Une idée centrale intéressante mais sabotée par un game design foireux

sur Flip Flop
4,8
Flip Flop est un jeu de levées quasiment réduit à sa plus simple expression : des cartes rouges ou jaunes, numérotées de 1 à 5. Quasiment parce les cartes sont inscrites recto / verso (la couleur reste identique d'une face à l'autre mais la valeur peut varier) et peuvent faire apparaître le symbole flip flop plutôt qu'un chiffre - de fait toutes les combinaisons existent pour un total de 30 cartes. Une manche commence en lançant 2 dés : l'un indique le nombre de plis de la manche (1, 3, 5 ou 7) et l'autre le contrat de la manche (le plus / le moins de cartes jaunes, le plus / le moins de plis, un nombre de plis paire ou au choix du joueur ayant lancé les dés). Chaque joueur touche autant de cartes que de plis dans la manche et le - ou les joueurs - ayant rempli le contrat gagnent ce même nombre de points de victoire (1, 3, 5 ou 7 donc) ; la partie se termine à 15. Les plis se déroulent en un tour de table, la carte la plus haute (et la dernière jouée en cas d'égalité) ramasse le pli. Comme les cartes sont recto / verso chaque joueur voit le verso de ses cartes au moment de prendre sa donne puis, en cours de jeu, voit le verso des cartes tenues en main par ses adversaires. L'effet du symbole flip flop est d'obliger un ou plusieurs joueurs (possiblement soi-même) à retourner ses cartes en main.

En soi le principe semble malin, même s'il reste plutôt basique, et bien dans l'esprit d'un petit jeu familial. Mais le jeu souffre de deux tares rédhibitoires : d'une part les manches présentent d'autant plus d'intérêt qu'elles sont jouées en un grand nombre de plis. Une manche avec un seul pli n'a aucun sens : on joue sa seule carte en main (et de toute manière pour le gain d'un seul point de victoire). Et même en trois plis les possibilités de jeu restent très limitées. Bref, à moins de cinq plis les manches sont sans grand intérêt, d'un faible enjeu et totalement hasardeuses. Et même dans les cas de figure favorables le principal intérêt du jeu reposant sur les possibilités offertes par le symbole flip flop, un joueur qui n'en a aucun en main n'a aucun contrôle sur le jeu et se contente de subir. D'autre part le fait de se voir imposer le contrat au hasard ne permet pas de choisir une issue appropriée à son jeu - ce qui permettrait au moins d'optimiser un tirage donné. Bref Flip Flop n'est pas le jeu malin qu'il s'efforce d'être, handicapé qu'il est par ce tirage de dés initial qui favorise le hasard.

Commentaires

Default