Vikings polis-vaillants !

sur Vikings
7,2

Malgré le thème de ce jeu, ne vous attendez pas à un gros scénario de bourrin dans lequel vous incarneriez de sanguinaires blondinets venus du Nord dont les principales occupations sont de trancher de la jeune pucelle à la hache, brûler des chats et piller des villages... Non ! Dans "Vikings", nos amis scandinaves se montrent sous un jour plus jovial qui fait la part belle à leurs talents d'explorateurs, de commerçants et de colonisateurs d'îles vierges. D'ailleurs il n'est point question de jeu de figurines mais bien d'enchères et d'optimisation de placement pour amateurs du genre.

Concernant le principe de jeu, on va partir sur la base des règles avancées car je considère la version édulcorée comme trop légère pour brosser un portrait honnête du titre. La mécanique se compose en trois phases :

1- de l'enchère où l'on choisit d'abord l'ordre du tour, puis l'emplacement et le coût des lots puis on procède à l'achat des packages composés d'un meeple viking (noble, guerrier, orfèvre...) apportant un bonus particulier + une tuile "île" représentant l'avancée de l'exploration ou "drakkar", représentant soit une menace soit une opportunité selon que l'on possède un guerrier pour le repousser ou pas. Les enchères sur les derniers lots permettent également de remporter des tuiles bonus aux pouvoirs assez effroyables qui jouent largement en faveur de leur détenteur...

2- du placement où l'on pose sa tuile île de manière à ce qu'elle soit adjacente à une autre en respectant des conditions de continuité type "Carcassonne" ou "Mondo" puis, éventuellement son viking si il dispose d'un emplacement sur sa ligne de genre (sinon on le stocke en attendant de l'embarquer grâce à un type de viking particulier : le maître d'équipage).

3- des décomptes réguliers et plus ou moins impactants à chaque fin de manche (quand tous les lots sont "vendus").

Le principe est donc très simple mais offre de belles possibilités en termes stratégiques car absolument TOUT compte en fin de partie : le nombre d'îles complétées, la plus spacieuse, les drakkars vaincus ou pas, l'or frappé, la gloire apportée par les nobles, les orfèvres, les pêcheurs et les éclaireurs, la nourriture produite en surplus, les vikings qui ne mangent pas à leur faim, le nombre de maîtres d'équipages ...

Il faut avoir l'oeil partout et être polyvalent ! L'or accumulé constitue évidemment un atout majeur puisqu'il permet une grande marge de manoeuvre lors de la phase d'enchères mais il est toujours possible de s'en sortir en étant opportuniste.

Le matériel est tout simplement magnifique, à commencer par le plateau principal avec son astucieuse "roue de la fortune", bien pratique pour suivre les enchères.

Viking est donc un bon jeu d'enchères ET de placement qui se hisse sans difficulté à hauteur des grands de la catégorie; il est à mon sens essentiel de tenter l'expérience pour les accrocs de ce type de réjouissance ludique !

Commentaires

Default