Ce jeu est sorti le 7 avr. 2010, et a été ajouté en base le 24 oct. 2010 par OliveMontpellier

édition 2011
Par Stefan Feld
Illustré par Julien Delval et Harald Lieske
Édité par Ravensburger et Alea
Distribué par IELLO et Pixie Games

Standalone 3 extensions
36,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Usine à points et à combos

Dans DBB, il va falloir développer son domaine sur base de lancers de dés. A chaque tour, deux lancers de dés par joueur permettront d’effectuer deux actions qui permettront à la fois de bénéficier de pouvoirs et de sources de points de victoire. Le jeu est très réussi pour autant qu’on sache où l’on met les pieds. DBB a, en effet, plus que nul autre jeu les défauts de ses qualités.

Je n’ai joué qu’une partie, mais l’impression générale est que les différents axes stratégiques de base paraissent super équilibrés. Du coup, ce n’est pas là-dessus qu’il va falloir faire la différence mais sur base de ses combos successifs. A chaque tour, deux actions par joueurs sur base de deux lancers de dés donc. Loin d’être totalement pénalisants, ces lancers de dés vont restreindre les choix des joueurs qui, sinon, seraient bien trop larges. Déjà avec les choix limités, il y a à chaque tour une multitude d’options à envisager et les combos amèneront chaque joueur à souvent réaliser 4 actions d’affilée au lieu de 2. Jouissif dans le chef du joueur qui pourra optimiser ses coups à loisir, d’autant plus qu’on a bien le temps de se développer au cours de la partie et de multiplier les différentes sources de points de victoire.

Mais il y a plusieurs ombres à ce tableau, si la mécanique est superbe, le thème est inexistant. Le matériel est super fonctionnel avec de multiples iconographies bien pratiques mais ne fait absolument pas rêver. Il y a tellement de possibilité d’actions que l’on joue sans trop se préoccuper du jeu des autres (du moins dans la première partie), le jeu devient très individualiste en offrant à chaque tour des micro casse-têtes. Le plus grand défaut de ce qui précède est l’analysis paralysis dont souffre énormément DBB.

Si vous aimer « comboter », que ces défauts ne vous font pas peur et que vous êtes 3, vous pouvez foncer, le plaisir du jeu est très fort.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default