Ce jeu est sorti le 1 déc. 2011, et a été ajouté en base le 26 juil. 2011 par Docteur Mops

édition 2011
Par Antoine Bauza
Illustré par Joël Picksel, Nicolas Fructus et Yuio
Édité par Matagot et Bombyx
Distribué par Rexport, Asmodee, Pegasus Spiele, Asmodee, Asmodee, Asmodee, Asterion, Hobby Japan et REBEL

Standalone 1 extension 2 éditions
37,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Une surprise pleine de rêves et de tendresse !

Difficile de ne pas être intrigué par Takenoko tant je trouve l'illustration superbe. J'avoue m'être pris d'affection pour ce petit panda tenant son parapluie ! J'ai alors voulu jouer au jeu mais je craignais qu'il soit trop simple (c'est un jeu familial et je joue à des jeux "experts"). J'ai finalement réussi à l'essayer puis y jouer plusieurs fois et je ne suis pas déçu. Le matériel est beau, le petit voyage au sein d'une bambouseraie très agréable et le jeu est très bon. Contrairement à ce que j'ai pu lire, Takenoko est stratégique. Le fait d'avoir ses objectifs cachés n'empêche pas de pouvoir lire le jeu de ses adversaires et de de pourrir leurs objectifs. L'idée du dé méteo est très bonne. Il ne faut pas le voir comme le résultat d'une chance ou d'une malchance: peu importe le résultat il y a toujours moyen d'en tirer quelque chose et de s'adapter au bonus qu'il offre. Il y a toujours un moment où vous avez besoin d'un résultat en particulier mais je trouve que ça pimente le jeu. J'ai envie de dire que Takenoko c'est ça: un jeu d'adaptation et de rebondissements. La chance est présente dans le tirage des objectifs, le tirage du dé, le tirage des tuiles mais il y a toujours moyen de s'en sortir. Mieux, lorsque vous commencez à connaître le jeu, vous pouvez même préparer les objectifs suivants... au risque de faire le jeu de vos adversaires. L'idée c'est de ne jamais resté bloqué avec un objectif qui vous semble impossible à réaliser sur le moment, mettez le de côté et piochez en d'autres ! C'est sous cette dimension que je trouve Takenoko stratégique. Il faut savoir quoi faire au bon moment, ne pas perdre de temps, s'adapter aux tirages et au terrain de la partie, et essayer d'embêter vos adversaires.

Je trouve le jeu bon dans toutes les configurations mais si vous voulez garder cette dimension stratégique je vous le conseille à deux joueurs, puis à trois, et enfin à quatre. En jouant à deux il est largement possible de préparer son prochain coup, à quatre joueurs cet aspect du jeu prend une dimension plus aléatoire, et un peu plus chaotique ! Takenoko est un très bon jeu familial, mais également un très bon jeu stratégique à deux joueurs.

Soulignons également la rapidité des parties et la beauté et la belle écriture des règles.

Je trouve cependant que le jeu à un petit défaut: la difficulté hétérogène des objectifs. Les objectifs "pandas" me semblent par exemple bien plus simples à réaliser que les deux autres types ; après quelques tours je trouve qu'il n'est pas vraiment intéressant de s'embêter avec les objectifs tuiles ; les objectifs "roses" ne sont pas insurmontables et sont plus intéressants à jouer que les verts... C'est dommage mais ce défaut ne gâche pas mon plaisir !

Dans tous les cas bravo à Antoine Bauza pour ce super jeu, et à Bombyx et Matagot pour ce travail d'édition.

Edit : j'adore toujours ce jeu mais je baisse la note. Le déséquilibre qui existe dans les objectifs est vraiment handicapant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default