Régents
Ce jeu est sorti le 18 mai 2011, et a été ajouté en base le 24 août 2009 par 20.100

édition 2011
Par Joël Boutteville
Illustré par Stéphane Poinsot
Édité par Krok Nik Douil
Distribué par Millennium

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Une régence au service du mélange des genres

Après avoir longuement entendu parler de ce jeu, j'ai enfin pu y jouer lors des offs du Monde du Jeu 2010.
Cet avis intervient donc après une seule partie, mais assez posée pour avoir une idée juste de la valeur de ce jeu.

Régents nous propose donc au premier abord, une partie mêlant intrigue, placement et majorité. Ces trois facettes s'imbriquent totalement dans l'essence même du jeu pour proposer des tours fluides, avec un avantageux décompte à la fin du tour de chaque joueur.
8 tours, voila le temps dont on dispose pour devenir Régent, en tentant de prendre de l'influence dans l'un des 5 domaines en étant majoritaire dans l'une des 7 salles, dont 2 polyvalente, à la fin de son tour. Etre présent dans chacun des domaines est essentiel pour pouvoir progresser dans les autres, ceci représente une fine subtilité impliquant un réajustement constant de notre stratégie en fonction des actions adverses.
En plus de ce premier volet du jeu, un fil rouge intrigant nous est proposé durant le jeu : identifier l'appartenance masquée à l'une des différentes familles . Pour ce faire, il faudra déduire des actions bonus faites ou non par les joueurs, leur appartenance. Chaque famille a en effet une action interdite et révèle au fur et à mesure de la partie des indice sur ce qu'elle est.
Si ce volet est plus un bonus dans le jeu, car démaquer un joueur n'a quu impact modéré, il se fond complétement dans le jeu pour y rajouter un enjeu supplémentaire. Je pense même qu'avec des joueurs expérimentés, il doit etre possible d'ouvrir le jeu pour provoquer des situations embarrassantes pour le joueur suivant.

Régents est donc un jeu mélangeant avec intérêt différent genre et présentant une richesse de subtilités que l'on devrait se plaire à exploiter au fil des parties. L'idée d'y rejouer est là, me rendant impatient qu'il soit mien.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default