Ce jeu est sorti le 23 juil. 2006, et a été ajouté en base le 21 déc. 2005 par Guyomar

édition 2006
Par Wolfgang Riedesser
Illustré par Eckhard Freytag
Édité par Ubik, Café Games et Pro Ludo
Distribué par Millennium

Standalone 2 éditions

Veni, vidi, et pas tout à fait vici...

Malgré son statut d’ancêtre vénérable, il ne faut pas s'attendre à une grande révolution avec Ave Caesar, qui se veut avant tout un jeu de course léger, familial, propice aux blocages et autres vacheries en tout genre. Le jeu, particulièrement efficace à 6 joueurs, est d'une fluidité remarquable, servi par un matériel sympathique. Et puis le thème. Quel beau thème ! C'est tout de même autre chose que la Formule Un. L'ambiance Ben-Hur est parfaitement rendue, même si entre l'arrêt au stand et les chevaux en panne de foin, on devine les vestiges d'un ancien thème défunt. On s’immerge donc très vite, et on prend plaisir à envoyer à notre Jules préféré un "Ave, Jules ! Les morues qui rient te saluent !! " bien senti. Surtout qu'avec les embouteillages au stand, il n'est pas toujours facile de rendre à Jules ce qui est à lui même.

Alors bien sûr, question stratégie, on en a vite fait le tour. "Choisir" une carte parmi trois tous les tours, c'est tellement simple qu'à ce niveau là on se sent souvent forcé. Et puis en dépit de quelques retournements, le joueur qui part en tête prend tout de même un belle option pour décrocher les lauriers. Vous aurez beau hurler aux autres de manger du pain au cirque, que vous êtes venu voir les w.c. ou que l'alea est jacté, les vernes de la pioche ont tout de même de bonnes chances de finir sur le podium. Mais bon, après tout, tant qu’on s'amuse, grands g'n'enfants que l'on est, peut importe le vainqueur.

Ave Caesar est donc un jeu de course simple et plaisant, à sortir entre deux jeux plus costauds, idéal pour convertir des néophytes au monde rose et candide des jeux de société.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default