Ce jeu est sorti le 24 août 2009, et a été ajouté en base le 15 juin 2009 par 20.100

édition 2009
Par Yasutaka Ikeda
Édité par Matagot et Republic of Games
Distribué par Surfin' Meeple

Standalone 1 extension 2 éditions

Van Helsing à Thiercelieux

Bon d'accord, le jeu ne mériterait peut-être dans l'absolu qu'un 4 sur 5, mais il y avait longtemps que je n'avais pas eu un coup de coeur.

Pourtant je lui vois quand même un défaut : c'est un jeu à élimination. Mais les parties sont courtes, de 20 à 30 minutes, donc on peut en enchaîner plusieurs pour consoler les malheureux joueurs qui auront fait les frais d'une mort plus rapide que d'autres...

Shadow Hunters est un jeu de bluff et d'influence, un jeu d'ambiance dans le plus pur style Van Helsing, qui mélange allègrement action farfelue et décor gothique-manga (bah oui, le jeu est japonais). Il n'est bien évidemment pas sans rappeler les loups-garou de Thiercelieux d'un côté ou Wanted/Bang de l'autre, mais son univers bien spécifique lui conserve ses particularités, et il est à la fois plus fluide que son homologue western, et moins arbitraire que Thiercelieux car il y a des éléments concrets sur lesquels appuyer ses déductions. Il reste que la chance est bien présente entre le tirage des cartes et les lancers de dés, mais dans ce format de jeu ce n'est nullement un problème, sauf peut-être pour les plus accros du contrôle.

Côté matériel, les articulations du plateau paraissent un peu fragiles, mais les pions des joueurs sont de toute beauté : pour éviter les sempiternels pions en bois peint, l'éditeur a choisi de nous offrir de superbes "dés irisés vierges" (comprendre : sans marquage ni inscription) de toutes les couleurs. Ils sont agréables à l'oeil et faciles à manipuler. Du tout bon. Les cartes sont de facture standard, et les illustrations mettent bien dans l'ambiance.

Il reste que ce n'est pas forcément un jeu facile à sortir, car s'il est indiqué qu'il ne se joue pas à moins de 4 joueurs, c'est surtout à partir de 5, voire 6, qu'il commence à prendre sa dimension.

Un petit conseil avant de vous laisser repartir. Pour que le jeu soit équilibré, il faut que les joueurs connaissent les conditions de victoire des différents personnages. Dans le cas contraire, certaines seront bien trop faciles à atteindre. Prenez donc le temps de les citer toutes avant de distribuer les rôles.

Enfin sachez qu'il existe d'ores et déjà une extension au Japon, qui propose entre autre 10 nouveaux personnages. Il sera également facile pour les fans d'en créer encore plus, à partir de séries TV ou de films (j'ai déjà cité Van Helsing...)...

Voilà, ce sera tout. Je vous laisse retourner à vos jeux, et qui sait, peut-être vous retrouverai-je un de ces jours à une table de Shadow Hunters ?

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default