Ce jeu est sorti le 17 juin 2005, et a été ajouté en base le 21 févr. 2005 par Guyomar

édition 2005
Par Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
Édité par Tilsit, Rio Grande Games et Abacusspiele
Distribué par Tilsit

Standalone 3 éditions

Une hauteur profonde accessible !

J’éprouve une certaine honte à avouer que je viens seulement de faire connaissance avec ce jeu qui pourrait être déjà qualifié de « grand classique ». J’ai donc joué ma première partie avec l’espérance de découvrir un grand jeu et je n’ai pas été déçu…

Les règles sont simples et s’apprennent rapidement. Le matériel (dans cette édition) est de bonne facture. A la fin du jeu, l’empilement des étages forment un ensemble plutôt réussi sur le plan esthétique. La piste de score est peu lisible mais ce défaut est commun à bon nombre de jeux.

A la lecture des règles on pourrait penser que Torres est un jeu purement abstrait. Le thème médiéval trop « bateau » et l’histoire simplette qui s’y rattache ne font pas illusion longtemps.
Les mécanismes qui impliquent de connaître par cœur ses tables de multiplication et le plateau quadrillé comme un jeu d’échecs m’ont fait craindre au départ que Torres ne soit qu’un jeu froid et « calculatoire ». Et bien pas du tout !

Torres est un jeu de placement à la fois amusant, simple et abordable mais hautement subtil.
Il mérite largement d’avoir remporter le Spiele des Jahres. L’interaction entre les joueurs est bien là même si la tentation est forte de rester tranquillement dans son coin. On retrouve un peu le principe de l’excellent Tikal.

Les cartes actions ajoutent un peu le hasard sans lequel le jeu serait peut-être un peu trop austère. Le joueur décide de jouer avec ou pas mais doit bien peser le pour et le contre. Le fait de piocher des cartes coûte de précieux points d’action. Certains préféreront avancer leur pion sur l’échelle des points de victoire (comme le permet très astucieusement la règle) suivant ainsi le vieil adage : « un tiens vaut mieux que 2 tu l’auras ».

Torres est un jeu d’opportuniste plus tactique que stratégique. Les choix multiples qui s’offrent aux joueurs, la simplicité de règles, la rapidité des parties font de Torres un jeu à la fois riche et captivant mais étonnamment abordable.
Même avec son côté abstrait et ses « combinaisons mathématiques » Torres n’est pas prise de tête et reste distrayant. Une réelle performance…

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default