Venise, République d'Allemagne

8,0

Die Säulen von Venedig n'a pas d'allemand que le nom. C'est en effet un pur produit de l'école allemande dans sa conception. Par ailleurs, certainement car il s'agit "seulement" du deuxième jeu de ses auteurs, on sent vraiment qu'il a été étudié et non créé. Étudié car il est évident que la précision des mécanismes n'est pas arrivée de manière fortuite. Beaucoup d'éléments déjà connus ont été repris et mis ensemble de manière très intelligente, notamment les différents rôles (avec ceux principaux, et ceux parasites qui ajoutent du piment au jeu) et l'attribution des points qui tient compte de divers bonus. Par ailleurs, de bonnes "petites" idées ont été introduites, comme le fait que les cartes tournent en circuit fermé à peine jouées - il n'y a pas de "bonnes" cartes à proprement parlé car toutes peuvent être utiles à un moment donné, ceci dit le système de redistribution est très judicieux - ou les petits symboles sur les cartes, "player friendly". Autres bons points : le thème est absolument cohérent et le matériel de fort bonne facture. Même la règle fait plaisir à lire !

Beaucoup d'éléments positifs donc, qui démontrent que le travail d'étude du jeu a été bien mené. Ceci dit, contrairement à Venise qui restera dans l'histoire, Die Säulen von Venedig ne semble pas promis à un pareil destin, malgré toutes ses qualités. Il lui manque le "petit quelque chose" pour le rendre exceptionnel. Cet élément totalement impalpable explique pourquoi maksen dans son avis conclue en disant qu'il "ne déchaîne pas les passions".
Je partage cette impression : le jeu est plaisant mais ne procurera pas d'émotions ludiques inoubliables. On peut par ailleurs lui reprocher d'être assez répétitif, surtout à peu (car la construction demeure le meilleur moyen de marquer des points) et d'avoir un haut potentiel de kingmakerisme (puisque l'on choisit à quel adversaire attribuer des points). On notera également que la fin est quelque peu abrupte, mais ceci permet que la durée des parties ne dépasse pas les 60 minutes.

En synthèse, Die Säulen von Venedig est sans conteste un bon jeu, que je recommande particulièrement à 6 (configuration qui oblige à jouer des stratégies alternatives). Dommage qu'il lui manque la "magic touch"...

Commentaires

Default