger (Certes plutot insuffisant pour les puristes de la simulation précise).
Avec l'expérience, on prendra plaisir à tourner sec pour planter le Spad XIII qui vous file le train et se replacer derrière lui. Les petites cartes sont mignonnes mais peut-êre pas assez solides et difficiles à differencier parfois.

Il y a aussi un autre élément (non factuel), il ravira ceux qui aimaient, dans leur jeunesse, jouer aux petits avions en des combats aériens factices. Vous retrouverez avec ce jeu, le plaisir des tacatac et des vroooms la tête penchée.

Pour débuter je vous conseille de limiter le nombre de tour (si égalité compter les dégats), éliminer la carte "Pan! T'es mort!", jouer avec la poursuite, éventuellement éliminer les cartes de dégats de valeur 0 (ou en limiter le nombre), ajouter avec le temps les bombardements...

Bref un jeu qui ne plaira pas à tous (il doit rester "léger") mais qui aura ses fans chez les grands enfants (j'en suis !) et des fermes oppossants chez les tenants de la reflexion et du pragmatisme ludique. Un jeu qu'il faudra jouer de temps en temps (je pense que sinon on s'en lasse) pour s'offrir des morceaux de legendes aériennes.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default