Hoyuk

de Pierre Canuel
Hoyuk
8.44 
18 avis

Description du jeu :

Le terme "Höyük" en turc est similaire au "Tell" du Proche et du Moyen-Orient. Il fait réfèrence aux collines qui sont en fait les restes de villes antiques ou préhistoriques, constituées des couches... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Une très chouette édition pour un très beau jeu

J'avais acheté Höyük* directement à son auteur un triste après-midi où il pleuvait sur Nantes (ce qui arrive souvent). C'était une "édition" maison dans une boîte de papier d'imprimante - j'avais voulu le fabriquer moi-même mais j'ai deux mains gauches et pas de carton plume. Le jeu est sorti de temps en temps, souffrant de la concurrence déloyale de boîtes plus chatoyantes, mais à chaque fois, en le rangeant, on se disait "c'est tout de même un bon jeu, c'est dommage qu'il n'ait pas trouvé d'éditeur". Et alors que s'éloignait dans le temps la trilogie de Kramer et Kiesling et avec elle la grande vogue des jeux de majorité à l'allemande mais avec du thème quand même, cet espoir de voir le jeu édité s'amenuisait de plus en plus.

Pourtant, grâce à la magie du crowdfunding, voilà la chose faite. Et Mage a fait les choses en grand : plateau immense et petites figurines en bois (famileeples, chamaneeple, bétailleeple - un peu raté - et même foureeple et totemeeple qui pourra servir pour les Jungle speed de Schtroumpf), belles illustrations, cartes toilées, c'est une très belle édition.

Le jeu de base - le seul que nous ayons pratiqué pour l'instant - a un peu changé, certaines règles ont évolué mais l'âme du jeu reste bien sûr la même. Il y a des règles additionnelles, qui multiplient les occasions de marquer des points en peuplant nos maisons et nos enclos. Risquent-elles, comme on peut le craindre, d'alourdir le jeu ou ne font-elles que l'enrichir ? Je n'en sais rien, j'ai pas testé... Mais finalement, ce n'est pas l'important. Ce qui compte, c'est que ce très bon jeu ait pu passer enfin dans la cour des grands en trouvant le chemin de l'édition professionnelle. Espérons qu'il trouvera son public : il le mérite.

*Les trémas semblent avoir fini dans les poubelles de la typographie mais il sont importants pour la prononciation. Eu-iuque, pas O-iouque. Tchataleuyuque même.

 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default