The 7th Continent
1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
1000 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Une exploration agréable du continent, mais un peu redondante...

8,0
Le 7th Continent vous propose d'incarner des aventuriers partant explorer un continent inconnu (ou presque) afin de lever une malédiction (ou des malédictions) dont vous êtes victimes. Pour cela, vous allez devoir l'explorer, résoudre les énigmes qui se poseront à vous, mais aussi et surtout, survivre dans cet environnement hostile.

Le jeu repose sur une mécanique originale à partir de cartes. Elles sont utilisées pour former le plateau de jeu sur lequel on se déplace (et que l'on découvre ainsi au fur et à mesure), en tant que compétences et objets possédés (ou à construire) par les personnages et en tant que ressources (énergie des personnages). Ce dernier point est très important; chaque action vous coûte des cartes, lorsque votre ressource d'énergie est épuisée, c'est la fin de la partie. Pour regagner des cartes (et ainsi de l'énergie), il va falloir manger. La quête de nourriture sera ainsi un enjeu récurrent... et un peu fastidieux. Il faut trouver un point de pêche et de chasse et recommencer l'opération un certain (grand) nombre de fois en espérant éviter à chaque essai d'avoir trop de malchance (mauvaise proie, voire aucune...). Toutes les actions, y compris celles de chasse/pêche sont gérer de la même façon. Les cartes explorées vont vous offrir des actions potentielles à effectuer sur le lieu et vous pourrez les faire en payant le coût en carte. Plus précisement, le jeu repose sur une mécanique de "pari" : on choisit le nombre de cartes que l'on veut tirer dans sa pioche, chaque carte offrant un nombre de succès défini.Il y a donc un coté prise de risque à gérer dans le jeu. Heureusement pour vous aider, vous pourrez construire différents objets (arc, pelle, radeau...) qui vous faciliteront certaines actions.

Le jeu propose aussi parfois des énigmes. Il y a en a des simples où la solution peut se trouver logiquement et certaines dont je n'ai pas compris tous les tenants et aboutissants. Peut être est-ce juste que c'est par ce que je n'ai pas su explorer les bons lieux. Il y a un point d'ailleurs important : certaines malédictions sont claires et bien guidées. Pour d'autres il faut se balader au hasard et espérer tomber sur les bons lieux ou connaitre par coeur les îles. Car, le jeu se déroule globalement tout le temps sur les mêmes lieux que vous allez devoir parcourir de nombreuses fois. Ainsi, certaines malédictions se font bien toute seule, mais d'autres n'ont d'intérêt qu'en quête annexe que l'on ferait en accompagnement d'une autre malédiction (à part si vous aimez vous promenez au hasard durant des heures en chassant régulièrement). Les Serious Poulp (les éditeurs) ont proposé un ordre pour faire les malédictions et celles pouvant être réalisées en même temps que d'autres... et je vous conseille de suivre ces instructions. Hormis pour la première, je vous conseille d'ailleurs de faire les malédictions par 2 ou par 3 (ce que je faisais finalement).

Le jeu repose sur des règles relativement simple, même si je trouve qu'elles ne sont pas toujours très bien exposées dans le livret de règles. Le système de jeu est plutôt bien pensé et assez original et accrocheur. Mais cela induit des lourdeurs parfois (ils auraient du proposer autre chose pour la pêche et la chasse). Le fait de toujours parcourir les mêmes lieux, d'y faire les mêmes actions peut induire aussi une certaine lassitude... Le pire étant que le jeu peut être parfois brutal et l'on peut perdre après plus de 6h de jeu sur un donjon trop long par exemple ou un manque de chance sur un tirage. Sincèrement, dans ces cas là, et je crois que c'est le seul jeu où je l'ai fait, mais il m'est arrivé de tricher (un tout petit peu), ayant trop la flemme de devoir tout recommencer. Chaque malédiction prenant entre 4 et 8h de jeu (faite séparément), le jeu propose un beau potentiel de jeu (avec heureusement un système de sauvegarde).

Un autre point à noter que est que les éléments narratifs exposés sont limités. Il y a une description sommaire des personnages (qui disposent d'ailleurs de quelques compétences uniques les distinguant, sans que cela change vraiment le jeu), des éléments de description sur les lieux ou les actions réalisées et quelques éléments sur les malédictions. Mais ce sera surtout aux joueurs de se faire leur histoire. Donc, tout dépend de la capacité et la motivation des joueurs à le faire. L'univers est propre à offrir un bon matériau, mais reste aux joueurs à faire l'effort de... On peut apprécier ou regretter ce choix (j'aurais aimé pour ma part plus d'histoire liée aux malédictions, surtout pour leur conclusion).

Le jeu dispose d'un matériel de bonne qualité (à commencer par les cartes), même si rien d'exceptionnel de ce coté (cela reste avant tout des cartes). Par contre, il vaut mieux avoir une grande table, le continent à explorer étant tout de même assez grand.

Au final, le 7th continent est un bon jeu original et qui m'aura fait vivre de grandes aventures en solo ou à plusieurs. J'ai pris beaucoup de plaisir à terminer environ 8 malédictions... Mais après cela, j'ai l'impression d'y avoir eu mon compte et le jeu a rejoint un autre propriétaire (merci Okkazeo).

Commentaires

Default