Une seule route

4,0

Gildas Sagot, le seul auteur français qui a réussi à éditer des LDVELH chez Folio Junior, innove avec cette série où l'on joue un humain recherchant le secret de l'immortalité. Ce Jack Madrygal bascule dans un autre monde et se découvre un pouvoir lui permettant de se métamorphoser en presque toutes les créatures qu'il souhaite. Cependant, la maîtrise de ce pouvoir est aléatoire et chaotique.
Dans ce premier opus, on accomplit un long voyage. C'est tout. Donc niveau scénario, c'est moyen. Le système de règles n'est pas génial non plus : pour les métamorphoses, le système de réussite est basé sur le principe que, plus on réussit, plus on réussira. A l'inverse, on est condamné à échouer si l'on se vautre dans le jet de dés au début de l'aventure.
Mais surtout, l'aventure est atrocement linéaire. Les seuls choix sont ceux de nos réactions pendant les batailles. Sinon, c'est une route unique. Le plaisir de relecture après d'éventuels échecs est donc limité.
Heureusement, c'est correctement écrit et les paragraphes sont longs. Un peu trop même parfois dans les zones où il y a peu d'action.

Commentaires

Default