Une peau de banane ? Comment vais-je m'en sortir ?!

8,0

J'avais entendu parler de Shadow Hunters comme un Lou-Garou de Thierceleux-like basé dans un monde gothico-manga.

En fait après plusieurs parties, ce constat n'est pas spécialement vrai. On joue un rôle. On a un pouvoir. On doit essayer de survivre face aux autres joueurs. Et ça s'arrête là...

Dans Shadow Hunters, on joue un personnage qui va devoir s'allier avec d'autres joueurs pour en combattre d'autre. Les Shadows se battent contre les Hunters. Et au milieu de cette lutte à mort, des personnages neutres aux motivations floues qui feront sans doute pencher la balance dans un sens ou dans l'autre !

On se balade dans des lieux qui nous servent à piocher des cartes d'attaque, de défense, ou d'identification des personnes en présence. Bref, c'est un vrai petit univers qu'on crée soit même sur des bases très concrètes.

Des rebondissements, des parties rapides et directes, du matos de très bonne qualité : Shadow Hunters, c'est bon mangez-en !

Commentaires

Default